Summer Deal

Obtenez votre permis de conduire international 62 % de réduction

Forfait IDP de 3 ans pour $  $

Driving Guide

Guide de conduite au Canada

Parcourez le deuxième pays en importance au monde, le Canada. Conduisez votre propre voiture et voyagez sans soucis avec un permis de conduire international et ce guide de voyage.

2021-04-09 · 9 min de lecture

Conduire au Canada peut sembler la même chose qu'aux États-Unis d'Amérique. Après tout, ce sont des voisins si proches que vous pensiez que les rues sont pratiquement identiques. Cependant, il y a quelques différences majeures qui rendent la conduite au Canada un peu difficile pour les Américains qui n'ont jamais été auparavant. Oui, ils conduisent du côté droit de la route, mais êtes-vous prêt à affronter le temps hivernal dans lequel vous conduirez ?

Le tourisme représente plus de 80 milliards de dollars par année au Canada, et plus de 18 millions d'étrangers visitent le pays chaque année. Cela fait du tourisme une industrie plus importante que le bois d'œuvre, la pêche et l'agriculture combinés. Il n'est pas difficile de comprendre l'attrait du Canada — la nature magnifique, la faune paisible et les villes animées sont incroyablement amusantes à visiter.

Pour profiter pleinement de tout ce que le Canada a à offrir, vous aurez besoin d'une voiture. Après tout, vous ne pouvez pas accéder à certaines des plus belles régions reculées du pays en train ou en bus. Ne vous laissez pas intimider par la perspective de conduire dans un pays étranger. Il vaut la peine de prendre le temps d'apprendre quelques règles de la route afin de profiter du Canada pour tout ce qu'il vaut.

Un permis de conduire américain au Canada fera beaucoup de chemin, mais les conducteurs étrangers devront peut-être prendre quelques mesures supplémentaires. Mis à part quelques lois et points d'étiquette que les conducteurs américains ne connaissent peut-être pas, conduire au Canada n'est pas plus difficile que conduire aux États-Unis. Vous serez heureux d'avoir pris le temps de lire sur la conduite sécuritaire au Canada en rentrant chez vous avec un appareil photo plein de photos et un esprit plein de souvenirs.

Un permis de conduire international est-il nécessaire pour conduire au Canada?

Vous avez besoin à la fois d'un permis de conduire valide et d'une preuve d'assurance automobile pour conduire une voiture au Canada, mais conduire au Canada avec un permis américain et une assurance sont tous deux valides. Si vous venez d'un autre pays, vous devrez peut-être obtenir un permis de conduire international. Cela est particulièrement vrai si vous conduisez au Canada avec un permis étranger qui n'est ni en anglais ni en français. Vous devez faire une demande de permis de conduire international (PCI) à l'extérieur du Canada , car les PDI délivrés au Canada ne sont pas valides au Canada.

Si vous visitez ou conduisez pendant moins de 90 jours, vous pouvez utiliser votre propre permis de conduire valide avec un IDP. Vous devez avoir au moins 16 ans et vous devez avoir sur vous une copie du titre de propriété du véhicule lorsque vous conduisez. Un IDP est facile à obtenir, et vous pouvez même l'obtenir en ligne.

Comment obtenir un permis de conduire international au Canada ?

Comme mentionné précédemment, la PDI est facile à obtenir grâce à un processus de demande en ligne. Il vous suffit de visiter internationaldriversassociation.com, de faire une demande d'identité, de fournir vos informations personnelles et de soumettre une photo d'identité mise à jour avec votre permis de conduire national valide et vous êtes bon à partir.

Photo of Canada

Qui est éligible pour un IDP ?

Toute personne âgée de 18 ans ou plus et ayant son permis de conduire depuis au moins six mois est admissible. Cependant, la location de voiture au Canada exige que vous ayez au moins 21 ans.

A qui dois-je montrer mon IDP ?

Vous devrez montrer votre identité à l'agence de location de voiture avec votre permis de conduire original. Même si vous avez besoin d'un permis de conduire valide pour obtenir un PDI, vous devez tout de même présenter les deux pour louer une voiture au Canada. Vous devrez peut-être également montrer votre identité aux forces de l'ordre au cas où vous vous renverriez.

Combien de temps un IDP est-il valable ?

Un PCI est généralement valide pour un an. Cependant, les personnes qui voyagent régulièrement à l'étranger peuvent obtenir un PDI qui dure environ deux à trois ans. Le compte à rebours commence le jour où vous obtenez le PCI, alors vous devriez le commander peu de temps avant de partir (tout en vous donnant suffisamment de temps pour vous assurer de le recevoir).

