Summer Deal

Obtenez votre permis de conduire international 62 % de réduction

Forfait IDP de 3 ans pour $  $

Afrique Photo par Hu Chen

Guide de conduite en République centrafricaine

La République centrafricaine est un pays magnifique et unique. Explorez tout cela en conduisant lorsque vous obtenez votre permis de conduire international

2021-07-28 · 9 minutes

Bien qu'il puisse être ridicule de penser à voyager dans des régions où les portraits sont souvent menaçants dans les reportages et les documentaires, vous serez surpris de découvrir que le continent africain, malgré son histoire troublée, a bien plus à mériter d'être aimé et admiré. Cela étant dit, un voyage en République centrafricaine rendra votre visite sur le deuxième plus grand continent de la Terre intéressante.

Bangui, sa capitale, présente une impressionnante cascade à proximité appelée Boali. Les Baka attirent les touristes pour leurs pratiques culturelles uniques. Pour accéder à la nature sauvage et aux forêts tropicales vierges d'un tel pays, conduire en République centrafricaine vous aide à explorer le pays à votre rythme, sans tracas. Une conduite confortable s'accompagne d'une conformité légale, et l'obtention d'un permis de conduire international (PCI) évite des incidents inutiles impliquant les autorités locales.

Comment ce guide peut-il vous aider ?

Conduire dans un pays étranger peut devenir assez intimidant. Ce guide complet est rédigé avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à vous inquiéter d'être un nomade désemparé qui veut simplement explorer tout ce qu'il y a à voir. Vous pourrez mieux connaître le pays, sa culture et ce qui vaut la peine d'être visité. En ce qui concerne la conduite en République centrafricaine, un résumé des lois sur la conduite, des itinéraires, et où louer une voiture, ainsi que l'obtention d'un permis de conduire international (PCI), sont inclus dans ce guide de voyage.

Vous connaîtrez également certaines des meilleures destinations de voyage au monde que vous pouvez visiter seul, avec vos amis ou les membres de votre famille. Comme vous pouvez déjà le constater, ce guide est long à lire mais il est compréhensible et utile, alors prenez votre temps car cela en vaudra la peine.

Informations générales

La République centrafricaine, comme son nom l'indique, est un pays d'Afrique centrale. La RCA est dotée de minéraux naturels comme l'or, les diamants, le pétrole et l'uranium. Il abrite des parcs nationaux incroyables, avec une faune fantastique qui capture facilement les cœurs, en particulier les touristes qui aiment les rhinocéros, les buffles, les gorilles des plaines et les énormes éléphants de forêt. Certains disent que c'est le meilleur endroit au monde pour voir des papillons, et c'est presque sûr

Un safari de primates en République centrafricaine, c'est presque comme faire l'expérience directe de National Geographic, mais dans la vraie vie, avec plus de sensations fortes, voir la nature dans son état le plus primitif et le plus divin. Si vous aimez la nature sauvage, vous l'aimerez ici car vous découvrirez plus de merveilles de la nature. La CAR vous servira un avant-goût d'une authentique aventure africaine.

Position géographique

Anciennement Oubanghi-Chari sous la colonie française, la République centrafricaine, bien que pas précisément au centre du continent, est un pays enclavé d'Afrique centrale. En dehors de ses frontières se trouvent le Tchad au nord, le Soudan au nord-est, le Soudan du Sud au sud-est, le Cameroun à l'ouest, la République démocratique du Congo au sud et la République du Congo au sud-ouest.

Langues parlées

Il existe deux langues officielles parlées en République centrafricaine : le français et le sango. Cette dernière est l'une des langues parlées à base créole en Afrique sur la langue Ngbandi ; il est originaire du peuple de la région d'Ubangi. Le sango est une lingua franca largement utilisée pour la première fois en 1988, et environ 80 % de la population centrafricaine le parle aujourd'hui. Les autres langues parlées incluent également le baya (gbaya), le ngbaka, le banda, le sara, le kare, le mandjia et le mbum.

Aire d'atterrissage

La République centrafricaine a une superficie totale de 622 984 kilomètres carrés et c'est le 43e plus grand pays du monde. Sa taille est comparable à l'Ukraine qui est à côté du rang. Le pays est un peu plus grand que la France et légèrement plus petit que l'État du Texas. La plupart de ses paysages sont constitués de savanes, tandis que le Sahel couvre le nord le plus éloigné, et une forêt équatoriale se trouve, une écorégion de forêt et de savane dans la partie sud.

Une grande partie du comté est constituée de prairies vallonnées, de déserts poussiéreux et de jungles denses. Le Sahara apparemment infini dans la région du nord n'a aucune pollution, vous permettant de voir un ciel nocturne clair et lumineux. Il est intéressant de savoir que la carte de la République centrafricaine ressemble à celle du Burkina Faso, un pays africain. Cela fait ressembler les deux pays à des jumeaux perdus de vue depuis longtemps à la naissance dans «The Motherland».

Histoire

Située au centre des plus anciennes civilisations connues de l'homme, l'Afrique riche en minéraux, la République centrafricaine a été colonisée par les Français lors de la ruée vers l'Afrique à la fin du XIXe siècle. Après avoir obtenu son indépendance en 1960, les dirigeants autocratiques ont commencé à diriger le gouvernement pour établir une monarchie. Un appel à la démocratie dans les années 1990 a conduit la nation à organiser ses premières élections démocratiques multipartites en 1993. Les rivalités politiques ont persisté même après avoir obtenu sa liberté, à la suite d'une série de conflits civils et de dictatures.


Le régime infâme de l'empereur Bokassa Ier a ensuite rebaptisé le pays Empire centrafricain. Le pays avait traversé une longue période de menaces démocratiques, de coups d'État et de guerres civiles impliquant les pays voisins. Il y a un proverbe cité par ses citoyens qui dit : « Quand les éléphants se battent, l'herbe souffre ; quand les éléphants font l'amour, l'herbe souffre encore », exprimant leur lassitude face à l'anarchie générale, au chaos social continu parmi ses élites rivales pour acquérir le pouvoir.

Gouvernement

La République centrafricaine a une République sous forme de gouvernement, dans laquelle elle exerce formellement dans le cadre d'une république semi-présidentielle. Son chef d'État est le président et le chef du gouvernement est le premier ministre. Sa constitution a été réformée en 2015, qui prévoit la mise en place du sénat et de l'autorité électorale, ainsi que l'exigence que les choix faits par le président et le Premier ministre soient approuvés par les ministres.

La population du pays de 4,8 millions d'habitants comprend plusieurs groupes ethniques, dont les peuples Mbaka et Yakoma, représentant chacun 4 % de sa population. Environ 7% des habitants de la RCA s'identifient comme des peuples Mboum qui ont fui et sont originaires des hauts plateaux du Cameroun. Environ 33% s'identifient comme Gbaya, 27% s'identifient comme Banda, 13% s'identifient comme Mandjia - tous constituent la majorité de sa population. Les Sara occupent les 10% restants, tandis que les Grecs, les Portugais et les Yéménites vivent dans tout le pays, avec une petite population française vivant dans la capitale Bangui.

