Summer Deal

Obtenez votre permis de conduire international 62 % de réduction

Forfait IDP de 3 ans pour $  $

Parc national d'Amboseli Kenya Afrique Photo de Sergey Pesterev

Guide de conduite au Kenya

Le Kenya est un beau pays unique. Explorez tout cela en conduisant lorsque vous obtenez votre permis de conduire international

2021-08-02 · 9 minutes

Si vous aimez les grands espaces, un safari africain est une aventure absolue que vous voudriez ajouter à votre liste de choses à faire. Et où d'autre pour vivre les meilleures aventures de safari que dans la maison des "Big Five", le Kenya !

Pour ceux qui ne connaissent pas, le "Big Five" se compose du lion, du léopard, du rhinocéros, du buffle d'Afrique et de l'éléphant. Cependant, ce n'est pas tout ce qui rend le Kenya spécial. Le pays se distingue comme le troisième plus grand producteur de thé au monde, le site de la grande migration des gnous, la patrie des coureurs/athlètes les plus rapides du monde, les fabricants de M-Pesa (service de transfert d'argent mobile) et bien d'autres caractéristiques uniques. !

La riche culture et la biodiversité du Kenya sont soutenues par la diversité de ses paysages, ce qui fait également du Kenya une excellente activité lors de votre voyage là-bas. La question est de savoir comment les roadtrippers autonomes font-ils une expérience formidable ?

Comment ce guide peut-il vous aider ?

Ce guide de conduite vous aidera à naviguer facilement au Kenya. Le Kenya dispose d'un réseau routier efficace qui relie les 47 comtés ; cependant, ce n'est pas le seul ingrédient d'une expérience de conduite sans problème. Ce guide vous guidera à travers les conditions requises pour entrer au Kenya, les exigences du permis de conduire au Kenya, les documents valides pour conduire au Kenya et les conditions routières essentielles, les règles et l'étiquette lors de la conduite au Kenya. De même, à la fin de ce guide, vous trouverez quelques destinations de road trip recommandées et comment vous y rendre en voiture.

Informations générales

Officiellement appelé la République du Kenya, ce pays de 580 367 km2 se caractérise par une topographie diversifiée allant des plaines basses aux plateaux, en passant par des sommets de plus de 4 500 mètres. Cela divise le pays en cinq (5) grands bassins, à savoir : le bassin du lac Victoria, le bassin de la rivière Athi, le bassin de la vallée du Rift, le bassin d'Ewaso Ngiro et le bassin de la rivière Tana. Les bassins donnent vie à divers types d'écosystèmes, générant une endémicité locale.

Localisation géographique

Le Kenya est situé dans la zone de convergence intertropicale. Cette zone est l'endroit où les alizés des hémisphères nord et sud se rencontrent et reviennent vers les pôles. L'air de cette partie du globe est chauffé par la lumière directe du soleil et les eaux chaudes de l'océan, créant les climats chauds et pluvieux des pays. Avec cela, le Kenya connaît trois (3) saisons, mars et novembre servant de mois de transition modérément pluvieux. Les saisons sont :

  • Saison chaude-sèche - décembre à février
  • Saison des pluies - mars à mai
  • Saison sèche fraîche - juin à octobre

En ce qui concerne les températures moyennes annuelles (AMT), les hautes terres intérieures ont une AMT de 18oC, tandis que les basses terres côtières peuvent avoir des AMT entre 26oC et 30oC. En ce qui concerne les précipitations, le Kenya reçoit environ 250 mm à 500 mm de précipitations par an. L'ouest du Kenya connaît le plus de précipitations, tandis que le nord et l'est du Kenya reçoivent le moins de précipitations.

En raison de la topographie, le pays se caractérise également par des microclimats. En fait, même si le pays est situé le long de l'équateur, la neige existe bel et bien au sommet du mont Kenya ! Donc, si vous voulez savoir quel est le meilleur moment pour visiter le pays, il est recommandé de vérifier les microclimats de la région/du comté dans lequel vous vous rendez.

Aire d'atterrissage

Le Kenya est situé le long de la côte orientale de l'Afrique. Il chevauche l'équateur avec une longueur maximale de 1 131 km et une largeur maximale de 1 025 km. Il est délimité au nord par l'Éthiopie, à l'est par la Somalie, au sud-est par l'océan Indien, au sud par la Tanzanie, à l'ouest par l'Ouganda et au nord-ouest par le Soudan du Sud.

