Summer Deal

Obtenez votre permis de conduire international 62 % de réduction

Forfait IDP de 3 ans pour $  $

Driving Guide

Guide de conduite en Thaïlande

La Thaïlande est un beau pays unique. Explorez tout cela en conduisant lorsque vous obtenez votre permis de conduire international.

2021-04-09 · 9 min de lecture

La Thaïlande est une plaque tournante du développement qui repose au cœur de l'Asie du Sud-Est. Ses frontières du pays environnant sont le Laos, le Cambodge, la Malaisie et le Myanmar. C'est également l'un des États membres diplomatiques de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN). Dévoiler les trésors majestueux de cette nation bouddhiste, votre exploration inoubliable de «Muang Thai», traduit par «Terre des sourires», sera votre nouveau voyage préféré.

Comme les progrès impressionnants de la science et de la technologie sont évidents dans ce pays, se livrer à un style de voyage à la mode est le choix le plus fantastique à faire. Faire des efforts et du temps supplémentaires pour vérifier la nécessité de demander un permis de conduire international en Thaïlande vous récompensera avec d'innombrables avantages et avantages dont vous pourrez profiter. Vos soucis quotidiens sur les tracas sans fin auront une fin en obtenant un permis exclusif pour conduire à l'étranger.

Comment ce guide peut-il vous aider ?

Des décisions excellentes et judicieuses pour voyager confortablement sont indispensables lorsque vous élaborez des plans pour votre voyage. Pour vous mettre sur la piste la plus recommandée, conduire en Thaïlande avec une voiture de location est une option belle et attrayante à choisir. Les tracas ne traverseront plus votre liste. Vous pouvez librement dire au revoir aux files d'attente, aux guichets et aux terminaux. Ce guide vous tiendra au courant de ce sur quoi vous devez agir lorsque vous partez en voyage sur la route.

Informations générales

Le Royaume de Thaïlande est le principal centre de l'Asie du Sud-Est, spécifiquement situé sous les tropiques. Il met en évidence la diversité fascinante des écosystèmes. Des sections boisées vallonnées incroyables de la zone nord, des rizières fertiles intrigantes, du large plateau du nord-est et des côtes escarpées alléchantes de la péninsule sud, cette nation regorge de joyaux merveilleux.

La Thaïlande comprend une étonnante collection de trésors sacrés, de paradis divins et de monuments épiques qui font du pays une nation moderne à visiter. Pour en savoir plus sur cette terre fantastique, lisez plus loin et voyez sa situation géographique sur la carte, sa langue officielle, son histoire, son système de gouvernance et des points passionnants sur le tourisme.

Localisation géographique

La Thaïlande se trouve sur la péninsule d'Indochine avec les autres États de l'ASEAN, le Laos, le Cambodge et le Myanmar. Sa portée territoriale atteint également une autre nation voisine, la Malaisie. En observant la structure du pays, il se forme de manière intéressante en forme de hache. Il est également à environ 15 degrés au-dessus de la ligne de la Terre, l'équateur. Bangkok est la capitale de ce royaume.

Langues parlées

La Thaïlande n'a qu'une seule langue officielle, et c'est le thaï. Cependant, le pays lui-même abrite de nombreuses langues étrangères, dialectales et autochtones. Il existe au total 73 langues dans ce pays. Cinquante et un d’entre eux sont autochtones. Le thaï est communément appelé siamois. Les habitants parlent leur langue maternelle en suivant le dialecte de la région de Bangkok. Mais l'anglais est également largement utilisé dans le pays, en particulier à Bangkok.

En dépit d'être le site principal d'engagements commerciaux dans différents secteurs et le lieu central de nombreuses langues, essayer de se fondre avec les locuteurs thaïlandais en apprenant les phrases de base peut laisser une bonne impression, en particulier aux résidents vivant en dehors de la capitale.

Aire d'atterrissage

La terre territoriale de la Thaïlande est de 513 120 kilomètres carrés. En observant sa structure, il est évident que le pays est plus important que l'Espagne. Si vous pensez à un État américain pour une autre comparaison, prenez le Wyoming comme exemple. C'est relativement deux fois sa taille. Avec cela, il se classe à la 16e place des plus grandes nations du monde.

Histoire

Avant 1939, la Thaïlande était autrefois connue sous le nom de « Siam ». Ce n'est officiellement devenu la Thaïlande qu'en 1949, avec le sens de « Terre de libre ». Plusieurs décisions du royaume règnent dans le pays, approfondissant sa culture emblématique et sa richesse historique. C'est aussi l'un des rares États souverains qui n'ont jamais connu de colonisation et de pouvoir sous une autre nation. C'est une bonne bénédiction pour le pays car ils ont eu toute la période pour façonner les marques de commerce de leur communauté.

Le secteur de l'éducation en Thaïlande provient des temples bouddhistes. Les prêtres bouddhistes sont les premiers enseignants de la période antique. Ils s'attachent principalement à partager les bases de la littérature et à donner une formation morale. Au fil des siècles, le roi Chulalongkorn (roi Rama V) a fondé un système laïc modernisé. C'est un tremplin pour lancer une imprimerie pour produire des livres en langue thaï.

Tourisme

Chaque année, la Thaïlande accueille environ 25 millions de visiteurs. Les objectifs du voyage varient entre les loisirs, l'extravagance, le rajeunissement de la nature et la recherche d'opportunités. Avec les progrès rapides, il n'est pas étonnant que le secteur du tourisme soit de premier ordre. L’important investissement du pays dans différentes infrastructures, en particulier dans l’amélioration des moyens de communication et de transport, en fait un avantage significatif par rapport aux autres États haut de gamme.

La prospérité dans les trésors emblématiques de la nation comme une vie passée, des marques légendaires, des lieux religieux et l'environnement en font une raison de donner la priorité à ce pays comme prochaine destination d'escapade idéale. Supposons que vous réfléchissiez à la façon dont vous pouvez vous promener dans les majestueuses plaques tournantes du pays. Conduire en Thaïlande en tant que touriste est un thème brillant à essayer.

Gouvernement

En se penchant sur le cadre politique en Thaïlande, le pays est sous une monarchie constitutionnelle. Un monarque agit en tant que chef de la nation. Le gouvernement thaïlandais impose une adaptation de la décision constitutionnelle en 1932. Cependant, la Thaïlande passe en revue 17 constitutions avant d'atterrir avec la récente en 2007. Suite à la présentation de la proposition à l'Assemblée nationale, un Premier ministre agira en tant que chef du gouvernement avec le Conseil des ministres. .

Cependant, les supérieurs suspendent la constitution de 2007 en mai 2014. C'est en raison du coup d'État militaire. Le Conseil militaire dirige la nomination des dirigeants et des membres d'une législature intérimaire de 200 chambres. Pour l'administration locale, des fonctionnaires nommés au niveau central gouvernent les provinces et les districts de Thaïlande.

FAQ sur les permis de conduire internationaux

En tant que visiteur étranger qui souhaite ressentir le style d'excursion confortable, l'une des principales exigences est d'obtenir une autorisation internationale exclusive pour conduire dans d'autres pays. Il est indispensable de rendre les choses claires et légales. Personne ne veut finir par payer d'énormes amendes et frais en ne se conformant pas aux règlements obligatoires. Lorsque vous conduisez en Thaïlande, vous devez posséder un permis de conduire international (IDP) de l'Association internationale des conducteurs.

Lorsque vous obtenez un IDP, cela ne signifie pas que vous pouvez ignorer complètement le permis de conduire de votre pays d’origine. Un IDP n'est qu'une traduction officielle de votre carte de conducteur dans un pays étranger. Il ne remplacera jamais vos originaux. Vous devez conserver votre IDP et votre licence locale à tout moment.

Un permis de conduire local est-il valide en Thaïlande?

Les citoyens non thaïlandais peuvent utiliser leur permis de conduire local ou étranger en Thaïlande. Leur permis valide en Thaïlande, tant qu'il est écrit en anglais et qu'il a une photo. Cependant, ils peuvent rencontrer des difficultés lors de l'utilisation d'une voiture de location dans certaines sociétés de location de voitures. Il est préférable qu'un ressortissant étranger soit titulaire d'un permis de conduire international (PCI) pour réserver une voiture en ligne. Assurez-vous d'avoir suffisamment de temps pour demander un IDP par le biais de l'International Driver's Association.