En combien de temps pouvez-vous obtenir un IDP ?

Si vous avez besoin d'un PDI à la dernière minute, il y a une option pour recevoir votre PDI par voie électronique. Vous pouvez remplir une demande en ligne et suivre rapidement votre PDI moyennant des frais supplémentaires.

Photo of Canada

DE QUEL CTÉ DE LA ROUTE CONDUISENT-ILS AU CANADA?

Heureusement pour les pilotes américains, la direction au Canada est que les voitures canadiennes roulent sur le côté droit de la route. Cela est particulièrement pratique lorsque vous conduisez une voiture américaine au Canada de l'autre côté de la frontière canadienne des États-Unis. Les lois sur la conduite au Canada sont généralement les mêmes partout au pays, bien que certaines provinces ou certains États aient leurs propres règles en matière de conduite automobile. Ceci est similaire à la façon dont les différents États américains ont des lois de conduite différentes.

Le plus grand choc pour les conducteurs américains sera probablement le fait que les panneaux de limitation de vitesse au Canada sont tous affichés en unités métriques. Vous devrez mesurer votre vitesse en kilomètres par heure au lieu de miles par heure, ce qui jette beaucoup de gens qui ne sont pas habitués à prêter attention à cette partie du compteur de vitesse.

Une chose qui est à peu près la même est les règles régissant le passage d'autres voitures sur la route. Il est conseillé de rester dans la voie de gauche lorsqu'il est arrêté à un feu rouge pour permettre aux voitures de tourner à droite sur le rouge si nécessaire.

QUE DOIS-JE SAVOIR SUR LA LOCATION DE VOITURE AU CANADA?

Louer une voiture au Canada est assez similaire à la location d'une voiture aux États-Unis. Les principales sociétés de location de voitures sont les mêmes qu'aux États-Unis, notamment Avis, Budget, Hertz, etc. Souvent, vous constaterez que la location d'une voiture à l'aéroport est le moyen le plus simple si vous vous rendez au Canada par avion. Cependant, cela peut être plus coûteux car des frais de localisation premium peuvent vous être facturés.

Photo of Canada Car Rental

Le moyen le plus rapide et le moins cher de naviguer dans les villes canadiennes est d'utiliser les transports en commun. La congestion de la circulation dans les villes canadiennes est mauvaise, ce qui est à peu près la même que la plupart des villes américaines. Bien qu'il existe différents moyens de transport pour vous déplacer dans les villes et entre les villes, une voiture est nécessaire pour vraiment explorer les meilleurs endroits que le Canada a à offrir. Il y a quelques conseils que vous voudrez garder à l'esprit pour tirer le meilleur parti de votre location de voiture.

1. Envisagez un forfait fly-drive depuis chez vous

Le coût de location d'une voiture peut varier en fonction de facteurs tels que la période de l'année, le type de voiture que vous louez et la durée pendant laquelle vous la louez. En réservant un forfait vol-drive chez vous, vous obtiendrez la meilleure offre en matière de location de voiture. Vous pouvez également obtenir une meilleure offre si vous réservez à l'avance. Vous pouvez également louer une voiture aux États-Unis à la place parce que la location de voiture est généralement moins chère là-bas. Voyager vers Seattle et conduire vers Vancouver peut être l'option moins chère si vous visitez l'Ouest canadien.

2. Connaître la limite d'âge

Quel est l'âge de conduire au Canada? L'âge de conduite au Canada varie d'une province à l'autre, mais la plupart des endroits l'ont fixé à 16 ans. Cependant, l'âge minimum pour louer une voiture au Canada est de 21 ans. Vous devez également avoir au moins un an d'expérience de conduite pour pouvoir louer une voiture. Si vous avez entre 21 et 24 ans, des « frais de jeune locataire » vous seront également facturés en plus de votre tarif de location. Vous pouvez également être limité à des classes de voitures spécifiques si vous êtes dans cette tranche d'âge. Mais, si vous êtes membre de certains programmes, vous pouvez potentiellement éviter les frais supplémentaires.

