Summer Deal

Obtenez votre permis de conduire international 62 % de réduction

Forfait IDP de 3 ans pour $  $

Driving Guide

Guide de conduite au Mexique

Conduire au Mexique vous donne une façon illimitée de profiter de ce beau pays. Un permis de conduire international est un ajout à cela. Vivez vos meilleurs voyages grâce à ce guide.

2021-04-09 · 9 min de lecture

Bienvenido a México ! Êtes-vous à la recherche d'un voyage économique au Mexique? Lisez ce guide et découvrez comment maintenant.

Photo du Mexique par Jezael Melgoza

Le Mexique figure sur la liste des 10 pays les plus visités par les touristes à travers le monde. Et ce pays a de nombreuses raisons pour cela. Troisième plus grand pays d'Amérique latine, après le Brésil et l'Argentine, le Mexique est une puissance touristique qui sert également de porte d'entrée vers d'autres pays, dont les États-Unis, pour les touristes qui cherchent à faire du voyage d'un pays à l'autre.

Visiter les plages du Mexique avec une margarita à la main est probablement l'une des raisons pour lesquelles vous visitez le pays. Se détendre sur une chaise de plage avec un verre pendant que le soleil se couche au Mexique est à couper le souffle et incroyable. Vous pouvez également faire de la randonnée dans les chaînes de montagnes du Mexique, visiter des églises étonnantes, goûter à leurs plats célèbres, explorer 35 sites du patrimoine mondial de l'UNESCO et découvrir leurs 30 siècles d'histoire riche dans les musées et autres monuments historiques.

Comment ce guide peut-il vous aider ?

Conduire au Mexique peut être l'aventure d'une vie puisque vous décidez de visiter des régions éloignées, qui peuvent être difficiles à atteindre en utilisant les transports en commun. Avoir votre propre voiture dans le pays vous permet également de vous rendre dans ces zones à votre rythme tout en étant confortable. Si vous êtes en voyage d'affaires, conduire une voiture de location au Mexique facilitera votre voyage.

Vos questions sur le permis de conduire international , les plages du Mexique et d'autres détails liés au tourisme se trouvent ici. Si vous êtes prêt à en savoir plus sur les conseils de conduite au Mexique et si vous vous demandez « Ai-je besoin d'un permis de conduire international au Mexique ? », lisez la suite pour découvrir pourquoi le pays est appelé le pays des enchantements !

Informations générales

Le 13e plus grand pays du monde en termes de superficie, le Mexique est officiellement appelé Estados Unidos Mexicanos , ou États-Unis du Mexique. Sa capitale, Mexico, est la ville la plus peuplée du pays avec une population plusieurs fois supérieure à celle d'Ecatepec de Morelos, la deuxième plus grande ville du pays.

Position géographique

Le Mexique est situé en Amérique centrale et partage ses frontières nord avec les États-Unis tout en étant enclavé par le vaste océan Pacifique à ses frontières sud et ouest. Le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes enveloppent les bords est du pays, tandis que le Guatemala et le Belize partagent des frontières avec le Mexique au sud-est.

Des îles et des archipels, comme les Tres Marías dans le Pacifique, font également partie du pays. En comptant ces régions isolées, le Mexique couvre près de 2 000 kilomètres carrés. Étant les États-Unis du Mexique, le pays est composé de 31 États et de Mexico.

Langues parlées

Le Mexique est un pays diversifié car il est composé de différents groupes ethniques. En tant que l'un des pays les plus visités, voici les trois langues les plus populaires et leur nombre estimé que vous devriez connaître.

  • Espagnol (environ 110 millions dans tout le Mexique)
  • Nahuatl (environ 2 millions principalement du centre du Mexique)
  • Anglais (Environ 2 millions de personnes à travers le Mexique)

Ainsi, si votre langue maternelle est l'anglais ou l'espagnol, vous n'avez pas à vous soucier de demander votre chemin et de comprendre les panneaux de signalisation.

Aire d'atterrissage

Le Mexique a une superficie de 1,973 millions de kilomètres carrés, dont 6 000 kilomètres carrés. dans le golfe du Mexique, le golfe de Californie, la mer des Caraïbes et l'océan Pacifique. Au nord, le pays a également une part de 5 000 km de frontière avec les États-Unis.

Officiellement, le Mexique est nommé États-Unis du Mexique. Le pays est situé dans l'une des plaques tectoniques actives de la Terre et est fréquenté par une activité sismique, en raison de son appartenance à la « ceinture de feu du Pacifique ».

Temple Maya Mexique

Histoire

Le Mexique est un pays avec une histoire riche mais complexe, c'est pourquoi la culture du pays est un mélange d'ethnie autochtone et hispanique. Ses premiers colons connus étaient les Olmèques. Le Mexique est connu pour les Mayas avec leur architecture exceptionnelle et mystérieuse avec des histoires urbaines derrière elle.

Comme d'autres pays comme les Philippines, le Mexique était également sous domination espagnole. C'est un curé du nom de Miguel Hidalgo y Costilla de la ville de Dolores, qui a lancé un appel à se rebeller contre leurs colonisateurs, et le chef rebelle Vincent Guerrero et Augustin de Iturbide, un général royaliste défection qui a revendiqué avec succès l'indépendance du Mexique.

Gouvernement

Les États-Unis du Mexique sont une république fédérale, comprenant 31 États et la ville de Mexico, où se trouve le district fédéral. Comme dans la plupart des démocraties du monde, les pouvoirs administratifs du Mexique sont divisés constitutionnellement entre les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire. Le président du pays est élu à la majorité des électeurs inscrits. Une fois élu, le président reçoit les titres de chef de l'État, de chef du gouvernement et de commandant militaire en chef.

Depuis la fin des années 1930, la plupart des présidents mexicains ont exercé un mandat de six ans, appelé « sexenio ». Après son mandat, le président ne peut jamais être élu. Il n'y a pas non plus de poste de vice-président au Mexique.

Si le président démissionne ou décède au cours des 2 premières années de son mandat, le congrès ou le pouvoir législatif nomme le président par intérim, qui convoquera une élection présidentielle spéciale pour les années restantes. Si le vide de direction se produit au cours des 4 dernières années du mandat, le congrès nomme un président provisoire pour le reste du mandat.

Tourisme

Vous ne pouvez jamais vous tromper avec le tourisme au Mexique. C'est un pays surnommé le 6ème pays le plus visité que la plupart des touristes adorent. De ses plages, de ses fêtes, de sa cuisine mexicaine authentique et plus encore, le Mexique est tout simplement le pays choisi dans le monde par les étrangers pour tout avoir.

Environ 49,6 millions de touristes ont déjà visité le pays depuis 2018. La majorité des chiffres qui le composent sont les citoyens américains en raison de la proximité et de la facilité de voyager.

FAQ sur les permis de conduire internationaux

Les routes au Mexique peuvent être remplies d'embouteillages au maximum, mais vous pouvez gérer et manœuvrer facilement. Ce guide de conduite peut vous aider à parcourir les routes mexicaines aussi facilement que possible. Les questions suivantes sont fréquemment posées concernant l'utilisation d'un permis de conduire international.

Qui peut demander un permis de conduire international ?

Ceux qui ont un permis de conduire valide peuvent demander ce permis. Rappelez-vous toujours qu'une licence internationale n'est qu'une interprétation de votre licence d'origine. Il vérifie que vous êtes physiquement et mentalement équipé pour conduire un véhicule. Avant d'obtenir un IDP, vous avez d'abord besoin d'un permis de conduire de votre pays d'origine. N'oubliez pas qu'un permis de conduire temporaire ou à court terme de votre pays n'est pas efficace pour demander un IDP.

Si vous êtes prêt pour un permis de conduire international pour le Mexique, ne tardez plus ! Visitez la page de candidature de l'International Drivers Association et sélectionnez un package IDP. Voici les questions importantes qui sont fréquemment posées par les chauffeurs touristiques concernant le PDI.