La conduite avec un permis australien est-elle valide en Thaïlande?

Conformément à la réglementation diplomatique de l’ambassade d’Australie, l’obtention d’un permis de conduire international (IDP) est une chose essentielle à faire. Bien que les Australiens puissent utiliser leur permis de conduire australien valide en Thaïlande, ils ne peuvent pas louer de voiture car la plupart des agences de location de voitures demandent un IDP dans le cadre des conditions légales.

La conduite avec un permis britannique est-elle valide en Thaïlande?

Pour louer ou conduire une voiture en Thaïlande en tant que touriste, il est essentiel d’avoir un permis de conduire thaïlandais ou une carte de conducteur étrangère valide avec photo. Les ressortissants britanniques titulaires d'un permis de conduire britannique valide en Thaïlande peuvent conduire un véhicule à quatre roues dans l'État. Cependant, bien qu’elle fasse partie de la Convention de Genève de 1949 sur la circulation routière, il est toujours nécessaire d’obtenir une personne déplacée pour plus de facilité et de confiance lorsqu’elle emprunte les routes de ce pays.

Ai-je besoin d'un IDP dans les villes et les districts de Thaïlande ?

Le permis de conduire international (PCI) est une exigence documentaire nécessaire des agences de location de voitures à l'étranger. Malgré l'avantage des États membres à la Convention de Genève et de Vienne sur la circulation routière, avoir un IDP est un must, sinon ils ne peuvent pas marquer un véhicule. Conduire en Thaïlande sans permis de conduire ou IDP est illégal. Alors, n'osez pas enfreindre la loi. Assurez-vous également que lorsque vous approchez de la capitale, vous avez un IDP à présenter.

Les étrangers qui détiennent une carte de conduite qui n'est pas en anglais ou en thaï doivent obtenir un IDP pour la Thaïlande. Passer les districts de Thaïlande peut avoir des politiques plus légères, mais ce n'est pas une excuse pour ne pas acquérir un IDP. Avoir un permis spécial est obligatoire. Ne pas le faire finira par payer une grosse amende.

Un IDP remplace-t-il un permis de conduire natif?

Avoir une personne déplacée seule ne suffit pas aux légalités de prendre les autoroutes à l'étranger. Un IDP ne remplace pas un permis de conduire étranger dans d'autres pays, en particulier en Thaïlande. Si vous essayez de conduire sans ledit permis, le gouvernement thaïlandais considérera votre conduite d'action sans permis.

location-de-voiture-en-thailande

Il est préférable de trouver les endroits merveilleux en Thaïlande lorsque vous tenez le volant d'une voiture à quatre roues. Le confort est imbattable. Vous pouvez facilement accéder aux routes et aux zones thaïlandaises qui ne sont généralement pas accessibles par les transports en commun. Vous pouvez naviguer sur votre chemin sans avoir de problème avec où tourner à gauche ou à droite. Le temps ne sera plus jamais votre ennemi. Une aventure sur la route dans ce pays peut vous apporter un nouveau frisson et une nouvelle excitation.

En Thaïlande, la réservation de votre type de véhicule préféré doit être effectuée à l'avance. Il existe de nombreuses réductions et des prix plus bas parmi de nombreuses options. Mais avant de le faire, vous devez avoir au moins 21 ans et être titulaire d'un permis de conduire valide dans votre pays d'origine. Si vous êtes admissible, démarrez votre processus de demande par l’intermédiaire de l’International Driver’s Association.

Entreprises de location de voitures

La magnifique amélioration des affaires de la Thaïlande en fait une destination attrayante pour les investissements. En parlant de conduire en tant qu'étranger, vous pouvez librement réserver la voiture de votre choix auprès de centaines de sociétés de location de voitures dans le pays. La commodité de réserver un véhicule le rend possible grâce à l'incroyable avancement technologique. Vous pouvez accéder à des milliers de sites Web et voir lequel offre la meilleure offre. Voici les fournisseurs de location de voitures les plus populaires en ligne.

  • Avis
  • Location de Bizcar
  • Location de voitures chic
  • North Wheels
  • Sawasdee Rent A Car
  • Thai Rent A Car
  • Voyg Transport Services, Inc.

Tout en recherchant la meilleure entreprise de location de voitures en ligne, soyez vigilant envers les escrocs et les escrocs. Assurez-vous que le site que vous visitez est légitime et sécurisé. Ne donnez pas vos informations personnelles si vous pensez que le site est suspect. Soyez prudent lors du câblage de vos paiements. Personne ne veut être victime de fraude.

Documents requis

Lors de la réservation d'un véhicule de location, vous devez d'abord posséder les documents particuliers exigés par une société de location. Il fait partie de l'accord juridique qu'un client doit présenter une preuve valide de sa capacité de conduite. Pour vous guider, vous trouverez ci-dessous les documents standard que vous devez acquérir lorsque vous utilisez une voiture de location. Gardez à l'esprit que les changements sont typiques, selon la politique de l'agence.

  • Passeport étranger valide
  • Permis de conduire étranger
  • permis-de-pilote-international-idp
  • Carte de crédit ou carte de débit

Avant de terminer ou de conclure votre transaction, demandez le numéro de téléphone de votre agent de location. Il vous sera utile au cas où vous feriez face à une urgence routière soudaine. Vous savez sur qui toucher tout de suite. C’est un conseil touristique utile lors de la conduite en Thaïlande.

Types de véhicules

En sollicitant un type de voiture à saisir en Thaïlande, assurez-vous de rechercher une source fiable. Assurez-vous que le véhicule peut prendre le nombre souhaité de passagers et de bagages. Faites-le également correspondre aux routes que vous emprunterez à l'étranger. Si vous prévoyez de vous promener dans la ville, une économie est un excellent choix. Cependant, lorsque vous envisagez de traverser des zones rurales, il est indispensable de marquer un 4x4 WD robuste.

Coût de location de voiture

En moyenne, les touristes peuvent réserver une voiture de location à Thaïlande pour seulement 14 $/jour. C'est une affaire bon marché à prendre par rapport à d'autres pays. S'ils se demandent comment les agences de location de voitures fixent le coût de leur véhicule, les propriétaires se fient généralement aux statistiques des demandes de leurs clients. Ils doivent s'assurer qu'ils récupéreront ce qu'ils investissent dans leur entreprise.

En Thaïlande, l'âge de conduire est de 18 ans. Une fois cet âge atteint, la personne peut se préparer à demander un permis de conduire. L'inscription à une école de conduite en Thaïlande qui propose des cours exclusivement sur la conduite d'un véhicule en mouvement est un début parfait à prendre. Pour l'âge de location, un locataire doit être âgé d'au moins 20 ans. Les magasins de location de voitures ajoutent des frais en fonction de l’âge du conducteur.

Un autre facteur est la valeur d'entretien d'un type de voiture particulier. Il existe des types de voitures spécifiques qui ont un coût élevé pour conserver leurs pièces. En ce qui concerne l'étendue des frais de location de voiture, les forfaits les plus vendus comprennent le service de prise en charge, les kits de conduite, la consommation d'essence, l'assistance routière et d'autres fonctionnalités de conduite connexes. Pour un prix estimé du coût de location en Thaïlande, reportez-vous à la liste ci-dessous.

  • Économie - 14 $/jour
  • Intermédiaire - 27 $/jour
  • Pleine grandeur - 30 $/jour
  • Standard - 39 $
  • Minibus - 64 $/jour

Âge requis

Coût de l'assurance automobile

Les loueurs séparent généralement l'assurance automobile de leurs forfaits. Certains d'entre eux le vendent à un prix plus élevé, obligeant leurs clients à dépenser de l'argent. Obtenir une telle assurance est un must en Thaïlande autant que possible. Il peut vous aider à couvrir les urgences sur les routes thaïlandaises. Cependant, évitez de vous en prévaloir directement auprès d'un agent de location de voitures. Demandez à votre banque de carte de crédit ou à votre agent automobile si vous possédez une voiture. Demandez-leur s'ils peuvent étendre la couverture d'une voiture de location à l'étranger.

