Summer Deal

Obtenez votre permis de conduire international 62 % de réduction

Forfait IDP de 3 ans pour $  $

Driving Guide

Guide de conduite au Costa Rica

Conduire au Costa Rica est le moyen idéal pour profiter de cette destination populaire. Commandez votre permis de conduire international et suivez ces conseils pour une aventure en toute sécurité.

2021-04-09 · 9 min de lecture

Niché entre le Pacifique occidental et la mer des Caraïbes, le Costa Rica possède une riche verdure qui s'étend du sommet du mont Chirripó aux côtes de Puntarenas, Guanacaste et Limón. Conduire au Costa Rica est l'expérience ultime car dans chaque ville, dans chaque coin, les scènes sont indéniablement à couper le souffle. Si vous n'êtes pas encore fan du plein air subtropical, attendez de voir le pays.

Photo du Costa Rica par Falco

Comment ce guide peut-il vous aider ?

Ce guide vous aidera à explorer le pays de plus près, y compris les dernières mises à jour du permis de conduire international, des informations sur la location de voitures, les règles de la route les plus importantes, ce qu'il faut savoir sur la conduite dans le pays et bien d'autres.

Informations générales

Voyager dans un pays différent la première fois a toujours ses interrogations. La conduite au Costa Rica est-elle sûre ? Ai-je besoin d'un permis local pour conduire? Combien de temps ai-je le droit de rester dans le pays ? Où dois-je aller une fois que j'ai atterri ? Ce ne sont là que quelques-uns des points que vous devez préparer pour vivre une expérience de voyage fluide, et ce guide répondra à tous.

Position géographique

Le Costa Rica est situé à environ 9,7489° N et 83,7534° W. Il est délimité au nord par le Nicaragua, au sud par le Panama, à l'est par la mer des Caraïbes et à l'ouest par l'océan Pacifique. Il s'étend sur environ 51 100 km2 et se caractérise généralement par un temps humide et humide en raison de sa position relative par rapport à l'équateur.

Le pays est principalement pluvieux de mai à novembre et sec de décembre à avril. La plage de température annuelle moyenne dans le pays est de 17,2 °C à 27,2 °C. Contrairement à d'autres pays proches du Pacifique, le Costa Rica n'est pas fréquenté par les tempêtes et les ouragans. Cependant, en raison des conditions de microclimat dans la région, les mois d'été sont toujours les meilleurs moments pour faire le tour du pays.

Langues parlées

La langue officielle du pays est l'espagnol, caractérisé par une intonation distincte. Certaines provinces, cependant, ont leurs dialectes locaux. Ceux-ci sont soit indigènes, soit étrangers. Ces dialectes comprennent :


  • Créole limonais
  • Cabécar
  • Bribri
  • Maléku Jaíka
  • Boruca
  • Terraba
  • Buglère
  • Guaymi

Aire d'atterrissage

Couvrant une superficie d'environ 51 100 km2, le Costa Rica présente toutes sortes de terrains, des zones côtières basses aux zones montagneuses majestueuses. Le plus haut sommet du pays est le mont Chirripo, culminant à 12 450 pieds au-dessus du niveau moyen de la mer (MSL). Elle est connue sous le nom de « Terre de feu » car elle compte 60 volcans, dont cinq (5) sont actifs. Ces volcans actifs et leur composition géologique associée soutiennent une riche biodiversité qui fait du Costa Rica un paradis pour les amoureux de la nature.

À l'intérieur des terres, il y a cinq (5) grandes chaînes de montagnes que les touristes peuvent visiter. Voici les:

  • Cordillère de Guanacaste
  • Cordillère centrale
  • Cordillère de Talamanca
  • Cordillère de Tilaran
  • Cerros de Escazu

Le long des côtes, le pays est doté de riches écosystèmes estuariens et d'eau douce où les visiteurs peuvent se promener ou faire du canoë pour voir. Nous vous encourageons à apporter plusieurs vêtements à superposer, car les températures dans certaines régions peuvent chuter à des niveaux de congélation.

Histoire

Le Costa Rica tire son nom du terme « Côte riche ». C'est parce que ses premiers colons, les Indiens Caraïbes, portaient beaucoup de boucles d'oreilles et d'anneaux de nez. Le pays n'était pas une terre privilégiée à coloniser pendant les premières années en raison de son climat et des jungles denses qui présentaient des risques pour la santé. Ce n'est qu'en 1563 que les premiers colonisateurs s'installent à Cartago, qui bénéficie d'un microclimat plus frais. Le Costa Rica a obtenu son indépendance en 1821, avec Juan Mora Fernandez comme premier chef d'État élu. C'est également à cette époque que la culture du café a commencé à stimuler son économie.

Gouvernement

Le Costa Rica est une République démocratique, ce qui signifie que le chef de l'État, le président, le vice-président et les députés sont élus au suffrage direct par les citoyens qui ont atteint l'âge de 18 ans.

Le pouvoir législatif est monocaméral (une chambre) et composé de 57 députés. De même, le Pouvoir Judiciaire est composé de 22 magistrats choisis par le Pouvoir Législatif.

Le pays compte sept (7) régions administratives, appelées provinces. Les provinces sont dirigées par des fonctionnaires nommés par le chef de l'État. Les pouvoirs d'application du code de la route sont délégués à ces provinces individuelles pour rendre la conduite plus sûre dans le pays.

Tourisme

Entre 2009 et 2019, le Costa Rica a observé une augmentation de plus de 60% des arrivées de touristes. Avec plus d'investissements dans l'industrie du tourisme, les statistiques augmentent chaque année.

La monnaie locale utilisée ici est le Colón, du nom de Christophe Colomb. De nombreux établissements touristiques acceptent désormais les dollars américains ; Cependant, il serait prudent d'apporter de la monnaie locale avec vous, surtout si vous voyagez dans des zones rurales.

Des services de change sont disponibles dans tout le pays, même dans les zones rurales. Cependant, ils sont principalement concentrés dans la province capitale de San José. De même, lorsque vous demandez votre permis de conduire international au Costa Rica, les bureaux peuvent vous demander de payer dans la devise locale. Par conséquent, si vous pouvez échanger de l'argent une fois que vous atterrissez à l'aéroport, ce serait une chose de moins à craindre.

FAQ sur les personnes déplacées

Si vous souhaitez faire l'expérience de la conduite dans le code postal du Costa Rica, l'obtention d'un permis de conduire international est fortement recommandée. Il n'y a pas de calendrier strict quant au moment où vous devez en faire la demande, car vous pouvez en faire la demande n'importe où dans le monde. Le permis de conduire international est une traduction de votre permis de conduire natif. La traduction couvre 12 des langues les plus parlées au monde, dont l'espagnol. Bien que de nombreux Costaricains parlent et comprennent bien l'anglais, certains habitants, en particulier dans les régions éloignées, y compris les autorités routières, peuvent encore avoir des difficultés.

Si vous prévoyez de partir en voyage avec une voiture de location dans le pays, assurez-vous d'obtenir un permis de conduire international au Costa Rica. Les mises à jour, lorsqu'elles sont disponibles, sont publiées immédiatement en ligne, vous n'aurez donc pas à vous soucier de manquer quoi que ce soit. De plus, vous pouvez utiliser le même IDP si vous souhaitez voyager en Amérique du Sud ou en Amérique du Nord. Certains pays de ces régions exigent un IDP.

Ai-je besoin d'un permis de conduire international au Costa Rica ?

Le gouvernement du Costa Rica n'exige pas de permis de conduire international si vous ne restez dans le pays que moins de 90 jours. Cependant, nous vous encourageons à obtenir un permis de conduire international pour rendre la conduite dans le pays sûre et pratique. Au-delà de 90 jours, les étrangers devront demander un permis de conduire costaricien.