Voici les conditions requises pour votre candidature :

  • Permis de conduire valide délivré par le gouvernement
  • Image de la taille d'un passeport
  • Copie du passeport (si nécessaire)

Quand dois-je demander un permis de conduire international ?

Vous pouvez postuler à tout moment pour l'IDP car il n'y a pas de période pendant laquelle les candidatures sont acceptées. Les touristes et autres voyageurs demandent généralement un IDP des mois avant leur voyage à l'étranger, ils n'ont donc pas besoin de se précipiter. Un IDP est utile même pour les voyages de courte durée.

Vous pouvez demander un IDP même si vous ne voyagez pas. Demander un IDP est rapide, en particulier à l'International Drivers' Association, par rapport à avant lorsque l'obtention d'un IDP prend vraiment du temps.

Une fois que vous êtes prêt à avoir un IDP, vous pouvez le télécharger et l'imprimer en seulement deux heures !

Le Mexique exige-t-il un permis de conduire international ?

Si votre permis de conduire original n'est pas en espagnol ou en anglais, qui sont les langues utilisées au Mexique, l'obtention d'un IDP est nécessaire. Cela vaut pour les permis de conduire de pays comme le Japon, l'Arabie saoudite, la Russie et d'autres pays qui sont dans leur langue maternelle. Un permis international servira de traduction pour votre permis natif, que vous devez principalement conduire au Mexique. Un IDP vous sera pratique, en particulier lorsque vous vous rendrez dans d'autres pays d'Amérique latine.

En ce qui concerne le permis de conduire international, le Mexique n'est pas si strict tant que votre permis est en espagnol ou en anglais. Il est toutefois préférable d'en emporter un en conduisant dans le pays pour faciliter la coordination avec les autorités. Donc, si vous êtes citoyen américain avec un permis de conduire, vous êtes autorisé à conduire au Mexique avec votre permis de conduire.

Qui a besoin d'un permis de conduire international au Mexique ?

Ceux qui voyagent fréquemment doivent toujours amener un IDP avec eux. L'utilisation d'un IDP est pratique, en particulier lors du franchissement des frontières en conduisant. En ce qui concerne les étrangers qui conduisent au Mexique, le permis américain est le permis de conduire le plus présenté.

Que vous soyez en voyage d'affaires, une convention d'entreprise ou une autre excursion professionnelle, votre IDP sera votre meilleur ami si vous décidez que conduire est mieux que de prendre les transports en commun et qu'il vous convient financièrement et mentalement.

Si vous choisissez de rester dans un pays étranger plus longtemps que d'habitude, un IDP peut être un permis de conduire à court terme pendant le traitement de votre nouveau permis. Un permis international peut également vous servir à des fins d'identification. Cela vaut même pour les personnes conduisant au Mexique avec des permis américains.

Quand vais-je utiliser un permis de conduire international au Mexique ?

Quelles que soient les raisons de le faire, un IDP ne peut être utilisé que lors d'un voyage à l'étranger. Vous ne pouvez pas utiliser votre permis international comme permis de conduire de remplacement ou de remplacement dans votre pays. D'où que vous veniez, il est indispensable de toujours avoir votre permis de conduire original avec vous pour conduire dans d'autres pays.

Si vous décidez de conduire au Mexique, vous louerez probablement une voiture auprès de sociétés de location. Pour en louer un, vous devrez présenter votre permis de conduire officiel, ainsi que votre IDP à des fins d'identification supplémentaires, selon l'agence de location de voitures.

Quant à la validité de votre permis de conduire international, cela dépendra de votre demande, en particulier de votre raison d'en obtenir un. Si vous prévoyez d'aller à l'étranger, disons au moins 3 fois au cours des trois prochaines années, un forfait IDP de trois ans fonctionnera mieux pour vous. Un IDP d'un an est plus pratique si vous n'avez pas l'intention de voyager beaucoup plus à l'avenir. Mais si vous partez souvent en voyage d'affaires ou en atelier, il est conseillé d'obtenir un permis international de trois ans.

Louer une voiture au Mexique

Un mythe du voyage dit que si vous voulez une expérience de voyage moins chère, l'utilisation des transports en commun est la clé. Mais la vérité est que si vous voulez un voyage économique sans perdre de temps, il est fortement recommandé de traverser le pays en voiture. Bien que vous ne puissiez pas conduire personnellement votre voiture dans le pays, la location d'une voiture auprès de sociétés de location de voitures rendra cela possible.

Entreprises de location de voitures

Déterminez d'abord où louer une voiture qui conviendra à votre budget et à votre choix de véhicule. Si vous vous présentez simplement en personne au comptoir de l'agence de location de voitures sans réservation, vous constaterez que c'est la façon la plus chère de louer une voiture au Mexique. Il est préférable de rechercher et de pré-réserver en ligne pour gagner du temps et vous permettre de choisir les meilleures offres des sociétés de location qui peuvent vous faire économiser de l'argent.

La réservation en ligne vous permet de comparer les tarifs des sociétés de location de voitures dans votre lieu de prise en charge préféré. Assurez-vous simplement que tout est inclus dans le prix afin de ne pas avoir de crise cardiaque lorsque vous vous dirigerez vers le comptoir pour récupérer votre voiture. Les touristes doivent payer des frais supplémentaires d'assurance obligatoire pour conduire au Mexique, des frais de service et d'autres choses en raison de frais initialement non divulgués.

Si vous habitez dans l'Ouest et avez déjà conduit des voitures de location, vous trouverez des agences familières au Mexique comme Enterprise, Europcar, Budget, Avis, Hertz, Alamo, Thrifty et Sixt. Vous pouvez également essayer Sunny Cars, où tous les frais, y compris les polices d'assurance, la couverture complète et les taxes, sont inclus dans le prix.

Documents requis

Vous devez avoir sur vous des documents importants et appropriés lorsque vous louez une voiture. Vérifiez d'abord avec le site Web de l'agence de location avant de réserver. Si vous êtes un Américain conduisant au Mexique, un permis américain est requis pour conduire un véhicule de location.

Voici quelques exigences standard pour louer une voiture :

  • Permis de conduire valide
  • Permis de conduire international
  • Passeport
  • Carte de crédit (par exemple, Visa, Master, Amex)

Vous devrez peut-être préparer des images de votre permis de conduire, de votre IDP et de la page d'identification de votre passeport pour les réservations en ligne. Une carte de crédit est nécessaire pour effectuer un dépôt de garantie sur le véhicule, mais il est également possible de payer en espèces. Renseignez-vous dessus pour décider du mode de paiement.

Types de véhicules

Les agences de location de voitures mexicaines ont différents types de véhicules pour répondre aux besoins ou au type de chaque personne. Ils offrent diverses spécifications de voiture, comme le nombre de places assises et la taille du véhicule. Les voitures de location au Mexique offrent tous les types, des voitures, des fourgonnettes et des véhicules tout-terrain. Ils ont plus de 30 classes de véhicules parmi lesquelles choisir.

Si vous avez un budget limité et que vous avez peu ou pas de bagages, vous pouvez louer :

  • Mini-voiture
  • Voiture économique
  • Voiture standard

Ces voitures vous conviendront si vous avez un à quatre compagnons. Ils permettent d'économiser du carburant et sont parfaits pour les courts trajets à l'intérieur d'une ville et les déplacements vers d'autres villes à proximité.

Si vous avez plus de 4 compagnons, vous pouvez louer :

  • Mini-fourgonnettes
  • VUS pleine grandeur
  • Fourgons pleine grandeur

Ils sont idéaux pour les voyages longue distance et pour explorer les paysages et les attractions du Mexique.

Il existe également des agences de location de voitures de luxe qui proposent des modèles glamour, comme la Jaguar F Type, la Ford Mustang et la Mercedes-Benz Classe G, si vous êtes en voyage d'affaires au Mexique et que vous cherchez à conduire avec style.