Police d'assurance automobile

Malgré l'exclusion de l'assurance automobile dans certaines sociétés de location de voitures, quelques-unes incluent déjà une assurance dans la plupart des forfaits. En Thaïlande, les voyageurs peuvent choisir entre les deux choix. L'Assurance Responsabilité Civile Obligatoire (CPTL) et l'Assurance Privée. Le CPTL est également connu sous le nom de « Por Ror Bor. », et il est obligatoire pour les véhicules immatriculés dans le pays. Ladite assurance a une couverture limitée sur les frais médicaux, c'est pourquoi beaucoup choisissent d'avoir une compagnie d'assurance privée. L'obtenir auprès d'une compagnie d'assurance privée peut couvrir tous les dommages causés à la voiture par des accidents de la route.

Tuktuk-Thaïlande-Jonás-Ceballos

Les règles de la route en Thaïlande

Pour décoller de la route dans n'importe quelle communauté internationale, se renseigner sur les règles de circulation en vigueur est une étape essentielle. N'oubliez pas que vous entrez dans le monde de la conduite en subissant une série de tests, notamment en Thaïlande. Vous devez savoir que la désobéissance a une tolérance zéro sur les lois du pays. Méfiez-vous des différentes réglementations mises en œuvre dans chaque État. Au cas où vous ne sauriez pas une telle chose, comprendre sa signification est la clé.

N'essayez pas d'aller à l'encontre des règles de la route et essayez de conduire sans permis de conduire en Thaïlande. Des accusations et des sanctions sévères attendent tous les contrevenants.

Règlements importants

Se familiariser avec les politiques de conduite de base et essentielles à l'étranger est une initiative d'un conducteur étranger devrait pratiquer. N'oubliez pas que porter la responsabilité de prendre soin de la vie des passagers n'est pas une blague. La majorité des lois routières en Thaïlande sont similaires à celles des autres pays asiatiques. Ce n'est donc pas bien grave pour un citoyen asiatique de s'adapter. Cependant, certains peuvent encore vous confondre. Apprendre sa signification n'est pas une chose difficile à faire. Cela peut vous éviter toute implication dans des accidents de la route.

L'alcool au volant

L'application stricte des lois sur l'alcool au volant en Thaïlande est grave. La limite légale générale d'alcoolémie est de 0,5 gramme par litre de sang. Pour les conducteurs titulaires d'un permis de conduire depuis cinq ans, ils ne peuvent excéder 0,2 gramme sauf s'ils souhaitent faire saisir leur permis par les agents.

En parlant d'amendes et de frais pour conduite en état d'ivresse en Thaïlande, ils sont pour la plupart élevés et sévères. Surtout pendant les périodes de vacances, la pénalité pour les conducteurs imprudents, en état d'ébriété et la conduite sans permis thaïlandais n'est pas une blague.

Changer de voie modérément

Souvent, vous devez changer de voie pour atteindre votre destination. En Thaïlande, passer à une autre direction doit être un mouvement délibéré. Il s'agit de prévenir tout automobiliste imprévu affecté par le changement brutal de voie. Assurez-vous de tourner le signal et faites attention aux avertissements subtils. Les signes subtils sont connus sous le nom de « signaux manuels ». Les Thaïlandais abaissent généralement leur vitre et appellent les autres conducteurs pour les avertir de changer de voie.

Lorsque vous conduisez vous-même en Thaïlande, redoublez de prudence lorsque vous changez de voie. Il s'agit de s'assurer que les itinéraires de commutation se dérouleront sans heurts. N'essayez pas d'aller vers un autre s'il n'y a pas de moyen sûr de le faire.

Klaxonner est un signal, pas une expression de frustration.

Les bips sonores signifient d'appeler les autres conducteurs pour céder la place à un conducteur de passer en premier. C'est une autre manière éthique de demander la permission aux autres conducteurs de faire une marge de manœuvre. Il est courant à l'approche des virages aveugles et des rues étroites. Une autre instance arrive à la zone d'intersection. Lorsqu'un conducteur klaxonne, vous devez d'abord le faire passer. Les klaxons grossiers et le fait de posséder une route particulière ne feront que vous faire ressembler à un extraterrestre.

Politiques de stationnement

Dès que vous vous arrêtez au-dessus de votre point de destination, recherchez une aire de stationnement désignée. Évitez de laisser votre voiture en danger. Vous ne voulez pas être victime d'un détournement. Assurez-vous que l'endroit que vous avez trouvé est sûr et qu'il y a des agents de sécurité à proximité. Ne laissez pas vos objets de valeur sans surveillance. Portez-les en tout temps.

Méfiez-vous également du « Pas de stationnement les jours pairs/anciens » et du « Pas de stationnement de 7 h 00 à 9 h 00 ». Tenter de lui désobéir vous fera recevoir une contravention pour stationnement illégal. Pour savoir quand vous ne pouvez pas vous garer, si les trottoirs sont rouges ou blancs, c'est une borne interdite pour tout véhicule privé. C'est principalement pour les taxis.

Soyez vigilant dans les passages pour piétons.

Le gouvernement thaïlandais désigne une voie pour chaque type de véhicule, il n'y a donc aucune excuse pour que quiconque utilise d'autres voies qui ne lui conviennent pas. Les passages pour piétons permettent aux gens de passer. Si vous rencontrez une voie piétonne devant votre voiture, arrêtez-vous d'abord avant d'avancer. Laissez les traverses atteindre l'autre côté avant d'avancer.

Les non-Thaïlandais avec un permis étranger lorsqu'ils conduisent en Thaïlande ne devraient jamais le quitter, en particulier les IDP. C'est un élément essentiel à posséder en cas d'infraction soudaine aux passages pour piétons.

Avant de conduire, assurez-vous que vous et la voiture êtes en excellent état.

Commencez votre journée avec une énergie pleine en prenant un bon petit déjeuner. Il est essentiel de garder votre état de santé correct lorsque vous partez pour un long voyage sur la route. Si vous vous sentez un peu somnolent, faites une petite sieste ou buvez un café chaud. Votre concentration est un must. Les conducteurs doivent éviter tout type de perturbations.

Vérifier l'état de la voiture est également une chose importante à faire avant de partir. Connaître la possibilité de faire face à des problèmes sur l'autoroute doit également être inclus dans votre esprit lorsque vous surveillez le véhicule. Il est obligatoire de vérifier l'intégralité des kits de conduite, des outils et des équipements. Pour les voyageurs avec enfants, l'installation d'un siège auto est un must. Bien entendu, un permis étranger est obligatoire pour conduire en Thaïlande. Vous ne devriez pas oublier celui-là.

N'utilisez jamais d'appareil portable à moins qu'il ne soit équipé d'un système mains libres.

Les yeux ne doivent être que sur la route. Ne le laissez pas aller n'importe où, sauf si nécessaire. De temps en temps, surveillez vos rétroviseurs. Il peut vous aider s'il y a un véhicule près de chez vous afin que vous puissiez vous ajuster. Abstenez-vous d'appels et de SMS divertissants sur vos téléphones portables. Si vous ne pouvez pas l'éviter, demandez un système mains libres installé sur votre voiture.

Normes générales de conduite

Avec quelques directives supplémentaires à suivre, vous pouvez avoir une ribambelle de voyages sur la route en Thaïlande. Essayez d'exercer votre cerveau en revenant sur ce que vous avez appris des leçons de conduite que vous prenez. C'est une bonne chose de revoir vos connaissances sur la manipulation d'une voiture en mouvement sur la route. Vous pouvez facilement suivre les points critiques que vous avez peut-être manqués. Vous trouverez ci-dessous les rappels standard sur ce qu'il faut faire sur les limites de vitesse, les règles de ceinture de sécurité, les itinéraires de navigation, les repères routiers et bien d'autres.

Avant de partir, vérifiez toujours vos objets de valeur dans votre sac. Vérifiez si vous avez votre permis de conduire original et votre IDP. Perdre l'un des deux peut créer des problèmes, surtout si vous traversez la frontière d'un pays.

Limitation de vitesse

Un road trip ne s'arrête pas à ce que vous devez conduire et comment vous pouvez réserver une voiture à l'étranger. Vous devez comprendre les règles de base de la route sur la route. Parmi ces politiques se trouve la limitation de vitesse. La Thaïlande établit la loi pour maintenir et maintenir la fluidité du trafic. Sans cela, les embouteillages et les accidents de la route sont plus susceptibles de se produire.