3. Apportez la documentation appropriée

Pour louer une voiture au Canada, vous devez présenter un permis de conduire valide. Si votre permis de conduire n'est pas en anglais ou en français, vous devez également avoir une carte d'identité. Vous pourriez également être tenu de présenter votre passeport et un billet d'avion de retour lorsque vous prenez votre voiture. Ils auront également besoin d'une carte de crédit pour le dépôt, et il doit être au même nom que votre permis de conduire. Si vous voyagez avec des enfants de moins de 18 kg, ils auront besoin d'un siège pour enfant fixé avec une ceinture de sécurité. Vous pouvez en demander une à l'avance auprès de la plupart des sociétés de location de voitures moyennant des frais supplémentaires.

4. Considérez quel type de voiture vous voulez

De plus grandes sociétés de location vous offriront un choix parmi une très large gamme de véhicules. La plupart des voitures que vous louerez au Canada seront automatiques, bien que certaines auront une boîte de vitesses manuelle. La plus grande considération à laquelle vous serez confrontés est de savoir si vous voulez ou non un 4RM. Un 4x4 sera très pratique si vous décidez de conduire les autoroutes de gravier du Nord ou les routes de l'arrière-pays, car celles-ci nécessiteront un peu plus de traction. Un 4RM coûte beaucoup plus qu'une voiture ordinaire, alors ne choisissez cela que si vous en avez absolument besoin.

5. Choisissez judicieusement votre assurance

L'assurance automobile est une exigence pour conduire au Canada, et l'assurance de base est automatiquement incluse lorsque vous louez une voiture. Conduire au Canada avec une assurance américaine est une option si vous avez une assurance automobile, mais la plupart des sociétés de location de voitures canadiennes vous offriront également une exemption de dommages à la collision (CDW) et une assurance accident personnel. Toutefois, ils vous factureront des frais supplémentaires pour cette couverture supplémentaire. Un CDW couvrira les pertes résultant du vol ou des dommages causés à une voiture de location. Vous pouvez potentiellement obtenir CDW gratuitement en utilisant votre carte de crédit pour payer la location, comme certaines sociétés de cartes de crédit l'offrent comme avantage.

6. Attention aux frais supplémentaires

Il y a plusieurs frais supplémentaires qui peuvent vous aider à accumuler une facture importante pour votre location de voiture. Ces frais comprennent les frais pour le dépôt aller simple, les conducteurs supplémentaires et les conducteurs de moins de 25 ans. Vous pouvez même vous facturer des frais de localisation premium pour la location dans des endroits comme les aéroports. Si vous n'avez pas de kilomètres illimités, vous pourriez être facturé par kilomètre. Vous pourriez également être facturé un tarif plus élevé si vous voyagez à l'extérieur de la province où vous louez la voiture. Certaines taxes peuvent également être ajoutées à votre facture, y compris la taxe sur les produits et services de 5 % et la taxe de vente provinciale.

7. Sachez où vous êtes autorisé à conduire

Certaines sociétés de location de voitures restreignent les endroits où vous êtes autorisé à conduire leurs voitures de location. Par exemple, certaines entreprises ne vous autorisent pas à traverser les frontières vers d'autres provinces ou vers les États-Unis. Ils suivront votre itinéraire à travers votre GPS, alors soyez prudent. La plupart des grandes sociétés de location de voitures ne vous laisseront pas conduire sur des routes de gravier ou de terre. Vous assumerez le risque et serez responsable des dommages si vous choisissez de le faire.

8. Pensez à louer un camping-car

La location d'un VR peut être l'une des meilleures façons de voyager au Canada. Un camping-car vous offrira commodité et flexibilité lors de la sortie de différents campings ou parcs. Faites attention aux règles relatives à la conduite de véhicules récréatifs au Canada, car certaines régions sont assujetties à des restrictions de temps et de longueur. Il se peut que vous ne soyez pas autorisé à camper sur une propriété privée, dans un parc national ou provincial ou dans des zones sauvages. Il se peut que les nuitées soient limitées à l'extérieur des aires de repos et des parkings de certains centres commerciaux, alors assurez-vous de réserver des places à l'avance.

Photo of Canada Car Rental

Conduire au Canada vs aux États-Unis - Que devez-vous savoir pour rester en sécurité?

Bien que vous puissiez conduire directement au Canada à partir des États-Unis sans remarquer beaucoup de différence, il existe quelques différences entre la conduite au Canada et celle des États-Unis. Vous aurez besoin de savoir quelques choses pour rester en sécurité sur la route et éviter de vous faire tirer dessus. Il s'agit de quelques dangers et caractéristiques de la route que les conducteurs étrangers ne connaissent pas.