Il partage environ six (6) plans d'eau intérieurs avec la Tanzanie, l'Ouganda et l'Éthiopie. Pour la Tanzanie, cela comprend le lac Jipe, le lac Chala, le lac Amboseli, le lac Natron et le lac Victoria. Pour l'Ouganda, cela inclut le lac Victoria. Pour l'Éthiopie, cela inclut le lac Turkana.

Vous trouverez également l'archipel de Lamu, où se trouvent toutes les destinations insulaires recherchées, sur sa côte nord. Cela comprend l'île de Pate, l'île de Manda, l'île de Lamu et de nombreuses autres petites îles.

Histoire

L'ère précoloniale du Kenya était gouvernée par les peuples de langue couchitique d'Afrique du Nord, les peuples nilotiques et les peuples bantous. En raison de la proximité du pays avec la péninsule arabique, le commerce a rapidement commencé, reliant le Kenya au marché européen et l'ouvrant aux colonisateurs occidentaux.

Le Kenya a été colonisé pour la première fois par les Portugais en 1498 et plus tard donné à Oman jusqu'aux années 1600. Avant l'aube du XVIIe siècle, le Kenya fut à nouveau infiltré par les Européens et devint une colonie britannique en 1920. C'est à travers le mouvement Mau Mau de 1942 que le Kenya commença à se battre pour son indépendance. Dix ans plus tard, en raison de l'intensification des soulèvements des indigènes et de l'extrême brutalité envers les combattants de la liberté africains, les Africains se sont lentement fait entendre au Conseil législatif du Kenya. Ce n'est qu'en 1963 que le Kenya a obtenu son statut souverain avec Jomo Kenyatta comme premier Premier ministre.

Langues parlées

La langue officielle du Kenya est le kiswahili, qui provient à la fois des langues bantoues et arabes. C'est la langue prédominante en Afrique de l'Est, et c'est la seule langue africaine reconnue par l'Union africaine. Près de 70% des Kényans sont originaires des Bantous, 30% des Nilotiques et la minorité est composée d'Européens, d'Arabes et d'Indiens.

La deuxième langue la plus parlée au Kenya est l'anglais. Cela peut être attribué au fait que le Kenya était une colonie britannique entre 1920 et 1963. Lorsque vous voyagez au Kenya, ne soyez pas trop surpris de rencontrer des natifs kenyans qui parlent très couramment l'anglais britannique.

Gouvernement

La République du Kenya est un pays démocratique parlementaire qui fonctionne sur un système politique multipartite. Outre le gouvernement national, chacun des 47 comtés a un chef de l'exécutif local qui travaille de manière interdépendante avec le gouvernement national.

Le pouvoir exécutif national se compose du président, du vice-président et des secrétaires de cabinet. Le président et le vice-président sont élus par le peuple, tandis que les secrétaires de cabinet sont nommés par le président. Le pouvoir législatif (parlement) est divisé en le Sénat et l'Assemblée nationale, dont les membres sont également élus par les électeurs inscrits. Le président, les membres du Sénat, de l'Assemblée nationale et les gouverneurs de comté ont tous un mandat de cinq ans.

Tourisme

En 2019, le Kenya a accueilli plus de 2 035 000 visiteurs internationaux. Il s'agit d'une augmentation de près de 40 % par rapport à cinq (5) ans auparavant. Le Kenya a enregistré une augmentation constante du nombre de visiteurs au fil des ans, et cela a été attribué au tourisme de safari qui devenait de plus en plus populaire.

Le Kenya compte environ 54 parcs nationaux. Avec cette quantité de refuges fauniques et d'écozones paysagères, le Kenya est loin d'être l'un des leaders de l'industrie mondiale du tourisme. C'est même la seule ville au monde qui abrite une réserve animalière florissante et un parc national dans la même zone, et qui plus est, à proximité du centre-ville !

Si vous visitez le Kenya, ne restez pas à l'intérieur ou juste dans la ville. Le pays a tellement de choses à voir, et c'est certainement le meilleur endroit pour faire un road trip !

FAQ PDI

Il existe différentes classes de permis de conduire au Kenya . Cependant, pour un étranger, un permis de conduire international est essentiel car il vous permet de conduire légalement dans des pays étrangers. Cela ne remplace pas votre permis de conduire national ; cependant, cela vous aide à expliquer votre identité aux autorités concernées qui ne comprennent pas la langue utilisée dans votre permis de conduire natif. Il est également utilisé dans certains autres pays pour demander un permis de conduire de visiteur ou un permis de conduire local permanent (dans le cas des expatriés).