Si vous avez hâte de conduire sur des routes accidentées pour atteindre des destinations et des attractions touristiques éloignées, vous pouvez vous procurer un véhicule tout-terrain comme le Jeep Wrangler, qui est couramment utilisé par les explorateurs au Mexique.

Lorsque vous choisissez un véhicule, choisissez celui qui vous sera le plus utile pendant votre voyage.

Frais de location de voiture

De nos jours, la location de voiture est une option moins chère et plus intelligente que les transports en commun. Pour le coût moyen de location de voiture pour une journée au Mexique est assez moins cher que son pays voisin voisin comme les États-Unis. À 5 $ - 11 $ / jour à 74 $ par semaine, vous pouvez traverser le Mexique avec votre voiture de location.

Âge requis

L'âge de conduire au Mexique est d'au moins 15 ans. Les conducteurs de cet âge ont besoin d'une surveillance parentale. Les jeunes conducteurs de 16 ans ont quant à eux besoin d'un accord parental pour conduire seuls. Ils peuvent obtenir un permis de conduire valable d'un mois à un an. Les conducteurs âgés de 18 ans peuvent conduire sans surveillance ni accord.

Mais l'âge minimum pour louer une voiture au Mexique est d'au moins 21 ans, selon l'agence de location et le type de véhicule. Si vous avez 21-25 ans, vous devrez payer des frais de jeune conducteur. Cela vaut également si vous avez 65 ans ou plus, vous devez payer des frais de conducteur senior. Pour louer une voiture, vous devez également être titulaire de votre permis de conduire d'origine depuis au moins 2 ans.

Si vous n'avez pas atteint la limite d'âge minimum, vous ne pouvez pas conduire au Mexique, même si vous y êtes autorisé à la maison.

Coût de l'assurance automobile

Même si vous avez un fournisseur d'assurance automobile dans votre pays, cela ne garantit pas que vous serez couvert au Mexique en cas d'accident ou d'autres incidents inattendus. Vous paierez probablement l'assurance responsabilité civile obligatoire du pays, ou l'assurance responsabilité civile mexicaine, qui coûte au moins 20 $ par jour. L'assurance automobile temporaire Mexique couvre les dommages que vous pourriez causer aux autres conducteurs ou aux piétons, aux bâtiments ou à leur véhicule.

Police d'assurance automobile

Les politiques d'assurance automobile pour la conduite au Mexique sont différentes de celles des autres pays. Vous devez vérifier soigneusement les sites de réservation en ligne qui incluent le prix de l'assurance responsabilité civile obligatoire. La couverture d'assurance de certains sites de réservation fonctionne dans d'autres pays, mais pas au Mexique. Vous pouvez bénéficier des compagnies d'assurance voyage mexicaines si vous voulez vous assurer que vous êtes couvert. Assurez-vous d'être bien couvert. Lorsque vous conduisez au Mexique, l'assurance est importante comme l'air.

Autres faits

Qu'est-ce qui est couvert par l'assurance responsabilité civile obligatoire?

L'assurance responsabilité civile obligatoire, également connue sous le nom d'assurance responsabilité civile, couvre les réclamations pour blessures ou dommages causés à un autre conducteur, à une voiture ou à d'autres biens endommagés lors d'un accident. Il ne vous couvre pas si vous vous blessez ou si votre voiture de location est endommagée

Il existe une couverture supplémentaire, comme l'assurance responsabilité civile supplémentaire (SAI), qui couvre environ 3 800 $ de dommages, comme un garde-boue. Cela coûte au moins 13 $ par jour. Il y a aussi l'exonération des dommages et intérêts. Il s'agit plus d'un accord avec l'agence de location que d'une couverture d'assurance. Il s'engage à renoncer à certains frais de vol ou de dégradation que pourrait subir le véhicule de location.

Il existe une couverture supplémentaire, comme l'assurance responsabilité civile supplémentaire (SAI), qui couvre environ 3 800 $ de dommages, comme un garde-boue. Cela coûte au moins 13 $ par jour. Il y a aussi l'exonération des dommages et intérêts. Il s'agit plus d'un accord avec l'agence de location que d'une couverture d'assurance. Il s'engage à renoncer à certains frais de vol ou de dégradation que pourrait subir le véhicule de location.

Quels sont les points de prise en charge souhaitables pour une location de voiture au Mexique ?

Après votre arrivée au Mexique, vous pouvez récupérer votre voiture de location immédiatement à l'aéroport. La plupart des aéroports du pays servent également de lieux de prise en charge et de restitution des voitures de location.

Ceux-ci inclus:

  • Aéroport d'Acapulco
  • Aéroport Benito Juárez
  • Aéroport de Cancun
  • Aéroport de Guadalajara
  • Aéroport d'Ixtapa
  • Aéroport de Mazatlán
  • Aéroport de Mérida
  • Aéroport de Monterrey
  • Aéroport de Morelia
  • Aéroport de Querétaro
  • Aéroport de Puerto Vallarta
  • Aéroport de San José del Cabo
  • Aéroport de Tijuana
  • Aéroport de Toluca
  • Aéroport de Tuxtla Gutiérrez

Presque toutes les grandes villes ont également des points de retrait pour votre voiture de location.

Loreto Highway Photo de Jonathan Adeline

Règles de la route au Mexique

Les voyageurs comme vous doivent toujours savoir quelles sont les lois, quel que soit le pays dans lequel vous vous rendez. Cette exigence s'applique aux règles et règlements de la circulation, en particulier lorsque vous conduisez. De plus, cela vous aide à vivre une expérience merveilleuse et, en même temps, à éviter les amendes et les pénalités qui auraient pu être évitées si vous aviez simplement suivi la loi.

Conduire au Mexique est un moyen pratique d'explorer le pays, car cela vous fait gagner plus de temps et d'argent que dans les transports publics, comme les bus et les taxis. Comme mentionné, cela vous donne également la possibilité de visiter des lieux à votre satisfaction. Mais vous vous demandez peut-être, est-il prudent de conduire au Mexique ?

Avant d'appuyer sur le gaz, vous devez garder à l'esprit que conduire sur les routes et les autoroutes du Mexique peut être très différent de conduire chez vous, surtout si vous venez des États-Unis ou d'Europe. Il est important de se préparer pour rester en sécurité, éviter les accidents et les incidents inutiles, et surtout, profiter de vos vacances ou de votre voyage d'affaires. Pour les étrangers conduisant au Mexique, des exigences doivent être respectées.

Règlements importants

Si vous conduisez au Mexique en tant que touriste, il est important que vous suiviez les règles pour éviter d'écourter votre voyage et d'avoir un accident de la circulation. Les officiers de justice et les habitants sont souvent curieux de savoir pourquoi les touristes conduisent dans leur pays. C'est pourquoi vous devez bien comprendre les réglementations suivantes et les mettre en œuvre.

Ralentir dans les régions éloignées

Il est de notoriété publique que la plupart des conducteurs mexicains ralentissent dans les zones reculées. Beaucoup de leurs civils marchent sur les autoroutes. Bien que généralement ce qu'ils font ne respecte pas l'étiquette de la route, vous devez toujours faire attention à ces civils pour éviter les accidents. Suivez cette règle lorsque vous conduisez dans la campagne pittoresque du Mexique.

Conduire en étant distrait est strictement interdit

Avec de nombreux civils traversant les autoroutes, des motos apparaissant soudainement sur les routes, conduire en étant distrait est une mauvaise pratique. Cette pratique pourrait entraîner de graves problèmes irréparables. De plus, si vous envoyez un SMS ou appelez quelqu'un dans la circulation, vous ne remarquerez peut-être pas le panneau de signalisation. Être distrait créera des retards et des problèmes concernant le trafic.