Faune – Le Canada est connu pour sa faune magnifique et diversifiée. En fait, c'est ce qui attire de nombreux touristes qui affluent au Canada pour découvrir la nature sous sa forme ininterrompue. Mais, la faune représente un certain danger pour les conducteurs sur la route. Les cerfs, les orignaux et les wapitis peuvent tous constituer un danger pour les voitures. Ainsi, conduire lentement est une prudence nécessaire que vous devez exercer pour rester en sécurité.

Il y a habituellement des signes qui vous indiquent quand il pourrait y avoir une présence faunique. Les provinces maritimes de Terre-Neuve et de la Nouvelle-Écosse ont toutes deux une surpopulation d'orignaux. Il est donc important d'être prudent lorsque vous conduisez dans les virages pour assurer la sécurité de vous et de la faune.

Conduite hivernale – La météo hivernale est l'un des principaux facteurs qui rendent les conditions de conduite plus difficiles. Gardez un œil vigilant sur la glace noire, car elle est connue pour causer de nombreux accidents. Bien que vous ne puissiez pas vraiment éviter le verglas, vous pouvez rester en sécurité en vous procurant des pneus d'hiver pour votre voiture. Les pneus d'hiver vous donneront une meilleure adhérence que les pneus ordinaires. Ils sont également obligatoires au Québec pendant les mois d'hiver, alors assurez-vous de respecter la loi pour éviter une amende. Si vous louez une voiture, elle ne sera pas nécessairement livrée avec des pneus d'hiver. Vous devez les demander moyennant un supplément lors de la réservation de la voiture.

Prendre des précautions – Parce que conduire en hiver peut être assez dangereux, vous devrez prendre quelques précautions au cas où vous rencontreriez des problèmes de voiture sur la route. Apportez des cartes papier comme sauvegarde pour votre GPS, et n'oubliez pas des grattoirs à neige pour votre pare-brise ainsi qu'une lampe de poche avec des piles supplémentaires. Vous voudrez vous habiller chaudement et éventuellement apporter un radiateur. Cela peut rendre la conduite beaucoup plus facile dans ces températures glaciales.

Conduire en défensive est le meilleur moyen de vous assurer de ne pas avoir d'ennuis. Gardez un œil sur la glace noire ou d'autres dangers, et essayez de ne pas conduire la nuit. Si votre voiture tombe en panne, un sac de couchage peut vous sauver la vie, alors assurez-vous d'en emballer un. Assurez-vous de planifier votre voyage à l'avance et de dire à quelqu'un où vous allez et quand vous devriez revenir.

Quels types de routes ont-ils au Canada?

Photo of Canada Road

Les routes canadiennes mesurent plus d'un million de kilomètres et sont composées de routes aussi grandes que la Transcanadienne et aussi petites que les routes locales des banlieues et des régions rurales. Ces routes sont maintenues à un niveau élevé par les gouvernements provinciaux individuels, et quelques routes à péage existent principalement près des ponts ou de la frontière américaine. Le réseau de routes est beaucoup plus dense dans le sud du Canada ainsi qu'à proximité de grandes villes comme Vancouver. Lorsque vous avez voyagé à l'extérieur des grandes villes, vous pourriez être le seul véhicule sur la route depuis un certain temps.

Voici les principaux types de routes au Canada :

Routes locales
Ces routes donnent accès à la propriété privée. On les trouve habituellement dans les banlieues ou dans les régions rurales du Canada. Ils sont connus pour avoir une faible vitesse de circulation et pour avoir besoin d'au moins un trottoir.

Routes de collecteurs
Ceux-ci sont faits pour connecter le trafic à des artères plus grandes. Les routes collectrices sont généralement signalées aux intersections avec des routes artérielles et nécessitent des trottoirs des deux côtés de la route.

Routes artérielles mineures
Les artères mineures sont principalement conçues pour faciliter le mouvement de la circulation. Ils permettent aussi parfois d'accéder à certains types de biens. Il n'y a pas de panneaux d'arrêt sur ces routes, mais ils ont des feux de circulation aux intersections. Ils ont également besoin de trottoirs des deux côtés de la route.

Principales routes artérielles
Ils sont principalement conçus pour la circulation, mais ils sont également soumis à des contrôles d'accès, ce qui signifie que vous devrez attendre avant d'entrer dans le flux. Habituellement, ils ont des trottoirs des deux côtés de la route.

Autoroutes
Ce sont les mêmes que les autoroutes américaines. Ils ne donnent pas accès à la propriété et sont interdites aux piétons et aux cyclistes.