Ai-je besoin d'un permis de conduire international au Kenya ?

Un permis de conduire international est l'un (1) des documents valides pour conduire au Kenya. Vous pouvez conduire au Kenya en tant que titulaire d'un passeport étranger, mais uniquement si vous possédez un permis de conduire national valide de votre pays d'origine et un permis de conduire international. Par exemple, si vous êtes un résident américain, vous pouvez conduire au Kenya avec votre permis américain.

Un permis de conduire international est le plus nécessaire au Kenya si votre permis de conduire national n'est pas écrit/imprimé en alphabets swahili, anglais ou romain. Pour plus de commodité, vous pouvez utiliser un permis de conduire numérique international au Kenya si vous ne souhaitez pas conserver de documents physiques supplémentaires.

Un permis de conduire international est également avantageux lorsque vous souhaitez convertir votre permis de conduire natif en un permis de conduire kenyan. Cela s'applique aux personnes qui souhaitent/ont besoin de rester au Kenya plus longtemps que la durée autorisée du visa touristique. Tout ce que vous avez à faire est de vous inscrire / vous connecter au portail eCitizen de la National Transport and Safety Authority (NTSA), de naviguer jusqu'à l'onglet "Application", puis "Driving License Application", et enfin, "Conversion of Foreign License Application".

Comment renouveler mon permis de conduire au Kenya ?

Pour les expatriés qui ont obtenu un permis de conduire local au Kenya, le renouvellement du permis de conduire doit être effectué tous les trois (3) ans. Cela s'applique que vous ayez obtenu votre permis de conduire local par le biais d'une nouvelle demande ou de la conversion de votre permis de conduire étranger. Les demandes de nouvelle licence et de renouvellement d'une ancienne licence peuvent être effectuées en ligne sur eCitizen.com.

D'autre part, pour le renouvellement du permis de conduire international au Kenya, vous devrez suivre exactement le même processus que lorsque vous avez demandé un nouveau permis de conduire international. Il n'y a pratiquement pas de processus de renouvellement, donc une fois que votre IDP expire, vous devrez soumettre une nouvelle demande. Si vous souhaitez avoir des questions sur le renouvellement de votre permis de conduire au Kenya (IDP), vous pouvez demander au support client en direct 24h/24 et 7j/7 de l'International Driver's Association.

Puis-je utiliser mon permis de conduire natif au Kenya sans IDP ?

Comme mentionné, le Kenya autorise les ressortissants étrangers à conduire dans le pays avec leur permis de conduire national pendant un maximum de 90 jours ou tel qu'autorisé par leur visa. Par exemple, vous pouvez aller conduire au Kenya avec un permis américain et ne plus avoir besoin d'obtenir un permis de conduire de visiteur. Cependant, comme mentionné, si votre permis de conduire n'est pas en anglais ou en swahili, vous devrez obtenir un permis de conduire international.

Le permis de conduire international vous aidera non seulement à expliquer votre identité et vos qualifications de conduite aux autorités locales, mais il vous permettra également de louer une voiture au Kenya. Les sociétés de location de voitures exigent que les bailleurs aient une assurance automobile au tiers. Un permis de conduire international sera un document valide pour garantir une police d'assurance automobile.

Dois-je prendre des cours de conduite au Kenya pour obtenir un IDP ?

Si vous ne séjournez au Kenya que pour une courte durée et que vous êtes qualifié pour utiliser votre permis de conduire national et votre IDP, vous n'avez pas besoin de passer un examen de conduite, et encore moins de prendre des cours de conduite au Kenya pour obtenir un IDP. . Cependant, si c'est la première fois que vous conduisez dans un pays étranger et que vous conduisez pour la première fois sur le côté gauche de la route, il serait avantageux pour vous de suivre des cours de conduite au Kenya.

Il existe de nombreuses auto-écoles réputées au Kenya. Voici quelques instructeurs/écoles que vous pouvez consulter :



  • Académie de conduite Heltz
  • École de conduite pour aînés
  • École de conduite AA
  • École de conduite de Kericho
  • Auto-école des Pétanns
  • École de conduite des ailes
  • École de conduite Rocky
  • École de conduite Iqra-Hurlingham Plaza
  • Auto-école Karengata
  • École de conduite Gloire

Comment obtenir un nouveau permis de conduire au Kenya pour les étrangers ?