Tourisme

Le tourisme en République centrafricaine connaît un essor difficile en raison de l'instabilité politique et des conflits. Son histoire troublée et la bataille entre les pays voisins ont également fortement affecté l'industrie touristique du pays, négativement. C'est l'un des pays les moins visités d'Afrique, mais c'est l'un des pays les plus riches en matière de gemmes et minéraux naturels, de culture et de faune.

Le plus au sud du comté abrite des forêts tropicales équatoriales qui abritent la faune des grands mammifères aux oiseaux. Le pays offre certains des meilleurs endroits que vous pouvez visiter en Afrique, vous donnant un aperçu de la vie extraordinaire des tribus de RCA.

FAQ sur les permis de conduire internationaux

Conduire en République centrafricaine est un incroyable safari animalier. Pour vraiment connaître un pays et accéder aux principales destinations touristiques, la location d'une voiture est toujours un excellent moyen de le faire, quel que soit le pays que vous visitez. Pour conduire une voiture de location, vous devrez obtenir un permis de conduire international (PCI). Un IDP est utile dans les voyages internationaux et est nécessaire pour se déplacer dans le pays ; sinon, vous pouvez finir en prison.

L'obtention d'un permis de conduire international est rentable à long terme ; cela vous évite des incidents inutiles impliquant les autorités de tous les pays dans lesquels vous prévoyez de conduire. Votre IDP peut vous emmener plus loin où vous le souhaitez sans vous soucier des inconvénients que les trajets quotidiens entraînent et offre une flexibilité avec votre propre temps et vos déplacements

Mon permis de conduire natif est-il valable en République centrafricaine ?

Contrairement à certains pays qui peuvent vous autoriser à conduire avec votre permis de conduire natif pendant une période déterminée, sauf si vous êtes vous-même centrafricain, vous ne pouvez pas utiliser votre permis de conduire en République centrafricaine. Au lieu de cela, il complète votre demande de permis de conduire international, et vous devez toujours le porter avec votre IDP et avec d'autres documents essentiels. Un IDP de l'International Drivers Association (IDA) vous accorde le droit de conduire légalement dans le pays.

Pour obtenir un permis de conduire international, vous devez posséder un permis de conduire valide et en télécharger une copie sur le site Web de l'IDA, ainsi qu'une photo de vous au format passeport. Pour l'expédition de votre IDP pour conduire en République centrafricaine, le code postal de votre domicile doit être indiqué dans votre formulaire de demande afin que l'IDA puisse vous envoyer la copie imprimée physique de votre IDP.

Un IDP remplace-t-il mon permis de conduire natif ?

Le permis de conduire et le rôle de PDI peuvent être quelques-unes des choses qui perturbent les gens à propos des sujets de conduite étrangers. Pour répondre à cela, un IDP ne remplace pas nécessairement votre permis de conduire natif ; en fait, il sert de pièce justificative pour être éligible à un permis de conduire international. Il convient de noter qu'un IDP traduit votre permis de conduire natif dans douze langues largement parlées, couramment comprises par les autorités locales dans plus de 150 pays.

Une personne déplacée explique à un agent local en République centrafricaine que vous conduisez dans le pays légalement, sans avoir à parler la langue. Cela vous qualifie également pour une voiture de location, car la plupart des sociétés de location de voitures exigent que vous possédiez un tel document.

Ai-je besoin d'un IDP pour conduire en République centrafricaine ?

Vous avez besoin d'un IDP pour conduire en République centrafricaine . Le pays a des exigences de visa quelque peu lâches; certains n'ont même pas besoin d'en obtenir un pour entrer dans le pays. Et s'il est facile de mettre les pieds dans ce pays africain, se déplacer n'est pas toujours facile à moins qu'un permis de conduire international ne soit présent. Ayez toujours votre IDP avec votre permis de conduire et vos cartes d'identité, comme un passeport ou toute pièce d'identité émise par le gouvernement.

Bien que la nécessité d'un permis de conduire international dépende des accords et traités bilatéraux entre votre pays d'origine et le pays dans lequel vous prévoyez de conduire, l'obtention d'un IDP est essentielle lorsque vous conduisez en République centrafricaine. Il aide à réduire vos soucis, vous offrant une expérience de conduite en douceur.

Quand vais-je utiliser mon IDP ?

Si vous aimez voyager à l'international en toute liberté, sans vous soucier des trajets quotidiens fatigants, alors votre IDP est la clé pour le faire. La plupart des sociétés de location de voitures en RCA demandent votre permis de conduire international pour vous permettre de louer leur véhicule, quel que soit le type de voiture que vous souhaitez conduire. Étant donné que votre IDP traduit votre permis de conduire natif, il est plus facile pour les autorités locales de comprendre que vous conduisez légalement dans leur pays.

Combien de temps mon IDP est-il valide ?

La validité de votre IDP dépend de l'endroit où vous utilisez votre licence. L'International Drivers Association (IDA) propose un traitement en ligne rapide à des prix abordables, allant de 49 $ pour une validité d'un an, 55 $ pour une validité de deux ans et 59 $ pour une validité de trois ans. Non seulement un IDP vous accorde un permis pour prendre le volant jusqu'à trois ans, mais vous pouvez également utiliser le même IDP lorsque vous conduisez dans d'autres pays que vous souhaitez visiter à l'avenir, tant qu'il est toujours valide.

Si vous perdez ou égarez votre IDP dans le pays où vous conduisez actuellement, l'IDA remplace votre IDP par un nouveau, et vous n'assumerez que les frais d'expédition. Contactez simplement le service client et fournissez votre numéro IDP et votre nom, puis l'IDA vous enverra un lien pour payer les frais d'expédition. Votre licence sera réimprimée dans les 24 heures et vous sera envoyée internationalement sans frais supplémentaires

Louer une voiture en République centrafricaine

Conduire en République Centrafricaine en voiture rend votre voyage confortable ; vous n'auriez pas besoin de suivre les horaires de trajet, pas besoin de ranger vos bagages et vous pouvez librement prendre la route hors réseau. Il n'y a rien de tel que la liberté de conduire votre voiture de location, surtout si vous modifiez souvent votre localisation. Prenez de l'avance sur votre aventure de conduite en réservant à l'avance en ligne.

Il existe également des options de location de voitures où vous pouvez les faire venir vous chercher à l'aéroport. Il vous suffit de trouver le type de véhicule et les offres qui conviennent à votre objectif de voyage et à votre budget.