Apportez toujours les documents de conduite essentiels pour les touristes

De nombreuses personnes, en particulier les responsables de la loi, recherchent souvent les touristes qui conduisent dans leur pays. C'est pourquoi il est courant que les étrangers qui conduisent dans un pays avec une voiture de location soient arrêtés et vérifiés pour les documents de conduite. Alors, apportez toujours votre permis de conduire, votre passeport en cours de validité, et surtout votre permis de conduire international.

Un permis de conduire international est essentiel au Mexique, surtout si vous ne parlez pas espagnol. Généralement, les agents de la force publique dans les régions éloignées peuvent exiger que vous en ayez un, car ils pourraient ne pas comprendre l'anglais ou votre langue maternelle. Les touristes conduisant leurs propres véhicules doivent apporter leurs documents d'immatriculation pour éviter d'être condamnés à une amende.

Normes générales

Vous devez respecter les normes de conduite générales pour éviter les accidents et les retards inutiles lors de votre voyage au Mexique. Révisez les règles des routes du pays, y compris les coutumes de conduite tacites mais nécessaires. Voici quelques conseils de conduite au Mexique :

Avant de conduire

  • Vous devez être bien reposé et sobre, surtout si le trajet est long. Portez votre verre de prescription si vous avez des problèmes de vision et des problèmes oculaires. Apportez toujours votre permis de conduire valide, votre IDP, votre passeport, votre visa, vos papiers d'immatriculation et une preuve de propriété de la voiture, ainsi qu'une assurance automobile.
  • Si vous allez traverser la frontière mexicaine avec votre propre voiture, vous devriez avoir un permis d'importation de véhicule temporaire. Si vous en louez un, apportez toujours vos papiers de location de voiture avec vous. N'oubliez pas non plus qu'avant de conduire au Mexique, une assurance est nécessaire pour voyager en toute sérénité.
  • Vérifiez votre niveau d'huile, la pression des pneus, le liquide de refroidissement et la batterie. Assurez-vous d'avoir un bon pneu de secours. Vous ne regretterez pas de conduire au Mexique sain et sauf tout en ayant l'équipement et les outils appropriés.
  • Dans la mesure du possible, conduisez toujours de jour et évitez de le faire la nuit. Conduire la nuit au Mexique peut être dangereux. D'une part, les lumières sur la plupart des autoroutes sont inexistantes. Vous ne pourrez pas voir le bétail traverser les routes, en particulier celles situées à l'extérieur des grandes villes, et il est difficile de voir s'il y a des ralentisseurs (topes en mexicain), des nids-de-poule ou même des pirates de voiture.
  • La présence des forces de l'ordre est limitée dans certaines zones la nuit au Mexique, alors ne sortez pas seul si vous devez conduire et aller quelque part.
  • Et bien sûr, assurez-vous d'avoir suffisamment de carburant pour votre voyage. De nombreuses stations-service locales n'ont pas d'essence, alors faites le plein à la première station-service. Ne soyez pas sûr qu'il y ait de l'essence à faire à la prochaine station.

Tout en conduisant

  • Observez les panneaux de signalisation pour éviter de rater un virage ou un arrêt. N'oubliez pas de porter vos ceintures de sécurité et de respecter les limitations de vitesse. Gardez les portes de votre voiture verrouillées et les fenêtres ouvertes lorsque vous conduisez au Mexique.
  • Concentrez-vous toujours sur les routes. Si vous venez des États-Unis ou du Canada, vous avez peut-être l'habitude de rouler sur une certaine voie lorsque vous conduisez. Au Mexique, les voitures roulent en panne sur les routes. Si vous n'êtes pas au courant, vous pouvez frapper quelqu'un ou être percuté. Les intersections du pays n'ont pas non plus de panneaux de signalisation, alors regardez des deux côtés avant de les traverser.
  • Gardez le volume de votre musique bas pour pouvoir entendre clairement et éviter les distractions, en particulier au Mexique où le bruit peut être fort sur la route. Ne recevez pas de SMS ou d'appels téléphoniques car il est illégal d'utiliser un téléphone portable en conduisant.
  • Il est fortement conseillé de conduire sur les routes à péage, appelées cuotas au Mexique, en raison de leur sécurité accrue et de leurs meilleures conditions, en particulier en dehors des grandes villes où la présence d'urgence et des forces de l'ordre locales est limitée.

Après avoir conduit

  • Soyez prudent lorsque vous choisissez un endroit pour vous garer. Ne laissez pas simplement votre voiture dans la rue. Le risque de vol est très élevé, il est donc préférable d'utiliser des parkings couverts et des garages. Ou vous pouvez laisser votre voiture à proximité de centres commerciaux, d'hôtels ou d'autres établissements très fréquentés.
  • Si vous voyez un panneau routier avec la lettre croisée "E", cela signifie que le stationnement n'est pas autorisé dans cette zone. Évitez de vous garer dans les rues étroites. Cela vaut également pour les routes isolées, si vous allez laisser votre voiture plus de quelques heures.

Limites de vitesse

Les limites de vitesse au Mexique varient en fonction de l'emplacement. Les zones résidentielles appliquent une limite de vitesse de 10 km/h, tandis que les conducteurs ne doivent pas dépasser 70 km/h sur les routes principales. Les villes ( vias locales ) ont généralement des limites de vitesse de 40 km/h, tandis que les routes à proximité des écoles, des hôpitaux et des zones piétonnes appliquent jusqu'à 20 km/h ou moins. Comme il y a plus de monde et de voitures dans ces zones, évitez d'accélérer.

Les grandes autoroutes à l'intérieur des villes ont une limite de vitesse de 90 à 100 km/h, tandis que les routes principales quittant ou approchant des villes ou des villes appliquent des limites de vitesse de 100 km/h.

C'est à votre avantage de conduire lentement comme vous êtes autorisé à le faire sur toutes sortes de routes, car vous pourrez profiter davantage du pays. Si vous conduisez au Mexique, les exigences doivent être respectées.

Itinéraire

Si vous conduisez à l'intérieur du pays, vous devez suivre toutes les règles établies par leur gouvernement concernant les règles de la route dans le pays. Voici les directions que vous devez prendre en compte :

Le dépassement doit se faire à gauche

Chaque conducteur doit conduire du côté droit. Ceci est fait pour assurer l'ordre lors de la conduite dans les rues du Mexique. Briser cette direction entraînera une possibilité d'accidents. Sur les routes à deux voies, vous devez rester à droite avant de tourner à gauche pour éviter les accidents de voiture.

Regardez toujours des deux côtés lors de la fusion dans le trafic

Si vous voulez éviter tout dommage causé à votre véhicule de location, vous devez être vigilant. Regardez toujours à gauche puis à droite avant de vous mêler à la circulation. Assurez-vous qu'aucune autre voiture n'est sur le point d'aller dans la même direction que vous. Par conséquent, vous devez toujours regarder des deux côtés avant de vous engager dans la circulation.

Méfiez-vous des nombreux ronds-points

Au Mexique, il existe de nombreux ronds-points, notamment à Cancun, au Mexique. Il est associé à des lumières normales et peut parfois être très déroutant. Vous devez étudier à la fois les ronds-points et les feux. Si vous ne pouvez pas le comprendre, demandez à tout moment à un local, car il peut également comprendre un peu d'anglais en raison de la façon dont une majorité d'Américains ou de citoyens américains visitent souvent le pays.

Signalisation routière

Il existe des panneaux de signalisation routière pour guider les conducteurs, y compris les débutants, au Mexique. Bien que la plupart d'entre eux soient similaires à d'autres pays, respectent les normes internationales et s'expliquent d'eux-mêmes, vous découvrirez certains panneaux de signalisation mexicains qui ne sont pas familiers car uniques au pays.