L'obtention d'un permis de conduire international pour le Kenya ne prend que quelques étapes simples. Cependant, l'une (1) des préoccupations les plus fréquentes est le temps qu'il faut pour obtenir un permis de conduire au Kenya. Eh bien, nous comprenons la valeur de votre temps. Pour ceux qui sont des voyageurs constants, la commodité est un must. Donc, si vous allez sécuriser un IDP avec nous, cela ne prendra que quelques bonnes 10 à 20 minutes de votre temps.

De plus, pour ceux qui ont besoin d'un IDP dans les plus brefs délais, ils peuvent obtenir un permis de conduire numérique international au Kenya ou choisir l'option d'expédition express. Si vous souhaitez savoir comment remplacer un permis de conduire perdu au Kenya (IDP, c'est-à-dire), vous devez contacter le support client IDA. Les clients IDA bénéficient d'un service de remplacement gratuit.

Si vous avez au moins 18 ans et que vous possédez un permis de conduire valide de votre pays d'origine, préparez votre permis de conduire scanné, des photos récentes de format passeport et une carte de crédit. Une fois que vous avez les exigences prêtes, suivez les étapes ci-dessous :

  1. Sur notre page d'accueil, accédez à "Démarrer mon application".
  2. Choisissez le plan IDP qui répondra à vos besoins de voyage.
  3. Complétez vos informations personnelles.
  4. Précisez vos coordonnées de livraison.
  5. Payez votre IDP en utilisant une carte de crédit ou un compte Paypal.
  6. Vérifiez Votre Identité.
  7. Attendez la confirmation.

Louer une voiture au Kenya

La meilleure façon de découvrir le Kenya est de l'explorer avec votre propre voiture. Les sociétés de location de voitures proposent différents types de véhicules pouvant répondre à tous les endroits. Néanmoins, la bonne voiture pour vous dépendra de votre itinéraire et de votre budget. Il serait utile de planifier à l'avance votre itinéraire car les locations de voitures sont souvent moins chères lorsqu'elles sont réservées à l'avance.

Sociétés de location de voitures

La plupart des sociétés de location de voitures sont situées à Nairobi. Lorsque vous choisissez où louer votre voiture, assurez-vous de faire des recherches sur deux (2) entreprises ou plus et comparez les éléments suivants :

  • Tarification (location, frais de dossier, assurances, entretien, carburant, suppléments, charges de jours supplémentaires, charges liées à l'âge, etc.)
  • Lieux de prise en charge et de dépose
  • État du véhicule
  • Avis des clients
  • Taux de réponse de l'entreprise
  • Autres politiques et promotions de l'entreprise

Vous pouvez commencer votre recherche sur les sociétés de location de voitures répertoriées ici :

  • Services de location de voitures enya
  • Location N' Drive Kenya Ltd.
  • Location de voiture pas cher au Kenya
  • Location de voiture à Porto Kenya
  • Services de location de voiture à Nairobi
  • Location de voiture en ligne au Kenya
  • Location de voiture Élite
  • Services de location de voitures de métro
  • Location de voiture de marché
  • Central Rent-a-Car
  • Location d'autos Magnum
  • Jerry Cabs et location de voitures
  • Location de voiture Mombasa
  • Location de voiture à la patrie
  • Budget Rent A Car
  • Location de voiture Apix

Documents requis

Il n'est pas si difficile de louer une voiture au Kenya. Le processus et les politiques sont plus ou moins similaires à ceux d'autres pays. Pour louer une voiture au Kenya, vous devez satisfaire aux conditions suivantes :

  • Permis de conduire valide du pays d'origine
  • Permis de conduire international valide
  • Passeport valide

Une question courante également posée par de nombreux voyageurs est de savoir s'il est nécessaire de suivre des cours de conduite au Kenya pour pouvoir louer une voiture. La réponse est non, ce n'est pas obligatoire. Cependant, vous pouvez prendre des cours avant de louer si vous voulez vous assurer que vous ne mettez pas le véhicule en danger.