Un permis de conduire international a la même validité que votre permis de conduire natif. Vous avez la possibilité d'obtenir un IDP valable 1, 2 ou 3 ans. Cependant, une fois votre licence native expirée, votre IDP deviendra automatiquement invalide. Vérifiez donc quand votre permis de conduire natif expire avant de demander un IDP. Avant de demander un permis de conduire international au Costa Rica , des mises à jour sur les validités sont également publiées en ligne, juste au cas où.

Comment obtenir un permis de conduire international au Costa Rica ?

Obtenir un permis de conduire international est relativement simple. Lors de l'obtention d'un permis de conduire international au Costa Rica, des bureaux permettant les demandes sans rendez-vous peuvent être trouvés dans tout le pays. Si vous préférez un moyen plus rapide et plus pratique d'acquérir un permis de conduire international au Costa Rica, des applications Web sont également disponibles. Tout ce que vous avez à faire est d'aller sur notre page d'accueil, de cliquer sur le bouton de voiture d'achat et de suivre le processus simple en six (6) étapes.

De plus, avant de procéder à votre demande, assurez-vous de préparer les exigences suivantes relatives au permis de conduire international :

  • Permis de conduire valide de votre pays d'origine
  • Photos format passeport
  • Carte de crédit

Si vous souhaitez vous assurer des conditions requises pour obtenir un permis de conduire international, les numéros de contact sont disponibles sur notre page Contactez-nous.

Quelle est la durée du processus de candidature pour l'IDP?

Lors de l'obtention d'un permis de conduire international, les horaires quant au moment de la demande sont inexistants. Vous pouvez postuler à tout moment. Le processus standard de demande d'IDP ne vous prendra que 2 heures environ via l'International Drivers' Association (IDA). La durée d'expédition dépendra du pays où vous vous trouvez. Il est composé de 3 à 5 jours aux États-Unis et de 30 jours ou plus à l'international.

Pour recevoir une copie papier de votre permis de conduire international au Costa Rica, les codes postaux / codes postaux pour des localités spécifiques doivent être fournis sur les détails de l'expédition. Vous avez également la possibilité de demander une copie numérique uniquement. Ceci est populaire parmi les touristes qui sont déjà dans le pays ou qui sont en transit constant. La copie numérique possède les mêmes caractéristiques et avantages que la copie papier. Si vous êtes en retard et que vous avez vraiment besoin d'obtenir l'IDP dès que possible, vous pouvez également opter pour l'expédition express moyennant des frais supplémentaires minimes.

Louer une voiture au Costa Rica

Les forfaits touristiques et les transports en commun sont ouverts et disponibles pour tous ceux qui préfèrent leurs avantages. Cependant, conduire dans le pays présente un autre type d'adrénaline qui rendra sûrement votre séjour plus excitant, mémorable et sans précédent.

Entreprises de location de voitures

Vous pouvez facilement repérer une entreprise de location de voitures dans le pays. Toutes les provinces ont au moins un sur place, donc même si vous êtes dans les zones rurales, repérer un véhicule à louer n'est pas difficile. Vous pouvez louer une voiture dans les capitales de chaque province. Ceux-ci sont:

  • Alajuela, Alajuela
  • Cartago, Cartago
  • Libéria, Guanacaste
  • Hérédia, Hérédia
  • Puerto Limón, Limón
  • Puntarenas, Puntarenas
  • San José, San José

Vous pouvez également réserver une voiture auprès d'une société de location de voitures à l'avance. Votre société de location de voitures vous livrera votre véhicule quel que soit votre port d'entrée. Il existe des sociétés de location de voitures qui proposent un service de réservation en ligne avec des frais de réservation minimes, ce qui est l'une des meilleures façons de profiter de votre voyage dans le pays.

Documents requis

Pour vous qualifier dans une entreprise de location de voitures, vous aurez besoin d'un permis de conduire valide de votre pays d'origine et de votre passeport. Une société de location de voitures recherchera rarement un permis de conduire international. Cependant, il peut y en avoir qui en auront besoin à des fins d'assurance automobile.

L'obtention d'un permis de conduire international ne devrait pas être un problème car vous pouvez pratiquement l'obtenir en 20 minutes à deux (2) heures via l'International Drivers' Association. Même si vous êtes dans les zones rurales du Costa Rica, obtenir un IDP est à portée de main avec la demande en ligne en 6 étapes sans tracas.

Types de véhicules

Le type de véhicule le plus recommandé à la location est un véhicule utilitaire sport à quatre roues motrices. Avoir un véhicule à quatre roues motrices rend la conduite dans le pays, en particulier sur les routes rurales, plus sûre. Compte tenu du temps pluvieux dominant, les chemins de terre peuvent devenir très mous et certaines zones pavées peuvent être rapidement inondées. Vous pouvez également vous attendre à traverser plusieurs traversées de rivières dans les zones rurales du pays; d'où la nécessité d'un véhicule à quatre roues motrices.

Les microclimats au Costa Rica sont également très variables en ce qui concerne la situation géographique. Il peut faire beau et humide sur les côtes, mais un court trajet en voiture dans les vallées vous transportera dans une atmosphère très fraîche (et souvent humide). Les routes rurales peuvent également être enveloppées de brouillards intenses dans ces zones, c'est pourquoi vos voitures de location doivent être dans les meilleures conditions. Soyez prudent lorsque vous conduisez, en particulier lors des traversées de rivières.

Coût de location de voiture

Les prix de location de voitures varient selon le type de véhicule et le niveau de demande. Ainsi, les prix peuvent être plus élevés pendant les vacances ou les étés lorsqu'il y a plus de touristes. De plus, les prix dépendent également du type de transmission, l'automatique étant la plus chère. Alors que les voitures premium peuvent coûter près de 180 USD/jour, vous pouvez toujours trouver des locations de voitures aussi bas que 5 USD/jour. L'important est que vous louiez une voiture auprès d'une société de location de confiance.

Âge requis

Pour louer une voiture dans le pays, vous devez avoir au moins 21 ans. Les locataires âgés de 21 à 25 ans devront cependant payer un supplément ; et cela est également vrai pour les locataires de plus de 70 ans. Les personnes de cette tranche d'âge ont tendance à être plus à risque sur la route en raison de leur inexpérience et de leur moindre capacité à réagir logiquement dans certaines situations. De plus, pour les locataires âgés de 21 à 25 ans, certaines entreprises peuvent en outre exiger d'eux qu'ils aient au moins 1 à 2 ans d'expérience de conduite avant d'être autorisés à gérer des voitures de location.

Coût de l'assurance automobile

L'assurance pour les voitures n'est pas obligatoire lorsque vous conduisez dans le pays. Les entreprises peuvent légalement vous autoriser à louer une voiture sans assurance de location de voiture facultative, mais elles ne vous permettront probablement pas de le faire car c'est également pour leur propre protection. Les assurances automobiles varient de 10 $US à 30 $US par jour, selon le type de véhicule. Il existe également des avenants facultatifs que vous pouvez ajouter à votre police d'assurance. Il s'agit notamment des assurances collision sans franchise et des avenants à responsabilité zéro.

Police d'assurance automobile

Les assurances dans le pays sont fournies par l'Instituto Nacional de Seguros (INS). L'entreprise propose une variété de produits d'assurance, mais les plus recommandés sont l'assurance automobile complète et l'assurance responsabilité civile. Vous n'aurez pas à vous en soucier lorsque vous louez une voiture dans le pays, car la société de location de voitures la traitera pour vous. Vous n'avez qu'à payer l'assurance par leur intermédiaire. L'assurance pour la location de voitures est également facturée sur une base journalière.

Autres faits

Lorsque vous louez une voiture, assurez-vous de lire la politique de location avant de vous déconnecter. Pour s'assurer que l'entreprise est une entreprise de confiance, il doit y avoir un contrat écrit entre vous et l'entreprise lorsque vous louez. Avant de le signer également, il serait préférable de faire d'abord un contrôle physique complet de la voiture. Vous pourriez penser que le processus de location d'une voiture pourrait être trop gênant. Cependant, avoir votre propre voiture vous apportera certainement de nombreux avantages.