Photo of Canada Road

Quelles sont les plus grandes règles de conduite au Canada?

Photo of Canada Street

Il y a quelques règles de la route que tous les Canadiens savent que les conducteurs étrangers peuvent ne pas être. Certains d'entre eux sont semblables aux lois américaines, mais bon nombre sont propres au Canada. Si vous n'êtes pas au courant des règles de la route, vous pourriez finir par recevoir un billet pour quelque chose que vous ne saviez pas que vous faisiez mal. Nous passerons en avant certaines des plus grandes règles de conduite au Canada et vous donnerons quelques conseils pour vous aider à éviter cette amende coûteuse.

Bouclez votre ceinture

Comme aux États-Unis, tout le monde dans la voiture doit porter une ceinture de sécurité. Ceci est vrai quel que soit l'âge, et les enfants de moins de 18 kg ont besoin d'un siège auto. Vous serez passible d'une lourde amende si vous êtes surpris à enfreindre cette loi, sans parler du fait qu'une ceinture de sécurité est une précaution de sécurité de base qui peut vous sauver la vie.

Ne pas fumer avec des mineurs

Fumer au volant est légal au Canada, bien qu'il y ait eu certains efforts juridiques pour essayer de l'interdire. Fumer avec un mineur dans la voiture est illégal dans de nombreuses provinces. Il s'agit notamment de la Colombie-Britannique, du Manitoba, de l'Ontario, du Nouveau-Brunswick, de l'Île-du-Prince-Édouard et plus encore. Étant donné que cette loi est si répandue dans les provinces canadiennes, il est plus sûr de la respecter partout pour éviter d'avoir une contravention.

Les téléphones portables doivent être mains libres

Il est illégal d'envoyer des SMS en conduisant au Canada, et il est également illégal de parler au téléphone sans technologie mains libres. Si vous vous faites prendre, l'amende que vous recevrez dépendra de la province dans laquelle vous vous trouvez. Vous recevrez également des points d'inaptitude, qui resteront à votre dossier pendant deux ans à compter de la date de l'infraction.

Lumières allumées toute la journée

Chaque voiture canadienne est équipée de phares qui fonctionnent automatiquement pendant la journée. Cela est vraiment utile si vous louez une voiture auprès d'une société de location canadienne, car de nombreuses provinces exigent que vous ayez vos phares allumés pendant la journée. Si vous conduisez votre propre voiture au Canada, assurez-vous de vérifier les lois de la province que vous visitez. Ou pour être en sécurité, vous pouvez simplement laisser vos phares allumés pendant la journée dans toutes les provinces.

Photo of Canada Street

À quel point les lois sont-elles différentes entre les provinces?

Photo of Canada Traffic

Les provinces canadiennes sont semblables à celles des États américains en ce sens que chacune d'elles a quelques lois qui sont propres à sa propre province. Par exemple, l'âge légal de la conduite au Canada varie d'une province à l'autre. Cela peut être un mal de tête pour les touristes qui cherchent à conduire à travers le Canada sans avoir à mémoriser un tas de lois différentes pour chacune d'elles. Cependant, il n'y a que quelques lois spécifiques à chaque province que vous devrez surveiller si vous êtes un citoyen américain qui conduit au Canada.

Colombie britannique

La Colombie-Britannique a quelques lois qui sont un peu bizarres, mais elles sont néanmoins appliquées. En descendant, il est illégal de mettre votre véhicule au point mort. Bien que certains conducteurs le fassent pour économiser un peu de kilométrage d'essence, il est interdit en Colombie-Britannique. La Loi sur les véhicules automobiles stipule que lorsque vous voyagez en descente, vous ne pouvez pas côteler les rapports du véhicule au point mort ou l'embrayage débrayé.

Une autre loi intéressante en Colombie-Britannique impose une amende de $167 à quiconque bloque la voie de gauche. La loi stipule que si vous êtes dans la voie de gauche et qu'un autre véhicule s'approche dans cette voie, vous devez sortir de la voie s'il est sécuritaire de le faire. Les conducteurs qui enfreignent cette loi sont passibles non seulement de l'amende, mais aussi de trois points d'inaptitude.

Montréal

Sur l'île de Montréal, vous n'avez pas le droit de tourner à droite lorsque la lumière est rouge, alors que cela est légal dans d'autres provinces comme le Québec, Montréal interdit expressément cela. Il y a des intersections dans d'autres provinces qui refusent un droit sur le rouge, mais un panneau l'interdisant le marquera.