Meilleures écoles de conduite au Kenya

Il est difficile d'identifier la meilleure auto-école au Kenya car les auto-écoles offrent différents types de services qui améliorent l'expérience d'apprentissage de leurs élèves. Vous pouvez vous référer à la liste des écoles dans la section FAQ IDP ci-dessus. Lors du choix de la bonne auto-école, vous devez vous pencher sur les éléments suivants :

  • Satisfaction et avis des clients
  • Temps d'attente
  • Durée de la formation
  • Types de véhicules dans lesquels ils vous forment
  • instructeurs

Types de véhicules

Votre permis national et votre IDP dicteront les voitures que vous pouvez légalement utiliser pour conduire. Les classes de véhicules au Kenya sont classées comme suit :

  • A1 : Cyclomoteur
  • A2 : Moto légère
  • A3 : Moto Taxi (100 cc), coursiers (jusqu'à 100 kg) et trois-roues (peut transporter un passager)
  • B1 : Moto-taxi, coursiers et trois-roues (avec une capacité supérieure à celle des véhicules A3)
  • B2 : Véhicule Léger Automatique (jusqu'à sept passagers)
  • B3 : Véhicule Léger Professionnel
  • C1 : Camion
  • C : Camion moyen
  • CE : Camion lourd avec remorque
  • D1 : Fourgon
  • J2 : minibus

Si vous êtes IDP dit que votre permis est pour les véhicules légers (Catégorie B), vous pouvez louer des berlines, des SUV, d'autres types de voitures. Si votre IDP indique uniquement des véhicules de classe A, vous ne pouvez louer que des motos.

Si vous souhaitez partir à l'aventure en safari, les véhicules tout-terrain 4x4 sont recommandés. Vous devrez réserver cela auprès d'un voyagiste car les 4x4 sont généralement accompagnés d'un chauffeur autorisé.

Coût de location de voiture

Les locations de voitures au Kenya peuvent aller de 30 à 200 USD par jour. Les mini-voitures qui ne peuvent en accueillir que deux (2) sont les moins chères, tandis que les fourgonnettes et les VUS de luxe sont les plus chers. Vous pourrez peut-être trouver des locations plus économiques en dessous de 30 USD, mais assurez-vous que la société avec laquelle vous louez est légale (avec des papiers complets). De plus, vous pouvez également réduire vos dépenses de location en ne surclassant pas, en nettoyant votre propre voiture et en réservant à l'avance.

Conditions d'âge

Vous devez avoir au moins 25 ans pour louer une voiture au Kenya. Cependant, certaines sociétés de location de voitures autorisent la location de voitures dès l'âge de 21 ans, à condition qu'elles paient des frais supplémentaires.

On pense que les jeunes sont plus vulnérables en raison de leur expérience de conduite moindre. Si vous avez moins de 25 ans, avoir au moins deux (2) ans d'expérience de conduite complète peut vous aider dans certaines sociétés de location de voitures.

Coût de l'assurance automobile

Le coût de l'assurance automobile dépend de plusieurs facteurs. La raison pour laquelle les compagnies d'assurance vous envoient des devis et non des menus à taux fixe est qu'elles doivent d'abord calculer votre prime en fonction de votre âge, de la durée de votre police préférée et de votre couverture préférée.

Certaines compagnies d'assurance automobile proposent également des tarifs journaliers pour certains des coureurs. Si vous envisagez de louer une voiture au Kenya, vous pouvez vous attendre à ce que la société de location de voitures vous propose des garanties d'assurance supplémentaires en plus de sa couverture standard.

Police d'assurance automobile

L'assurance automobile vous protégera de tout incident fâcheux et de toute responsabilité légale lors de l'utilisation d'un véhicule à moteur. L'une des questions les plus courantes que nous recevons est de savoir si les étrangers peuvent conduire sans assurance au Kenya. Eh bien, l'assurance automobile au Kenya est obligatoire par la loi. Toutes les voitures immatriculées, ou les conducteurs, doivent avoir une assurance automobile avant de prendre la route.

