Summer Deal

Obtenez votre permis de conduire international 62 % de réduction

Forfait IDP de 3 ans pour $  $

Népal par Raimond Klavins

Guide de conduite au Népal

Apprenez quelques conseils de conduite avant de vous rendre au Népal.

2021-07-23 · 9 minutes

La République fédérale démocratique du Népal, ou simplement le Népal, est un pays charmant situé entre la Chine et l'Inde qui offre diverses aventures pour petits et grands. Abritant certains des plus hauts sommets du monde, le pays vous étonnera sûrement par ses belles vues et sa riche culture.

Abritant des habitants sympathiques, des plats exotiques et d'innombrables endroits à explorer, les touristes se retrouvent souvent à vivre comme des locaux pendant leur séjour. Certaines personnes allaient au Népal pour une retraite spirituelle, trouvant la tranquillité et la paix dans l'un des magnifiques temples du Népal. D'autres feraient circuler leur sang et partiraient en randonnée sur le mont Everest. Quels que soient vos projets, le Népal vous ouvrira sûrement les bras.

Comment ce guide peut-il vous aider ?

Si vous voulez en savoir plus sur le Népal et comment vous déplacer dans le pays, nous avons préparé un guide complet pour vous faciliter la planification de votre voyage. Trouvez des choses à faire et des endroits à voir au Népal. Découvrez ce dont vous avez besoin pour conduire au Népal, quels sont les permis de conduire internationaux et les règles de circulation du pays. Enfin, découvrez pourquoi vous devez visiter ce pays au moins une fois dans votre vie.

Informations générales

Le Népal est un pays d'Asie du Sud, dont Katmandou est la plus grande ville et sa capitale. Connu pour abriter huit des dix plus hauts sommets du monde, le relief montagneux du Népal est l'habitat de certains des animaux en voie de disparition et de la flore endémique du monde. Le Népal est également connu pour être un pays diversifié, avec plus de 101 groupes ethniques et 92 langues parlées.

Position géographique

Saviez-vous qu'il existe une route au Népal qui mène en Inde ? C'est parce que le Népal se trouve entre l'Inde et la Chine, ce qui en fait un pays enclavé. Le Népal connaît cinq saisons tout au long de l'année, à savoir : l'hiver, le printemps, l'été, la mousson et l'automne. Selon l'endroit, la température peut aller jusqu'à 45 °C (113 °F) et jusqu'à 2 °C (35,6 °F), alors assurez-vous de planifier votre voyage judicieusement. Il y a aussi des endroits qui connaissent de la neige toute l'année, comme ceux de la grande chaîne de l'Himalaya.

Langues parlées

La langue officielle du Népal s'appelle le népalais, qui vient du sanskrit. 44,6% des habitants du Népal parlent le népalais, tandis que les autres parlent des dialectes régionaux tels que Magar, Gurung et Rai. Lors d'un recensement effectué en 2011, il a été découvert qu'il existe 122 langues principales au Népal. Les langues au Népal seraient influencées par les langues indo-européennes comme le germanique et le grec.

Malgré cela, les touristes ne devraient pas avoir peur des barrières linguistiques. De nombreux habitants du Népal ou des Népalais parlent l'anglais comme deuxième langue. La plupart des népalais anglophones se trouvent dans les centres-villes comme à Katmandou, mais même les habitants des zones rurales peuvent comprendre et communiquer dans un anglais de base.

Aire d'atterrissage

On dit que le Népal est le lieu de naissance de Bouddha, en particulier à Lumbini. Pour cette raison, de nombreux pèlerins visitent le Népal pour rendre hommage à Bouddha et découvrir l'illumination et la tranquillité. Le Népal est si riche en histoire et en culture qu'il est la concentration la plus dense au monde de sites du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Pour cette raison, le Népal n'est que de 140 800 km², dont 70% sont des montagnes, avec Katmandou comme capitale. Le Népal abrite également la grande chaîne de l'Himalaya et le célèbre mont Everest.

Histoire

L'hindouisme a joué un rôle important dans l'histoire du Népal. Dès 500 de notre ère, des rois hindous qui seraient originaires de l'Inde ont régné sur le Népal. Au fil du temps, les hindous ont traité le Népal comme l'un des lieux de pèlerinage, car il est dit que Bouddha est né au Népal en 623 av. centre commercial en 700 CE.

Au cours des premières années, le Népal était en proie à des problèmes politiques, certaines tribus et groupes régionaux refusant de coopérer et de fusionner en un système politique cohérent en raison de différences culturelles. Lorsqu'ils ont su faire des compromis, le Népal a alors rencontré des problèmes avec les successions royales. Ce n'est que dans les années 1950 que le trône du Népal a trouvé la paix dans le palais.

Gouvernement

La forme de gouvernement du Népal est une république fédérale. Avant, le Népal avait un président, un premier ministre et un roi. Cependant, en 2008, le gouvernement a décidé d'abolir la dynastie royale vieille de 239 ans, expulsant le roi Gyanendra du palais royal. Cela a pris le pas après le malheureux massacre de la famille royale qui s'est produit en 2001.

Aujourd'hui, le gouvernement népalais est comparativement plus pacifique, mais il y a encore des plaintes pour des droits non protégés comme ceux des Madhesis : un groupe minoritaire du sud du Népal. En 2017, le Népal a connu sa première série d'élections réussies en deux décennies. Il s'agit d'une réalisation importante au Népal car elle montre l'objectif de coopération du pays dans sa croissance.

Tourisme

Le Népal est l'un des meilleurs endroits au monde si vous recherchez une aventure ou si vous voulez faire une introspection. Ce n'est pas une surprise lorsque l'industrie du tourisme au Népal a connu une croissance de 4,49% en 2019. Lors de la planification de votre voyage au Népal, il est essentiel de savoir quel est le meilleur moment pour profiter au maximum de votre voyage.

Le meilleur moment pour visiter le Népal est en octobre et décembre. Pendant ces périodes, le ciel dégagé prévaut, vous permettant de voir clairement les sommets des montagnes ou même de monter paisiblement en montgolfière. La saison des moussons au Népal se situe entre juillet et août, ce qui fait que le pays connaît de fortes précipitations ; cela peut provoquer des glissements de terrain, des inondations et des retards de vol.

FAQ sur les personnes déplacées

Un permis de conduire international (IDP) est un document légal qui permet aux étrangers de louer et de conduire légalement des voitures au Népal. La demande d'IDP peut faciliter vos déplacements au Népal car elle peut servir de document supplémentaire pour l'identification et pour éviter les ennuis avec les autorités népalaises. Vous trouverez ci-dessous d'autres choses que vous devez savoir sur l'IDP au Népal.

Un permis de conduire local est-il valide au Népal ?

Un permis de conduire local ou un permis de conduire délivré dans votre pays d'origine est valable au Népal. C'est l'une des principales exigences - avec un IDP - nécessaire pour que vous puissiez conduire et louer une voiture au Népal. Votre permis de conduire local ne doit pas expirer pendant votre séjour et vous devez avoir l'âge minimum requis de 18 ans pour pouvoir conduire.

De plus, il serait préférable que votre permis de conduire soit rédigé en anglais. Cela rendra votre voyage plus pratique, car certaines autorités ou entreprises peuvent demander une traduction en anglais de votre permis de conduire. Heureusement, un IDP est essentiellement une traduction en anglais de votre permis de conduire. Maintenant, tout ce que vous avez à faire est de montrer votre IDP lorsqu'ils demandent une traduction de votre permis de conduire.

Un IDP remplace-t-il un permis de conduire local ?