  • Des panneaux d'avertissement rouges ou jaunes signalent souvent un danger potentiel sur les routes mexicaines. Prenez note de tous les signes avant-coureurs que vous voyez dans le pays pour être alerté des dangers possibles à venir
  • La plupart des panneaux routiers au Mexique sont des panneaux d'information, qui informent les automobilistes de la route qu'ils empruntent et de la route à suivre.
  • Suivez tous les panneaux routiers obligatoires au Mexique. Ce ne sont pas des panneaux d'avertissement mais doivent être observés. Par exemple, un panneau routier obligatoire vous dira de passer à droite d'une route uniquement
  • Les panneaux routiers prioritaires au Mexique sont conçus pour préciser qui a la priorité ou la priorité sur la route devant
  • Des panneaux d'interdiction sont utilisés sur les routes pour restreindre certains types de véhicules, comme les camions lourds, et certaines manœuvres telles que les demi-tours ou la définition de vitesses maximales

Droit de passage

Il n'y a pas de priorité dans la plupart des régions du Mexique, donc si vous avez une mini-voiture et que vous arrivez à droite d'un camion à 10 roues, ne vous attendez pas à ce que le chauffeur du camion vous cède le passage. . Cédez toujours aux autres conducteurs s'il n'y a pas d'urgence nécessaire pour éviter les tracas.

Dans les zones montagneuses, cependant, le trafic en montée a la priorité. Si vous descendez une pente et que vous voyez des véhicules venant en sens inverse, garez-vous sur le côté de la route aussi loin que possible. Cependant, si vous êtes celui qui monte, ne soyez pas certain que l'autre conducteur cédera le passage.

Âge légal pour conduire

L'âge de conduire au Mexique est d'au moins 15 ans, à condition qu'il y ait une surveillance parentale. Pendant ce temps, les jeunes de 18 ans peuvent déjà conduire sans être guidés, à condition d'avoir un permis et des documents en règle. Mais si vous louez une voiture, vous devez avoir au moins 21 ans et détenir votre permis depuis au moins deux ans. Les conducteurs de moins de 25 ans peuvent devoir payer un supplément jeune conducteur. L'âge légal pour conduire au Mexique est assez différent des autres pays en termes de politique.

Lois sur les dépassements

Dépasser par la gauche si vous le souhaitez, sauf sur les routes où des panneaux indiquent que c'est interdit. Soyez prudent lors des dépassements, car c'est une cause majeure d'accidents au Mexique, où de nombreux habitants conduisent sans assurance.

Faites également attention aux conducteurs qui tournent sans indiquer. C'est un trait mexicain notoire, alors soyez vigilant.

Côté conduite

Les automobilistes du pays conduisent du côté droit de la route. Si vous habitez au Royaume-Uni ou dans d'autres pays où les usagers de la route conduisent à gauche, n'oubliez jamais de conduire à droite au Mexique. Comme mentionné ci-dessus, si vous commettez spécifiquement cette erreur, vous pourriez enfreindre une règle de circulation ou avoir des ennuis avec d'autres automobilistes.

Autres règles de la route

Que signifie une « zone sans tracas » au Mexique ?

La «zone franche» au Mexique est une zone située à 20-26 kilomètres de la frontière américano-mexicaine. Dans ce domaine, les exigences sont moins strictes ou allégées. Il s'agit d'une zone marquée à la fin de la route fédérale mexicaine numéro 15. Un permis d'importation de véhicule temporaire n'est pas requis dans cette zone.

Pouvez-vous conduire la voiture d'un ami au Mexique ?

Conduire la voiture d'un ami au Mexique est possible. Cependant, cela ne signifie pas que vous devriez le faire. Quel que soit le véhicule que vous conduisez ou si vous louez une voiture, vous devez assumer la responsabilité des conséquences.

En ce qui concerne les véhicules loués, il peut y avoir des directives définies par la société de location de voitures auprès de laquelle vous avez loué votre véhicule.

L'étiquette de conduite au Mexique

Conduire au Mexique est sans doute l'un des moyens les plus pratiques d'explorer le pays, mais vous rencontrerez probablement des défis et des problèmes à l'occasion. Les touristes, en particulier en provenance des États-Unis et d'Europe, demandent généralement : « est-il prudent de conduire au Mexique ? » Dans ce guide, vous découvrirez que l'étiquette de conduite au Mexique est très différente.

Si vous allez être actif sur les routes du Mexique, soyez prêt à faire face à des incidents mineurs ou même majeurs. Il y aura aussi des moments où vous devrez demander votre chemin aux habitants. Lorsque vous le faites, soyez toujours poli et bien élevé. Vous pouvez leur parler en anglais, mais ils apprécient davantage lorsque vous essayez de communiquer en espagnol. Ils apprécieront vos efforts pour parler leur langue locale.

Panne de voiture

Il y a toujours un risque que votre voiture tombe en panne au Mexique. Cela peut être déstabilisant, surtout lorsque vous débutez votre excursion dans le pays. Reprenez vos esprits et appelez à l'aide. En cas de tels incidents futurs, voici quelque chose à suivre :

1. Ralentissez et garez-vous au bord de la route.

Lorsque votre voiture montre des signes de problème de moteur ou que vos pneus se dégonflent, ralentissez progressivement. Ne vous arrêtez pas immédiatement, cela pourrait endommager davantage votre voiture ou le véhicule derrière vous s'il y en a un. Allumez vos feux de détresse et tirez lentement sur le côté de la route, du côté le plus éloigné possible. Si vous êtes sur une grande autoroute, essayez de vous déplacer vers la baie d'urgence la plus proche ou du côté avec suffisamment d'espace pour ranger votre voiture.

Si vous tombez en panne sur les routes à péage, des patrouilles mexicaines connues sous le nom d'Angeles Verdes (Anges Verts) vous proposeront de vous aider gratuitement, surtout de jour. Mais si votre voiture meurt dans une zone isolée, surtout la nuit, vous devrez peut-être appeler votre société de location de voitures ou votre assureur automobile. Conduire au Mexique sain et sauf devrait être votre priorité si un cas comme un moteur mort se produit.

2. Soyez prudent lorsque vous sortez de la voiture.

Regardez d'abord la route avant de sortir de la voiture pour vérifier le problème. Assurez-vous que vous pouvez sortir en toute sécurité et qu'il n'y a pas d'individus suspects. N'oubliez pas de rester à l'écart de la route autant que possible lorsque vous vérifiez votre voiture. Si votre voiture peut encore rouler à sa capacité minimale, dirigez-vous vers une ville voisine ou un établissement local.

Si votre voiture tombe en panne la nuit sur les grandes autoroutes ou les routes à péage, les Green Angels vous aideront probablement. La nuit, ils sont moins nombreux, mais vous pouvez appeler leur hotline 24h/24 au 078, ou dans certains États, au 01-800-987-8224.

Mais si vous vous trouvez dans une région éloignée, en particulier sans lumière à proximité, vous serez probablement coincé jusqu'au matin. Il est important que vous ne paniquez pas. Fermez vos fenêtres, verrouillez les portes et si l'aide de votre société de location ou de votre assureur ne parvient pas rapidement, essayez d'attendre sur la banquette arrière. Ne quittez pas la voiture pour monter à l'arrière, passez simplement entre les sièges avant.

3. Sortez le panneau de danger.

Si vous avez avec vous un panneau de danger ou un triangle d'avertissement rouge fourni par la société de location de voitures, placez-le derrière votre voiture près de la route. Les panneaux de signalisation ne sont pas obligatoires au Mexique, mais ils vous aideront. Le panneau indique aux automobilistes que votre voiture est en difficulté, ce qui les incitera à ralentir et à vous aider. Si vous appelez un mécanicien ou des services de remorquage, ils pourront vous trouver facilement.

4. Éloignez les roues de la voiture de la route.

N'oubliez pas de garder les roues de votre voiture éloignées de la route. En cas de défaillance des freins à main, le véhicule ne se dirigera pas vers la route. Il peut heurter la circulation en sens inverse si les freins de la voiture tombent en panne et se dirigent vers la route.