Il existe différents types de produits d'assurance automobile dont vous pouvez bénéficier au Kenya. Ceux-ci incluent, mais sans s'y limiter :

  • Couverture accident de tiers - indemnisation des biens d'autrui ou de la perte de la vie à la suite d'un accident que vous avez causé
  • Assurance vol - indemnisation en cas de vol de votre voiture ou de ses composants
  • Politique incendie - indemnisation lorsque votre voiture prend feu à la suite d'accidents ou de dysfonctionnements
  • Couverture terrorisme - indemnisation des dommages et pertes résultant d'actes de terrorisme commis par des tiers
  • Excess Protector - supprime les exigences "Excess" lorsque vous faites une réclamation
  • Couverture de pare-brise - compensation pour pare-brise cassé accidentellement
  • Sauvetage routier, remorquage et récupération - services de secours en cas de dommages à la voiture, de collision, de panne de voiture et d'incidents connexes

Lorsque vous louez une voiture au Kenya, vous n'avez pas besoin de rechercher votre propre assurance car les sociétés de location de voitures la prépareront déjà pour vous. Vous devrez quand même payer pour cela. Vous devrez peut-être également payer une couverture supplémentaire en fonction de la politique de la société de location de voitures.

Autres faits

Certaines personnes peuvent trouver la location de voiture un peu gênante en raison de la planification qu'elle nécessite. Cependant, louer une voiture au Kenya n'est pas vraiment si mal. Voici quelques autres faits qui peuvent vous aider à décider.

Quelle est l'exigence pour obtenir une assurance automobile au Kenya

Vous ne pouvez utiliser/louer un véhicule immatriculé au Kenya que si vous avez souscrit une police d'assurance pour vous-même, indiquant spécifiquement l'unité de location de voiture couverte par votre police. Lorsque vous louez une voiture, la société placera la police à votre nom une fois que vous aurez payé l'assurance. Encore une fois, vous ne pouvez pas louer et conduire sans assurance au Kenya.

L'assurance automobile minimale requise par la plupart des comtés est la couverture de responsabilité. Cela comprend la responsabilité civile pour les dommages corporels et la responsabilité civile pour les dommages matériels. Cependant, la plupart des entreprises exigeront que vous ayez une assurance automobile complète et une couverture collision avec les locations de voitures.

C'est à ce moment que votre permis de conduire international sera également utile. Les compagnies d'assurance automobile exigent que les conducteurs étrangers présentent un IDP valide pour bénéficier de l'assurance.

Est-il préférable de louer une voiture que de prendre les transports en commun au Kenya ?

Le Kenya n'a pas de système de transport de masse organisé. Vous trouverez cependant des bus, des fourgonnettes, des motos, des vélos et des tricycles qui ont servi le public en déplacement depuis les années 1950. Malheureusement, ceux-ci fonctionnent principalement dans la capitale de Nairobi. Avec la mise en place d'itinéraires clairs et officiels uniquement au 21e siècle, le secteur des transports publics au Kenya continue de faire face aux défis suivants :

  • Véhicules surchargés
  • Longues files d'attente dans les terminaux
  • Utilisation inefficace de la route
  • Transports en commun à faible capacité
  • Manque de transport en commun
  • Mauvais état du véhicule
  • Système de gestion du trafic et conception des routes inadéquats

Si votre voyage implique des déplacements inter-comtés, votre deuxième meilleure option de trajet consiste à louer des taxis à tarif fixe qui peuvent vous facturer un montant important. Avec cela, il est recommandé de conduire plutôt de manière autonome; et lorsque vous louez une voiture de location aller simple domestique, assurez-vous que l'entreprise opère conformément aux normes légales.

Masai Mara Game Reserve Kenya Photo par Craig Stevenson

Les règles de la route au Kenya

Afin d'avoir une expérience de voyage fluide au Kenya, il est important que tout le monde sur la route respecte les règles de circulation - que ce soit dans les centres de Nairobi et de Mombasa, à la périphérie le long du Serengetti ou sur les rives du lac Turkana.

Règlements importants

Si vous ne respectez pas le code de la route, vous risquez les conséquences correspondantes, notamment des accidents, le paiement d'amendes, l'emprisonnement et la confiscation de votre permis de conduire. Néanmoins, tant que vous pensez à la sécurité et à la conduite responsable, tout devrait bien se passer.

Alcool au volant

Boire de l'alcool diminuera votre capacité à vous concentrer, à évaluer les situations et à réagir rapidement. Ceci est plus risqué lorsque vous conduisez à côté d'autres véhicules, que vous tournez, que vous vous arrêtez, que vous faites marche arrière, que vous vous garez et que vous effectuez d'autres activités de manœuvre.

Les autorités kenyanes font passer des alcootests sur les conducteurs suspects, et il est illégal de refuser ou de ne pas se conformer. Si vous êtes surpris en train de conduire en état d'ébriété, la pénalité pour conduite en état d'ébriété au Kenya est un paiement d'au moins 100 000 Ksh. De même, selon le degré de violation, vous pouvez faire face à une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à deux (2) ans.