Un IDP ne remplace pas votre permis de conduire local. Bien qu'un IDP puisse servir de forme d'identification supplémentaire pour plus de 150 pays dans le monde, cela vous permet légalement de conduire dans ces pays tant que vous remplissez les conditions requises. Un IDP est essentiellement une traduction de votre permis de conduire local, ce qui permet aux autorités népalaises de comprendre plus facilement votre permis, surtout s'il n'est pas rédigé en anglais ou en alphabet latin.

Ai-je besoin d'un IDP pour conduire au Népal ?

Oui, vous avez besoin d'un IDP pour conduire au Népal avec votre permis de conduire local. Vous devez avoir avec vous votre IDP, votre permis de conduire local, votre passeport et vos documents de location de voiture lorsque vous conduisez au Népal. Les autorités locales au Népal effectuent parfois des contrôles de permis de conduire sur des conducteurs aléatoires. Pendant ce temps, vous devrez montrer votre IDP ainsi que votre permis de conduire local et votre passeport.

Lorsque vous rencontrez des postes de péage au Népal, les autorités demandent parfois également une pièce d'identité. Vous pouvez également présenter votre IDP aux autorités car il peut également servir de document supplémentaire d'identification. N'oubliez jamais d'être coopératif et respectueux lorsque vous rencontrez les autorités et le personnel de la circulation.

Louer une voiture au Népal

Louer une voiture au Népal est l'un des meilleurs moyens de profiter de votre voyage à votre rythme. Se déplacer en voiture est également l'une des meilleures façons d'explorer le Népal, car cela rend les déplacements plus confortables et plus rapides. Il est recommandé de louer une voiture à l'avance pour vous donner plus d'options dans le choix du véhicule qui convient à vos aventures. Vous trouverez ci-dessous les informations que vous devez connaître avant de louer une voiture au Népal.

Entreprises de location de voitures

Il existe différentes sociétés de location de voitures au Népal, et certaines d'entre elles sont disponibles à l'aéroport lorsque vous atterrissez. Il existe également plusieurs sociétés automobiles qui vous permettent de réserver votre location de voiture en ligne, comme Sixt Népal et Europcar. Les deux sociétés proposent une large sélection de voitures que vous pouvez louer, allant des voitures manuelles aux automatiques, des voitures compactes aux fourgonnettes, et même des voitures de ville aux 4x4 tout-terrain. Vous trouverez ci-dessous les numéros de contact des sociétés de location de voitures mentionnées.

Location de voitures Népal : +977 980-1072584

Europcar Népal : +977 1-4433577

Services de location de voitures à Katmandou : +977 985-1036473

Sixt Népal : +977-144-66655

Documents requis

Un permis de conduire népalais n'est pas nécessaire lorsque vous louez une voiture au Népal tant que vous avez un IDP avec vous. Les sociétés de location de voitures vous demanderont de présenter votre permis de conduire valide de votre pays, votre passeport et votre carte de débit/crédit lors de la location. Si vous prévoyez de rester plus longtemps que la validité de votre IDP, vous aurez besoin d'un permis de conduire népalais. N'oubliez jamais d'apporter ces documents avec vous lorsque vous conduisez sur les routes népalaises.

Types de véhicules

Il existe une variété de voitures de location que vous pouvez louer au Népal. Les sociétés de location de voitures proposent des voitures qui peuvent être automatiques ou manuelles, une simple citadine ou une voiture pour tout-terrain, et même des limousines ou des SUV. Vous pouvez également louer des véhicules légers tels que des motos pour accéder plus facilement à tous les coins et recoins que les routes du Népal ont à offrir. N'oubliez pas qu'il est essentiel de réfléchir au type de voiture qui convient le mieux à votre itinéraire de voyage afin que vous puissiez profiter davantage de votre séjour au Népal.

La plupart des touristes choisissent de louer une petite voiture compacte ; cela le rend plus maniable dans les rues et la consommation de gaz moins chère. Vous devrez également déterminer si vous emportez beaucoup de bagages avec vous lorsque vous conduisez, car cela peut prendre beaucoup de place dans la voiture.

Coût de location de voiture

Les frais de location de voiture varient d'une entreprise à l'autre, certaines offrant des services supplémentaires pour rendre vos aventures népalaises plus faciles et plus agréables. Les sociétés de location de voitures comme Sixt Népal proposent des services tels que la prise en charge et la restitution des voitures et des miles illimités sur les véhicules standard, qui sont tous inclus dans vos frais de location.

En règle générale, les frais de location de voiture incluent également le service client 24h/24 et 7j/7 et les taxes népalaises. Les frais de location sont également basés sur le type de véhicule que vous souhaitez louer et son constructeur ; les modèles de voitures plus récents sont généralement plus chers que les modèles plus anciens. Les extras tels que les sièges pour enfants, le WiFi et le GPS peuvent également affecter le prix du véhicule.

Âge requis

Pour pouvoir conduire au Népal, vous devez avoir au moins 18 ans lorsque vous conduisez des véhicules légers et moyens. Vous envisagez de conduire des véhicules encore plus gros ? Le Népal exige que vous ayez au moins 21 ans lorsque vous conduisez des véhicules lourds tels que des bus touristiques. Les sociétés de location de voitures vérifieront si vous avez atteint l'âge minimum requis avant la location.

Coût de l'assurance automobile

Les frais d'assurance automobile diffèrent d'une entreprise à l'autre et selon le type d'assurance. Certaines sociétés de location incluraient déjà une assurance comme la responsabilité civile à votre forfait. Assurez-vous de vérifier les différents coûts d'assurance et couvertures pour voir ce qui convient le mieux à votre voyage. La plupart des entreprises recommandent de souscrire une assurance supplémentaire telle qu'une protection contre le vol et une protection contre les dommages par collision pour vous offrir une couverture et une protection maximales pendant votre voyage.

Police d'assurance automobile

Il est important de conduire une voiture assurée au Népal. Les sociétés de location de voitures proposent des véhicules assurés mais moyennant un supplément de prix. L'assurance automobile couvrira vos frais en cas d'accidents qui pourraient endommager votre véhicule de location. Selon le type d'assurance, les situations indésirables telles que le vol, le vandalisme et les dommages subis lors de glissements de terrain et d'inondations peuvent même être couvertes.

Votre propre assurance personnelle pourrait même couvrir votre voiture de location au Népal. Avant d'opter pour une voiture assurée auprès de votre société de location, assurez-vous de vérifier votre couverture d'assurance personnelle, votre couverture d'assurance automobile locale, votre assurance voyage et même votre couverture d'assurance carte de crédit. Une double vérification de vos couvertures d'assurance pourrait vous aider à économiser de l'argent en cours de route.

Photo de la rue animée de Katmandou par Laurentiu Morariu

Règles de la route au Népal

Avant de commencer à conduire au Népal, vous devez vous familiariser avec les règles de conduite du pays – cela vous aidera à éviter les accidents et les situations indésirables avec les autorités locales. Certaines lois népalaises vous sont peut-être familières, d'autres non ; ne vous inquiétez pas, avec un petit réglage, vous vous y habituerez en un rien de temps.

Règlements importants

Le code de la route au Népal s'applique à la fois aux habitants et aux touristes, il est donc essentiel que vous suiviez les règles et réglementations en vigueur. Le respect des lois sur la conduite vous empêchera non seulement de vous faire arrêter par la police de la circulation, mais contribuera également à assurer la sécurité routière et celle de ceux qui vous entourent. Vous trouverez ci-dessous les réglementations importantes que vous devez suivre.

alcool au volant

Comme dans la plupart des pays, il vous est interdit de conduire en état d'ébriété. Les autorités locales ont tendance à procéder à des inspections aléatoires et demanderont au conducteur de s'arrêter et de passer un alcootest. N'oubliez jamais de conduire prudemment et de ne pas conduire en état d'ivresse pour éviter les accidents.