Vous trouverez ci-dessous les limites de vitesse pour les étrangers qui souhaitent continuer à conduire en Thaïlande.

  • Urbain - 50 kp / h
  • Rural - 90 kp / h
  • Limite de vitesse autoroutière - 120 kp / h

Lois sur la ceinture de sécurité

Ceux qui sont assis à l'avant devraient automatiquement porter leur ceinture de sécurité à tout moment. S'il y a des ceintures de sécurité arrière pour les passagers arrière, ils peuvent les utiliser. En Thaïlande, les enfants de moins de 12 ans doivent être assis sur un siège auto. Ils ne devraient pas être autorisés à utiliser la façade.

Itinéraire

Se diriger vers une riche exploration des milliers de merveilles magnifiques de la Thaïlande, c'est une excellente décision de choisir la façon créative de voyager. Avant d'aller quelque part, il y a un itinéraire particulier qui peut sembler inconnu, qui est le rond-point. C'est une forme circulaire avec une flèche dirigée dans le sens des aiguilles d'une montre. Lorsque vous en rencontrez un, ne changez pas de voie. Cédez si nécessaire. Autant que possible, ne restez pas à côté d'un véhicule géant.

N'oubliez pas non plus que les dépassements sont habituels en Thaïlande. Il est généralement du côté droit. Faites attention aux automobilistes soudains qui avancent sans signal. Ne présumez pas que tous les conducteurs sur l'autoroute suivront un dépassement en douceur. Vous ne devez rester que du bon côté à tout moment.

Panneaux de signalisation routière

Les voyageurs peuvent facilement lire les marquages et la signalisation sur la route en Thaïlande. Ils n’auront aucune difficulté à se frayer un chemin. La plupart des panneaux de signalisation sont les mêmes dans les normes internationales, mais il y en a que seul ce pays en possède. Connaître sa seule définition ne suffira pas. Les conducteurs devraient également le faire en action.

En Thaïlande, ils ont également cinq panneaux de signalisation différents. Les panneaux d'avertissement signalent les dangers possibles en cours de route. Les signes obligatoires doivent être exécutés immédiatement. Pour les panneaux d'information, ce sont les plus couramment utilisés par les citoyens. Les panneaux d'interdiction signifient une restriction pour effectuer une action particulière sur la route. Enfin, les panneaux routiers prioritaires indiquent qui a le droit de passage sur un tronçon routier spécifique.

Droit de passage

Les conducteurs locaux utilisent principalement la voie latérale gauche à des fins de conduite. Pour le privilège de l'emprise, selon le code de la route thaïlandais, lorsque deux véhicules en mouvement atteignent un point de jonction en provenance de différentes voies, la voiture sur la voie de gauche a la priorité. À moins qu'il n'y ait une désignation de la principale marque de route, le véhicule sur cette marque a la priorité.

L'obéissance sur la route est un must. Surveillez strictement l'action de votre compagnon de route pour éviter de vous impliquer dans la rage au volant. N'oubliez pas non plus de détenir votre IDP et votre permis de conduire valide en Thaïlande.

Âge légal pour conduire

Comme indiqué dans les exigences et les directives sur la façon d'obtenir un permis de conduire en Thaïlande, votre limite légale doit être d'au moins 18 ans. En règle générale, vous devez vous inscrire et suivre des cours sur la conduite d'une voiture dans une école de conduite en Thaïlande.

Il est en quelque sorte tentant de conduire un véhicule à quatre roues pour tout jeune et tout mineur, car l'État est riche dans de beaux paradis. Mais, pour les aspects légaux, se qualifier d'abord à l'âge de conduire en Thaïlande est un must. Laissez plutôt quelqu'un capable de tenir un volant faire la chose en premier. Toute tentative imprudente de conduire sans permis en Thaïlande sera sanctionnée.

Loi sur les dépassements

Vous ne pouvez dépasser dans d'autres pays étrangers que s'il n'y a qu'un moyen gratuit de le faire. En Thaïlande, tenter de passer d'un autre véhicule sans aucun signal d'avertissement entraînera de lourdes amendes pouvant aller jusqu'à 1 000 bahts. Autant que possible, évitez les dépassements sans raison valable. Faites-le avec les bonnes manières au cas où vous en auriez besoin. La négligence et l'ignorance n'ont pas de place pour des dérogations dans le code de la route.

Ne laissez pas votre esprit éduqué subir un lavage de cerveau par des personnes imprudentes. Soyez un voyageur responsable en suivant et en observant ce qui est juste. N'essayez jamais de conduire sans permis de conduire en Thaïlande, car cette violation est sanctionnée.

Côté conduite

Supposons que vous posiez des questions sur la conduite en Thaïlande de quel côté de la route se trouve la voie de gauche. Les dépassements de véhicules sont fortement interdits s'il n'y a aucune raison valable d'aller de l'avant. Apprenez à respecter et à être patient en empruntant les autoroutes du pays. Ne négligez pas les lois légales, car il existe des sanctions appropriées pour les contrevenants. En choisissant la Thaïlande comme prochain pays de destination et que vous souhaitez vivre une aventure sur l'autoroute, assurez-vous de savoir comment obtenir un permis de conduire international en Thaïlande. Avec l’aide de l’International Driver’s Association, vous pouvez avoir le vôtre dans la journée ou même dans deux heures.

En choisissant la Thaïlande comme prochain pays de destination et que vous souhaitez vivre une aventure sur l'autoroute, assurez-vous de savoir comment obtenir un permis de conduire international en Thaïlande. Avec l’aide de l’International Driver’s Association, vous pouvez avoir le vôtre dans la journée ou même dans deux heures.

L'étiquette de conduite en Thaïlande

Les actions comptent dans chaque situation. Il reflète l’émotion et l’éthique de chacun dans de telles circonstances. Faire preuve de professionnalisme, en particulier sur l'autoroute étrangère, est un must. Cela reflète à quel point vous êtes en tant que personne. En tant que voyageur responsable, apprendre à gérer le stress et la colère est essentiel. Mélanger des émotions personnelles sur une scène de route particulière peut aboutir au pire des scénarios. Il est donc essentiel d'exprimer un comportement approprié lors de la conduite.

En Thaïlande, les Thaïlandais sont connus pour leur politesse et leur patience. Ainsi, chaque visiteur étranger devrait suivre l'excellent exemple des locaux.

Panne de voiture

Les urgences routières devraient faire partie de la planification et de la préparation de chaque voyage. Personne n'est suffisamment sûr que tout se passera bien. Il vaut mieux penser à l'avance plutôt que de souffrir de regrets à cause d'accidents de la route inattendus. Chaque fois que vous concevez un voyage, placez les services d'urgence au premier plan. Lâchez d'abord les aires de repos, les boutiques et les loisirs. Créez d'abord un plan de sauvegarde au cas où l'original ne fonctionnerait pas parfaitement.

Maintenant, pour vous aider à savoir quoi faire lorsque vous rencontrez des problèmes de route, voici les conseils généraux que vous pouvez noter.