Ontario

En Ontario, tout conducteur qui dépasse la vitesse à 50 km/h de la limite de vitesse peut faire confisquer, remorquer et confisquer sa voiture pendant une période maximale de 7 jours. Bien que la plupart des gens ne puissent jamais accélérer à un rythme assez extrême, il peut être difficile à proximité des zones de construction d'autoroutes où la limite de vitesse s'abaisse temporairement. Soyez prudent et respectez la limite de vitesse affichée ou vous pourriez vous retrouver sans voiture.

Alberta

On sait que l'Alberta possède de nombreuses unités photo-radar discrètes qui surveillent constamment la vitesse sur l'autoroute. Très souvent, une unité de police surveillera les soins garés sur le côté de l'autoroute, mais elle surveille également la vitesse pendant la conduite. Parce que les détecteurs de radar sont illégaux dans beaucoup de provinces, vous devriez éviter les excès de vitesse pour éviter d'obtenir un billet coûteux.

Québec

Le Québec a une loi excentrique qui ajoutera deux points de démérite à votre dossier de conduite si vous êtes trouvé en infraction. En vertu des lois et règlements du Québec, vous n'êtes pas autorisé à rompre soudainement sans raison. Bien que cela puisse sembler une loi inutile, il est important de conduire aussi régulièrement que possible pour éviter de recevoir des billets.

Photo of Canada Traffic

À quoi ressemblent les panneaux de signalisation au Canada?

Photo of Canada Streets

Les panneaux de signalisation au Canada sont pour la plupart les mêmes qu'aux États-Unis, à quelques exceptions près notables. Un conducteur américain au Canada voudra faire attention à ces éléments :

Tourner à droite au rouge

À l'extérieur de Montréal, il est légal de tourner à droite à un feu rouge, sauf s'il y a un panneau qui l'interdit. Tourner à droite sur le rouge au Canada exige une plus grande prudence afin d'exercer votre responsabilité d'assurer la sécurité des piétons. Avant de faire votre virage à droite, vous devez arrêter complètement votre véhicule. Les piétons auront toujours l'emprise s'il y a un feu de passage pour piétons qui leur permet de traverser. S'il n'y a pas de feu de passage pour piétons, ils auront l'emprise lorsque le feu sera vert.

Feu vert clignotant

Au Canada, il y a deux feux verts : le feu vert standard et le feu vert clignotant. Le feu vert standard est le même qu'aux États-Unis en ce sens que vous pouvez conduire directement à travers une intersection, mais que vous devez céder au trafic venant en sens inverse si vous essayez de tourner à gauche. Si le voyant clignote en vert, vous avez la droite de passage pour tourner à gauche. Cela peut être très pratique pour les intersections bondées où tourner à gauche est un cauchemar. Mais si vous ne savez pas que vous avez l'emprise, vous risquez d'être un danger pour la personne qui conduit derrière vous et qui ne s'attend pas à ce que vous arrêtiez soudainement.

Tournez à droite, tournez à gauche, tout droit…

Lorsque vous conduisez dans la ville en particulier, vous verrez souvent des panneaux indiquant où votre voie vous emmène. Cela peut vous dire où vous êtes autorisé à aller dans n'importe quelle situation. Par exemple, un panneau peut indiquer que vous devez tourner à droite ou continuer tout droit, mais que vous n'êtes pas autorisé à tourner à gauche. Alors qu'aux États-Unis, vous avez peut-être l'habitude de voir cette peinture sur la voie elle-même, au Canada, vous voudrez garder un œil sur les panneaux qui indiquent cette information.

arrêts à 4 voies

Plusieurs fois au Canada, vous rencontrerez une intersection qui est un arrêt à 4 sens. Dans cette situation, la première voiture à s'arrêter est la première voiture à partir. Si deux voitures arrivent à la fois, alors vous cédez à la voiture à votre droite. Pour assurer la sécurité de vous-même et de l'autre véhicule, essayez d'établir un contact visuel avec les autres conducteurs sur la route si vous avez l'intention de passer par l'intersection.

Révisez votre français

Bon nombre des panneaux routiers au Canada sont en français. Vous pouvez donc chercher quelques phrases clés avant de prendre la route. Cela peut vous aider à naviguer sur les panneaux de sortie de l'autoroute, surtout ceux du Québec. Beaucoup de panneaux routiers au Québec sont rédigés uniquement en français, alors gardez cela à l'esprit si vous prévoyez d'y conduire la majeure partie de votre véhicule.