5. Ne laissez pas les passagers sortir.

Ne laissez pas vos passagers quitter le véhicule, surtout la nuit. Si quelqu'un doit quitter le véhicule pour appeler à l'aide, vous ou un autre adulte suffira. Si vous êtes accompagné de mineurs ou de personnes âgées, ils doivent rester à l'intérieur de la voiture en attendant les secours. Enfoncez une fenêtre juste assez pour laisser circuler l'air à l'intérieur, si la climatisation est éteinte, mais gardez toujours les portes verrouillées, surtout la nuit.

6. Contactez votre fournisseur de location de voiture.

Si vous louez une voiture, appelez la société de location pour obtenir de l'aide et attendez qu'elle arrive. S'ils ne peuvent pas arriver à temps et que vous devez déjà déménager, demandez-leur de rechercher et d'envoyer de l'aide aux services de voiture près de votre région.

7. Demandez de l'aide aux habitants.

Si vous venez d'un pays hispanophone, vous n'aurez aucun problème à demander votre itinéraire au Mexique, car il est parlé par la grande majorité de la population. L'anglais est également utilisé au Mexique, car la plupart des écoles publiques et privées du pays proposent un enseignement en anglais comme langue seconde.

Ne laissez pas les films de cartels sur le Mexique vous empêcher de demander de l'aide aux habitants si nécessaire. La plupart d'entre eux sont gentils et sont prêts à vous aider en appelant à l'aide. Mais ne le faites que pendant la journée. Méfiez-vous des escrocs ou des pirates de voiture. S'ils vous invitent dans une région isolée ou éloignée pour attendre de l'aide, veuillez refuser leur offre et attendre de l'aide. Soyez poli lorsque vous parlez avec eux. Néanmoins, informez votre agence de location de voitures ou votre assureur automobile que vous avez besoin d'aide.

Arrêts de police

Le pire de tout voyage en voiture dans n'importe quel pays est le fait que si vous êtes un touriste, vous êtes souvent arrêté par la police. Une raison à cela est qu'ils aimeraient vérifier si vous êtes un conducteur légitime dans votre pays avec suffisamment d'expérience. C'est à eux de s'assurer que vous ne causerez pas de troubles futurs à l'intérieur du pays.

Vous pourriez également avoir un excès de vitesse, c'est pourquoi ils vous arrêteront. Voici les exigences communes qu'ils vous demanderont.

  • Permis de conduire natif
  • Preuve d'assurance
  • Permis de conduire international
  • Passeport (si demandé)

Demander des directions

Une carte routière fiable peut vous aider à vous rendre à votre destination sans stress, mais parfois vous avez besoin de l'aide d'un local pour arriver à votre destination plus rapidement. Au cours de votre voyage, vous demanderez probablement aux habitants de se rendre au Mexique. Bien que certains d'entre eux parlent anglais, il est préférable de pratiquer l'espagnol de base pour obtenir les meilleures réponses de leur part lorsque vous demandez de l'aide.

Voici quelques mots ou phrases pour vous aider :

  • Disculpa (informel) - Excusez-moi
  • Disculpe (formel) - Excusez-moi
  • Señor - Monsieur
  • Señora - Madame
  • Señorita - Mademoiselle
  • Joven - Jeune homme
  • Buenos días - Bonjour
  • Buenas tardes - Bon après-midi
  • Buenas noches - Bonsoir
  • Hablas francés? - Parles-tu anglais?
  • no entiendo - je ne comprends pas
  • Puede ayudarme ? - Pouvez-vous m'aider? -
  • Donde está/están…? - Où est/sont… ?
  • ¿A qué distancia? - À quelle distance?
  • Donde hay una essencera? – Où est une station-service ?
  • Donde hay una farmacia? – Où est une pharmacie ?
  • Como llego a la plaza? – Comment puis-je me rendre sur la place principale ?
  • Qué tan lejos está el centro comercial? – A quelle distance se trouve le centre commercial ?
  • ¿Hay algún(a) [supermercado] cerca de aquí? – Y a-t-il un [supermarché] par ici ?
  • Estoy perdido – je suis perdu
  • Busco la essencera más cercana – Je cherche la station-service la plus proche
  • Estoy buscando un cajero automático - Je cherche un guichet automatique
  • Como llego al parque? - Comment puis-je aller au parc?
  • Sabes si está por aquí el centro comercial? - Savez-vous si le centre commercial est par ici ?
  • Hay un hospital cerca de aquí? - Il y a un hôpital par ici ?
  • Cuál es la mejor forma de ir a…? - Quelle est la meilleure façon d'aller à… ?
  • Qué tan lejos está el/la… del/de la…? - A quelle distance est le… du… ?

Points de contrôle

C'est peut-être l'une des expériences les plus intimidantes pour les conducteurs novices au Mexique : les postes de contrôle militaires. Des militaires en treillis militaire complet avec des fusils automatiques se tiennent des deux côtés des principales autoroutes du Mexique, avec une structure ou une hutte de sable à proximité.

Ils sont là pour une bonne raison. Le gouvernement mexicain en a installé un certain nombre pour lutter contre le trafic de drogue et d'autres activités illégales. Le personnel militaire vérifie toujours les drogues et les armes à feu. L'apport ou la possession d'une arme à feu est illégal au Mexique. À moins que vous ne vouliez faire l'expérience de la prison mexicaine, assurez-vous de ne pas avoir de produits de contrebande avec vous.

  • Lorsque vous approchez d'un poste de contrôle militaire, les jeunes (souvent âgés de moins de 20 ans) vous laissent passer ou vous signalent. S'ils vous signalent de vous mettre sur le côté de la route, soyez calme. Faites-le et attendez qu'ils s'approchent de vous.
  • La plupart des soldats sont courtois envers les touristes puisqu'on leur demande de le faire. Ne vous attendez cependant pas à ce qu'ils parlent en anglais. Si vous connaissez l'espagnol, tant mieux pour vous. Si vous n'avez pas un bon guide de conversation en espagnol avec vous, cela facilitera votre communication avec eux. Mais si vous n'avez pas les deux, les gestes de la main feront parler.
  • S'ils disent « Je ? », ils demandent où vous allez. Quand ils disent « De donde viene ? », ils te demandent de quelle ville tu viens. Soyez prêt à y répondre, mais ne vous laissez pas forcer.
  • Le personnel militaire demandera probablement à inspecter votre voiture. Sortez et laissez-les vérifier votre véhicule. Ils inspectent généralement la boîte à gants, les sièges, le coffre et même le contenu de vos sacs de voyage. S'ils vous demandent des documents comme votre passeport, votre permis de conduire et votre assurance automobile mexicaine, présentez-les. Après cela, ils vous laisseront partir.
  • La meilleure chose à faire aux postes de contrôle militaires est de sourire aux soldats. Avoir une approche amicale entraîne toujours des interactions courtoises avec le personnel militaire.

Autres conseils

Est-ce dangereux de traverser le Mexique en voiture ?

Conduire à travers le Mexique est sûr pendant la journée. Cependant, comme dans tous les autres pays, vous devez éviter de conduire sur les routes pendant la nuit. Il est conseillé de s'arrêter quelque part si vous êtes encore loin de votre destination, surtout avant la tombée de la nuit. De plus, gardez à l'esprit qu'il y a des routes mexicaines en mauvais état, soyez donc prudent lorsque vous conduisez la nuit.

Conditions de conduite au Mexique

Conduire au Mexique peut être à la fois amusant et stimulant. Vous pouvez profiter d'une vaste infrastructure de routes et d'autoroutes reliant les grandes villes, et aussi voir la vie quotidienne au Mexique depuis les routes gratuites ( libres ) du pays. Mais la plupart des routes sont quotidiennement encombrées, en particulier à Mexico où les voitures rampent pendant des heures juste pour parcourir de courtes distances.