Si vous êtes pris en train de conduire sous l'influence de boissons alcoolisées, vous serez passible d'une amende de 1 000 roupies népalaises. Les autorités népalaises sont très strictes lors de la mise en œuvre de cette loi, car elles tentent de réduire le taux d'incidents de conduite en état d'ébriété. Les autorités népalaises ont enregistré 167 cas de conduite avec facultés affaiblies par mois en 2010.

Voyager avec des enfants

Lorsque vous conduisez une voiture avec des enfants, la loi népalaise stipule que les enfants ne doivent pas s'asseoir derrière les sièges arrière d'un break ou d'un hayon. La seule fois où les enfants sont autorisés à le faire, c'est lorsqu'il y a un siège enfant. Il est également nécessaire que la serrure de sécurité pour enfants soit utilisée lorsqu'il y a des enfants dans la voiture. Ces lois sont en place pour assurer la sécurité des enfants ainsi que celle du conducteur et des autres passagers.

Les autorités népalaises peuvent effectuer des inspections aléatoires lorsque vous conduisez. Ils vérifieront si votre enfant est assis sur un siège auto et qu'il est entièrement attaché. S'il s'avère que vous enfreignez ce code de la route, vous pouvez être condamné à une amende. Gardez votre enfant assis sur les sièges arrière de votre voiture et placez-le dans un siège enfant pour assurer sa sécurité.

Trajets routiers

Le Népal est doté de belles montagnes et de vues magnifiques, alors essayez de partir en road trip. Si vous voulez faire un voyage en voiture et voir ces merveilles naturelles, vous pouvez le faire, mais n'oubliez pas de conduire avec prudence. Les routes en dehors de la ville sont sujettes aux accidents car elles sont pleines de virages serrés et de courbes. La loi népalaise exige également que le conducteur se repose pendant 30 minutes toutes les 4 heures de conduite pour s'assurer que tout le monde est en pleine forme lorsqu'il s'attaque à la route.

Avant de partir en road trip, vérifiez toujours la météo et la situation de l'endroit où vous allez. Les routes à l'extérieur de la ville du Népal ne sont pas étrangères aux glissements de terrain, aux glissements de terrain et aux fermetures soudaines de routes. Si vous séjournez dans un hôtel de la destination de votre road trip, vous pouvez l'appeler pour vous renseigner sur l'état de la route avant de vous lancer dans votre road trip.

Normes générales de conduite

Il est important que l'on se renseigne sur les normes de conduite générales du Népal afin que vous sachiez ce que les habitants font couramment lorsqu'ils conduisent, vous aidant ainsi à vous adapter plus facilement au style de conduite népalais. La plupart des gens conduisent des voitures à transmission manuelle au Népal, mais il y en a aussi quelques-uns qui conduisent des voitures automatiques. Lorsque vous êtes encore en train de vous adapter, n'ayez pas peur de commencer lentement et de prendre votre temps.

Côté conduite

La plupart des pays du monde conduisent du bon côté, comme les États-Unis et le Canada, mais des pays comme le Népal et le Japon ont le contraire. Au Népal, vous conduirez sur le côté gauche de la route ; le siège conducteur est positionné sur le côté droit du véhicule. Rappelez-vous toujours d'être très prudent lorsque vous n'êtes pas habitué à conduire sur le côté gauche de la route pour éviter les accidents et les rencontres non désirées avec les autorités de la circulation.

Conduire du côté gauche de la route peut représenter un défi pour certains. Pour faciliter votre conduite au Népal, pensez à louer une voiture à transmission automatique. Choisir une voiture à transmission automatique vous donnera moins de choses à penser pendant que vous vous adaptez encore à la conduite de l'autre côté de la route. Allez-y doucement et pratiquez la conduite défensive pour assurer une conduite sûre

Limitation de vitesse

Les routes du Népal ont des limites de vitesse variables, selon l'endroit où vous vous trouvez. Pour les zones urbaines, la limite de vitesse maximale est de 40 km/h. La limite de vitesse maximale pour les zones rurales est de 80 km/h. Les conducteurs locaux ont tendance à conduire plus vite qu'ils ne le devraient, vous devez donc rester calme et vigilant ; l'autorité de la circulation suggère de ne pas conduire aussi vite et de simplement profiter de la beauté naturelle des environs.

Les autorités de la circulation suggèrent également que les conducteurs devraient pratiquer la conduite défensive lorsqu'ils sont sur la route. Si vous n'êtes pas habitué à conduire sur le côté gauche de la route, vous pouvez aller plus lentement que la limite de vitesse. Le Népal est rigoureux dans l'application des limitations de vitesse dans chaque zone, vous devez donc être constamment conscient de la vitesse à laquelle vous roulez, sinon vous serez condamné à une amende.

Lois sur la ceinture de sécurité

Comme dans d'autres pays, conduire au Népal nécessite de mettre sa ceinture de sécurité. Cette loi s'applique également aux passagers de la voiture; tout le monde est tenu de porter une ceinture de sécurité. Toute personne prise sans ceinture de sécurité sera condamnée à une amende.

Les accidents de la route au Népal ont augmenté au cours des 20 dernières années, principalement en raison de la conduite imprudente. Des études montrent que les décès survenus dans les accidents de la route auraient pu être évités s'ils portaient la ceinture de sécurité. Le port de la ceinture de sécurité réduit les risques de décès de 45 à 50 %. C'est pourquoi les autorités népalaises sont strictes lorsqu'il s'agit de mettre en œuvre cette

Âge légal pour conduire

L'âge légal pour conduire au Népal est de 18 ans. Tant que vous respectez l'âge minimum requis pour conduire et que vous disposez des documents de conduite nécessaires tels que l'IDP, votre permis de conduire local et votre passeport, vous pourrez conduire des véhicules légers à moyens. Si vous souhaitez conduire des véhicules plus lourds comme des bus touristiques, vous devez avoir au moins 21 ans. S'il s'avère que vous conduisez sans permis et IDP au Népal, vous serez sanctionné et condamné à une amende.

Restrictions de conduite

Le Népal est strict lorsqu'il s'agit d'appliquer sa loi sur la condition d'âge. Si vous ne remplissez pas les conditions d'âge nécessaires, vous n'êtes pas autorisé à conduire au Népal. Vous n'êtes pas non plus autorisé à conduire au Népal lorsque vous ne pouvez pas entendre normalement un signal de klaxon ou si vous avez des difficultés à entendre. Les lois népalaises vous interdisent également de conduire sans permis et sans IDP.

Signalisation routière

La plupart des panneaux de signalisation au Népal vous sont peut-être familiers, car ils sont similaires à ceux d'autres pays. Le Népal compte cinq groupes de panneaux de signalisation : les panneaux d'avertissement, les panneaux de priorité, les panneaux d'interdiction, les panneaux d'obligation et les panneaux d'information. Il est important de suivre les panneaux de signalisation pour éviter les accidents et les rencontres avec les autorités népalaises.