Vaut-il mieux louer une voiture au Costa Rica ?

Les visites guidées sont probablement plus chères car elles couvrent également les frais de main-d'œuvre de votre chauffeur et/ou de votre guide. Un avantage de la commande de visites est que vous n'avez pas à vous demander où aller et les nécessités nécessaires. De plus, si quelque chose se passe sur la route, vous aurez une aide supplémentaire.

Cependant, la location d'un véhicule privé vous donnera la liberté de décider où et quand aller, que vous souhaitiez des trajets longs ou courts. Vous pouvez économiser sur les coûts et permettre une flexibilité dans les horaires si jamais une nouvelle destination intéressante se présente soudainement. S'il y a trop de trafic sur le chemin de votre destination touristique souhaitée, vous pouvez toujours faire un détour pour trouver une autre destination.

Puis-je apporter ma voiture de location en dehors du Costa Rica ?

L'avantage d'un pays qui est relié aux frontières du Costa Rica par voie terrestre, c'est que vous pourrez peut-être amener votre voiture de location dans ces différents pays, étant donné que la société de location de voitures le permet.

Si vous entrez et sortez du Nicaragua, vous devrez entrer dans le pays par la frontière Sapoá-Peñas Blancas entre 6h00 et 22h00.

Si vous entrez et sortez d'Amérique du Sud (via Panama), vous avez le choix entre trois (3) passages frontaliers :

  • Sixaola-Guabito (7h00 - 17h00 tous les jours)
  • Paso Canoas (6h00 - 22h00, du lundi au vendredi ; 6h00 - 8h00, le week-end)
  • Panama - Puerto Viejo (8h00 - 16h00 tous les jours)

Les exigences pour entrer aux postes frontaliers du pays sont les mêmes. Vous devrez payer les taxes à la frontière et passer par le bureau de l'immigration du Costa Rica. L'agent d'immigration vérifiera votre :

  • Passeport
  • Itinéraire de voyage
  • Billets de retour
  • Documents de réservation d'hébergement
  • Accès à au moins 300 $ US
Code-route-Costa-rica-Cabezas

Le code de la route au Costa Rica

Les incidents de la route au Costa Rica sont relativement faibles. Cependant, étant donné que les investissements dans des développements routiers de qualité prometteuse et une planification routière durable n'ont été lancés qu'au cours de la dernière décennie (après 2010), il serait préférable de respecter strictement les différentes règles de la route et les précautions de sécurité dans le pays. De plus, la couverture d'assurance est souvent très limitée à des dommages particuliers seulement.

Règlements importants

La réglementation routière, en général, est souvent renforcée par des panneaux de signalisation physiques. Si vous êtes pris à ne pas les respecter, vous serez en infraction passible d'amendes correspondantes. Certaines réglementations, en revanche, ne sont pas renforcées par des panneaux de signalisation. Cependant, vous devez toujours vous en souvenir et les suivre car des pénalités s'appliqueront toujours si elles ne sont pas respectées.

Alcool au volant

Que savoir sur la conduite sous influence au Costa Rica ? Eh bien, il est interdit de conduire au Costa Rica sous l'influence de l'alcool. Si vous êtes pris avec un taux d'alcoolémie (TA) supérieur à 0,05 %, vous serez passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 410 $ ou d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à trois (3) ans. Tous les usagers de la route sont tenus de conduire en toute sécurité au Costa Rica.

Lois sur la ceinture de sécurité

Les lois sur les sièges d'auto au Costa Rica sont similaires, sinon plus strictes qu'aux États-Unis et au Canada. Si vous amenez des enfants pour la balade, prenez note de ce qui suit

  • Les enfants de moins d'un an, pesant 10 kg et mesurant 75 cm doivent être installés dans des sièges auto orientés vers l'arrière
  • Les enfants âgés de 1 à 4 ans, pesant entre 10 et 18 kg et mesurant entre 75 et 110 cm peuvent voyager dans des sièges auto orientés vers l'avant avec un système de harnais
  • Les enfants âgés de plus de 4 ans, pesant plus de 18 kg et mesurant plus de 110 cm peuvent voyager dans un siège d'appoint avec seulement la ceinture de sécurité ordinaire

De nombreuses sociétés de location de voitures proposent des sièges pour enfants et des rehausseurs que vous pouvez louer en plus. Il serait préférable de se renseigner par e-mail ou par téléphone avant de se rendre physiquement au magasin.

Lois sur le stationnement

Les politiques de stationnement dans le pays sont un peu uniques. Par exemple, dans les zones urbaines animées, vous devrez acheter un ticket de stationnement auprès du bureau municipal local. Les aires de stationnement désignées sont généralement signalées par la lettre « E » entourée d'un cercle rouge. Certains panneaux « E » viendront également avec le mot « Con boleto » qui signifie « avec billet ». Évitez de vous garer dans les zones non-parking. Non seulement vous devrez payer une amende, mais vous devrez vous rendre à la Banque nationale pour payer votre infraction.

Normes générales

Assurez-vous d'avoir avec vous votre permis de conduire en tout temps. Si vous êtes pris à conduire sans permis (même si vous en aviez un), vous pouvez toujours être accusé d'une infraction. De même, pratiquez toujours une conduite sûre, responsable et défensive. La conduite défensive, c'est quand vous devriez pouvoir vous attendre à des accidents de la route potentiels avant même qu'ils ne se produisent, afin que vous puissiez les éviter.

Limites de vitesse

Le Costa Rica est une nation subtropicale caractérisée par une topographie qui précède de loin les microclimats humides et pluvieux. Une route ouverte, même dans les zones urbaines, peut être recouverte d'un brouillard dense qui entraîne une faible visibilité. De même, lorsqu'une averse se produit, les routes sont facilement inondées.

Pour sécuriser la conduite et éviter d'augmenter les risques d'aléas routiers naturels, il est impératif de rouler en dessous des limites de vitesse maximales.

  • Routes principales - 80lph
  • En ville - 40km/h
  • Routes secondaires - 60km/h
  • Zones spéciales (par exemple écoles, hôpitaux) - 25 km/h

En 2011, des radars ont été installés à différents endroits le long des grands axes routiers. Toute personne surprise à conduire à plus de 20 km/h au-dessus de la limite de vitesse est passible d'une amende de plus de 300 $ US

Itinéraire

Il y a beaucoup de rues à sens unique au Costa Rica. Avec cela, vous devrez faire attention aux panneaux de signalisation et vous assurer que vous conduisez dans la bonne direction. Certains visiteurs ont remarqué que certains véhicules qui stationnent dans des rues à sens unique font face à la direction opposée. Avec cela, vous devez suivre ces véhicules et toujours suivre les panneaux de signalisation.

Panneaux de signalisation routière

Certains panneaux, notamment dans les villes, ont été traduits en anglais. Cependant, de nombreuses régions du pays n'utilisent toujours pas de symboles et énoncent plutôt le code de la route en espagnol. Il serait bon de se munir d'un guide ou d'un dictionnaire de traduction lorsque vous conduisez dans le pays.

Voici quelques signes courants et leur signification :

  • Pas de virar en u = pas de demi-tour
  • Alto = arrêt
  • Pas d'estacionar = pas de parking
  • Pas de foin = ne pas entrer
  • Velocidad maxima = vitesse maximale
  • Ceda el paso = rendement
  • Puente angosto = pont étroit
  • Desvio = détour
  • Calle sin salida = impasse
  • Despacio = ralentir
  • Una via = aller simple
  • Curvas peligrosas adelante = virages dangereux à venir
  • Carretera en mal estado = route en mauvais état
  • Puente en mal estado = pont en mauvais état

Droit de passage

Comme mentionné, il y a beaucoup de routes à sens unique dans le pays. Cela comprend les ponts à la périphérie de la ville. Avec cela, il est important que vous sachiez quand céder ou quand vous avez le droit de passage.