  1. Safe Zone est votre priorité absolue à trouver.
    Lorsque vous sentez quelque chose d'étrange se produire sur votre tableau de bord ou que vous commencez à entendre des sons étranges, ne l'ignorez pas simplement. Cela peut causer un énorme problème si vous le laissez glisser comme si rien ne se passait sur votre véhicule. Un danger potentiel et des menaces dangereuses peuvent survenir sur la route. Cherchez un endroit sûr autour de vous. Assurez-vous de ne pas causer trop de congestion sur l'autoroute. Faites clignoter vos feux de détresse pour alerter les autres conducteurs.
  2. Prenez les mesures de premiers secours sur la route pour vérifier le problème de votre véhicule.
    Idem pour les problèmes médicaux, se retrouver bloqué au milieu d'une route ou d'une rue très fréquentée à cause d'une panne de voiture a une aide appropriée pour agir immédiatement. Une fois que vous avez manœuvré votre voiture en toute sécurité sur un point sûr, procurez-vous vos vestes réfléchissantes et vos triangles de signalisation. Portez d'abord la veste avant de sauter de la voiture pour placer les triangles de signalisation à environ 50 mètres de votre véhicule.
  3. Ne permettez à aucun de vos passagers de sortir si possible.
    Si vous rencontrez des problèmes routiers au milieu des autoroutes, il est conseillé de sortir de la voiture uniquement si les environs sont exempts de danger. Cependant, si la situation est horrible, risquer sa vie ne sera pas payant. Les enfants et les personnes âgées doivent rester à l'intérieur en tout temps jusqu'à ce qu'une aide professionnelle intervienne.
  4. Composez le numéro de votre agent de location de voitures pour une aide immédiate.
    Il existe deux cas dans lesquels vous pouvez faire appel à l'aide de votre magasin de location de voitures. Tout d'abord, lorsque vous pensez que vous ne pouvez pas résoudre le problème du véhicule après l'avoir vérifié, vous prenez votre téléphone, demandez à votre fournisseur s'il peut vous aider. Deuxièmement, si vous êtes un débutant et que vous ne savez pas comment gérer les choses, appelez immédiatement votre société de location de voitures.
  5. Appelez l'aide d'un local en attendant l'arrivée de l'aide professionnelle.
    Vous avez la chance de rencontrer des problèmes sur une autoroute très fréquentée car il y a de nombreux agents de la circulation à appeler. Les patrouilleurs en uniforme sont des autorités thaïlandaises à saluer car ils peuvent vous offrir une aide d'urgence. Cependant, si vous êtes au milieu de nulle part, parler aux locaux est la meilleure option que vous puissiez faire. Les Thaïlandais sont sympathiques et serviables. Ils savent si quelqu'un a besoin d'aide. Demandez-leur gentiment et poliment, afin qu'ils puissent faire la faveur.

Arrêts de police

Les points de passage de la police thaïlandaise se font très probablement aux frontières du pays en Malaisie et au Cambodge. En règle générale, vous devez confirmer les restrictions de voyage et les protocoles établis par les deux pays. Attendez-vous à un appel aléatoire d'un policier thaïlandais sur les routes thaïlandaises. Assurez-vous de faire rouler votre voiture tout de suite. Observez également l'identité de l'exécuteur pour confirmer qu'il est légitime. Si vous avez des doutes, vous pouvez simplement les interroger à ce sujet et les informer si vous pouvez partir.

Si vous rencontrez une surprise venant d'un agent de la circulation, ne paniquez pas. Détendez-vous et montrez-leur votre volonté de coopérer. Permettez-leur de discuter de leur préoccupation. À leur demande et signal, présentez vos papiers de voyage comme votre permis de conduire original, votre IDP et votre passeport étranger. S'ils vous posent des questions, répondez-y honnêtement.

Demander des directions

La Thaïlande est connue comme le «pays du sourire». C'est évident, car les habitants sont sympathiques, accessibles et attentionnés. Le pays a une langue officielle, qui est le thaï. Bien que l'anglais soit leur deuxième langue maternelle, pratiquer pour apprendre leur langue maternelle vous fera recevoir un sourire joyeux de la part des résidents.

Lorsque vous êtes un peu confus au sujet de votre carte de navigation pendant la conduite autonome en Thaïlande, vous pouvez librement contacter l'aide d'un local, prendre note pour lui parler poliment et lentement. Voici les phrases courantes que vous pouvez utiliser avec désinvolture lorsque vous vous rendez dans ce pays.

  • Bonjour
  • Sawadee khrup / ka
  • Désolé, excusez-moi
  • Khor thoad khrup / ka
  • Quel est ton nom?
  • Kun chuu arai?
  • Pouvez-vous parler anglais?
  • Kun pood paasaa anggrit dai mai
  • Pouvez-vous m'aider?
  • Choo-ay dai mai
  • Merci
  • Khop khun
  • Comment puis-je me rendre à (nom du lieu)?
  • * pǒm / chán jà bpai (nom du lieu)
  • Je suis perdu
  • Long thang
  • Pouvez-vous me dire comment obtenir (nom d'un lieu)?
  • * kun pɔɔ jà bɔ̀ɔk dâi mái wâa jà bpai (nom du lieu) yang ngai
  • Allez tout droit
  • * dtrong -bpai
  • En face de, en face
  • * dtrong-kâam
  • À côté de
  • kâang-kâang
  • * Sur le côté droit / sur le côté gauche
  • * (taang) kwǎa mʉʉ / (taang) sáai mʉʉ
  • Avion
  • Poubelle Kruang
  • Gare
  • Sataanii
  • Le restaurant
  • Raan aahaan

Points de contrôle

Les conducteurs étrangers seront très probablement confrontés à des points de contrôle aux frontières du Cambodge et de la Malaisie. À ces moments, le strict respect des protocoles et réglementations est obligatoire. L'application des points de contrôle aux frontières nationales consiste à surveiller et à observer l'entrée des ressortissants en Thaïlande. Il s'agit également d'assurer la sûreté et la sécurité complètes du pays. Pour plus d'informations sur ce qu'il faut apporter, vous trouverez ci-dessous les documents types dont vous avez besoin.

  • Passeport étranger
  • Permis de conduire local d'origine
  • Permis de conduire international (PCI)
  • Documents de location de voiture
  • Itinéraire de voyage

Les exemptions de demande de permis de conduire international ne s'appliqueront qu'aux pays inclus dans la Convention de Genève et de Vienne de 1949 sur la circulation routière. Cependant, ils ne marqueront guère une voiture de location en Thaïlande, car la plupart des agences de location de voitures ont besoin d'un IDP. Pour avoir confiance dans le voyage, les chauffeurs touristiques doivent posséder un IDP. Il est facile d’en obtenir un via le site Web de l’International Driver’s Association.

Autres conseils

Éviter un cauchemar sur les routes thaïlandaises est l'objectif principal de tout touriste voyageant en dehors de son pays d'origine. Mais, bien sûr, l'assurance de la sécurité routière n'est pas garantie à cent pour cent à tout moment. Mieux vaut encore se préparer à l'avance en cas d'accident, prêt à lire plus loin pour connaître l'essentiel pour régler le problème rapidement.

Que faire en cas d'accident ?

Alors que vous êtes en train de parcourir un site particulier et que vous avez un accident, n'hésitez pas à appeler le 1155 pour vous présenter aux services d'urgence. C'est la meilleure action à prendre pour que vous sachiez que tout sera bientôt sous contrôle. S'il y a des blessures, faire appel à une ambulance et secourir jusqu'en 1554 est une excellente décision à prendre. Ne vous mêlez jamais d'arguments inutiles sans aucune autorité thaïlandaise. Attendez qu'ils arrivent avant de faire des déclarations.

Pour d'autres circonstances, lorsque vous souhaitez seulement prêter main-forte à une personne gravement blessée, vous pouvez appeler directement une ambulance pour les secours. Attendez également la présence de l'un des agents de contrôle des routes thaïlandaises avant de vous permettre de signaler aux autres conducteurs de prendre un autre chemin à la place. Vous pouvez également appeler la police thaïlandaise pour gérer la situation entre les parties impliquées. Assurez-vous de conserver un permis de conduire valide en Thaïlande au cas où ils vous le demanderaient.

Conditions de conduite en Thaïlande

En vous demandant sur les routes de Thaïlande, vous pouvez être confronté à une situation un peu différente de celle que vous aviez l'habitude de voir dans d'autres régions de l'Asie du Sud-Est. Les autoroutes de la ville sont en bon état et de qualité. L’infrastructure de transport du pays est incroyablement excellente et attire de nombreux touristes à conduire en voiture dans le pays. Vous pouvez même vous rendre dans un autre pays grâce à votre véhicule en mouvement car il propose des itinéraires vers la Malaisie et le Cambodge.

Les embouteillages se produisent généralement entre 6 heures et 9 heures du matin, car les travailleurs se rendent sur leur lieu de travail. Le soir, vers 16h-19h, c'est le moment où les ouvriers rentrent chez eux. Pendant ces périodes, la patience est une vertu. Ne faites pas la même chose que ce que font généralement les rapports indiquant que davantage de conducteurs conduisent imprudemment. Vous ne voulez pas avoir un mauvais dossier de conduite en Thaïlande.