Des panneaux d'avertissement au Népal sont placés pour avertir les conducteurs de situations potentiellement dangereuses. Ils ont généralement la forme d'un triangle avec un contour rouge. Les signes avant-coureurs comprennent :

  • Avertissement pour un signe de feu de circulation
  • Avertissement pour un signe de rond-point
  • Avertissement pour un signe de berge
  • Copeaux lâches sur le panneau de signalisation
  • Avertissement pour signe de chute de pierres
  • Point de contrôle à venir signe

Les panneaux de priorité sont là pour vous dire qui a la priorité et qui doit donner la priorité sur la route. Ils sont aussi généralement en forme de triangle avec un contour rouge. Les panneaux de priorité comprennent :

  • Panneau Y-croisement non contrôlé
  • Cédez la place à tous les conducteurs signe
  • Signe de carrefour en T non contrôlé
  • Avertissement carrefour, céder la place à tous les conducteurs sign

Les panneaux d'interdiction indiquent certaines choses que les conducteurs et les piétons ne sont pas autorisés à faire. Ils ont généralement la forme d'un cercle avec un contour rouge. Les signes d'interdiction comprennent :

  • Signe interdit d'entrée
  • L'utilisation de klaxon interdit signe
  • Charrettes à bras interdite sig
  • Aucun signe de demi-tour
  • Signe interdit aux camions
  • Aucun signe de virage à gauche

Des panneaux obligatoires sont là pour vous dire ce que vous devez faire. Ils sont également en forme de cercle avec un fond bleu. Les signes obligatoires comprennent :

● Panneau de virage à droite obligatoire

● Sens obligatoire d'un rond-point

● Conduisez tout droit signe

● Signe gauche obligatoire

Enfin, des panneaux d'information sont là pour vous renseigner sur le code de la route et la situation. Ils ont généralement la forme d'un carré et ont un fond bleu. Les panneaux d'information comprennent :

  • Le stationnement est autorisé signe
  • Panneau de passage pour piétons
  • Plaque de rue sans issue
  • Panneau de signalisation à sens unique

Droit de passage

Il est important de connaître la priorité lors de la conduite afin d'éviter les accidents et les confrontations non désirées. Au Népal, le bétail comme les vaches, les canards et les chèvres peut traverser sans guide à tout moment, c'est pourquoi ils ont généralement le droit de passage. De plus, à moins qu'il n'y ait des panneaux de priorité sur la route, les habitants utilisent les clignotants pour attribuer le droit de passage, en donnant la priorité à ceux qui ont utilisé les clignotants en premier.

Lois sur les dépassements

Les dépassements de véhicules sont autorisés au Népal. Cependant, les dépassements se font sur le côté droit de la route. Certains conducteurs locaux peuvent avoir tendance à dépasser sans utiliser de signaux. N'oubliez jamais de rester vigilant et de respecter le code de la route afin d'éviter d'être arrêté par les autorités locales. Les autorités népalaises de la circulation sont strictes en ce qui concerne les dépassements, car c'est l'une des causes courantes d'accidents au Népal.

Il est préférable de conduire lentement au Népal, surtout si vous n'êtes pas encore familiarisé avec la région et le style de conduite des habitants. Soyez très prudent lorsque vous utilisez les rétroviseurs de la voiture, surtout si vous n'êtes pas habitué à conduire sur le côté gauche de la route.

Itinéraire

Les itinéraires routiers au Népal sont faciles à comprendre car il y a des panneaux routiers indiquant le flux de la circulation. Lorsque vous entrez dans les ronds-points au Népal, assurez-vous de vérifier d'abord les panneaux de signalisation routière car ils pourraient être un signe indiquant que vous n'avez pas la priorité lors de l'entrée. Il devrait également y avoir un panneau indiquant le sens de la circulation à l'intérieur du rond-point. Le droit de passage dans le rond-point est donné à ceux qui sont entrés en premier dans le rond-point ou à quiconque vient du côté gauche de la route

Etiquette de conduite au Népal

Pour aider à assurer une expérience de conduite agréable, l'apprentissage des lois de conduite du Népal peut ne pas suffire. Face à des situations indésirables, il est préférable de savoir quoi faire et comment les surmonter. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils sur la façon de faire face à des situations indésirables lorsque vous conduisez au Népal.

Panne de voiture

En cas de panne de la voiture, un triangle de présignalisation doit être placé sur le côté de la route. Vous serez responsable du changement des pneus crevés, mais vous pouvez également choisir d'appeler les sociétés d'assistance routière népalaises. En cas de panne majeure de votre voiture, appelez immédiatement votre société de location de voitures et demandez de l'aide. La plupart des sociétés de location de voitures proposent une assistance téléphonique 24h/24 sans frais supplémentaires.

Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des coordonnées des sociétés d'assistance routière :

Service Bajaj : (+977) 9988779900

Service Exide Batmobile : 01-4244475

NépalETS : (+977) 9857077788

Assistance routière Népal : 01-4114661

Arrêts de police

La police népalaise a tendance à effectuer des inspections aléatoires à un endroit donné. N'oubliez pas de rester calme et de coopérer avec les autorités locales. Vous devez toujours être prêt à présenter les documents nécessaires à votre voyage, tels que :

  1. Votre IDP
  2. Votre permis de conduire local
  3. Passeport
  4. Documents de location de voiture

Demander des directions

Parfois, les directions peuvent prêter à confusion, même lorsque vous utilisez un GPS. Cela est particulièrement vrai lorsque le côté sur lequel vous roulez est différent de celui auquel vous êtes habitué. Les routes du Népal, en particulier en dehors des villes, sont remplies de nombreuses courbes et virages. Lorsque vous vous perdez un peu, n'ayez pas peur de demander de l'aide aux locaux.

Les Népalais sont des gens sympathiques, alors n'ayez pas peur de demander votre chemin ! Assurez-vous d'être respectueux en les saluant en plaçant vos paumes l'une contre l'autre comme si vous priiez et en disant namaste ou namaskar . Lorsque vous vous adressez à une personne plus âgée que vous, utilisez des termes respectueux comme dai pour les hommes et didi pour les femmes. Ces termes sont utiles, surtout lorsque vous parlez à un étranger.

Points de contrôle

Les postes de contrôle au Népal ne sont pas rares, vous n'avez donc pas à vous inquiéter. Les autorités locales effectuent généralement des contrôles aléatoires des permis de conduire et des inspections des voitures, en particulier pendant les festivals et les hautes saisons. Lorsque vous rencontrez un poste de contrôle, assurez-vous que tout le monde dans le véhicule est visible pour les autorités en baissant les vitres et en allumant la lumière à l'intérieur de la voiture lorsque vous conduisez la nuit.

Il est important que vous coopériez avec eux pour éviter d'avoir des ennuis. Soyez prêt à présenter vos documents tels que votre IDP, votre passeport, votre permis de conduire local et vos documents de location de voiture. Le fait de ne pas présenter ces documents nécessaires peut éveiller les soupçons et peut entraîner une amende.

Autres conseils

Dans certains pays, klaxonner peut sembler irrespectueux et doit être évité autant que possible. Au Népal, c'est un cas différent ; le pays était autrefois connu pour avoir l'une des routes les plus bruyantes à cause des klaxons. Les Népalais sont connus pour leur klaxon excessif, les autorités locales ont donc imposé une amende à Katmandou pour ceux qui aiment klaxonner pour des raisons sans importance.

Vous êtes toujours autorisé à klaxonner, mais seulement s'il y a des virages serrés, des urgences et lorsque cela est absolument nécessaire. Si les autorités vous surprennent à klaxonner inutilement, vous risquez une amende pouvant aller jusqu'à 560 roupies népalaises. Katmandou a maintenant réduit sa pollution sonore à cause de cela.

Conditions de conduite au Népal

Les rues du Népal sont animées et animées de vie, regorgeant de différents véhicules comme des motos, des bus et des voitures privées. Les routes du Népal sont un peu différentes de celles auxquelles la plupart sont habitués, et cela peut même sembler un peu intimidant à première vue. Vous trouverez ci-dessous certaines choses dont vous devez être conscient lorsque vous conduisez au Népal.