Entreprises de location de voitures

Alors, vous avez vos permis prêts et vous êtes impatient de prendre la route, mais la question est, où louez-vous une voiture pour conduire en VOITURE ? De nombreux voyageurs d'affaires louent des taxis pour se déplacer dans la capitale Bangui, mais même les taxis peuvent coûter assez cher. Pour tirer le meilleur parti de votre budget, vous pouvez simplement louer votre véhicule et conduire vous-même. Des sociétés de location de voitures de renommée internationale comme Avis et Europcar ont des comptoirs clients à l'aéroport international.

Types de véhicules

La plupart des touristes explorent la nature sauvage de la République centrafricaine. Vous rencontrerez principalement un chemin de terre pendant la saison sèche, qui reste ouvert au passage mais peut être difficile à aborder, et seule une petite partie des routes du pays est pavée. Pour vous assurer de pouvoir traverser les routes difficiles, pensez à vous procurer un véhicule à quatre roues motrices. Ces types de voitures sont souvent robustes et vous n'avez pas à vous soucier des pneus stressés.

Le même avantage est valable pendant la saison des pluies, où les routes peuvent devenir boueuses et vos pneus s'enfoncent dans la saleté. Envisagez de souscrire une assurance automobile pour couvrir tous les frais de dommages causés à votre véhicule de location.

Coût de location de voiture

Le coût de vos frais de location de voiture dépend du type de véhicule que vous louerez et des inclusions qui l'accompagnent. Les voitures prises en charge à l'aéroport coûtent généralement plus cher, il est donc recommandé de réserver en dehors de la zone. Il est préférable de toujours surveiller la dernière politique de prix de l'entreprise automobile pour obtenir la meilleure offre

Âge requis

L'âge requis pour louer une voiture en République centrafricaine peut dépendre du fournisseur de voiture que vous louez. Statistiquement, les jeunes conducteurs causent plus d'accidents de la route, et comme c'est l'une des préoccupations en matière de risque, la plupart des sociétés de location vous demanderont d'avoir au moins 25 ans pour louer. Si vous avez moins d'âge requis, vous pouvez toujours louer une voiture, mais cela dépend du fournisseur de la voiture.

Si vous avez 21 ans et que vous souhaitez louer une voiture, la plupart des sociétés de location vous demanderont de payer les frais de jeune conducteur. Et comme les jeunes conducteurs ont tendance à demander une assurance plus élevée lorsqu'ils ont un accident, les frais supplémentaires couvrent le risque plus élevé que les sociétés de location pourraient prendre en vous permettant de louer un véhicule.

Coût de l'assurance automobile

Le coût de votre assurance automobile dépend de l'endroit où vous obtenez votre véhicule de location. La plupart des fournisseurs de voitures incluent une assurance dans leurs frais, il est donc préférable de lire la dernière politique de la société de location de voitures. Si les frais de location n'incluent aucun programme de renonciation, trouvez un meilleur fournisseur de voitures ou vous pouvez souscrire une assurance séparément. Vous pouvez organiser des ajouts pour des équipements de sécurité comme une roue de secours, une caméra et un airbag

Police d'assurance automobile

L'assurance automobile fait partie intégrante de la location d'une voiture, d'autant plus que les routes de la République centrafricaine sont difficiles à parcourir. La plupart des sociétés de location incluent l'assurance automobile dans leurs tarifs, et il est essentiel de connaître les inclusions avant de signer. La plupart des prix incluent l'assurance collision sans franchise (CDW). Lorsque vous conduisez en République centrafricaine, les nouvelles de crimes dans les zones reculées doivent servir de mise en garde, alors envisagez de louer une voiture de location avec assurance vol et collision si vous prévoyez de conduire en dehors des zones urbaines.

Photo de route africaine

Règles de la route en République centrafricaine

« À Rome, faites comme les Romains », dit un célèbre proverbe. Mais dans le cas de la République centrafricaine, il y a des règles de circulation à respecter, même si elles ne sont pas très strictes à ce sujet. Comme de nombreux conducteurs étrangers souhaitant sillonner les routes centrafricaines, il existe des règles essentielles que vous devez suivre pour favoriser la sécurité routière en République centrafricaine pour vous et vos collègues conducteurs. Lorsque vous conduisez en République centrafricaine, un résumé du code de la route indique de quel côté de la route conduire, leur âge légal pour conduire, leurs lois sur la ceinture de sécurité, etc.

Les attaques contre les touristes étrangers, non pas par des gorilles ou des animaux sauvages, mais par des individus voulant vous voler ou vous voler, sont fréquentes dans les zones reculées. Il peut y avoir des incidents de violence spécifiques et rares, soyez donc très prudent lorsque vous visitez le pays. C'est très risqué, alors assurez-vous d'être bien équipé des mesures de sécurité et de ne conduire que de jour.

Règlements importants

En tant que conducteur étranger, il est de votre responsabilité de respecter le code de la route en guise de respect au code de la route du pays. Attacher sa ceinture de sécurité est essentiel pour la sécurité, ainsi que pour la conduite en état d'ébriété et l'utilisation d'un appareil mains libres. Savoir où se garer vous évite également des maux de tête inutiles avec les voleurs locaux qui victimisent les touristes.

Lois sur les ceintures de sécurité

Le non-respect des ceintures de sécurité est l'une des principales causes d'accidents de la route, parfois mortels. La ceinture de sécurité s'applique à tous les passagers et conducteurs lorsqu'ils empruntent les routes de la République centrafricaine. La loi exige que toutes les voitures neuves et importées soient munies de ceintures de sécurité avant et arrière. Lorsque vous voyagez avec un enfant, la loi nationale sur les dispositifs de retenue pour enfants s'applique à la conduite, qui interdit aux jeunes passagers de s'asseoir sur le siège avant. Les enfants doivent toujours être assis à l'arrière du véhicule avec un système d'assise approprié.

Alcool au volant

Il n'est pas surprenant que la conduite en état d'ébriété soit l'une des principales causes d'accidents mortels en général. Lorsque vous conduisez, maintenez une limite d'alcoolémie (TA) de 80 mg par 100 ml de sang. Cette limite s'applique à la fois aux conducteurs expérimentés et novices et à la population générale de la RCA. Buvez modérément ou ne buvez pas du tout si vous voulez vous en sortir en toute sécurité. Non seulement vous vous épargnez des ennuis, mais vous en sauverez également les autres. Si vous êtes ivre, demandez à quelqu'un de vous conduire.

Aux points de contrôle, les agents vous demanderont de passer un alcootest juste pour vérifier si vous avez respecté la limite d'alcoolémie. Lorsque vous buvez de la bière ou toute autre boisson alcoolisée, il est difficile de dire si vous êtes allé en dessous ou au-delà de la limite, alors pensez à penser à la sécurité et n'en consommez pas du tout.

Mains libres

La République centrafricaine a une application très lâche du code de la route. Mais pour votre sécurité, utilisez un appareil mains libres lorsque vous conduisez, car la police peut vous arrêter si elle est surprise en train de parler ou d'envoyer des SMS en conduisant, entre autres infractions mineures.