Statistiques d'accidents

Le trafic routier chaotique de la Thaïlande et le volume élevé d'accidents de la route sont les principaux problèmes du gouvernement thaïlandais. Généralement, ces décès surviennent pendant les périodes de vacances. Les raisons les plus courantes des accidents de voiture sont l'alcool et le mauvais style de conduite dans la capitale thaïlandaise, Bangkok. Avec cela, le gouvernement thaïlandais s'efforce d'améliorer et de résoudre le problème en améliorant les routes et les autoroutes.

Malgré l'énorme fréquence malheureuse des accidents, la sécurité routière en Thaïlande se développe continuellement pour un meilleur accès. Les Thaïlandais klaxonnent rarement sur les autoroutes, car ils ont un grand respect les uns pour les autres.

Véhicules communs

La liberté est ce qui fait d'une voiture de location une façon fascinante de visiter la beauté de la Thaïlande. Bien que le pays dispose d'un magnifique système de transport, qu'il s'agisse d'autobus, de taxis, de trains et de motos, beaucoup choisissent toujours d'avoir leur véhicule à quatre roues. Les locataires et les Thaïlandais utilisent généralement une voiture de type économique. Il peut accueillir quatre à cinq occupants. Parfait pour un petit groupe.

Les routes à péage

Les péages de dépassement sont fréquents lorsque l'on se dirige vers différentes zones d'autoroute. La mise en place des péages consiste à faire en sorte que les usagers des routes thaïlandaises se rendent à un endroit précis en moins d'heures. Il vise également à développer le confort du public lors de la conduite sur les autoroutes thaïlandaises.

Les chauffeurs touristiques des États voisins comme la Malaisie et le Cambodge peuvent se rendre en Thaïlande sans prendre l'avion. Ils peuvent entrer dans le pays depuis la Malaisie en prenant le Jalan Berembang - Kg Gua/Route 480. Soyez prêt à passer près de 20 heures de conduite. Si vous partez du Cambodge, il vous faudra neuf heures pour rejoindre la Thaïlande via la route NR6.

Situation routière

Alors que le gouvernement thaïlandais s'efforce de développer et d'améliorer la situation de sa circulation, les conducteurs de touristes étrangers peuvent traverser confortablement les autoroutes de ce pays. Les routes et les routes principales de la ville sont étonnamment grandes. La signalisation et le balisage ne seront pas un problème malgré le manque de clarté dans certaines zones. Vous pouvez simplement naviguer d'autres manières sur la carte. Les heures de pointe sont gérables, contrairement à d'autres pays.

Culture de conduite

Lorsque vous êtes coincé dans une circulation dense, vous entendrez rarement les klaxons des autres conducteurs. Mais ne soyez pas surpris si vous les écoutez biper en passant devant un temple. C'est leur façon d'exprimer leur respect et de pratiquer leurs rituels religieux. Les Thaïlandais sont bien connus pour être un individu patient. Ils montrent rarement de la colère sur la route thaïlandaise, contrairement aux autres conducteurs résidents. Les ressortissants étrangers peuvent conduire en toute sécurité en Thaïlande et tolérer de bons exemples de la part d'habitants sympathiques.

Alerter en faisant clignoter un signal est un exercice fréquent de la plupart des conducteurs résidents. Mais, certains font toujours les actions de la main au lieu d'allumer leurs feux de signalisation. Faites attention à ces avertissements de main car c'est inévitable, surtout dans les zones rurales. Cependant, malgré quelques négligences, les Thaïlandais sont des automobilistes responsables.

Autres conseils

Vous avez maintenant une idée du type d'état et de la situation des routes en Thaïlande, mais vous devez également connaître l'unité de mesure de la vitesse utilisée, la sécurité routière en conduite nocturne et les changements soudains de route.

Quelle unité de vitesse utilisent-ils ?

Les unités de mesure de vitesse les plus courantes sont le KpH et le MpH. Mais, son utilisation varie de la politique constitutionnelle de l'État. La Thaïlande utilise KpH comme unité de vitesse. Un cas similaire va de même avec d'autres États membres de l'ANASE. La lecture des kilomètres par heure est gérable à comprendre pour les citoyens utilisant ledit panneau de limitation de vitesse. Cependant, il pourrait y avoir des difficultés pour les résidents qui utilisent les miles par heure. Comme seuls quelques pays dans le monde l'utilisent.

N'oubliez pas que vous devez suivre les conseils lorsque vous conduisez en Thaïlande. Cela peut vous éviter d'être sujet aux accidents. Un autre facteur vital pour les étrangers qui conduisent en Thaïlande est la discipline. C'est la clé d'une circulation sûre et fluide.

Quels sont les dangers de la conduite de nuit en Thaïlande ?

Un ciel sombre réduira la visibilité des routes. Si vous pouvez reporter les plans de conduite de nuit, faites-le. Lorsque vous logez dans un hôtel de campagne, il est plus dangereux d'essayer. Les camions lourds et les voitures surdimensionnées transportent généralement des tonnes de marchandises qui traversent l'autoroute la nuit car ils ne peuvent pas se joindre à la cohue du matin. Un autre, les animaux errent généralement, donc une plus grande possibilité de les cogner est évidente.

Pour les cas d'urgence lorsque vous devez conduire dans l'obscurité, assurez-vous d'utiliser un phare approprié. Assurez-vous qu'il a une large gamme afin que vous puissiez voir ce qui vous attend. Si vous ne voyez rien sur une distance de 100 mètres, allumez les phares. N'essayez jamais de conduire sans l'avoir allumé. Cependant, lorsque vous prenez la route en état d'ébriété, ne risquez pas d'enfreindre les lois sur l'alcool au volant en Thaïlande. Vous ne voudrez jamais vous en souvenir.

Comment fusionner sur les routes de Thaïlande ?

Ce n'est pas nouveau pour une route particulière de se fondre dans une autre. Mais, pour les débutants, le surveiller est un must. En Thaïlande, il y a des sections spécifiques qui sont à sens unique pendant la journée, mais l'après-midi. Les voies de passage soudaines sont régulières dans le pays. Les usagers de la route doivent être vigilants lorsqu'ils s'en approchent. N'oubliez pas d'apporter votre permis de conduire original, votre IDP et votre passeport chaque fois que vous sortez et conduisez. Vous ne voulez pas être un mauvais conducteur et laisser un dossier de conduite négatif en Thaïlande.

Choses à faire en Thaïlande

L'abondance d'histoire, de culture et de religion fait de Land of Smiles le principal attrait des explorateurs passionnés du monde entier. La plupart des visiteurs étrangers sont susceptibles d'améliorer leur vie d'aventure en Thaïlande. Il peut s'agir de possibilités d'emploi ou de résidence. Tout le monde est invité à en prendre un, le cas échéant. Il n'y a pas de limites au travail professionnel dans le pays. Tant que vous avez une offre officielle d'une agence locale en Thaïlande, vous pouvez obtenir un permis de travail et un visa.

Les citoyens non thaïlandais doivent obtenir un permis de travail et un visa. Même les pays qui sont exemptés de visas touristiques devraient faire une demande avec l'intention de travailler. Notez qu'un visa de travail à lui seul ne suffit pas aux légalités pour travailler. Il faut également avoir un permis de travail.

Conduire en touriste

Les non-résidents de Thaïlande doivent obtenir un permis de conduire international (IDP). Il existe des exemptions pour demander le permis spécial. Les pays sous la Convention de Genève et de Vienne de 1949 sur la circulation routière peuvent utiliser leur permis de conduire natif dans le pays. Cependant, ils pourraient avoir des difficultés à réserver une voiture de location. La plupart des sociétés de location de voitures exigent que leur client ait un IDP lors de la réservation.

Obtenir un IDP est sans tracas grâce à l’assistance de l’International Driver’s Association. Encodez simplement vos coordonnées et téléchargez des photos pour vérification. Après deux heures, vous recevrez une confirmation en ligne concernant votre IDP. Lors de la planification d'une conduite touristique en Thaïlande, assurez-vous de suivre les protocoles.