Statistiques d'accidents

Pour certains conducteurs, les routes népalaises peuvent représenter un défi, en particulier celles en dehors de la ville. Les routes elles-mêmes ne sont pas aussi développées que celles d'autres pays, des glissements de terrain se produisant souvent et causant des dommages. Les conducteurs doivent être prudents dans les zones montagneuses, car les routes sont sinueuses et peuvent être remplies de nids-de-poule.

Lorsqu'ils conduisent en ville, les conducteurs doivent se méfier des conducteurs locaux et des piétons dans la région. 44% des accidents de la route qui se produisent au Népal sont causés par la négligence des conducteurs. N'oubliez jamais de boucler votre ceinture et de conduire prudemment pour éviter les situations indésirables. Il est également fréquent de trouver des animaux tels que des vaches errant dans la rue. Soyez toujours attentif à votre environnement et pratiquez une conduite défensive.

Véhicules communs

Lorsque vous conduisez au Népal, vous ne seriez pas surpris d'être à côté de bus et de motos. Les routes au Népal sont remplies de véhicules variés tels que des motos, des camions de livraison, des bus de passagers et de petites voitures familiales. Les Népalais se déplacent généralement en ville à vélo et à moto, tandis que certains optent pour des voitures familiales. Pour les touristes partant à l'aventure, la plupart d'entre eux louent des 4x4 tout-terrain pour se déplacer dans les zones rurales et les montagnes.

Au moment de choisir votre véhicule, n'oubliez pas de considérer où vous prévoyez d'aller. Des villes comme Katmandou peuvent sembler un peu à l'étroit si vous utilisez un gros véhicule. Vous devez également tenir compte de l'espace pour les bagages et les passagers que la voiture a à offrir. Si vous optez pour une moto, vous devez également louer un casque car il est illégal de conduire au Népal sans.

Les routes à péage

Des routes à péage sont présentes sur les sept principales autoroutes du Népal. Les tarifs de péage pour les autoroutes varient en fonction de la taille et du type de votre véhicule. Lorsque vous rencontrez des routes à péage, n'oubliez pas de préparer votre PDI à présenter aux autorités et vos roupies népalaises (NPR). Vous trouverez ci-dessous une courte liste des autoroutes à péage et leurs tarifs respectifs.

  • Route Naubise-Mugling

- Motos : 10 NPR

- Voiture, camionnette : 50 NPR

- Bus, Minibus : 120 NPR

  • Route Hetauda-Narayanghat

- Motos : 10 NPR

- Voiture, camionnette : 40 NPR

- Bus, Minibus : 100 NPR

  • Route Narayanghat-Butwal

- Motos : 10 NPR

- Voiture, camionnette : 60 NPR

- Bus, Minibus : 130 NPR

  • Route Bhairahawa-Bhumahi

- Motos : 10 NPR

- Voiture, camionnette : 20 NPR

- Bus, Minibus : 30 NPR

  • Route Panchkhal-Melamchi

- Motos : 5 NPR

- Voiture, camionnette : 15 NPR

- Bus, Minibus : 50 NPR

  • Route Dhulikhel-Khurkot

- Motos : 15 NPR

- Voiture, camionnette : 50 NPR

- Bus, Minibus : 125 NPR

  • Route Khurkot-Sindhuli-Bardibas

- Motos : 15 NPR

- Voiture, camionnette : 45 NPR

- Bus, Minibus : 115 NPR

Situation routière

Les routes au Népal sont assez délicates à emprunter si vous ne faites pas attention. Les marquages routiers ne sont pas très courants au Népal et il n'y a pas de voie claire pour les vélos et les motos. Les routes ne sont pas bien entretenues et sont parfois impraticables pendant la saison des moussons (juin à août) en raison de catastrophes naturelles comme les glissements de terrain et les inondations.

La circulation est également attendue dans les centres-villes comme à Katmandou, les conducteurs doivent donc être patients lorsqu'ils conduisent. Vous serez peut-être surpris de trouver des animaux comme des vaches et des poulets errant dans les rues, en particulier dans les zones rurales. Vous devez conduire lentement et être prudent à tout moment pendant votre voyage au Népal.

Culture de conduite

Les Népalais ont la réputation d'être des conducteurs imprudents. Il faut être prudent et vigilant lors de la conduite au Népal car les habitants ont tendance à oublier d'utiliser leurs feux de signalisation. Les dépassements sont également courants au Népal, ainsi que les excès de vitesse des motos. Ces tendances de conduite des habitants ont causé de nombreux accidents dans le passé.

Pour cette raison, les autorités locales sont devenues plus strictes dans la mise en œuvre des règles et règlements routiers. Vous devez être prudent dans le respect du code de la route car les autorités locales n'hésiteront pas à vous imposer une amende si elles constatent que vous enfreignez la loi. Soyez prudent à tout moment, car certains piétons népalais ont tendance à traverser la route à tout moment.

Autres conseils

Le mode de transport le plus approprié au Népal est le transport routier, en particulier en voiture et en moto. Le Népal est un pays enclavé et entouré de montagnes, ce qui rend les autres moyens de transport très difficiles. Il est préférable de connaître votre mode de transport préféré avant de vous rendre au Népal afin de pouvoir personnaliser votre itinéraire à votre guise.

Les motos sont plus courantes et préférées lorsque vous prévoyez de rester dans la ville. Cela raccourcit votre temps de trajet et vous donne la possibilité de découvrir toutes les rues du Népal. Lorsque vous voyagez avec votre famille ou vos amis, ou lorsque vous préférez une conduite plus confortable, les petites voitures compactes sont recommandées car elles sont plus faciles à conduire et à stationner. N'oubliez jamais d'apporter votre IDP et les autres documents nécessaires avec vous lorsque vous conduisez.

Activités au Népal

Que vous visitiez le Népal en tant que touriste ou que vous prévoyiez un séjour de longue durée, le Népal vous accueillera à bras ouverts. Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour vous occuper dans ce merveilleux pays. Voici un petit guide pour votre voyage au Népal, que vous y soyez pour le plaisir ou que vous soyez à la recherche de votre prochaine maison.

Conduire en touriste

Oui, vous pouvez! Conduire autour du Népal est un excellent moyen de visiter des sites et des merveilles tels que le parc national de Chitwan et même la base du mont Everest. Prenez le contrôle total de votre itinéraire et explorez le pays à votre rythme en conduisant. Pour conduire en tant que touriste au Népal, vous aurez besoin d'un IDP, de votre permis de conduire local et de votre passeport. Conduire vous offre non seulement du confort mais aussi de la commodité, vous permettant d'atteindre des destinations plus rapidement que les transports en commun, en particulier lorsque vous parcourez de longues distances

Travailler comme chauffeur

Si vous souhaitez travailler comme chauffeur au Népal, vous aurez besoin d'un permis de conduire népalais. Heureusement, vous pouvez convertir votre permis de conduire local avec l'aide de l'ambassade de votre pays. Vous pouvez également demander un permis de conduire népalais lorsque vous atteignez le pays. En règle générale, les chauffeurs népalais peuvent gagner environ 31 500 NPR par mois, avec 21 600 NPR comme salaire de chauffeur le plus bas et 98 500 NPR comme le plus élevé.

Travailler comme guide de voyage

Si vous souhaitez partager votre amour pour le Népal avec les visiteurs, vous pouvez choisir de travailler comme guide touristique. Le salaire moyen des guides touristiques au Népal est de 48 700 NPR par mois. Le salaire le plus bas par mois passerait de 24 300 NPR et le plus élevé serait de 75 500 NPR. Les salaires des guides touristiques dépendent de l'entreprise dans laquelle vous avez choisi de travailler et de vos compétences en matière d'expérience.