Parking

Lorsque vous vous garez, pensez à garer votre véhicule dans une zone où une sécurité visible est présente. N'attirez pas les voleurs en laissant vos objets de valeur si vous devez sortir de votre voiture ; les délits liés au vol sont fréquents dans le pays.

Normes générales

Selon Kayak, les sociétés de location de voitures en République centrafricaine ne disposent que de voitures à transmission manuelle. Lorsque vous conduisez en République centrafricaine, demandez-vous si vous êtes suffisamment équipé pour prendre la route, surtout la nuit. Évaluez si vous prenez suffisamment de précautions de sécurité avant de conduire, car la plupart des routes en RCA sont difficiles à emprunter et les dangers sont toujours une préoccupation.

Limites de vitesse

La limite de vitesse dans les zones urbaines est de 60 km/h, tandis que la vitesse maximale dans les zones rurales est de 110 km/h, bien que les autorités locales puissent modifier les limites de vitesse. Dépasser les limites de vitesse maximales dans des zones dédiées est contraire au code de la route de la RCA. En raison des situations stressantes du pays qui tournent autour des crimes et de la violence, il est conseillé aux voyageurs d'accéder uniquement aux zones urbaines, en particulier le centre de Bangui.

Itinéraire

Les lois sur la circulation en RCA sont généralement ignorées et n'ont que peu ou pas d'efforts pour les faire respecter. Vous verrez les autorités contrôler les intersections très fréquentées de Bangui, mais elles sont souvent inactives. Les accidents de la route se produisent souvent à des intersections sans contrôle de la circulation - exercez-vous à vous protéger en portant une attention particulière à l'approche des intersections. Vérifiez si des véhicules viennent de tous les côtés car les motos peuvent passer sans avertissement ni signal.

Signalisation routière

Les régulateurs des transports créent des panneaux de signalisation pour gérer la circulation. Vous verrez probablement des panneaux de signalisation dans les zones urbaines de la RCA, alors que les panneaux sont inexistants pour le reste de la RCA. Il y a des panneaux de signalisation et des feux de circulation limités que vous pouvez voir à Bangui et quelques autres panneaux pour indiquer aux conducteurs à l'avance lorsqu'ils s'approchent d'une intersection, quand s'arrêter et quand ne pas se garer. Certains panneaux de signalisation que vous verrez incluent :



  • Ne pas entrer
  • panneau d'arrêt octogonal
  • stationnement interdit
  • zone scolaire
  • intersection triangulaire à bordure rouge
  • panneau stop
  • intersection

Droit de passage

La plupart des routes en République centrafricaine sont mal entretenues, non revêtues et ont des voies à sens unique, même dans la capitale Bangui, de sorte que la discussion sur qui a le droit de passage n'est pas toujours claire. Selon la National Highway Traffic Safety Association (NHTSA), il est utile de savoir d'abord que personne n'a jamais le droit de passage légalement désigné. Cela dépend du conducteur d'une certaine circonstance pour céder le passage.

Âge légal pour conduire

La plupart des pays africains exigent que vous ayez au moins 18 ans pour conduire un véhicule. Selon le type de véhicule que vous conduirez et son poids, l'âge requis peut être réduit à 16 ans pour les motocyclistes. Certains peuvent exiger un âge mineur pour être supervisé par un conducteur titulaire d'un permis de conduire depuis plus d'un an, et pourtant, pour obtenir un véritable permis de conduire, vous devez avoir au moins 18 ans.

L'âge requis pour conduire est presque le même que celui des conducteurs dans la plupart des pays du monde. Un âge légal pour conduire vous accorde un permis de conduire natif valide, qui sera plus tard utile lorsque vous demanderez un IDP pour conduire dans un autre pays.

Lois sur les dépassements

Comme vous le savez peut-être déjà, le code de la route de la République centrafricaine est vaguement imposé. Être sur la route est une bénédiction, car vous pouvez vous rendre là où vous voulez aller, alors soyez toujours prudent et respectez le code de la route. Si vous envisagez de dépasser un autre véhicule, assurez-vous de le faire avec prudence. Signalez toujours votre plan à vos collègues conducteurs et informez-les de votre présence sur la route.

Côté conduite

En tant qu'ancienne colonie française, les conducteurs en RCA roulent du côté droit de la route. Cette loi est l'inverse pour la plupart des colonies britanniques qui roulent à gauche. Des pays européens comme le Royaume-Uni, Chypre, l'Irlande et Malte conduisent toujours à gauche. Si vous avez conduit aux États-Unis, vous devez savoir de quel côté conduire lorsque vous conduisez en RCA.

Soyez prudent lorsque vous conduisez et suivez toujours cette règle de circulation, peu importe où vous conduisez dans le monde. Un mauvais virage peut vous rapporter des points de pénalité, ou pire, votre agréable voyage sur la route pourrait se transformer en un horrible accident

Etiquette de conduite en République centrafricaine

Avant de conduire en RCA, assurez-vous que vous disposez des mesures de sécurité appropriées au cas où vous seriez coincé au milieu de la route en cas de panne de voiture ou de risques naturels. La plupart des routes rurales de la RCA sont mal entretenues, donc si vous le pouvez, évitez d'accéder aux routes dans les zones reculées pour plus de sécurité. Imaginez les pires scénarios qui pourraient se produire pendant que vous êtes sur la route et envisagez les mesures suivantes pour les surmonter et vous déplacer et revenir en toute sécurité

Panne de voiture

La panne de voiture est un problème courant rencontré par les conducteurs. Assurez-vous d'avoir des outils avec vous pour réparer votre véhicule en tant que pièces détachées, et il est difficile de trouver des mécaniciens fiables à l'intérieur et à l'extérieur de Bangui. Lorsque vous conduisez seul et que votre voiture tombe en panne, il est presque inévitable de paniquer car les images d'attaques violentes commencent à troubler vos pensées. Si votre voiture tombe en panne, garez-vous lentement vers un côté plus sûr de la route.

En raison des risques pour la sécurité des civils étrangers en RCA, sortir de votre véhicule peut ne pas être sûr. Si vous vous sentez menacé, appelez la police au 117 et ne bougez pas jusqu'à l'arrivée des flics ou de la gendarmerie. Une autre option est de téléphoner à votre fournisseur de voiture pour vous aider dans votre situation, et surtout, restez calme car paniquer n'aide pas tellement.

Arrêts de police

La police de la circulation patrouille autour de Bangui et ils peuvent simplement vous arrêter pour conduite en état d'ébriété ou pour avoir utilisé un téléphone portable en conduisant. Si la police vous arrête, arrêtez calmement votre voiture, baissez la vitre et communiquez poliment avec l'autorité. S'ils vous demandent vos documents, montrez-leur votre pièce d'identité, votre passeport, votre permis de conduire international et votre assurance automobile. Si vous pensez que la police n'a pas à vous arrêter, n'ayez pas peur de poser des questions.