Travailler comme chauffeur

Tout non-immigrant de Thaïlande qui souhaite explorer le secteur de l’emploi du pays peut librement demander un permis de travail et un visa. Notez que vous devez avoir un document officiel prouvant votre embauche dans une entreprise locale en Thaïlande avant d'en faire la demande. Votre employeur sera en charge du traitement de vos documents de travail. Si vous souhaitez rendre des services de conduite dans le pays, recherchez simplement en ligne les rôles d'exploitation, en particulier à Bangkok.

Autre facteur essentiel pour postuler en tant que conducteur, vous devez être âgé d’au moins 18 ans et être titulaire d’un permis de conduire valide depuis un an. Vous devez également envisager de convertir votre carte locale en permis de conduire thaïlandais.

Travailler comme guide de voyage

Votre expérience fantastique dans la découverte des incroyables trésors de la Thaïlande mérite d'être partagée. Pour ce faire, vous pouvez envisager de rendre des services sur une agence de tourisme dans le pays. Essayez de rechercher des emplois de guide de voyage dans la brillante capitale de cette nation. Bangkok est une plaque tournante populaire pour les secteurs d'activité. Les opportunités sur le continent sont infinies.

Les aspirants travailleurs étrangers doivent d'abord avoir un visa de travail avant de pouvoir prétendre à un permis de travail en Thaïlande. Tous les non-citoyens du pays qui ont un plan pour servir la nation doivent prendre le temps de traiter les documents pour travailler. Lisez ci-dessous les conditions requises pour demander un permis de travail et un visa.

Exigences relatives au visa de travail

  • Passeport original (valable au moins six mois)
  • Formulaire de demande de visa de travail pour la Thaïlande
  • Photo format passeport (fond blanc, visage neutre)
  • Preuve de soutien financier
  • Certificat de décharge de police
  • Lettre d'approbation signée par le ministère thaïlandais du Travail (pour les employeurs)
  • Frais de visa de 2 000 bahts à 5 000 bahts (selon le nombre d'entrées)

Exigences relatives au permis de travail

  • Passeport (avec photocopies de toutes les pages)
  • Visa de travail thaïlandais
  • Titres professionnels
  • Contrat de travail (avec la description complète du poste)
  • Autres certificats et licences
  • Dernier Curriculum Vitae
  • Trois photos de passeport
  • Preuve de vie en Thaïlande
  • Frais de permis de travail de 750 baht à 3 000 baht

Faire une demande de résidence

Quelle que soit votre profession en Thaïlande, tant que vous souhaitez prolonger votre séjour dans le pays, vous pouvez le faire. Mais, vous devez subir une procédure légale pour obtenir une autorisation de résidence. Vous devez avoir un visa non-immigrant depuis au moins trois ans. En outre, vous devez identifier la catégorie de visa de résident pour laquelle vous êtes admissible. Toutes les personnes doivent se rendre dans un bureau d'immigration royal thaïlandais pour obtenir un document de résidence.

Les autres exigences essentielles varieront selon la catégorie que vous qualifiez. Mais, pour les documents standard que vous devez apporter, lisez ci-dessous les détails.

  • Passeport original
  • Copie de la page bio de Passeport
  • Copie du visa (le cas échéant)
  • Permis de travail
  • Preuve de déclaration de revenus annuelle
  • Photographies de passeport
  • Carte de départ TM6
  • Réception de la notification d'adresse
  • Réservez votre maison avec votre nom et votre adresse

Autres choses à faire

Élargir les horizons en nivelant l'aventure en Thaïlande est une idée brillante à prendre. Sachant à quel point l'économie du pays est développée et avancée par rapport au reste des pays de l'ANASE, il est plus attrayant et invitant de rendre service et de vivre comme un local dans ce pays du sourire. Apprenez comment obtenir un permis de conduire en Thaïlande et les autres rôles professionnels à rechercher en ligne.

Comment acquérir une licence en Thaïlande ?

La conversion de votre permis de conduire international en permis de conduire thaïlandais peut vous éviter d’apporter votre passeport à tout moment. Avant de pouvoir en échanger un, vous devez posséder les conditions générales que vous devez avoir au bureau des transports terrestres en Thaïlande. Les candidats pour la première fois peuvent avoir une validité de deux ans d'un permis de conduire thaïlandais temporaire. Après la période, ils peuvent en renouveler un pour un maximum de cinq ans.

Assurez-vous également que votre carte de permis de conduire actuelle utilise l'alphabet anglais ou thaï. Sinon, un IDP est un must. Conduire en tant que touriste en Thaïlande n'aura pas besoin de convertir son intérieur en thaïlandais. Voici les documents standards que vous devez obtenir lors de l’échange de votre permis de conduire natif contre un permis thaïlandais.

  • Certificat médical
  • Permis de travail
  • Passeport étranger
  • Permis de conduire local
  • Formulaire de demande

Quelles sont les démarches pour obtenir un permis de conduire thaïlandais ?

Pour ceux qui n'ont pas de permis de conduire en main, suivre un cours d'auto-école est nécessaire. Passer le permis de conduire, examen théorique et pratique en Thaïlande est indispensable. Il montrera vos capacités et vos connaissances sur le cabotage, les manœuvres et l'utilisation d'une voiture en mouvement. L'examen est en langue anglaise. Vous pouvez commencer l'examen après avoir diffusé une vidéo sur le code de la route dans le pays.

Vous ne pouvez réussir l’examen de conduite en Thaïlande que si vous n’avez pas plus de cinq mauvaises réponses. Cependant, vous pouvez le reprendre le lendemain sans revoir la vidéo. C’est ainsi que vous pouvez obtenir un permis de conduire en Thaïlande.

Quels sont les conseils pour réussir le permis de conduire en Thaïlande ?

Les conducteurs novices doivent se soumettre à une série d'examens et de tests pratiques. Il s'agit de les éduquer et de les former sur la façon de traiter avec les autres conducteurs sur la route. Ce type de formation a généralement lieu dans n'importe quel centre de police thaïlandais. Un surveillant vous guidera tout au long de la séance et analysera vos compétences en conduite.

Une fois que vous êtes prêt pour un test pratique, voici les conseils de conduite rapide en Thaïlande. Assurez-vous de le lire attentivement, car vous ne voulez pas avoir un score d'échec à votre tentative.

  • Vous devez d'abord savoir de quel côté de la route en Thaïlande il faut conduire
  • Méfiez-vous des signaux subtils. Concentrez vos yeux sur les signaux manuels de l'autre conducteur
  • Allumez les feux de signalisation pour alerter de votre présence. N'essayez pas de klaxonner de frustration. Les Thaïlandais n'utilisent pas leurs klaxons pour ça
  • Cédez le passage lorsque vous atteignez les passages pour piétons, les piétons et les intersections. Ne montrez jamais la colère. Cela ne fera que vous rendre comme une personne odieuse
  • Utilisez les marques des voies de circulation comme lignes directrices. Ne tolérez pas que d'autres conducteurs se déplacent imprudemment
  • Le respect des directives écrites sur la conduite en Thaïlande est vital

Quelles sont les autres opportunités de travail en Thaïlande ?

Ne vous inquiétez pas si vous ne pouvez pas décrocher un emploi de conducteur en Thaïlande. Il existe d'autres portes d'emploi pour s'aventurer. L'enseignement d'une langue étrangère est l'un des meilleurs emplois professionnels potentiels à trouver dans le pays. Vous pouvez rechercher des offres d'emploi en anglais langue seconde dans certaines écoles de langues et organisations. C'est un avantage pour un citoyen d'un pays anglophone.

Il ne fera pas fortune au début mais décrocher un travail à temps plein est déjà épanouissant. Le salaire standard pour un niveau d'entrée varie de 30 000 bahts à 35 000 bahts par mois. Dans les entreprises du secteur privé, on peut recevoir un baht de 45 000 à 100 000 baht par mois. Mais, le niveau de salaire dépendra de l'expérience.

Les meilleures destinations en Thaïlande

L'impressionnant Royaume de Thaïlande qui repose magnifiquement au cœur de l'Asie du Sud-Est est le meilleur lorsque vous l'explorez en voiture. Le captivant Land of Smiles a un joyau précieux à offrir à chaque voyageur. Des monuments historiques fascinants, des héritages culturels, des panoramas stellaires et des destinations préservées, votre escapade de vacances sur la route sera inoubliable.