Les entreprises de guides touristiques rechercheront des personnes ayant une vaste expérience en tant que guide touristique et maîtrisant la langue népalaise. Bien sûr, ils vérifieront également à quel point vous aimez le Népal et à quel point vous souhaitez partager sa beauté avec les visiteurs.

Faire une demande de résidence

Vous avez trouvé votre maison pour toujours au Népal ? Vous pouvez demander la résidence dans ce beau pays pour rendre votre séjour plus permanent. Il existe de nombreux types de visas que vous pouvez demander au Népal, comme les visas familiaux népalais, qui peuvent prolonger votre séjour. En fin de compte, vous pouvez demander un visa de résidence, qui vous permet de rester au Népal et de demander la résidence.

Demander un visa de résidence

Les visas de résidence sont de deux types, selon la nature de votre demande. Le premier type est lorsque vous souhaitez vivre au Népal sans vous engager dans des activités rémunérées. Ce premier type de visa est lorsque vous souhaitez simplement déménager et prendre votre retraite au Népal. Le deuxième type de visa est lorsque vous avez investi au moins 100 000 USD dans une entreprise industrielle, ce qui vous oblige à vous installer au Népal.

Les deux types de visa ont des exigences et des frais différents. Nous avons énuméré ci-dessous les exigences pour chaque type de visa et le montant des frais.

Premier type de visa :

  1. Formulaire de demande de visa de résident népalais imprimé sur http://online.nepalimmigration.gov.np/residential-visa
  2. Preuve de revenu régulier d'au moins 20 000 USD par an
  3. Photocopie de votre passeport et dernière page de visa
  4. Photocopie de votre visa Népal
  5. Certificat de caractère
  6. Certificat de non-objection de l'ambassade de votre pays
  7. Preuve de retraite
  8. Relevés bancaires indiquant au moins 20 000 USD
  9. Certificat de santé délivré par l'hôpital universitaire TU au Népal
  10. Paiement des frais de visa (700 USD par an)

Deuxième type de visa :

  1. Formulaire de demande de visa de résident népalais imprimé sur http://online.nepalimmigration.gov.np/residential-visa
  2. Lettre de recommandation du ministère népalais de l'industrie ou du commerce
  3. Photocopie du certificat d'enregistrement de la société
  4. Photocopie de votre visa Népal
  5. Photocopie de votre passeport et dernière page de visa
  6. Photocopie de votre certificat d'actions
  7. Photocopie de l'attestation TVA/PAN
  8. Paiement des frais de visa (500 USD par an)

Autres choses à faire

Il y a encore beaucoup de choses que vous pouvez faire au Népal, surtout si vous prévoyez de rester longtemps. Si vous envisagez de vivre comme un vrai local, vous trouverez ci-dessous d'autres choses à faire et des conseils pour vous faciliter la tâche.

Comment obtenir un permis de conduire au Népal ?

« Comment obtenir un permis de conduire au Népal » est une question fréquemment posée par beaucoup, car il existe de bonnes opportunités de travail en tant que conducteur dans tout le pays. Pour obtenir un permis népalais, vous devez remplir un formulaire de permis de conduire en ligne, réussir un examen écrit de conduite et réussir un examen de conduite au Népal. Vous pouvez également demander de l'aide à l'ambassade de votre pays, car certaines licences comme celles des États-Unis sont dispensées de passer les examens.

Quelles sont les étapes pour obtenir une licence népalaise ?

Demander un permis de conduire au Népal est devenu plus facile et plus pratique, car cela peut être fait à la fois en ligne et en personne. Voici un guide étape par étape

  1. Remplir un formulaire de permis de conduire : La demande de permis de conduire en ligne se fait via leur site Internet. Si vous êtes déjà au Népal, vous pouvez vous rendre directement au bureau du Département de la gestion du trafic et remplir le même formulaire.
  2. Soumettez votre formulaire : vous devez vous rendre au bureau du Département de la gestion de la circulation au Népal pour soumettre votre formulaire de permis de conduire. Si vous avez rempli un formulaire de permis de conduire en ligne sur leur site Web, vous devez toujours vous rendre au bureau. Le personnel y prendra vos données biométriques, votre photo et subira un test de daltonisme. Vous devrez également soumettre une copie de votre certificat de citoyenneté et payer 10 NPR pour un timbre.
  3. Passez l'examen écrit du permis de conduire : vous devrez passer un examen écrit afin de prouver vos connaissances sur le code de la route au Népal. L'examen est généralement programmé le lendemain après que vous ayez soumis votre formulaire d'inscription en ligne pour votre permis de conduire ou votre formulaire de demande physique. L'examen coûte environ 500 NPR et dure environ 30 minutes.
  4. Passez l'examen d'essai pour le permis de conduire. Une fois que vous avez réussi l'examen écrit de votre permis de conduire, vous devez passer l'examen d'essai pour le permis de conduire. Le Département de la gestion de la circulation vous programmera pour l'examen et vous devrez présenter votre carte de citoyenneté originale et votre reçu pour l'examen de conduite d'essai.
  5. Soumettez votre carte d'admission : Une fois que vous avez réussi l'examen de conduite d'essai, le moniteur vous fera parvenir une carte d'admission à votre adresse. La carte d'admission doit être présentée au bureau du Département de la gestion de la circulation dans les 35 jours suivant l'examen d'essai, avec votre carte de citoyenneté et des photos récentes de la taille d'un passeport afin que vous puissiez réclamer votre permis de conduire népalais.
  6. Recevoir un bordereau temporaire : il y aura des cas où le Département de la gestion de la circulation ne sera pas en mesure de libérer votre permis de conduire népalais. Au lieu de cela, vous recevrez un bordereau temporaire, qui servira de licence officielle pour le moment. N'oubliez pas de garder votre bordereau temporaire en sécurité et en bon état. Pensez à le plastifier afin de le garder au sec.
  7. Réception de votre permis de conduire népalais : Lorsque votre permis de conduire népalais est prêt, le Département de la gestion de la circulation vous en informera. Vous devez remettre votre bordereau temporaire lors de la demande de votre permis. Vous devrez également payer 1 500 NPR à 4 000 NPR, selon votre type de licence. Votre nouveau permis de conduire est rédigé en anglais.

Comment remplir le formulaire de permis de conduire en ligne au Népal ?

L'une des questions fréquemment posées est de savoir comment remplir le formulaire de permis de conduire en ligne. L'avantage du formulaire d'inscription en ligne pour conduire au Népal est qu'il est très simple. Il est rédigé en anglais et tout ce que vous avez à faire est de remplir les blancs du formulaire. Ensuite, vous recevrez des instructions sur où et comment transmettre le formulaire au Département de la gestion du trafic au Népal.

Existe-t-il un examen écrit du permis de conduire ?

L'examen écrit du permis de conduire consiste en des questions concernant les règles de circulation du Népal, les lois sur les transports et la conduite d'une voiture. Le test ne comprend que 20 questions à choix multiples et peut être passé en anglais. Il existe quelques livres de critiques en anglais, mais les trouver peut être un défi car ce n'est pas aussi courant.

Le résultat du test écrit pour le permis de conduire sera publié le jour même où vous avez passé l'examen. Pour connaître le résultat de votre test écrit, vous pouvez soit attendre au centre de test à partir de 16 heures, en envoyant un SMS au Département de la gestion des transports en envoyant WT <space>Applicaton ID' au 31003, soit en visitant leur site Web.

Examen d'essai pour le permis de conduire

Lors de l'examen d'essai, il vous sera demandé de montrer dans quelle mesure vous pouvez contrôler votre véhicule. Vous serez assis à l'intérieur d'une voiture avec un instructeur de test qui vous demandera de faire fonctionner la voiture comme se garer et tourner. Pour certains, cela pourrait constituer un défi puisque le Népal roule sur le côté gauche de la route. C'est l'un des rares pays au monde à le faire, avec l'Australie et le Japon.