En toute circonstance, les véhicules suivants ont la priorité :

  • Véhicules plus gros (comme les camions sur les fourgonnettes)
  • Véhicules motorisés par rapport aux véhicules non motorisés
  • Véhicules d'intervention d'urgence (qui sont en service)
  • Véhicules qui se trouvent à l'intérieur des intersections
  • Véhicules sur la route principale
  • Véhicules qui se trouvent à l'intérieur des ronds-points
  • Des véhicules qui descendent

Âge légal pour conduire

Chaque pays a un âge minimum légal pour conduire. Au Costa Rica, l'âge de conduire est l'un des plus anciens au monde. L'âge légal pour conduire dans le pays est de 21 ans. Certains pays peuvent avoir des exigences d'âge minimum plus basses, y compris la demande d'un permis de conduire international. En tant que tel, même si vous avez obtenu un IDP et avez une grande expérience de la conduite, conduire lorsque vous n'avez pas encore atteint l'âge de 21 ans n'est pas autorisé dans le pays.

Lois sur les dépassements

Que vous soyez dans une zone à trafic intense ou dans une campagne à faible trafic, vous devez effectuer vos manœuvres de dépassement de manière sûre et responsable. Cela signifie que vous devez vous assurer qu'il n'y a pas d'obstacles sur la route devant vous et que vous ne devez dépasser que dans les zones de route non sinueuses. Les lois sur les dépassements dans le pays ont également évolué au fil des ans. Par exemple, le dépassement avec une moto entre deux files de véhicules est autorisé, à condition qu'aucun des véhicules ne dépasse 25 km/h.

Côté conduite

Les gens conduisent du côté droit de la route au Costa Rica. Les routes à la campagne ont rarement des marquages routiers (c'est-à-dire des séparateurs de voies), donc si jamais vous rencontrez un véhicule venant en sens inverse, n'oubliez pas de rester sur la droite. Si vous n'êtes pas habitué à conduire du côté droit de la route, assurez-vous d'être vigilant à ce sujet, en particulier lorsque vous tournez, entrez et sortez des ronds-points.

Autres règles de la route

Afin de réduire davantage les accidents de la route et d'améliorer la sécurité des routes, les amendes de circulation ont augmenté dans le pays au fil des ans. Bien que certains conducteurs locaux ne respectent pas les lois et ne s'en soucient pas, vous devez vous assurer de respecter la loi, quelle que soit la situation.

Y a-t-il des restrictions de conduite à San José, Costa Rica ?

La province de San José a mis en place un système de codage pour réguler le volume du trafic dans des zones particulières. Les derniers chiffres des numéros de plaque dictent s'ils sont autorisés à entrer dans les zones urbaines pour la journée. Vous trouverez ci-dessous les chiffres et leurs jours restreints correspondants.

  • 1-2, les lundis
  • 3-4, les mardis
  • 5-6, les mercredis
  • 7-8, les jeudis
  • 9-0, les vendredis

Vous devrez respecter strictement les restrictions de conduite à San José. Les autorités costariciennes sont stationnées au hasard dans la ville et vous pourriez ne plus être autorisé à continuer à conduire si vous êtes pris.

Pouvez-vous conduire au Costa Rica sans guide?

Vous pouvez trouver des agences de voyages réputées dans tout le pays. Néanmoins, de nombreux touristes qui envisagent de faire le tour du pays tout entier louent leurs véhicules privés pour avoir une meilleure maîtrise de leur itinéraire. Les panneaux routiers sont pratiquement partout et les cartes routières sont très précises. Assurez-vous simplement d'emporter des kits d'urgence, du matériel et des appareils de communication avant de voyager sans guide.

En plus d'apporter votre permis de conduire international au Costa Rica, une bonne carte devrait être votre compagnon de voyage ultime pendant tout le voyage. Vérifiez les conditions routières d'itinéraires spécifiques avant de conduire.

Etiquette de conduite au Costa Rica

Le Costa Rica est un magnifique sanctuaire de road trip. Même en dehors des attractions touristiques, les routes sont généralement pittoresques. N'oubliez pas, cependant, que vous n'êtes pas le seul usager de la route. Pour maintenir la sécurité de tous les usagers de la route, vous devez respecter le décorum routier approprié.

Panne de voiture

Avant de vérifier votre voiture auprès de la société de location, assurez-vous qu'il y a des kits d'urgence, du matériel et des dispositifs de communication à l'intérieur de la voiture. Cela comprend les clés de base, les tournevis, les câbles de démarrage, les radios, les pneus de secours, etc. Les températures dans certaines régions du Costa Rica peuvent descendre en dessous de zéro, ce qui peut affecter les machines de votre voiture.

Si vous ne pouvez pas réparer la voiture vous-même, vous pouvez le faire avec l'aide des habitants. Les Costariciens sont accommodants avec les gens, et vous pouvez leur demander avec courtoisie. Tu peux dire:

  • Excusez-moi = Disculpe
  • Pouvez-vous m'aider? = Moi puedes ayudar?
  • Ma voiture a eu des ennuis = Mi auto se metió en

problèmes

  • Pouvez-vous me dire où se trouve le garage automobile le plus proche ? = ¿Puedes decirme dónde

está el taller de reparación de automóviles más cercano?

  • Merci beaucoup = Muchas gracias
  • Bonne journée = Tenga un buen día

Arrêts de police

Saviez-vous qu'il existe une branche spécifique de policiers uniquement destinée à surveiller la sécurité des touristes ? Ils s'appellent la police touristique et ce sont ceux que vous voyez habituellement dans les sites touristiques populaires. Néanmoins, où que vous conduisiez, tout type de police a le droit légal de vous faire signe si vous avez suscité des soupçons. Si vous vous faites faire signe, c'est un protocole de routine que la police demandera pour vos documents de conduite. Avec cela, vous pouvez leur montrer votre permis de conduire international.

Demander des directions

Le Costa Rica est une nation hispanophone. De nombreux habitants comprennent bien l'anglais, mais il est toujours utile d'apprendre quelques phrases simples.

  • Bonjour = Hola
  • Bonjour = Buenos días
  • Bon après-midi = Buenas tardes
  • Bonsoir = Buena noches
  • Excusez-moi = Disculpe
  • Parlez vous anglais? = Habla a-t-il utilisé les anglais ?
  • Je vais ___ = Voy a ___
  • Pouvez-vous m'aider? = Moi puedes ayudar?
  • Pouvez-vous me dire où se trouve __ ? = ¿Puedes decirme dónde está _____?
  • Est-ce que je conduis dans le bon sens ? = Conduzco en la direction correcte?
  • Merci beaucoup = Muchas gracias
  • Bonne journée = Tenga un buen día

En plus de montrer votre permis de conduire international au Costa Rica, des cartes vous aideront également à décrire ce pour quoi vous avez besoin d'aide.

Points de contrôle

La police costaricienne effectue des contrôles aléatoires dans le cadre de ses opérations en cours qui ne peuvent être divulgués au public. Ne vous inquiétez pas si vous devez passer un point de contrôle, car c'est toujours pour votre propre sécurité. Encore une fois, attendez-vous à ce qu'ils vous demandent vos documents de conduite, ainsi que vos documents de voyage. Vous pouvez demander à quoi sert le point de contrôle, mais ne soyez pas trop insistant si la raison ne peut pas vous être divulguée.

Autres conseils

Conduire au Costa Rica n'est pas si déroutant. Bien que le pays ait encore de la place pour se développer avec son système de gestion des routes, les voyages en voiture dans le pays peuvent toujours être mémorables si vous continuez à respecter les lois. Pour améliorer votre expérience de conduite en toute sécurité, voici quelques autres conseils :

Que faire en cas d'urgence ou d'accident de la route ?