Un voyage glorieux sur la route dans le pays nécessite un permis de conduire international. Un autre élément important est qu'un conducteur ne devrait pas avoir de mauvaises habitudes de conduite en état d'ivresse en Thaïlande. N'oubliez pas que vous ne devez pas non plus oublier d'apporter votre vrai permis de conduire et votre passeport.

Wat Phra That Doi Suthep

Wat Phra That Doi Suthep

Pour une exploration divine, visiter un sanctuaire sacré à Chiang Mai est un must. Le Wat Phra That Doi Suthep est une figure de Bouddha assis au sommet de la montagne. En visitant les environs de cette structure légendaire, vous verrez un escalier vers le temple. Il existe également de nombreux vendeurs qui engagent les touristes à leur acheter des souvenirs. Lorsque vous vous rendez à cet endroit, observez les vêtements appropriés à porter. Assurez-vous de couvrir vos épaules et vos jambes.

Cibler votre visite dans ce temple de décembre à mars de l'année suivante. Assurez-vous de planifier votre trajet tôt les jours de semaine. Évitez de partir le week-end car les foules sont inévitables. Il y a un droit d’entrée d’environ 30 à 50 bahts.

Directions routières :

  1. Depuis l'aéroport international de Chiang Mai, continuez jusqu'à Tambon Pa Daet.
  2. Prenez la route 1141 avant d'aller tout droit jusqu'à Boonruangrit Road.
  3. Tournez à gauche à l'approche de la route 1004. Traversez un dépanneur sur la gauche.
  4. Tournez à droite en arrivant sur la route 1004/Sriwichai Road.

Choses à faire

En accomplissant un voyage indigène à Wat Phra That Doi Suthep, voici les activités énergiques et engageantes à essayer.

Randonnée à Doi Suthep dans le parc national de Pui

Les touristes dynamiques qui ne peuvent pas en avoir assez de l'aventure hype, essayez les sentiers de randonnée autour du Doi Suthep. C'est une idée géniale à faire lorsque vous êtes sur place. Le point de départ est à la cascade de Mon Tha Than. Soyez prêt à embrasser un vent doux lorsque vous traversez une forêt luxuriante du parc.

Faufilez-vous aux International Religion Studies

Lorsque vous choisissez d'entrer dans les locaux du temple, ne manquez pas d'assister en personne à la place du moine et aux études internationales sur la religion. Ledit endroit est autour du côté droit éloigné du temple. Assurez-vous de ne pas créer de bruit car parfois les moines ont des séances de cours et des exercices rituels.

Visitez le village ethnique

Chiang Mai abrite plusieurs tribus, dont les Akha, les Hmong et les Yao. Ils résident principalement au sommet de la montagne du temple. Une visite chez eux les fera se sentir appréciés et aimés. Les peuples autochtones vous présenteront leur vie quotidienne et vous feront découvrir leur culture unique.

Détour à Doi Pui

Pour ceux qui ne supportent pas la randonnée, le vélo peut vous intéresser. Alors que d'autres sont impatients d'aller tout droit au bout de Doi Suthep, vous pouvez faire un détour par sa montagne jumelle, Doi Pui. Les voyages à vélo peuvent conduire les motards à un village local, où habitent d'autres citoyens ethniques. C'est une expérience passionnante à vivre.

Soyez illuminé la nuit à Wat Phra That Doi Suthep

Si votre hébergement se trouve à quelques pas du site, jeter un coup d'œil à sa beauté est une excellente façon de terminer la journée. Le Chiang Mai et le temple lui-même offriront aux touristes un moment magique à travers sa glorieuse symphonie d'illumination. Ses structures dorées brillent de façon glamour au milieu de l'obscurité. Vous avez l'impression d'être sous un charme captivant, auquel vous ne voulez pas mettre fin.

Giant-Swing-Thaïlande-KOSIN-SUKHUM-commons.wikimedia

Balançoire géante

Giant Swing se dresse fantastiquement au milieu de la capitale animée de la Thaïlande, Bangkok. Il s'agit d'un célèbre cadre en teck de 27 mètres de haut, fabriqué dans les années 1700 et destiné aux cérémonies traditionnelles des brahmanes. La cérémonie est un événement religieux tous les mois de décembre après la saison des récoltes de riz. Cependant, en raison de la foudre intense qui a frappé la ville, ce n’est plus que la structure historique d’un pays.

Il est préférable d'explorer l'emblématique balançoire géante lorsque vous vous dirigez vers ce qu'ils appellent des «mois d'épaule». D'avril à mai et de septembre à octobre sont les moments idéaux pour consulter le site. Moins de foules sont possibles pendant ces mois.

Directions routières :

  1. Si vous venez de l'aéroport de Suvarnabhumi, prenez la route 7 et l'autoroute Si Rat.
  2. Rendez-vous dans le sous-district de Khlong Song Ton Nun à Bangkok en direction de Suvarnabhumi Road 2.
  3. Rejoindre la route 7 avant de continuer sur la droite pour continuer sur Si Rat Expressway.
  4. Restez sur la voie de fourche gauche dans Si Rat Expressway. Suivez le balisage sur Bang Khlo - Dao Khanong.
  5. Continuez sur les deux voies de gauche en sortant sur la 2-09 vers Yommarat.
  6. Observez les panneaux en direction de Lan Luang, puis rejoignez Phetchaburi Road.
  7. Traversez Lan Luang Road, Ratchadamnoen Klang Road et Dinso Road.
  8. Continuez tout droit en direction de Bamrung Muang Road jusqu'au sous-district de Sao Chingcha.

Choses à faire

Profitez encore plus des merveilles fantastiques entourant la balançoire géante en consultant l'une de ces activités invitantes.

Entrez au Wat Suthat

Les temples royaux sont assez célèbres en Thaïlande. Cependant, seuls quelques-uns peuvent recevoir un statut royal officiel et une importance de classe. Le Wat Suthat est parmi les rares temples qui reçoivent une signification spectaculaire de première classe. Il est également connu comme le plus ancien et le plus grand temple de Bangkok. Après avoir observé l'épique Giant Swing, jetez un coup d'œil à l'intérieur du Wat Suthat. Vous verrez des artefacts à couper le souffle et des peintures murales fabuleuses autour.

Explorez la pharmacie Bamrungchat Satsana Yathai

Pour vous plonger davantage dans les éléments traditionnels du pays, promenez-vous dans une petite ruelle près de la balançoire géante. La pharmacie Bamrungchat Satsana Yathai était un producteur de médicaments à base de plantes il y a 100 ans. Un éminent herboriste thaïlandais a fondé la pharmacie. En vous promenant à l'intérieur du lieu, vous pourrez observer les différents traitements biologiques, les outils médicinaux traditionnels, et même une vidéo documentaire retraçant ses histoires passées.

Magasinez au marché du matin de Trok Mor

Pour des produits authentiques et frais, passer par le marché matinal de Trok Mor vous permettra de profiter de l'achat de fruits, légumes et poissons. Comme il s'agit d'un magasin de jour, il n'est ouvert que pendant la journée. La dite place du marché est proche du Grand Palais. Il a également des restaurants à proximité et des rues étroites à explorer.

Voir au parc Santihaiprakan

C'est une façon cool de commencer la journée en respirant l'air frais et en profitant de l'antidote addictif du parc Santihaiprakan. Vous pouvez envisager de commencer votre journée sur ce site en rejoignant des locaux faisant du jazzercise, du tai-chi et du yoga privé. C'est une séance de méditation parfaite à pratiquer tout en s'offrant une vue panoramique stellaire sur le parc.

Visitez le Devasathan ou Temple Brahmin

Le Devasathan ou Temple Brahmin est la plaque tournante centrale de l'hindouisme dans le pays. C'est une avenue parfaite pour les pratiques religieuses et les cultes. Les brahmanes exercent chaque année des cérémonies traditionnelles royales et prestigieuses de la monarchie thaïlandaise. C'est une expérience formidable si vous les voyez jouer en direct. Vous pouvez mieux comprendre la culture sacrée et divine du pays.

LES RÉFÉRENCES

Obtenez votre permis de conduire international en 2 heures

Approbation instantanée

Valable 1 à 3 ans

Expédition express dans le monde entier