Vous pouvez choisir de vous inscrire dans un institut de conduite au Népal si vous souhaitez apprendre et pratiquer davantage la conduite avant de passer l'examen. Il existe quelques instituts de conduite au Népal, tels que Suzuki Driving School et Mahan Nepali Driving Institute, qui vous aideront également à vous adapter à la culture de conduite du Népal. Vous trouverez ci-dessous les coordonnées de certains instituts de conduite au Népal :

Institut de conduite népalais Mahan : +977 985-1057408

Nouvel institut de conduite Namaste Népal : +977 984-1322636

Safe Driving Institute Népal : +977 980-8027608

École de conduite Suzuki : +977-01-5193374

Puis-je demander de l'aide à notre ambassade ?

L'ambassade de votre pays peut en fait faciliter votre demande de permis de conduire népalais. Tant que vous avez un permis de conduire de votre pays d'origine, vous pouvez demander à votre ambassade de le certifier pour vous. Vous devez demander à votre ambassade un « Affidavit de permis de conduire » et payer les frais nécessaires. Après quoi, présentez les documents suivants au Département de la gestion du trafic :

  1. Attestation de permis de conduire
  2. Certificat de citoyenneté
  3. 2 photos format passeport
  4. Formulaire de demande de permis de conduire
  5. Votre permis de conduire de votre pays d'origine

Avec ces documents, vous serez dispensé de l'examen écrit de conduite et de l'examen d'essai. Cependant, vous devrez toujours passer l'examen de la vue et l'examen médical, et payer les frais nécessaires, selon votre type de permis. Après cela, ils prendront vos données biométriques et recevront un bordereau temporaire que vous pourrez utiliser pour conduire jusqu'à ce qu'ils puissent libérer votre permis officiel népalais.

Les meilleures destinations au Népal

Le Népal regorge de nombreuses merveilles parfaites pour ceux qui recherchent l'aventure. Le Népal regorge de merveilles naturelles et sa culture est riche et vibrante. Vous pouvez visiter des temples, faire une randonnée, vivre une aventure gastronomique ou simplement profiter de la scène locale. Voici quelques-unes des principales destinations que vous pourrez visiter lors de votre prochain voyage au Népal.

Boudhanath Stupa Photo de Raimond Klavins

Boudhanath Stupa (Bodhnath)

Le Boudhanath Stupa, ou simplement Bodhnath, est l'un des plus grands stupas du monde. Un stupa est une structure bouddhiste qui sert de lieu de méditation, de cimetière et de lieu de stockage d'objets religieux. Découvrez l'histoire et la culture du bouddhisme au Népal à Bodhanath et visitez les monastères qui l'entourent. Vous pouvez également suivre un petit cours de poterie, de sculpture sur bois et même de peinture dans le stupa.

Directions routières :

  1. Depuis l'aéroport, suivre Ring Road
  2. Tourner à droite vers Boudhadwar Marg jusqu'à Boudha-Jorpati Road
  3. Suivez la route tout droit jusqu'à Boudhanath Stupa

Choses à faire

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire lors de votre visite à Bodhnath. Nous avons compilé une petite liste d'activités incontournables lorsque vous êtes dans la région.

  1. Faire le tour de Bodhnath

    Bodhnath est visiblement sous la forme d'un cercle qui est une forme importante dans le bouddhisme. Faites le tour du stupa avec les fidèles pendant que vous expérimentez et découvrez les rituels de prosternation. Vous pouvez également faire tourner les moulins à prières géants à l'intérieur du stupa, qui sont utilisés pour accumuler du bon karma et de la sagesse.
  2. Visitez la rue Phulbari

    La rue Phulbari est située à l'extérieur de Bodhnath et abrite de nombreux vendeurs de collations et un restaurant. Partez à l'aventure culinaire et essayez la cuisine locale; on dit que la meilleure nourriture tibétaine se trouve autour de Bodhanath. Vous pouvez également acheter de nombreux souvenirs à Phulbari, comme des peintures, des statues et des drapeaux de prières de Thangka.
  3. Visite du parc de la paix de Ghyoilisang

    Le parc de la paix de Ghyoilisang est situé dans le quartier autour de Bodhnath et est un endroit où vous pouvez trouver des moines qui se reposent. Il y a un étang dans le parc qui serait sacré avec une statue géante de Guru Rinpoché au milieu, entouré de carpes oranges. On dit que le sol de l'étang est utilisé pour fabriquer le Bodhnath.
Parc national de SagarmathaPhoto de Jean Woloszczyk

Parc national de Sagarmatha

Le parc national de Sagarmatha abrite de nombreux animaux rares ainsi qu'une faune et une flore magnifiques. Situé au pied du mont Everest, le parc national de Sagarmatha a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, vous donnant la chance de voir des glaciers, des gorges et de beaux arbres dans la forêt. Apercevez le célèbre panda roux, le léopard des neiges, les loups et l'ours noir de l'Himalaya errant dans leur habitat naturel.

Il n'y a pas de route menant directement au parc national de Sagarmatha. Vous devrez vous rendre à Katmandou et prendre un bus jusqu'au parc national. Une fois que vous atteignez la zone de débarquement, vous devrez marcher pendant un total de 5 à 10 jours.

Directions routières :

  1. Depuis l'aéroport, suivre Ring Road
  2. Continuez à suivre la route jusqu'à ce que vous atteigniez Gyaneshwor Marg
  3. Tourner à gauche vers Bhagawati Marg
  4. Une fois que vous atteignez le chemin Narayanhiti, tournez à droite et suivez Nagpokhari Marg jusqu'à Katmandou

Possibilités de randonnée :

  1. De Katmandou, vous devez vous rendre à Jiri. Depuis Jiri, il vous faudra trek dix jours pour rejoindre le parc national de Sagarmatha
  2. De Katmandou, vous pouvez vous rendre à Salleri. De Salleri, vous devrez marcher cinq jours pour atteindre le parc national de Sagarmatha

Choses à faire

Voici une liste des choses que vous pouvez faire lors de la visite du parc national de Sagarmatha :

  1. Faire de la randonnée

    Le parc national de Sagarmatha abrite différents terrains, vous offrant de nombreuses options de sentiers de randonnée. Il y a au moins 40 montagnes différentes à l'intérieur du parc national, chacune avec des difficultés de trekking différentes, alors assurez-vous de les vérifier avant de vous rendre au parc.
  2. Allez observer les animaux

    Le parc national de renommée mondiale abrite de nombreux animaux différents, du cerf commun aux ours rares et en voie de disparition. Vous pouvez tenter votre chance en apercevant ces belles créatures, ainsi que les beaux oiseaux qui errent également dans la région. Il est préférable de visiter le parc de mars à mai, pour éviter les fortes pluies et les tempêtes de neige.
  3. Visitez les lacs de Gokyo

    Les lacs de Gokyo sont une chaîne de six lacs alimentés par des glaciers à l'intérieur du parc national. Ici, vous pouvez faire de la randonnée le long des glaciers de l'Himalaya où vous pouvez trouver les meilleures vues sur le mont Everest et la montagne Cho Oyu. Vous pouvez également visiter la ville voisine de Sherpa pour voir un crâne de yéti prétendument authentique.
Photo du temple de Pashupatinath par Fares Nimri

Temple de Pashupatinath

Le temple de Pashupatinath est l'un des temples les plus célèbres du Népal car c'est l'un des temples bouddhistes les plus importants dédiés à Shiva. Le temple est le plus grand complexe de temples du Népal et fait également partie de la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Apprenez et expérimentez les rituels bouddhistes et népalais alors que des centaines de rituels sont effectués tout au long de la journée. Le temple de Pashupatinath abrite également des centaines de peintures et de statues historiques, ce qui en fait une destination importante pour les historiens de l'art et les connaisseurs.