Garde un œil ouvert

Bien que les panneaux et symboles utilisés dans les panneaux routiers canadiens soient à peu près les mêmes qu'en Amérique, ils sont beaucoup moins visibles qu'ailleurs. Vous voudrez garder les yeux ouverts pour la signalisation tout en conduisant au Canada afin de vous tenir au courant des dangers potentiels tels que la traversée de la faune.

Photo of Canada Streets

Quelles sont les limites de vitesse au Canada?

Photo of Canada CN Tower

La plus grande différence entre les limites de vitesse au Canada et aux États-Unis est que les limites de vitesse au Canada sont mesurées en kilomètres à l'heure au lieu de milles à l'heure. Les zones urbaines ont généralement une limite de vitesse de 50 km/h, sauf si un panneau indiquant le contraire est affiché. La limite de vitesse pour les routes rurales en dehors des villes est d'environ 60-80 km/h, et la limite de vitesse maximale sur les autoroutes est de 80-100 km/h. Il y a aussi une limite de vitesse minimale sur les autoroutes, cependant, qui est de 60 km/h. Attention aux panneaux de limitation de vitesse et vous ne devriez pas avoir de difficulté à respecter la limite de vitesse.

Les amendes pour les personnes prises en excès de vitesse au Canada varieront d'une province à l'autre. Vous pouvez payer aussi peu que 40$ pour avoir dépassé la limite de vitesse de 10 km/h en Ontario, mais vous paierez 227$ pour la même infraction au Québec. Les amendes sont doublées dans les zones de travail, alors faites attention à votre vitesse lorsque vous voyagez là où les travailleurs sont présents. Vous obtiendrez également des points de démérite dans votre dossier si vous survélez en Ontario, avec 3 points ajoutés pour 16-29 km/h au-dessus de la limite et 4 points pour 30-49 km/h au-dessus de la limite.

Photo of Canada CN Tower

Comment obtenez-vous des emplois de chauffeur au Canada?

Obtenir des emplois de conduite de camions au Canada est assez simple. Vous avez besoin d'un permis valide, d'une conduite propre et d'un casier judiciaire. Vous devrez également faire un examen médical, conduire une formation et passer un test écrit. La meilleure façon de commencer est de participer au Programme des travailleurs étrangers temporaires. Cela vous permettra d'accéder au pays. Vous pouvez ensuite présenter une demande au Programme de candidats provinciaux, comme le « Projet de chauffeurs de camions long-courriers ». Vous pouvez ensuite être nominé pour être considéré comme une résidence. Travailler un emploi de conduite au Canada est une excellente façon d'explorer les belles routes et la nature du Canada tout en assurant une excellente vie.

Quels sont les règlements du Canada sur l'alcool au volant

Être en vacances signifie généralement essayer la nourriture et les boissons locales, de sorte que vous pouvez comprendre que vous pouvez essayer certaines des bières artisanales canadiennes ou un cri de Terre-Neuve. Cependant, le Canada est assez strict en ce qui concerne la conduite en état d'ébriété, il est donc important de savoir ce qui constitue un dépassement de la limite et ce à quoi vous pourriez être assujetti si vous êtes en train de conduire sous l'influence du Canada.

Droit de l'alcool au volant au Canada

Partout au Canada, la concentration maximale d'alcool dans le sang (BAC) que vous êtes autorisé à avoir est d'un peu moins de 0,08 mg/ml. Tout ce qui est de 0,08 mg/ml ou plus est une infraction pénale qui est accompagnée d'une peine sévère, y compris l'arrestation, les amendes et la possibilité d'une peine d'emprisonnement. L'Ontario a des lois encore plus strictes, avec une « plage de mise en garde » pour les BCA entre 0,05 et 0,08 mg/ml, ce qui peut entraîner de graves conséquences si vous y trouvez.

Si vous avez 21 ans ou moins, vous êtes un conducteur commercial ou un conducteur novice de tout âge (avec des licences G1, G2, M1 ou M2), vous êtes soumis à une règle de tolérance zéro. Cela signifie que vous n'êtes pas autorisé à avoir de l'alcool dans votre sang lorsque vous conduisez.

La police peut-elle vérifier si j'ai bu ?