Les routes glissantes, les nids-de-poule et les routes de montagne étroites peuvent être un défi de conduite, surtout si vous n'êtes pas habitué à conduire du côté droit de la route. Les accidents sont possibles mais évitables.

Si vous avez besoin d'une assistance d'urgence, ne paniquez pas. Vérifiez d'abord s'il y a d'autres dangers dont vous devriez vous tenir à l'écart. La ligne téléphonique d'urgence principale du Costa Rica est le 911. Elle vous connecte à une assistance médicale, d'incendie et/ou policière. Les numéros alternatifs incluent :

  • Police - 1117
  • Service d'incendie - 1118
  • Croix-Rouge - 1128 / 2211-5818
  • Police des transports - 222-9330 / 800-8726-7486

Une troisième option serait d'appeler le numéro de contact d'urgence fourni par votre société de location de voitures.

Pouvez-vous conduire dans les parcs nationaux du Costa Rica ?

Environ ¼ de l'ensemble du territoire costaricien sont des zones de conservation. Ils totalisent 1,3 million d'hectares. Concrètement, il y a :

  • Plus de 24 parcs nationaux
  • Plus de 57 refuges fauniques
  • Plus de 14 zones humides et réserves de mangroves
  • Plus de dix (10) réserves forestières
  • Plus de sept (7) réserves biologiques

Lorsque vous conduisez dans ces zones, veillez à ne pas déranger. Cela inclut de ne pas klaxonner de manière agressive, de ne pas faire clignoter vos feux de manière intrusive et de garder vos ordures/déchets à distance. Gardez également les yeux ouverts pour tout animal sauvage traversant la route, en particulier les plus petits. Lorsque vous conduisez au Costa Rica, la sécurité de toute la faune est de la plus haute importance.

Conditions de conduite au Costa Rica

Les conditions de conduite dans le pays se sont améliorées au fil du temps. Cependant, la conduite dans le code postal du Costa Rica continue d'exiger la plus grande prudence et la plus grande responsabilité.

Statistiques d'accidents

En 2009, le pourcentage le plus élevé de mortalité routière concernait des piétons. Cela a été suivi par deux (2) - conducteurs de roues, puis quatre (4) - voitures à roues. Les chiffres ont été plus ou moins les mêmes au cours des dix (10) années précédentes. L'OCDE a reconnu que le pays disposait d'une infrastructure de transport étendue mais de qualité aléatoire. Ajoutez à cela la faible application du code de la route et quelques piétons irresponsables, les mortalités n'étaient pas impossibles.

Selon une étude australienne de 2016, le pays se classait au 4e rang des pires pays à conduire en tenant compte des conditions routières, des accidents mortels de la circulation et des vols de voitures. Cependant, la plupart des accidents de la route se produisent en raison des risques liés aux infrastructures et à l'environnement.

Véhicules communs

Parmi les marques de voitures les plus courantes que vous verrez le long des routes du Costa Rica, citons Nissan, Mitsubishi, Toyota et Hyundai. C'est parce que la plupart de toutes leurs pièces automobiles sont facilement disponibles partout dans le pays. Accents, Elantras, Jimnys, ASXs, Ravs, Tucsons sont des habitués dans tout le pays, et vous pouvez les trouver en location de voitures. Parce que le Costa Rica est une porte d'entrée économique, les camions, les semi-remorques et les camionnettes de livraison sont également fréquents partout où vous allez. Assurez-vous donc de conduire prudemment !

Les routes à péage

Les routes à péage du pays sont gérées par le Consejo Nacional de Vialidad. Certaines routes à péage que vous devez connaître sont :

  • Parcours 1 (tronçon A) - 15,2 km
  • Circuit 1 (tronçon B) - 40,7 km
  • Parcours 2 - 14,1 km
  • Route 27 - 76,8 km
  • Parcours 32 - 63,6 km

Les frais de péage varient entre 0,09 USD et 3,47 USD selon le type de véhicule et la route à péage. Les tarifs sont relativement bon marché. Assurez-vous de préparer de petites coupures Colon lorsque vous conduisez. Si vous pensez que vous passerez plusieurs fois sur ces routes au cours de votre séjour, un moyen plus pratique consiste à acheter un « pass rapide ».

Situations routières

En 2014, seulement 27,6 % des routes nationales et municipales étaient revêtues. Les autres étaient des chemins de terre et des routes de gravier. Environ 41 % (2 169 km) étaient considérés comme déficients et seulement 5 % (238 km) étaient considérés en bon état. À l'heure actuelle, il y a déjà plus de routes pavées au Costa Rica.

Les touristes sont invités à conduire à tout moment de l'année. Pendant la saison des pluies (et dans les régions pluvieuses), les routes peuvent être un peu glissantes et boueuses (dans le cas des chemins de terre) mais moins susceptibles d'être impraticables. C'est pourquoi les quatre (4) roues motrices sont les plus recommandées car elles sont conçues pour résister à ces types de terrain et de conditions météorologiques.

Culture de conduite

L'une des cultures de conduite éprouvantes au Costa Rica est l'étiquette de la route de nombreux conducteurs de moto. Dans certains récits touristiques, les motos conduisent un peu agressivement au Costa Rica. Ils continuent à changer de voie, dépassent soudainement sans signalisation appropriée et s'approchent parfois trop près de véhicules motorisés plus gros. En tant que tel, faites attention aux motos lorsque vous êtes sur la route.

Autres conseils

Vous ne pouvez pas vraiment contrôler la façon dont les autres conduisent, mais vous pouvez toujours contrôler la façon dont vous conduisez. À tout prix, éloignez-vous de tout autre véhicule et ne vous précipitez pas vers votre destination.

Est-il prudent de conduire lorsqu'il pleut au Costa Rica ?

Le pays n'est pas le long de la ceinture des ouragans. Cependant, les précipitations sont très fréquentes. La pluie peut être ininterrompue au point où les routes sont inondées et la visibilité devient faible en raison de la buée. Avant de prendre la route, vérifiez que vos phares sont en parfait état. Assurez-vous également que vos essuie-glaces sont entièrement fonctionnels. Conduire à une vitesse minimale pendant ces périodes vous protégera, vous et les autres usagers de la route.

Activités au Costa Rica

Le pays n'est pas seulement une destination pour les amoureux de la nature. Les gens migrent vers le pays en raison de l'équilibre entre la nature, la vie pratique et les opportunités économiques.

Conduire en touriste

Si vous avez envie de résider dans le pays mais que vous n'êtes pas encore absolument sûr, vous pouvez toujours commencer par le connaître en partant pour une aventure routière épique dans les différentes provinces. Si vous êtes un peu inquiet à l'idée de conduire dans un nouveau pays, vous pouvez toujours participer à des visites guidées en premier. Ensuite, quand vous avez pris le coup, vous pouvez déjà découvrir le pays par vous-même. De plus, les visites guidées sont souvent limitées, en termes de destination et de temps. Conduire seul en tant que touriste vous aidera à connaître le pays à votre guise et à votre rythme.

Travailler comme chauffeur

Les emplois liés à la conduite automobile dans le pays sont abondants. Vous pouvez postuler pour des emplois de chauffeur touristique, des services de livraison, des emplois de chauffeur de transport public ou des emplois de chauffeur de camion. Les chauffeurs perçoivent un salaire mensuel moyen de 720 000 CRC. Cependant, vous ne pouvez conduire que le type de véhicule autorisé par votre permis de conduire. Les travaux de conduite de camion, par exemple, nécessiteront un permis de conduire particulier ou plus avancé.