Il y avait plus de 50 millions de véhicules en circulation au Mexique en 2019, soit une augmentation significative de 26,6 % par rapport à 2015.

Les conducteurs locaux peuvent également être laxistes lorsqu'ils changent de voie, utilisent des clignotants et d'autres règles de circulation. Les conducteurs étrangers habitués à conduire sur une voie doivent en être conscients dans le pays. Lorsque vous conduisez au Mexique, il faut toujours garder à l'esprit la sécurité.

Statistiques d'accidents

Les accidents de la circulation mineurs sont courants au Mexique et, à moins qu'un grave ne se produise, les autorités de la circulation ne sont généralement pas appelées. Si vous êtes impliqué dans un accident mineur, ne soyez pas surpris si l'autre conducteur vous regarde juste avant de démarrer. La plupart des habitants n'ont pas d'assurance automobile. Il est également possible que si vous laissez votre voiture dans un parking public, vous trouviez des bosses et des bosses à votre retour. C'est courant et la plupart des conducteurs au Mexique ne laissent pas de note avec les détails de leur assurance.

Si vous louez une voiture et qu'elle est endommagée par un autre véhicule et que l'autre conducteur accélère, vous devrez payer les dommages si vous n'avez pas une couverture complète. Mais si l'autre conducteur est suffisamment responsable pour discuter, attendez qu'un expert en assurance règle le problème.

Si vous êtes impliqué dans un accident de voiture, ne vous enfuyez pas. Une voiture de location ou un véhicule étranger peut être facilement retrouvé par les autorités mexicaines, et vous allez faire face à plus de problèmes lorsqu'elles vous trouveront. Si vous êtes victime d'un délit de fuite, signalez-le à votre assureur ou à une société de location.

Véhicules communs

Le Mexique peut être considéré comme faisant partie de l'Amérique du Nord, mais la plupart des voitures utilisées au Mexique sont différentes de celles conduites au Canada et aux États-Unis.

Les conducteurs mexicains préfèrent les véhicules petits et abordables, et parfois les camionnettes. La plupart des marques utilisées dans le pays sont Nissan, Chevrolet, Volkswagen et Kia. Les véhicules Honda, Ford, Toyota et Mazda sont également fréquentés par les habitants.

Les voitures couramment utilisées par les habitants, comme la Nissan Versa et la Chevrolet Aveo, démentent le stéréotype selon lequel toutes les familles au Mexique sont nombreuses ou étendues.

Les routes à péage

Les routes à péage mexicaines sont votre meilleure option pour le moyen le plus sûr d'arriver à votre destination. Ils ont une circulation assurée car ils sont bien entretenus. Mais comme ces routes sont bien entretenues, cela a un prix.

Le prix d'utilisation de ces routes à péage mexicaines a également un prix. Ils peuvent aller d'environ 2,50 USD à 15 USD pour les cartes de passagers. Ce prix dépendra de la section de l'autoroute.

Situations routières

Le pays a beaucoup investi dans les infrastructures routières, améliorant ses principales routes et autoroutes. Les autorités du pays sont convaincues que lorsqu'il s'agit de conduire au Mexique, la sécurité doit toujours primer.

Comme mentionné, il existe des routes à péage bien entretenues, mais relativement chères, même par rapport à celles des États-Unis. Mais ils constituent un moyen rapide, sûr et efficace de voyager à travers le Mexique.

Vous pouvez également conduire sur les routes libres (gratuites) du Mexique, mais elles seront encombrées de circulation. La plupart d'entre eux n'ont que deux voies. Elles sont également moins entretenues que les routes à péage. Méfiez-vous des nids-de-poule et des rainures qui pourraient casser un essieu ou crever un pneu.

Lors d'une forte averse, attendez-vous à des inondations sur les routes en raison d'un manque de drainage approprié. Les chemins de terre se transforment également en routes de boue pendant les orages, ce qui peut bloquer votre véhicule, à moins qu'il ne s'agisse d'un véhicule à quatre roues motrices avec une garde au sol élevée.

Culture de conduite

Alors, à quoi ressemble la conduite au Mexique ? La culture de conduite au Mexique, que les touristes qui envisagent de conduire dans le pays devraient connaître, varie à travers le pays. Comme tous les autres pays avec une superficie similaire à celle du Mexique, les habitants de différentes régions ont des cultures différentes. Quant aux chauffeurs de Mexico, ils ne respectent généralement pas les règles et utilisent rarement des indicateurs. Cependant, les chauffeurs de Mexico City Yucatán sont polis et roulent toujours en respectant la limite de vitesse.

Activités au Mexique

Le Mexique est un pays diversifié avec des cultures différentes et de nombreuses activités disponibles pour tous les touristes, et même leurs natifs. Cependant, si vous avez l'intention d'en savoir plus sur ce qu'un touriste peut faire dans ce magnifique pays, lisez la suite.

Conduire en touriste

Si vous voulez profiter pleinement de l'argent que vous avez dépensé pour votre voyage, alors traversez le pays en voiture. En traversant le pays, vous avez plus de contrôle sur votre temps et votre itinéraire lorsque vous visitez le pays. Ainsi, pour conduire dans le pays en tant que touriste, vous devez préparer les documents indispensables suivants :

  • Permis de conduire natif
  • Permis de conduire international
  • Preuve du véhicule loué
  • Assurance
  • Passeport (si demandé)

Travailler comme guide de voyage

Tout étranger ayant l'intention de travailler au Mexique doit obtenir un visa de travail et un visa de résidence. Comme dans la plupart des pays, les entités d'un autre pays préfèrent avoir un employé, comme un guide touristique, qui connaît déjà les destinations de chaque pays. En fin de compte, vous pouvez travailler en tant qu'étranger, mais jamais en tant que touriste.

Faire une demande de résidence

Si vous souhaitez rester au Mexique pour de bon, voici les exigences et la séquence suivantes sur la façon dont vous pouvez commencer à traiter votre visa de résidence permanente.

  • Fixez votre rendez-vous en contactant l'ambassade du Mexique.
  • Remplissez le formulaire de demande de visa pour le Mexique.
  • Rassemblez les documents requis.
  • Déposez votre demande et payez les frais de visa.
  • Attendez que le visa soit traité.
  • Obtenez votre passeport.

Autres choses à faire

Le Mexique est un pays avec beaucoup de potentiel et de choses à faire. Donc, si vous voulez profiter pleinement de tout ce que cette nation a à offrir, découvrez les autres choses que vous pouvez faire pour prolonger votre séjour dans le pays.

Comment obtenir un visa de résidence temporaire au Mexique ?

Si vous souhaitez rester au Mexique plus de 180 jours, vous avez la possibilité d'obtenir un visa de résidence temporaire. Ce visa sera approuvé pour un an et pourra ensuite être renouvelé jusqu'à trois ans. Après avoir atteint le maximum de quatre ans, c'est à ce moment-là que vous devriez demander un visa de résidence permanente au Mexique.

Combien de temps faut-il pour obtenir votre visa de résidence temporaire au Mexique ?

Après approbation, vous pouvez désormais obtenir un visa de résidence temporaire au Mexique. Une fois que vous voyagez au Mexique, vous devez demander un permis de séjour temporaire dans les 30 jours, à l'Institut national des migrations (INMI). L'ensemble de ce processus peut prendre de 1 à 3 mois.

Combien de temps peut-on rester au Mexique sans visa ?

Si vous êtes un citoyen américain qui voyage au Mexique, vous n'aurez besoin de votre passeport que pour voyager au Mexique. Quant à la durée de votre séjour au Mexique, vous n'aurez droit qu'à 180 jours ou six mois. Si vous souhaitez aller au-delà, il est fortement recommandé de demander un visa de résidence temporaire.