La police est autorisée à vous faire faire un test d'haleine au bord de la route s'ils soupçonnent que vous avez bu de l'alcool. Si vous refusez de faire un test d'haleine, vous pouvez recevoir une sanction plus sévère pour conduite avec facultés affaiblies. S'ils ont des motifs raisonnables de penser que vous avez dépassé la limite légale. Ils peuvent vous emmener au poste de police pour y faire un test d'haleine. La police peut également vous demander de faire un test de sobriété physique sur le bord de la route.

Quelle est la sanction pour conduite en état d'ébriété ?

Si vous êtes dans la « plage d'avertissement » de 0,05 à 0,08 mg/ml et que vous échouez à un test de sobriété en bord de route, vous pouvez être soumis à une pénalité. Les contrevenants pour la première fois reçoivent une suspension de permis de trois jours et une pénalité de 250$, tandis que les contrevenants pour la deuxième et la troisième fois reçoivent des suspensions plus longues et des amendes plus lourdes. Si votre BAC est supérieur à 0,08, vous obtenez une suspension de licence de 90 jours, une pénalité de 550$ et des frais de rétablissement de la licence de 281$. De plus, votre véhicule sera mis en fourrière pendant 7 jours.

Que dois-je faire si je suis arrêté par la police alors que je conduis au Canada?

Photo of Canada Paramedic Car

Si vous êtes un jour arrêté par la police pendant que vous conduisez, vous devez connaître les mesures appropriées à prendre pour rester calme et respecter leurs ordres. Plus vous êtes conforme, plus vous avez de chances de sortir avec un avertissement plutôt qu'une amende. Voici quelques conseils pour que le processus se déroule le plus facilement possible.

Arrêtez-vous

Vous devez vous retirer le plus rapidement possible quand la police vous le signale. Assurez-vous de vous garer en toute sécurité, car vous ne voulez pas vous mettre en danger ou l'agent en vous arrêtant au milieu de la route sur une route très fréquentée. Après avoir tiré, vous pouvez rester dans la voiture avec les lumières intérieures allumées. Assurez-vous de descendre les fenêtres et de garder vos deux mains sur le volant en vue de l'officier.

Reste calme

Restez calme et poli en tout temps. Continuez à vous conformer à l'agent de police même si vous avez l'impression qu'il est injuste. Se mettre en colère ne fera qu'exacerber les tensions, et des mouvements brusques ou des agitements peuvent rendre l'officier suspect et penser que vous cherchez une arme.

Suivre les ordres

S'ils soupçonnent que vous avez bu, ils peuvent vous obliger à subir un test de sobriété sur le terrain. Respecter les ordres donnés et s'abstenir de mentir, car cela peut être considéré comme une entrave à la justice. Si vous n'êtes pas d'accord avec les frais que vous recevez, vous pouvez combattre le billet plus tard devant un tribunal. S'il se produit quelque chose qui vous semble injuste, notez le nom et le numéro d'insigne de l'agent pour vous plaindre plus tard. Se battre pour le moment ne fera qu'empirer les choses pour vous.

Connais tes droits

Cela dit, vous avez plusieurs droits que vous voudrez garder à l'esprit. Bien que la police soit autorisée à vous retirer sans raison au Canada, vous êtes protégé contre un usage déraisonnable du pouvoir de la part de la police. Vous avez le droit de garder le silence si vous ne voulez pas répondre aux questions, et vous n'avez pas à les laisser fouiller votre voiture si vous ne voulez pas. Vous avez également le droit d'appeler votre avocat avant d'accepter quoi que ce soit ou de donner votre autorisation. Il n'est pas interdit d'enregistrer la police, mais vous ne pouvez pas les entraver volontairement. Ils ne peuvent pas vous empêcher de les filmer ou de prendre votre téléphone ou votre appareil photo, et il est illégal pour eux de supprimer tous les enregistrements que vous avez pris.

Photo of Canada Paramedic Car

Profitez de la belle nature du Canada

Photo of Canada

Le Canada est célèbre pour sa faune riche et magnifique, ses voisins et ses paysages à couper le souffle. Conduire au Canada est la meilleure façon de découvrir le pays comme le font les vrais Canadiens. Vous pourriez être intimidé en conduisant au Canada pour la première fois, mais les conseils que vous avez lus dans cet article vous aideront à naviguer intelligemment et en toute sécurité. Profitez de vos vacances et conduisez au Canada sans crainte.

Photo of Canada

Obtenez votre permis de conduire international en 2 heures

Approbation instantanée

Valable 1 à 3 ans

Expédition express dans le monde entier