Travailler comme guide de voyage

Dans la province de Limon, le salaire moyen des guides touristiques est de 2 433 CRC/heure. Cela représente environ 4 USD/heure et n'inclut pas les autres avantages et bonus. Vous n'avez pas besoin d'avoir un diplôme universitaire pour travailler comme guide de voyage. En fait, la majorité des guides touristiques du pays sont des diplômés du secondaire, et ils sont très bons dans ce qu'ils font. Les tarifs peuvent également différer selon la province, et vous recevrez très probablement un tarif plus élevé si votre agence de voyage est située dans la capitale.

Faire une demande de résidence

Si vous prévoyez de rester dans le pays plus de 90 jours, vous pouvez demander un visa provisoire, un visa de résidence temporaire ou un visa de résidence permanente.

Visa provisoire

Ceci est ouvert aux étudiants, bénévoles, académiciens et/ou chercheurs, retraités, locataires et familles proches de ressortissants costaricains. En plus de payer les frais de candidature associés, vous devez soumettre une lettre de candidature, un certificat de naissance, un certificat fédéral d'antécédents criminels, un passeport, une lettre d'acceptation de votre institution, une preuve de capacité financière (revenu de location, pension, etc.) et un passeport au format photo.

Visa de résident temporaire

Ceci est ouvert aux retraités, étudiants, enseignants, chercheurs, cadres, représentants, gestionnaires, personnel technique, rentiers et conjoints de ressortissants costaricains. Les exigences sont similaires à celles de l'obtention d'un visa provisoire, mais avec un contrat de travail supplémentaire, des documents pertinents établissant que votre entreprise est légitime, un enregistrement consulaire, un enregistrement des empreintes digitales et un certificat de mariage, selon le cas.

Visa de résident permanent

Ceci est ouvert uniquement aux parents et aux enfants (de moins de 18 ans) d'un citoyen costaricain. Les exigences sont similaires à celles de l'obtention d'un visa de résident temporaire, mais avec un certificat de naissance supplémentaire d'un parent costaricain, un formulaire d'affiliation et une lettre de sollicitation pour l'octroi du visa.

Les frais de demande de visa correspondants et la valeur minimale de la capacité financière varient en fonction du type de visa que vous demanderez. Vous pouvez visiter le site Web de l'ambassade du Costa Rica pour plus de détails. Si l'un de ces visas vous est accordé, pour conduire au Costa Rica, vous devrez désormais posséder un permis de conduire local.

Autres choses à faire

Les gens voyagent dans le pays pour ses attractions environnementales et ses activités. Une journée à la campagne peut ne couvrir que 2-3 aventures. Considérant que le pays est suffisamment grand pour qu'il vous faudrait des heures pour atteindre une autre province, le temps de conduite à lui seul prendra déjà une grande partie du temps. Si vous restez au moins dix (10) jours, vous pourrez peut-être couvrir toutes les principales destinations dans tout le pays. Cependant, pour beaucoup de touristes, deux (2) semaines suffiront pour tout parcourir tranquillement.

Êtes-vous intéressé à faire du bénévolat au Costa Rica?

Il existe de nombreuses organisations non gouvernementales dans le pays qui accueillent des volontaires du monde entier. Ces programmes visent à traiter un large éventail de problèmes sociaux, sanitaires, fauniques et environnementaux qui entravent la croissance durable du pays. Beaucoup de ces ONG proposent des hébergements et des cours de langue pour vous aider à vous adapter à la culture.

Vous pouvez explorer :

  • QG des Volontaires Internationaux
  • GoEco
  • Maximo Nivel
  • Aventures de leadership mondial
  • Projet à l'étranger
  • Vision Globale Internationale
  • À l'étranger
  • Nomade mondial
  • Une vue plus large

Les meilleures destinations au Costa Rica

Vous n'auriez pas de mal à remplir votre itinéraire car il y a tellement de sites à voir et de choses à faire dans le pays. Chacune des sept (7) provinces présente une combinaison pleine d'entrain d'expériences qui définissent collectivement ce que sont de vraies vacances. Découvrez-les ci-dessous.

Alajeula-swissmediavision

Alajuela

La province d'Alajuela se situe le long de la frontière centre-nord du Costa Rica. La capitale d'Alajuela est à environ 19,3 km de la capitale de San José.

Itinéraire

Depuis la capitale San José, vous pouvez vous rendre à Alajuela par la route 1. Cette route vous prendra environ 19 minutes pour vous rendre dans la province. Alajuela a certaines des vues les plus étonnantes. Les bus sont disponibles; cependant, les arrêts sont principalement situés dans le centre-ville. Vous devrez affréter un autre transport public local pour vous rendre aux destinations spécifiques d'Alajuela. Le meilleur moyen de transport pour se déplacer dans Alajuela serait la voiture privée.

Si vous conduisez directement depuis l'aéroport international Juan Santamaria, cela ne vous prendra que six (6) minutes environ, car l'aéroport est proche de la limite de San José. Pour se rendre au centre-ville principal d'Alajuela depuis l'aéroport Juan Santamaria :


  1. Tournez à droite sur la bretelle vers Carr. Interaméricaine / Route 1.
  2. Restez à droite à l'embranchement pour rejoindre la route 1.
  3. Prendre la sortie en direction de Radial Francisco J. Orlich.
  4. Rester à droite et continuer sur Calle 2 Obispo Trista

Les hébergements touristiques sont répartis dans toute la province. Certains hébergements se trouvent même au pied du mont Arenal. Si vous louez un camping-car ou voulez dormir à la belle étoile, vous pouvez le faire en toute sécurité sur des terrains de camping désignés

  • Camping Pure Van
  • Eco Aventuras La Finca
  • Campamento Mirando Al Futuro
  • Paraiso Feteria Luca

Choses à faire

Alajuela abrite le glorieux mont Arenal, le volcan le plus actif d'Amérique centrale. Plus précisément, il est situé dans la ville de La Fortuna. La ville propose de nombreuses activités pour les amateurs d'aventure, débutants et chevronnés. Vous pouvez:

1. Faites de la planche à voile et du ski nautique au lac Arenal

En plus d'être situé à proximité de l'un des volcans les plus actifs, le lac Arenal est le plus grand plan d'eau intérieur du pays. Il couvre un immense espace de 85 km2, parfait pour de nombreux sports nautiques. Si vous n'êtes pas familier avec la planche à voile, il s'agit de faire de la planche à voile et de laisser le vent vous pousser à travers la surface de l'eau. De même, le ski nautique consiste à monter sur une planche tractée par un bateau à moteur à la surface de l'eau.

2. Faites de la randonnée et nagez dans de nombreuses cascades et sources chaudes naturelles

Alajuela regorge de sources chaudes du mont Arenal. Se baigner dans les sources chaudes a de multiples bienfaits pour la santé, et c'est un très bon moyen de se détendre après une longue randonnée en montagne. Les sentiers de randonnée varient également en niveau de difficulté, donc si vous n'êtes qu'un débutant, assurez-vous d'emprunter les sentiers les plus conviviaux

3. Faites de la tyrolienne

Alajuela a misé sur le potentiel touristique de ses forêts luxuriantes. Non seulement il abrite une faune intéressante, mais les visiteurs peuvent également partir à l'aventure en tyrolienne à travers les auvents et les ponts aériens traversant la forêt. Ce sont des activités très sûres, mais peut-être pas pour ceux qui ont le vertige.

4. Conduisez/conduisez un VTT le long des pentes du mont Arenal

Les balades en VTT sont parmi les activités touristiques les plus populaires sur la pente du volcan. C'est à cause du terrain volcanique accidenté qui est parfait pour des randonnées excitantes et cahoteuses. Vous pouvez soit louer un VTT avec un conducteur désigné, soit louer un VTT et le conduire vous-même. Ne vous inquiétez pas, il existe un sentier pour les aventures en VTT, votre sécurité est donc assurée.