La police en République centrafricaine est généralement reconnaissable avec des voitures de police et des uniformes. À moins qu'ils ne soient pas en costume de police en service, cela ne vous dérange pas d'arrêter votre voiture pour qui que ce soit. Si vous vous sentez menacé, vous pouvez toujours appeler la hotline de la police.

Demander la direction

Il est facile de se perdre dans les zones reculées du pays, car les panneaux de signalisation et les marquages de rue sont limités à inexistants. Si vous vous sentez perdu, arrêtez votre voiture et n'avancez plus. Certaines régions de la RCA peuvent ne pas avoir un bon service cellulaire, et il est probable que vous ne puissiez pas appeler votre fournisseur de location de voiture pour obtenir de l'aide. Lorsque vous conduisez en République centrafricaine, les cartes ne vous aideront pas beaucoup, donc chaque fois que vous avez l'impression de perdre votre direction, vous pouvez vous approcher et demander poliment aux habitants de vous indiquer votre chemin.

En raison de l'influence de la colonisation française, de nombreuses nations de la région subsaharienne parlent la langue française, ainsi que deux langues ou plus. Les habitants de la RCA parlent à la fois le français et le sango comme langues officielles. Vous n'êtes pas obligé de suivre un cours de français complet ou de sango avec eux, mais connaître quelques phrases aide. Lorsque vous demandez un itinéraire, voici quelques phrases utiles que vous pouvez utiliser pour approcher les habitants :

En sango, tu dis :



  • Balao - Bonne journée / Bonsoir / Bonjour
  • Balao monsieur - Bonjour monsieur
  • Balao madame - Bonjour madame
  • Pardon - Désolé ! / Excuse-moi!
  • Tonga na nyen - Comment vas-tu ?
  • Mbi gbu gere ti mo - S'il vous plaît
  • Singila mingi - Merci beaucoup
  • Sengue - De rien

En français, tu dis :

  • Bonjour - Bonjour/Bonjour
  • Commentaire allez-vous? - Comment vas-tu?
  • Excusez-moi - Excusez-moi
  • Où se trouve la station de métro la plus proche ? - Où est la station de métro la plus proche ?
  • Où est…? - Où se trouve…?
  • S'il vous plaît - S'il vous plaît
  • Pardon - Désolé
  • Que veut dire ça? - Qu'est-ce que ça veut dire?
  • Merci beaucoup - Merci beaucoup

Points de contrôle

La présence de la police et de la gendarmerie en dehors des villes et des grandes villes est rare, mais des points de contrôle peuvent avoir lieu à tout moment en RCA. Si vous en voyez un, coordonnez-vous avec les autorités locales en cas d'arrêt. Les points de contrôle vous demanderont d'effectuer un alcootest pour voir si vous respectez la loi sur la conduite en état d'ébriété. Faites attention aux policiers qui semblent être en état d'ébriété aux postes de contrôle, car ils se livrent parfois à des pots-de-vin pour vous laisser passer.

Certains jours, vous pouvez voir un groupe de jeunes hommes construire un poste de contrôle sur la route, sachez que c'est assez courant, et ils peuvent vous demander de l'argent en compensation de leur travail. Ces groupes ne sont pas associés aux autorités locales, et ils sont juste là pour affiner leur façon de gagner de l'argent rapidement. Soyez conscient d'eux à tout moment ; si vous vous sentez menacé par eux, appelez la hotline de la police au 117.

Autres conseils

Beaucoup de choses peuvent arriver sur la route, donc pour éviter de telles situations stressantes, vous devez toujours vous préparer. De plus, être vigilant et alerte pour réagir à de tels événements peut atténuer la détresse. Vous trouverez ci-dessous les précautions à prendre avant et pendant la conduite.

Avant de conduire

  • Lorsque vous conduisez en République centrafricaine, les cartes ne vous aideront pas beaucoup avec les directions, alors ayez toujours avec vous quelqu'un qui connaît bien la RCA.
  • Vérifiez si votre voiture de location est correctement entretenue et fonctionne bien, afin que vous puissiez consulter votre fournisseur pour une réparation ou un remplacement en cas de problème.
  • Testez vos phares et positionnez adéquatement vos vues arrière
  • Les outils pour réparer votre véhicule et les pneus de rechange sont essentiels lorsque votre voiture se bloque ou tombe en panne.
  • Ayez une réserve de carburant suffisante avec vous pendant la conduite.
  • Ayez toujours une trousse de premiers secours, de la nourriture, de l'eau, des communications par satellite et une batterie supplémentaire ou une banque d'alimentation.
  • Conduisez uniquement pendant la journée.

Tout en conduisant

  • Suivez les règles de base de la route même si la RCA est peu ou pas appliquée ; c'est pour votre sécurité.
  • Évitez autant que possible de conduire dans des régions éloignées. S'il le faut, n'y allez pas seul.
  • Vous pouvez apercevoir des groupes sur la route, et ils mettent parfois en place un point de contrôle. Ne les confondez pas avec la police et sachez qu'ils ne sont pas l'autorité ; évitez ces gars en voyageant uniquement pendant la journée.

Conditions de conduite en République centrafricaine

Conduire dans un pays étranger peut être aussi intimidant que d'apprendre à conduire pour la première fois. Il faut des connaissances, de la patience et une vigilance extrême pour se déplacer en RCA, revenir en toute sécurité, savoir à quoi s'attendre dans les situations de circulation, avoir la patience de faire face aux routes difficiles et être attentif. En revanche, la conduite vous conduira à un road trip plus sûr. Il est essentiel de bien connaître les conditions de conduite dans le pays avant de partir.a

Statistiques d'accidents

En raison du faible entretien des routes et du manque d'application du code de la route, associés à une conduite irresponsable, les accidents de la route se classent au 11e rang des principales causes de décès en République centrafricaine. Les dernières données de l'OMS publiées en 2018 montrent que les accidents de la route dans le pays ont atteint 1 482 avec 2,68 % du total des décès. Le taux de mortalité ajusté en fonction de l'âge place la République centrafricaine au 34e rang mondial avec 32,34 pour 100 000 habitants.

Le manque d'infrastructures routières s'accompagne d'un manque de cadre pour imposer des réglementations à suivre par les conducteurs sur la route. La mauvaise culture routière du pays et la mauvaise gestion du trafic font des accidents de la route l'une des principales causes de décès dans le pays, parmi les maladies connues.

Véhicules communs

De nombreux visiteurs prennent un taxi ou un taxi, mais même cela n'est pas sûr car les escroqueries et les vols sont courants. En raison du mauvais état des routes, les visiteurs qui souhaitent se déplacer à Bangui et faire un safari sur la route louent souvent un 4x4 car ces types de véhicules peuvent supporter des contraintes lors de l'accès à des routes difficiles. Les habitants utilisent des vélos, des motos, des bateaux et des bus, qui sont mal entretenus, comme principaux moyens de transport en RCA, et il n'y a actuellement aucune gare ferroviaire dans le pays.