Directions routières :

  1. Depuis l'aéroport, suivre Ring Road
  2. À Gaushala Chwok Road, prendre la 3e sortie et rester sur Ring Road
  3. Tourner à droite à Jayabageshwori Marg
  4. Tournez à gauche sur Pashupati Nath Road et suivez-la jusqu'à ce que vous atteigniez votre destination

Choses à faire

Voici une liste de choses que vous pouvez faire et expérimenter en visitant le majestueux temple de Pashupatinath :

  1. Consulter un astrologue

    L'astrologie est une partie importante de la vie d'un Népalais, les guidant à travers des événements et des transitions importants de la vie comme le mariage et le début d'un nouvel emploi. Le temple de Pashupatinath abrite des dizaines d'astrologues à qui vous pouvez demander une consultation. N'oubliez pas de noter l'heure exacte de votre naissance ; l'astrologue en aura besoin pour une lecture plus précise.
  2. Découvrez la guérison ayurvédique

    L'Ayurveda est une méthode naturelle de guérison en s'appuyant sur des médicaments et des remèdes naturels. La guérison ayurvédique favorise des pratiques de style de vie comme le yoga et la méditation pour aider à prévenir les maladies. Dans le temple de Pashupatinath, vous pouvez demander aux experts en Ayurveda ce que vous pouvez faire pour un mode de vie plus sain et naturel.
  3. Assistez à certains des rituels

    Des centaines de rituels sont accomplis dans le temple chaque jour et certains sont même ouverts à la participation de la foule. Assurez-vous de consulter le calendrier des rituels pour connaître ceux auxquels vous pouvez participer.
  4. Méditer

    Ici, dans le temple de Pashupatinath, vous pouvez essayer de vous connecter et de ne faire qu'un avec la terre grâce à la médiation dans l'un des nombreux temples du complexe. Vous pouvez rejoindre des retraites spirituelles ou participer à des cours de méditation pour vous aider à explorer votre côté spirituel.
Photo de Patan par Swodesh Shakya

Patan

Visitez la troisième plus grande ville du Népal, Patan, une ville qui se targue de préserver son charme et ses traditions d'antan. Abritant les meilleurs artisans du Népal, Patan regorge de divers arts traditionnels et de beaux temples. Découvrez les festivals colorés de la ville et soyez émerveillés en vous promenant dans l'ancien parc du palais royal appelé Patan Durbar Square, une autre destination qui fait partie de la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Directions routières :

  1. Depuis l'aéroport, suivre Ring Road
  2. Continuez tout droit sur Ring Road jusqu'à ce que vous atteigniez l'autoroute Araniko
  3. Sur l'autoroute Araniko, tournez à droite lorsque vous atteignez une sortie pour Ring Road
  4. Suivez Ring Road jusqu'à Patan

Choses à faire

Voici une liste de choses que vous pouvez faire lorsque vous visitez la ville de Patan :

  1. Partir en visite culturelle

    Apprenez-en plus sur les œuvres d'art et l'artisanat traditionnels qui entourent la ville grâce à une visite culturelle. La visite culturelle vous fera également découvrir la riche culture du Népal et son histoire. Vous aurez également la possibilité d'interagir avec les groupes culturels de Patan.
  2. Suivez un petit cours sur l'artisanat traditionnel

    Patan est connue comme la ville artisanale du Népal, ce qui en fait l'endroit idéal pour apprendre à créer des arts traditionnels comme la sculpture sur bois, la poterie, la peinture et même la maçonnerie en pierre. Créez votre propre souvenir pour un souvenir plus mémorable de votre aventure népalaise. Certains des maîtres artisans de Patan proposent des cours de courte durée, alors n'oubliez pas de les consulter.
  3. Aller faire les courses

    La plupart des choses que vous pouvez acheter à Patan sont des œuvres d'art complexes créées par leurs meilleurs artisans. Ici, vous pouvez acheter de nombreux bibelots en or, des peintures traditionnelles et des œuvres d'art en métal. Vous pouvez également acheter du thé népalais, de beaux tapis et le célèbre couteau Ghurkha.
Photo de Pokhara par titas gurung

Pokhara

Partez pour un road trip à Pokhara, l'une des villes du Népal qui offre l'un des meilleurs sentiers de l'Himalaya. Pokhara est connu pour être l'un des meilleurs endroits au Népal pour vous détendre et apprécier la beauté des magnifiques paysages du Népal. Ici, vous pouvez participer à une randonnée guidée sur le mont Everest, regarder le lever du soleil sur le point de vue de Sarangot ou pagayer autour du lac Phewa.

Directions routières :

  1. Depuis l'aéroport, suivre Ring Road
  2. Continuez à rester sur Ring Road jusqu'à ce que vous atteigniez Madan Bhandari Road
  3. Restez sur Madan Bhandari Road jusqu'à ce que vous voyiez un rond-point
  4. Au rond-point, prendre la 1ère sortie vers Thapathali Road
  5. Tournez à droite vers Tripura Marg et restez sur la route jusqu'à ce que vous atteigniez Kalimati Road
  6. Restez sur Kalimati Road jusqu'à ce que vous atteigniez Ganeshman Singh Road
  7. Suivez Ganeshman Singh Road jusqu'à ce que vous atteigniez Ganeshman Singh Path
  8. Restez sur le chemin Ganeshman Singh jusqu'à ce que vous atteigniez Kalankisthan Road
  9. Suivez Kalanskithan Road jusqu'à Pokhara

Choses à faire

Voici une liste de choses que vous pourriez faire lors de votre visite à Pokhara :

  1. Faites du rafting

    La rivière Upper Seti de Pokhara est l'un des meilleurs endroits pour faire du rafting en eaux vives au Népal. La rivière vous permet de découvrir des rapides de classe III et IV tout en offrant une vue magnifique sur le massif de l'Annapurna. Pagayer sur la rivière Upper Seti ne vous prendra que 90 minutes, une activité parfaite pour les courtes excursions d'une journée.
  2. Partez en randonnée sur le célèbre circuit des Annapurna

    Le circuit Annapuruna vous permet de parcourir certaines des meilleures vues du Népal, depuis des villages pittoresques, des forêts exotiques et des chaînes de montagnes enneigées, tout en vous offrant certaines des meilleures vues sur les sommets des montagnes. Le circuit peut durer de 17 à 20 jours, selon votre itinéraire et votre rythme, mais il est recommandé d'y aller doucement pour vous acclimater. Les meilleurs mois pour le trekking sont de novembre à début décembre et d'avril à mai.
  3. Faire du parapente

    Partez pour un vol de 30 minutes à Pokhara, l'un des sites de parapente les mieux notés au monde. Profitez de la vue sur la ville, les belles montagnes enneigées et le lac Phewa en descendant Pokhara pendant 30 minutes. Essayez de faire du parapente à midi pour une expérience plus agréable.
  4. Profitez du lac Phewa

    Le lac Phewa offre de nombreuses activités aux touristes étrangers comme aux locaux. Vous pouvez aller pêcher, faire une promenade panoramique autour du lac ou faire du bateau jusqu'au centre du lac. Le lac Phewa offre certaines des meilleures vues de Pokhara. Jetez un coup d'œil à la pagode de la paix mondiale et au ruisseau Harpen Khola tout en vous relaxant sur ce magnifique lac.

Obtenez votre permis de conduire international en 2 heures

Approbation instantanée

Valable 1 à 3 ans

Expédition express dans le monde entier