Les meilleures destinations au Mexique

Comme mentionné précédemment, le Mexique est l'une des principales destinations que la plupart des nationalités du monde entier viennent visiter. Continuez à lire pour en savoir plus sur ce qui en fait vraiment la raison pour laquelle la plupart des étrangers choisissent ce pays à visiter. Recherchez les meilleures destinations du Mexique et voyez quelles activités vous pouvez y faire !

Cancun-Mexique-Fernando-Jorge

Cancún

L'île barrière en forme de « 7 » dans le sud-est du Mexique est un incontournable pour les voyageurs du pays, en particulier ceux qui recherchent les plages, le golf et la vie nocturne. Perçue comme l'une des plus belles plages du monde, ses superbes plages de sable et sa mer envoûtante offrent des paysages extraordinaires, une culture maya et des activités passionnantes. Conduire à Cancun, au Mexique, ajoute au frisson pour les touristes.

Cancún est l'une des vacances les plus abordables que vous puissiez avoir en Occident, surtout si vous réservez une croisière.

Itinéraire

Depuis l'aéroport international de Cancun

  1. Montez sur Carr. Cancún - Tulum/Chetumal-Cancun/México 307 de Carr. a Aeropuerto Cancún.
  2. Dirigez-vous vers le nord-ouest, puis tournez à gauche.
  3. Tournez à gauche vers Carr. a Aeropuerto Cancún.
  4. Tourner légèrement à droite sur Carr. a Aeropuerto Cancún.
  5. Continuer sur Punta Nizuc - Cancún.
  6. Rejoindre Carr. Cancún - Tulum/Chetumal-Cancun/México 307 via la bretelle vers Cancún.

Choses à faire

1. Visitez les célèbres plages de Cancun

Découvrez une véritable retraite tropicale lorsque vous visitez les célèbres plages de Cancun. Avec son sable blanc et ses eaux bleues claires ainsi que la brise fraîche qui souffle sur votre visage, c'est votre havre de paix loin de chez vous. Diverses activités telles que les sports nautiques et les discothèques sont alignées pour rendre votre voyage intéressant.

2. Faire de la tyrolienne dans la jungle

Vous voulez voir toute la jungle d'un seul coup ? Faites de la tyrolienne à Cancun pour avoir une vue complète de la jungle. Cependant, si vous avez le vertige ou si vous avez des problèmes cardiaques ou des troubles paniques, vous devrez peut-être repenser cette activité.

3. Explorez l'ancienne cité maya

Êtes-vous amateur de découvertes d'histoires et de civilisations anciennes? Alors la ville maya est l'endroit idéal à explorer. Si vous avez envie de décrypter les symboles mayas et de découvrir la fin du monde, alors cet endroit est définitivement à explorer.

Cabo-Arch-Victoria-Bragg

Cap, San Lucas

Le centre de la fête de la magnifique péninsule de Baja, Los Cabos est l'une des meilleures destinations balnéaires du Mexique en plus de Cancun. Composé d'un tronçon de 30 kilomètres de plages fascinantes s'étendant des villes de Cabo San Lucas et San José del Cabo, il abrite certains des hôtels, complexes et terrains de golf les plus luxueux du pays.

Ses eaux claires offrent aux visiteurs des activités telles que la plongée, la plongée en apnée et même la pêche.

Directions routières :

De Cabo, aéroport international de San Lucas

Un V. Leona Vicario s/n, Mesa Colorada, 23460 Cabo, San Lucas, BCS, Mexique

  1. Dirigez-vous vers le sud-ouest en direction de Leona Vicario 2.
  2. Continuer sur Leona Vicario 2.
  3. Tourner à droite sur Álvaro Obregón.
  4. Tournez à droite sur Calle Mariano Abasolo.

Choses à faire

1. Partez en croisière au coucher du soleil

L'activité parfaite pour les couples et les familles. La croisière au coucher du soleil vous offre une vue pittoresque sur le soleil couchant pendant que vous faites une croisière avec un bar ouvert. Si vous voyagez seul à Cabo, vous pourrez y rencontrer d'autres personnes.

2. Sortez vos cannes et tentez votre chance à la pêche

Saviez-vous que Cabo est en fait une destination de pêche populaire ? De nombreux citoyens américains visitent souvent la région juste pour tenter leur chance à la pêche. Des poissons exotiques peuvent être trouvés ici, et attraper l'un d'entre eux serait un exploit.

3. Faire la fête au bord de la plage

Après une journée mouvementée de tournée autour de Cabo, faire la fête serait une bonne activité pour votre finale. Dansez toute la nuit avec des inconnus, sirotez une margarita au bar ou écoutez simplement de la musique. Faites l'expérience d'une détente complète lorsque vous vous rendez à Cabo San Lucas.

Colonia-Centro-Mexico-City-Carlos-Aguilar

Mexico

Une ville avec une histoire riche, des Aztèques à la conquête espagnole. La ville de Mexico est l'endroit où il faut être. Faites l'expérience de la conduite à Mexico et profitez de toutes les activités proposées dans cette destination. Apprenez-en plus à ce sujet maintenant.

Directions routières :

Depuis l'aéroport international de Mexico

Un V. Capitán Carlos León S/N, Peñón de los Baños, Venustiano Carranza, 15620 Ciudad de México, CDMX, Mexique

  1. Dirigez-vous vers le nord-est sur Calle Sonora/Av. Capitán Carlos León vers Terminal 2 / Viaducto / Saragosse.
  2. Tournez à gauche en direction de Calle Puerto México.
  3. Gardez la gauche pour continuer sur la Calle Puerto México.
  4. Calle Puerto México tourne à droite et devient Cto. Intérieur/Blvd. Puerto Aereo.
  5. Prendre la sortie Fray ST de Mier en direction de Centro Histórico/Galindo y Villa.
  6. Fusionnez sur le boul. Puerto Aereo.
  7. Tourner légèrement à droite sur Av. 8/Fray Servando Teresa de Mier/Eje 1 Sur.
  8. Continuez à suivre Fray Servando Teresa de Mier/Eje 1 Sur.
  9. Tournez à droite sur Fray Servando Teresa de Mier.
  10. Gardez la droite pour rester sur Fray Servando Teresa de Mier.
  11. Restez sur votre gauche pour continuer sur Fray Servando Teresa de Mier/Eje 1 Sur.
  12. Gardez la gauche pour rester sur Fray Servando Teresa de Mier/Eje 1 Sur.
  13. Fray Servando Teresa de Mier/Eje 1 Sur tourne à droite et devient Calle Topacio.
  14. Tournez à gauche sur Plaza de San Pablo/Eje 1A Sur.
  15. Continuez à suivre Eje 1A Sur. Et puis continuer tout droit sur José María Izazaga/Eje 1A Sur.
  16. Tournez à droite sur Isabel La Católica.
  17. Tournez à gauche sur República de Uruguay jusqu'à Mexico.

Choses à faire:

1. Explorez Teotihuacan ou la Cité des Dieux

Découvrez la cité des dieux et explorez d'anciens temples ou bâtiments. Ce sont des bâtiments qui racontent la grande histoire du Mexique, c'est pourquoi si vous voulez réanimer la façon dont les civilisations anciennes vivaient.

2. Apprenez-en plus sur l'histoire du Mexique à travers ses musées

Il y a de nombreux musées à visiter à Mexico. Des musées qui vous aident à en savoir plus sur la naissance du Mexique. Si vous êtes enthousiaste à l'idée d'en savoir plus sur ce pays, alors visiter les musées que la ville de Mexico a à offrir est un excellent endroit à visiter.

3. Essayez les aliments de rue dans la ville

Où d'autre pourriez-vous essayer la cuisine mexicaine authentique que Mexico elle-même ? Vivez une aventure gastronomique dans toute la ville en dégustant leurs plats de rue. Des tacos, tamales, quesadillas et plus encore, c'est vraiment une expérience alléchante.

Obtenez votre permis de conduire international en 2 heures

Approbation instantanée

Valable 1 à 3 ans

Expédition express dans le monde entier