Les routes à péage

Les principales autoroutes du pays restent sous-développées et les péages sur les routes urbaines parfois impraticables n'existent pas. En République centrafricaine, de nombreuses routes sont occupées par des postes de contrôle armés, donc au lieu de postes de péage, ils peuvent exiger des documents EZ-Pass comme celui du World Wildlife Fund, si vous en avez. D'autres fois, des espèces vous seront demandées pour continuer votre chemin.

Situations routières

En règle générale, les routes à travers la RCA sont mal construites et la majorité d'entre elles restent sous-développées. Il n'y a que quelques bonnes routes à travers le pays, c'est pourquoi il est fortement recommandé de louer des véhicules à quatre roues motrices Les routes non pavées sont courantes en dehors des grandes villes et des régions éloignées. Les voies piétonnes ne sont pas balisées et les panneaux de signalisation sont inexistants sauf dans la capitale Bangui. Pendant la saison des pluies, les routes ont tendance à devenir impraticables en raison des inondations et du manque de systèmes de drainage.

Lorsque vous conduisez en RCA, vous apprendrez que se rendre à votre destination prend beaucoup plus de temps en raison d'une immobilisation soudaine du véhicule sur la route, d'une circulation imprévisible dans les rues achalandées et des points de contrôle. Soyez toujours prudent lorsque vous conduisez dans des zones urbaines.

Culture de conduite

Avec des habitants qui conduisent en République centrafricaine, les quiz ou la formation des conducteurs qualifiés sont pratiquement inexistants. Il est déconseillé de faire la navette en raison du fait que de nombreux motocyclistes, chauffeurs de minibus et de taxi négligent le code de la route, risquant ainsi la vie d'un passager. Si vous voyez une foule nombreuse se rassembler lors d'un accident de la route, n'y entrez pas car la situation peut devenir violente. Tous sont des résultats directs du manque de contrainte des policiers sur le code de la route.

Bien que les chauffeurs locaux ne respectent pas les règles, soyez un touriste respectueux des lois. Il est toujours bon de pratiquer l'adhésion même s'il y a peu d'application, en particulier dans les pays étrangers.

Autres conseils

Vous trouverez ci-dessous des conseils et autres informations qui peuvent servir de guide pour se déplacer en RCA en toute sécurité. Connaître le meilleur moment pour conduire dans le pays, ou si vous pouvez conduire de nuit ou non, ou si vous pouvez conduire en toute sécurité en tant que touriste, et vous familiariser avec le système métrique, sont des connaissances essentielles que vous pouvez appliquer.

Utilisent-ils Kph ou Mph?

Comme la plupart des pays africains, à l'exception du Libéria, vous verrez les vitesses en kilomètres ou en km et les limites de vitesse en kilomètres par heure ou en km/h. Lorsque vous conduisez en République centrafricaine, Kph peut être déroutant pour les utilisateurs non métriques comme les conducteurs américains. Néanmoins, si vous avez déjà conduit dans la plupart des pays européens, cela ne devrait pas être aussi difficile pour vous. Vous pouvez toujours avoir une application de conversion installée sur votre téléphone mobile si vous avez du mal à comprendre les limites de vitesse.

Est-il sûr pour les touristes de conduire ?

Lorsque vous conduisez en République centrafricaine, les nouvelles impliquant des incidents de vol, de violence et de crime en bordure de route peuvent provoquer la peur. Pourtant, de tels problèmes se produisent généralement dans la partie nord du pays et descendent rarement dans la forêt et la faune, qui sont probablement vos principales destinations lorsque vous voyagez. Comme de nombreux autres pays africains, la République centrafricaine est aux prises avec de tels problèmes à ce jour, enracinés dans une soif de pouvoir et une extrême pauvreté.

Malgré les gros titres épouvantables que vous avez peut-être lus aux actualités, le pays est attrayant pour sa faune abondante et sa beauté naturelle intacte. Après tout, chaque nation sur Terre a sa juste part de problèmes de sécurité, mais avec des précautions, vous ne devriez jamais laisser la peur vous empêcher de vous livrer aux aventures que la RCA a pour vous.

Puis-je conduire la nuit ?

En aucun cas, évitez de conduire la nuit car les dangers de la route, les piétons qui traversent les routes et les autres véhicules peuvent être difficiles à voir car certains automobilistes ne disposent pas de phares adéquats. Conduire la nuit est très difficile, car l'absence de feux de circulation à l'extérieur de Bangui est également un problème. Presque tous les extérieurs de la RCA sont mal éclairés. Évaluez-vous si vous devez conduire et assurez-vous que vous êtes armé d'un équipement de sécurité.

Quel est le meilleur moment pour conduire ?

La saison des pluies commence de mars à novembre. Pendant la saison des moussons du sud-ouest, la température quotidienne atteint de 66 à 86 degrés Fahrenheit ou de 19 à 30 degrés Celsius. Les vents du nord-est amènent la saison sèche en octobre et se terminent en mars. Pendant la saison sèche, des tempêtes de sable et d'harmattan poussiéreux se produisent dans la zone sahélo-soudanaise, à l'extrême nord du pays. La RCA est aux prises avec l'air sec et les bassins fluviaux asséchés pendant la saison sèche

La saison des pluies commence de mars à novembre. Pendant la saison des moussons du sud-ouest, la température quotidienne atteint de 66 à 86 degrés Fahrenheit ou de 19 à 30 degrés Celsius. Les vents du nord-est amènent la saison sèche en octobre et se terminent en mars. Pendant la saison sèche, des tempêtes de sable et d'harmattan poussiéreux se produisent dans la zone sahélo-soudanaise, à l'extrême nord du pays. La RCA est aux prises avec l'air sec et les bassins fluviaux asséchés pendant la saison sèche

Que faire en République centrafricaine

Alors qu'un safari passionnant dans la faune et une promenade dans la nature vierge du pays vous ont amené en RCA, vous vous demandez peut-être ce que vous pouvez faire de plus pendant votre séjour ici, que ce soit du bénévolat ou la création d'une entreprise. Quoi que vous envisagiez de faire, il y a des facteurs essentiels que vous devez connaître avant de vous aventurer dans une nouvelle vie en République centrafricaine.

Conduire en touriste

Conduire en République centrafricaine en tant que touriste est faisable. Assurez-vous d'avoir tous les documents appropriés comme votre permis de conduire, votre permis de conduire international et tout autre document de voyage dont vous aurez besoin pour voyager. La plupart des sociétés de location de voitures demanderaient un IDP, surtout si votre permis de conduire natif n'est pas imprimé en anglais. Un IDP de l'International Driver's Association facilite la location d'une voiture.