Guancaste-Simon-Dannhauer

Guanacaste

Situé au nord-ouest du Costa Rica, Guanacaste s'étend sur une superficie d'environ 10 141 km2. Il est délimité au nord par le Nicaragua et à l'est par la province d'Alajuela. Guanacaste a une côte pacifique qui s'étend sur 644 km de la frontière jusqu'à la pointe de la péninsule de Guanacaste. C'est l'endroit idéal pour se prélasser sous le coucher de soleil doré du Pacifique.

Itinéraire

Guanacaste possède un (1) aéroport international. Vous avez la possibilité d'entrer dans le pays via la province ou de vous rendre à l'aéroport international de San José. De San José, la capitale est à environ trois (3) heures de route via l'autoroute José Maria Castro Madriz et la route 1. Si vous souhaitez découvrir les heures de route pittoresques recherchées, il est suggéré d'entrer dans le pays via San José. José.

Depuis l'aéroport international Juan Santamaria :

  1. Roulez vers l'ouest en direction de l'autoroute Bernardo Soto.
  2. Sortez sur Carr. del Coyol.
  3. Au rond-point, prendre la 2e sortie et rejoindre l'Autopista Jose Maria Castro Madriz/Route 27.
  4. Continuez sur la route 23.
  5. Rejoindre Carr. Interaméricaine/Route 1.
  6. La route 1 vous conduira directement au Libéria, Guanacaste.

Choses à faire

Guanacaste est doté des trésors de la côte, que vous pouvez voir même depuis les montagnes. Lorsque vous visitez la province, voici quelques activités que vous pouvez faire :

1. Aller à la plage

Les plages de Guanacaste sont généralement moins fréquentées. Le sable n'est pas blanc, mais ils sont poudreux et suffisamment doux pour marcher pieds nus. L'eau est également plus fraîche de ce côté du pays. Certaines des plages les plus populaires de la province que vous pouvez visiter comprennent :

  • Playa Tamarindo (la plus touristique et avec de magnifiques spots de surf)
  • Playas del Coco (sports nautiques et pêche)
  • Playa Grande (zone de surf et de nidification de la tortue luth)
  • Playa Samara (la moins fréquentée et la meilleure pour se détendre au calme)
  • Playa Hermosa (plongée en apnée, plongée sous-marine, voile et zone d'équitation)
2. Partez à l'aventure en forêt au Diamante Eco Adventure Park

Le parc Diamante EcoAdventure dispose de la plus longue tyrolienne à double ligne du pays. Contrairement à la plupart des tyroliennes qui traversent la forêt, une aventure dans l'éco-parc vous offrira des paysages océaniques incroyables. De plus, le parc dispose d'une plage et d'un jardin botanique où vous pourrez vous promener.

3. Apprenez comment le café costaricien est fabriqué

Si vous voulez en savoir plus sur la fabrication du café et du chocolat, rendez-vous au café Tio Leo à Barrio el Fosforio, à la coopérative Diria à Hojancha ou à la chocolaterie Beach à Brasilito. Le café costaricien est de classe mondiale et est distribué dans le monde entier. Vous ne voudriez pas manquer d'apprendre les secrets de sa production.

Limon-TG23

Limon

La province de Limón couvre l'ensemble des zones côtières orientales du Costa Rica. C'est le port d'escale de nombreux navires de croisière des Caraïbes et offre de multiples zones vierges pour se prélasser sur la plage et nager.

Les températures moyennes dans la province sont relativement élevées et stables. Si vous ne séjournez qu'à Limón, un bon moment pour faire le tour de la région serait entre avril et octobre. Outre la météo, ce sont des mois de reproduction pour les tortues. Si vous allez sur les plages de Tortuguero pendant ces mois, vous pourrez peut-être voir une tortue pondre ses œufs dans la nature ! Mais bien sûr, il existe des protocoles standard que vous devez respecter lorsque vous vous engagez dans ce type d'activités.

Itinéraire

La province est à environ 115 km de San José. En voiture privée, il vous faudra environ 3 heures pour rejoindre la ville principale via Carr Braulio Carrillo et la route 32. Les bus sont les seuls transports en commun de la région, il serait donc préférable que vous ayez votre véhicule. Conduire vous donnera un véritable sentiment d'accomplissement, surtout si vous atteignez des destinations lointaines et difficiles.

Depuis l'aéroport international Juan Santamaria :

  1. Roulez vers l'est sur la route 1.
  2. Prendre la bretelle en direction du Paseo de la Segunda Republica.
  3. Tournez à droite sur la route 108.
  4. Tourner légèrement à gauche sur la route 100.
  5. Tournez à gauche sur Calle 7.
  6. Tournez à droite sur la route 101.
  7. À Muebles Alvarado Bodega, tournez à droite et rejoignez Carr. Braulio Carrillo/Route 32.
  8. Restez sur la route 32 jusqu'à ce que vous arriviez à la côte est.

Choses à faire

Les plages de Limón ont des compositions variées. Toutes les zones n'ont pas de sable blanc et poudreux. Cependant, ces zones côtières offrent toujours des paysages marins vivifiants où vous pourrez vous prélasser paisiblement. Si l'heure d'or est votre truc, le lever du soleil de ce côté-ci du pays n'est pas moins qu'époustouflant ! Cependant, Limón n'est pas seulement une province côtière ; les territoires intérieurs offrent également des opportunités impressionnantes de subsistance et de loisirs. Vous trouverez ci-dessous certaines des choses que vous pouvez faire à Limón.

1. Visitez le sanctuaire des paresseux

Les paresseux sont des mammifères léthargiques qui vivent dans la cime des arbres. Ces animaux sont solitaires et lents car ils ont naturellement des taux métaboliques très bas. Fait amusant, les paresseux ne peuvent parcourir que la moitié de la taille d'un terrain de football en une journée ! Néanmoins, les mammifères sont des créatures très mignonnes, et vous pourriez même les trouver en train de vous sourire.

2. Faites du rafting en eaux vives sur la rivière Reventazon

Le rafting en eaux vives, c'est quand vous montez sur un bateau et que les rapides rapides de la rivière vous emmènent en aval sans pagayer. Ne vous inquiétez pas, un guide vous accompagnera et veillera à ce que vous ne tombiez pas dans les rapides.

3. Montez en canoë et explorez les canaux de Tortuguero

Les canaux de Tortuguero sont considérés comme l'Amazonie costaricienne. Les zones humides sont une zone protégée, il n'y a donc pas d'infrastructures routières à l'intérieur. En tant que tel, il n'est accessible que par avion ou par bateau. Le point de départ vers les canaux est la ville de Tortuguero, vous devrez donc d'abord conduire jusqu'à la ville principale.

Puntarenas-TG23

Puntarenas

Puntarenas borde le Costa Rica et le Panama. Son littoral s'étend également de la frontière sud jusqu'à la province de Guanacaste. Il couvre environ ¾ de toute la côte ouest du Costa Rica. La province est une porte d'entrée économique très importante. C'est la capitale maritime du pays où commence le commerce outre-mer des produits agricoles et de la pêche. Le port de Cardenas est également le port d'escale de nombreux navires de croisière. Surtout, Puntarenas a tout pour plaire. Les attractions et les aventures vont de la crête au récif, et elles ne manquent jamais d'amuser les gens de tous âges.

Itinéraire

La capitale de Puntarenas est à environ 95,5 km de San José. Il vous faudra environ 1 heure et 20 minutes pour vous rendre dans la province via l'autoroute José María Castro Madriz. Parce que Puntarenas est une vaste province, vous pouvez également y accéder directement depuis Guanacaste et Alajuela.

Depuis l'aéroport international Juan Santamaria :

  1. Roulez vers l'est en direction de la route 1.
  2. Tourner à droite à Parada Intcoex sur Paseo de la Segunda Republica.
  3. Prendre la bretelle vers l'Av 32/Route 215.
  4. Au rond-point, prendre la 1ère sortie sur Av 32/Route 215.
  5. Conduisez légèrement à droite sur la route 2.
  6. Continuer sur Autopista Florencio del Castillo.
  7. La route 2 traversera toute la province de Puntarenas.

Les quartiers balnéaires sont généralement sûrs pour se déplacer. Une (1) chose à surveiller est probablement quand vous conduirez à Jaco a été étiqueté à plusieurs reprises comme un port de drogue, et certaines de ces tanières sont connues pour exister à Jaco. Bien que la ville soit une destination côtière de premier plan, c'est également là que beaucoup de gens se tournent vers la drogue et la prostitution. Soyez donc très prudent lorsque vous conduisez à Jaco.

Choses à faire

Puntarenas est le rêve d'un amateur de plage. Les meilleurs mois pour visiter Puntarenas, compte tenu de la météo, sont de décembre à avril. Au cours du mois de février, les habitants organisent des concerts et des défilés qui ravissent les visiteurs. De plus, la province, ce n'est pas que des plages. D'autres activités sur lesquelles vous pouvez passer du temps incluent :

1. Découvrez les œuvres d'art locales au Paseo de Los Turistas

L'extrémité orientale du Paseo de Los Turistas est un port d'amarrage des navires de croisière. En tant que telle, cette section de Puntarenas est généralement remplie de touristes. Le divertissement est fondamentalement non-stop dans ce domaine, y compris les magnifiques œuvres d'art de différents Costariciens talentueux. Lorsque vous visitez la région, assurez-vous de goûter au Churchill, un dessert populaire à base de fruits hachés et de lait concentré.

2. Traversez le pont suspendu de la réserve biologique de Monteverde

Si vous n'avez pas le vertige, partez à l'aventure en randonnée et traversez le pont suspendu de la réserve biologique de Monteverde. Et pendant que vous traversez le pont, essayez si vous pouvez repérer quelle faune vit dans la réserve.

3. Apprenez comment le fromage et la crème glacée sont fabriqués à la fromagerie Quaker

Fondée dans les années 1050, la fromagerie Monteverde a été fondée par les Quakers qui ont échappé à la guerre de Corée. C'est une usine très appréciée car non seulement elle produit les glaces et les fromages les plus délicieux, mais elle s'approvisionne également en ingrédients dans les fermes locales de la région. Lorsque vous visitez l'usine, vous pourrez voir l'ensemble du processus de fabrication.

4. Nagez aux cascades de Pura Vida,

À 650 pieds, Pura Vida est la plus haute cascade du pays. Vous pouvez vous garer au centre d'accueil des jardins botaniques de Pura Vida et commencer votre randonnée à partir de là.

5. Surfez, nagez et détendez-vous à Jaco Beach et Sta. Plage de Thérèse

Bien sûr, un voyage à Puntarenas n'est pas un voyage sans visiter la plage. Les deux (2) plages les plus populaires dans les provinces sont Jaco Beach et Sta. Thérèse. En tant que tel, vous devez vous attendre à ce que ces zones soient plus encombrées. Si vous souhaitez passer une journée plus calme à la plage, vous pouvez explorer d'autres zones de plage.

San José

San José est la capitale du Costa Rica. Ce n'était pas la capitale d'origine mais a été déclarée une en 1823. Vous pouvez visiter la province de San José à tout moment de l'année. Si vous voulez faire l'expérience des festivals de style costaricain, voyagez dans le pays en janvier ou en octobre. Janvier est le mois des Fiestas Zapote. C'est là que se déroule le plus grand rodéo. Des toreros de tout le pays affluent à San José pour concourir !

D'autre part, octobre est le mois des Fiestas Palmares. C'est le plus long festival costaricien qui dure deux (2) semaines. Vous aurez droit à une offre infinie de bières, de spectacles musicaux et de manèges de carnaval ! Beaucoup de ces festivals durent jusqu'aux petites heures du matin. Une prudence supplémentaire est fortement conseillée lors de la conduite de nuit.

Itinéraire

Les routes de la capitale sont en bon état mais généralement très fréquentées. Les modes de transport public comprennent les taxis, les bus et les navettes partagées. L'une (1) des raisons pour lesquelles les transports en commun ne sont pas conseillés aux visiteurs est qu'il existe tellement de types différents fonctionnant sous différentes réglementations !

Dans les taxis, par exemple :

  • les ojos sont les seuls taxis autorisés et autorisés que vous pouvez signaler
  • Les taximètres appelés la Maria facturent un tarif différent après 22h00
  • Vous devez dire au chauffeur d'allumer le taximètre
  • Les Rojos ne sont pas autorisés à récupérer des passagers à l'aéroport mais sont autorisés à les déposer
  • Les taxis Porteadores sont uniquement autorisés à transporter des passagers du domicile ou des hôtels à leurs destinations. Vous ne pouvez pas héler un taxi Porteadores sur la route.

Il serait préférable d'aller conduire à San José en utilisant un véhicule privé loué. Le principal défi de la conduite en ville est lorsque les averses se produisent. Les routes peuvent être facilement inondées et difficiles à naviguer à la tombée de la nuit, alors soyez prudent lorsque vous conduisez la nuit.

Si vous souhaitez d'abord visiter le Teatro Nacional Costa Rica depuis l'aéroport international Juan Santamaria, cela ne vous prendra que 18 minutes ou moins en voiture. Le meilleur itinéraire est :

  1. Roulez vers l'est en direction de la route 1.
  2. Au Indoor Club, tournez à gauche sur Paseo Colon/Route 2.
  3. À la station-service, tournez à gauche sur l'Av. del Libertador Juan Rafael Mora Porras.
  4. Vous trouverez le Teatro Nacional sur votre gauche avant l'intersection de l'Av. del Libertador Juan Rafael Mora Porras et Calle 5.

Choses à faire

San José est surtout connue comme une passerelle vers d'autres destinations à travers le pays. Ce que beaucoup ne parviennent pas à reconnaître, c'est que San José à elle seule a déjà tant en réserve pour le voyageur à la recherche de sensations fortes. De plus, il est regroupé en plein milieu d'une forêt tropicale, donc le temps est agréable - presque toujours parfait pour une journée !

1. Visitez le prestigieux Teatro Nacional Costa Rica

Le Théâtre national du Costa Rica accueille divers rassemblements sociaux et des présentations en direct d'artistes locaux et internationaux. De nombreuses pièces de théâtre ont lieu dans ce théâtre historique, alors lorsque vous visitez San José, assurez-vous de consulter les horaires à venir sur le site Web du Teatro Nacional.

2. Détendez-vous au parc métropolitain de La Sabana

Le parc est une oasis urbaine de 72 hectares qui était autrefois un aéroport animé dans les années 1940. Si vous êtes un défenseur d'un mode de vie sain, La Sabana est l'endroit idéal. Vous pouvez vous promener, faire du vélo, faire du jogging, visiter le musée d'art, louer un pédalo ou passer du temps de qualité avec votre famille dans le vaste domaine.

3. Voir différentes espèces d'animaux au parc Zoologico y Jardin Botanico Nacional Simon Bolivar

Si vous voyagez avec des enfants, le parc les divertira sûrement. La section zoo s'étend sur plus de deux (2) hectares, et la zone est complète avec un lagon, une section d'éducation environnementale, une zone de découverte de soi pour les enfants et bien sûr, différentes espèces d'animaux !

Pour rappel, avant de voyager et de s'engager dans toute sorte d'activité, il serait avantageux d'obtenir un permis de conduire international. Les numéros de contact se trouvent sur la page de l'International Drivers' Association, ou vous pouvez envoyer vos questions par courrier électronique à hello@internationaldriversassociation.com.

Référence

Obtenez votre permis de conduire international en 2 heures

Approbation instantanée

Valable 1 à 3 ans

Expédition express dans le monde entier