Travailler comme chauffeur

Vous pouvez postuler en tant que chauffeur ou moniteur de conduite en RCA tant que vous obtenez un visa de travail. En tant qu'étranger, vous devez suivre des réglementations spécifiques pour obtenir un emploi dans le pays. Les ressortissants étrangers qui souhaitent être employés devront fournir les documents suivants pour obtenir un visa pour travailler en RCA :

  • Une lettre d'invitation fournie par votre employeur parrain ; l'entreprise doit être basée en RCA
  • Passeport avec six mois de validité avec une page vierge
  • Une lettre de votre employeur indiquant que vous quitterez la République centrafricaine dès la fin de votre contrat
  • Deux photos d'identité identiques et colorisées de vous-même sur fond blanc
  • Deux formulaires de demande de visa dûment remplis et signés du consulat
  • Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune
  • Une copie de votre itinéraire de vol
  • Paiement de vos frais de visa

Travailler comme guide de voyage

Le taux de chômage élevé en RCA pousse les habitants à rechercher les offres d'emploi disponibles, il est donc difficile pour les ressortissants étrangers de décrocher un emploi dans le pays, car les employeurs privilégient les locaux qualifiés par rapport aux voyageurs étrangers. Si vous souhaitez travailler comme guide touristique, vous devez obtenir un permis de travail. Vous devez suivre les mêmes processus mentionnés ci-dessus. Tout engagement dans un travail rémunéré doit être effectué en vertu de la loi centrafricaine sur l'immigration.

Faire une demande de résidence

Contrairement à d'autres pays du continent africain, demander la résidence en République centrafricaine n'est peut-être pas une sage décision car le pays est toujours aux prises avec l'instabilité. La plupart des Centrafricains ont fui vers d'autres pays en tant que réfugiés alors que la tension dans le pays continue de s'aggraver et que le manque d'accès à l'aide humanitaire est limité. Lorsque les choses s'amélioreront à l'avenir, de nouvelles opportunités de prospérer pourraient s'ouvrir.

Autres choses à faire

Comme mentionné précédemment, le faible taux d'emploi en RCA incite les habitants à postuler à toutes les ouvertures sur le marché du travail. Mais vous pouvez toujours tenter votre chance en trouvant un emploi dans une entreprise enregistrée dans le pays. N'oubliez pas de toujours obtenir un permis de travail et que votre employeur est au courant des documents et des processus que vous devez suivre pour travailler dans le pays.

Quelles sont les autres opportunités d'emploi en République centrafricaine ?

La vie en République centrafricaine est dure et le pays est presque inconnu du monde. Il peut être difficile pour les ressortissants étrangers de trouver un emploi décent ici, mais si vous souhaitez rechercher des opportunités qui correspondent à vos compétences, les offres d'emploi sont courantes dans les domaines de l'aide, de la conservation et du tourisme. Pour être admissible à ces emplois, vous devez toujours obtenir un visa de travail.

Les meilleures destinations en République centrafricaine

Malgré les problèmes de sécurité actuels du pays liés aux turbulences politiques, la République centrafricaine vaut toujours la peine d'être visitée. Il y a tellement de choses que vous ne pouvez pas manquer : son ambiance coloniale française, sa nature séduisante épargnée par les Occidentaux, et bien sûr, les éléphants, les rhinocéros, les gorilles et bien d'autres créatures qui ne manqueront pas de réveiller votre amour pour l'Afrique.

Bangui

La ville est la capitale du pays, située sur les rives du fleuve Oubangui. Les touristes adorent venir à Bangi car il offre un aperçu de sa riche culture avec une vie nocturne animée et un marché central. Bangui vous fait découvrir la vie citadine, avec un twist de nature.

Choses à faire

Pour tirer le meilleur parti de votre visite, il existe des établissements impressionnants que vous pouvez visiter ici, ou vous pouvez simplement choisir ce que vous aimez dans les marchés artisanaux des environs.

  1. Procurez-vous des souvenirs traditionnels fabriqués à la main au marché artisanal de Bangui.

    De nombreux produits traditionnels sont vendus autour de Bangui. Les objets artisanaux tels que les produits tissés, les instruments de musique comme le balafon de type xylophone, la poterie et de nombreuses autres sculptures en bois dur sont soigneusement fabriqués par les mains créatives des habitants.
  2. Visitez la grande mosquée sacrée de la communauté musulmane locale.

    Un autre établissement religieux que vous pouvez explorer est Notre-Dame de Bangui, une élégante cathédrale en briques rouges construite dans les années 1930. Avec deux tours des deux côtés de la façade et une icône de la Vierge Marie située à son entrée à trois portes, son architecture et son intérieur symétriques vous impressionneront. Vous pouvez également assister à une messe à l'intérieur de l'église.
  3. Explorez la petite ville de Boali.

    Située juste à côté de Bangui, la charmante petite ville de Boali présente une cascade spectaculaire de 250 mètres de large et 50 mètres de haut. Les cascades de Boali provenant de la rivière Mbali vous feront souhaiter de pouvoir profiter de cette vue relaxante pour toujours. Imprégnez-vous de l'attraction en prenant place dans un restaurant au bord de la rivière. Les cascades ressemblent à de petites chutes séparées pendant la saison sèche, mais elles deviennent une cascade impressionnante, suffisamment puissante pour alimenter une centrale hydroélectrique à proximité pendant la saison des pluies.
  4. Faites une halte aux mégalithes de Bouar.

    Si vous venez de Bangui au Cameroun, faites une halte à Bouar. Avez-vous déjà souhaité voir le Stonehenge de Grande-Bretagne ? Cette petite ville l'a pour vous, mais c'est Tajunu, un groupe de 70 mégalithes qui seraient une marque de cimetières datant du néolithique. Ces pierres peuvent mesurer jusqu'à 5 mètres ou environ 8 pieds de haut et sont aussi vieilles que Stonehenge. Visiter l'endroit est comme un retour dans le temps, voir l'Afrique ancienne.
  5. Prenez un moment de détente sur les rives du fleuve Oubangui.

    Vous pouvez louer un voilier pour explorer la rivière, ou simplement prendre un verre au bord de l'eau et regarder les pêcheurs lancer des filets dans l'eau et choisir leur prochaine prise. Si vous voulez plus de sensations fortes, vous pouvez descendre plus loin la rivière pour voir les puissantes cascades qui se jettent dans l'Ubangi.

Villages Africains Traditionnels

La République centrafricaine est le cœur de l'Afrique, on s'attend donc à ce qu'elle présente une diversité non seulement dans la faune, mais aussi dans la culture et la tradition. Cela a toujours été une bonne pratique pour les Centrafricains de préserver leur identité, car ils sont uniques à leur manière. La visite des villages traditionnels d'Afrique renouvellera votre admiration pour tout ce qui est simple et tranquille.

Choses à faire

Les touristes qui aiment et apprécient les cultures traditionnelles africaines adoreront explorer les villages de Kembe, Mbaïki, Lobaye et Zinga.

  1. Goûtez à la simplicité de la vie à Kembe.

    Le village africain traditionnel de Kembe abrite des habitants avec des huttes en briques crues et des toits de chaume. La rivière à proximité appelée la rivière Kotto vous impressionnerait avec sa cascade en forme de V. Visitez la ville et goûtez à sa simplicité, avec les habitants qui se baignent et font la lessive dans la rivière. Vous pouvez jouer avec les enfants qui aiment passer du temps libre dans la rivière et combattre son fort courant en admirant la nature à son meilleur.
  2. Visitez les riches plantations de café de Mbaïki.

    La route vers Mbaiki depuis Bangui est la meilleure de République centrafricaine, mais il est déconseillé de conduire la nuit. Située au sud-ouest du pays, cette zone de la Lobaye mérite d'être explorée pour sa production de café et de bois. Visitez les plantations locales et obtenez plus de connaissances sur la façon dont les agriculteurs locaux cultivent ces produits agricoles. Lorsque vous conduisez dans la région, notez que vous devrez payer des frais pour utiliser la route.
  3. Connectez-vous avec les Pygmées de la Lobaye.

    À seulement 100 kilomètres de Bangui, la région de la Lobaye abrite des tribus forestières indigènes comme les Pygmées vivant dans de petites maisons basses de huttes faites de lianes et aux toits de feuilles. Visiter la Lobaye est une autre excellente façon de découvrir la simplicité de la vie des villages africains. Explorez leurs plantations de café, découvrez leur façon de cultiver et de cultiver et le secret d'un café au bon goût.
  4. Découvrez les maisons traditionnelles en bois à Zinga.

    Situé sur le fleuve Oubangui, le meilleur moyen d'atteindre la région est de prendre un bateau à moteur ou un canoë. Le village de Zinga est un incontournable pour les touristes visitant les zones rurales de la République centrafricaine. Bien que petit avec 1 km de long et 300 m de large, le Zinga est un excellent moyen de découvrir les traditions africaines en explorant les maisons en bois qui sont d'excellents exemples de maisons traditionnelles du Congo. Les habitants sympathiques ici vous accueillent avec le sourire.
  5. Visite d'un parc national à Bamingui.

    Situé sur les rives de la rivière Chari, vous verrez des maisons de ville et vous verrez également le parc national de Bamingui-Bangoran comme centre d'attraction ici. Le parc national abrite une variété d'espèces de mammifères et d'oiseaux.

Bayanga

Bayanga est une préfecture de Sangha-Mbaere et abrite les réserves forestières les plus denses de la République centrafricaine. Les touristes adorent venir ici pour admirer sa faune diversifiée, comme les gorilles, les chimpanzés, les hippopotames et de nombreuses autres créatures qui ont fait de Bayanga leur foyer. La réserve naturelle de Dzanga-Sangha et le parc national de Dzanga-Ndoki sont deux des principales attractions ici pour les personnes qui souhaitent faire l'expérience d'un safari animalier aventureux.

Choses à faire

Pour profiter au maximum de votre visite à Bayanga, faites un safari animalier autour de ses réserves naturelles. Vous pouvez simplement profiter d'explorer les parcs en vous rapprochant de créatures que vous ne verrez pas tous les jours. Le village de Bayanga accueille les touristes avec des lodges et des maisons d'hôtes de luxe, adaptés aux touristes qui souhaitent explorer davantage les attractions des parcs.

  1. Explorez la réserve naturelle de Dzanga-Sangha.

    C'est une zone protégée de Bayanga construite en 1990, et l'une des attractions que les touristes adorent en RCA. Le site est parfait si vous souhaitez vous rapprocher de la diversité de la faune car il abrite des espèces menacées. Les éléphants de forêt, les gorilles des plaines, les chimpanzés et les hippopotames sont quelques-unes des nombreuses créatures que vous trouverez ici. Vous verrez des éléphants se nourrir et se baigner dans la boue dans le parc, ce que vous ne verrez pas tous les jours.
  2. Explorez le parc national de Dzanga-Ndoki.

    Créé en 1990, cet immense parc ressemble à ceux que l'on voit dans les films hollywoodiens. Le parc regorge d'éléphants et d'autres animaux sauvages errant dans leur habitat naturel. Le parc attire des braconniers qui chassent illégalement des créatures sauvages, mais il vaut toujours le détour. Vous pouvez organiser une visite avec des visites guidées, ou si vous souhaitez faire un saut dans un parc national, il existe des sociétés de guides touristiques qui peuvent organiser la visite pour vous.
  3. Faites une croisière fluviale et partez en randonnée dans la forêt tropicale.

    Faire une croisière en pirogue est aussi toute une aventure. En plus de la croisière, vous pouvez également cueillir des plantes médicinales avec le peuple pygmée Baka. Randonnée à travers la forêt tropicale et apercevoir des singes agiles fait également une bonne aventure de la faune.

Monuments artificiels

Chutes d'eau, forêts tropicales dormantes, flore et faune diversifiées et faune riche - ce ne sont là que quelques-unes des attractions naturelles apportées par la nature. Et ce n'est pas parce que quelque chose n'est pas naturel qu'il ne mérite pas d'être apprécié. Les monuments construits par l'homme en République centrafricaine valent le détour. Outre les mégalithes de Bouar, l'art rupestre, les gravures et les grottes sont des lieux incontournables lors de votre visite dans le pays.

Choses à faire

Si vous aimez les arts et que vous aimez découvrir l'histoire qui se cache derrière, vous serez surpris de découvrir que l'art rupestre est abondant dans le pays. Approfondissez vos connaissances en découvrant peintures rupestres, gravures et pétroglyphes à l'abri de Toulou et à la falaise de Lengo.

  1. Voir les peintures rupestres à l'intérieur de l'abri Toulou.

    Situé à Bamingui-Bangoran, l'abri de Toulou est un monolithe plus grand avec un grand abri expansif à l'intérieur. Lorsque vous visitez l'abri, vous verrez des peintures sur les falaises aux couleurs rouge, noir et blanc. Les sujets des peintures sont des animaux tels que des éléphants et des buffles. D'autres peintures montrent des personnes.
  2. Découvrez les pétroglyphes à Lengo cliff art.

    Situé à Mbomou, cet ancien site rupestre compte plus de 500 gravures et des centaines de pétroglyphes sur une dalle géante. Les gravures que vous trouverez ici montrent des symboles géométriques et des animaux.
  3. Découvrez l'histoire des grottes de Kaga-Kpoungouvou.

    Située à Bamingui-Bangoran, Kaga-Kpoungouvou était autrefois une cachette pour le peuple Gbagga qui tentait d'échapper à l'esclavage du sultan Senoussi. Les grottes étaient fermées par des dalles de pierre géantes.

Obtenez votre permis de conduire international en 2 heures

Approbation instantanée

Valable 1 à 3 ans

Expédition express dans le monde entier