Si vous voulez boire de l'alcool et que vous devez continuer à conduire, assurez-vous de n'en boire qu'une petite quantité. Cela permet de s'assurer que vous ne dépassez pas 0,35 g/litre d'haleine ou 0,8 g/litre de sang. Mieux encore, trouvez un chauffeur qui ne boit pas pour vous emmener à votre destination.

Lois sur le stationnement

Le Kenya a des lois locales strictes pour le stationnement. Vous ne devez vous garer que sur des emplacements/baies de stationnement désignés, sous peine de payer une amende pouvant aller jusqu'à 50 000 Ksh et une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à trois (3) mois. Pour compenser la demande croissante d'aires de stationnement dans les belles villes du Kenya, le gouvernement autorise même des entités privées à établir des aires de stationnement pour le grand public à un prix minime.

Les véhicules exemptés de cette loi sont ceux en état d'urgence ou les véhicules répondant aux urgences. Si votre voiture tombe en panne et que vous devez attendre les services de secours/remorquage, assurez-vous de placer un triangle ou tout autre panneau avant et après votre voiture.

Assurez-vous que votre véhicule est en bon état

Avant de prendre la route, vérifiez régulièrement l'état de votre véhicule. Il doit être mécaniquement solide et les extérieurs (comme les rétroviseurs, les pare-brise, les pneus, les lumières, etc.) ne sont pas cassés. Si vous conduisez une voiture de location, assurez-vous de demander un équipement de sécurité et d'urgence à votre société de location de voitures. Cela peut inclure un petit extincteur, un triangle d'avertissement, une trousse de premiers soins, un pneu de rechange, un cric et un câble de démarrage, pour n'en nommer que quelques-uns.

Normes générales de conduite

Si vous parcourez le Kenya Traffic Act, vous constaterez que les politiques sont bien conçues pour répondre aux différentes conditions routières et de véhicules dans le pays (comme cela devrait également être le cas dans tous les autres pays). Bien que ces normes soient universelles, ce qui distingue chaque pays, ce sont les sanctions correspondantes. La disposition ci-dessous est ce dont vous devrez vous souvenir au Kenya.

Limites de vitesse

Lorsque vous conduisez n'importe où dans le monde, vous ne devez pas conduire trop vite ni conduire trop lentement. Une conduite rapide peut provoquer des accidents, tandis qu'une conduite trop lente peut gêner les autres véhicules pressés. Au Kenya, vous ne devez pas conduire au-delà de la limite de vitesse suivante :

  • Autoroute (voitures à moteur) - 130 km/h
  • Autoroute (véhicules de service public) - 100 km/h
  • Routes principales urbaines (centres commerciaux, cantons, villes, etc.) - 50 km/h
  • Zones spéciales (c.-à-d. écoles) - 50 km/h
  • Routes rurales du Kenya - 110 km/h

Si vous êtes surpris en train de violer les limitations de vitesse en général, vous serez passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 100Ksh. De plus, si vous défiez les règles dans les zones scolaires, vous serez passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 20 000 Ksh.

Directions routières

Le Kenya compte de nombreux ronds-points. Avec cela, vous devez savoir dans quelle voie vous devez vous diriger à l'approche du rond-point. De plus, une fois que vous êtes à l'intérieur du rond-point et que votre sortie est à mi-chemin d'où vous venez, vous devez manœuvrer vers la voie des véhicules à conduite à droite. En revanche, si votre sortie est plus proche (comme la 1ère sortie), vous devez rester sur la voie de gauche. Assurez-vous de faire attention aux panneaux directionnels à l'approche des ronds-points.

Panneaux de signalisation au Kenya

Les panneaux de signalisation au Kenya sont divisés en trois (3) catégories principales : les panneaux réglementaires, les panneaux de guidage et les panneaux d'avertissement. Cela ne devrait pas vous dérouter car les normes sont toujours similaires à celles d'autres pays. Les panneaux triangulaires sont destinés à l'avertissement, les panneaux circulaires sont les panneaux réglementaires, tandis que les panneaux rectangulaires sont destinés à informer les usagers de la route.

Panneaux de signalisation:



  • Ralentisseurs
  • Surface de la route inégale
  • Chutes de pierres devant
  • Courbe aveugle
  • Fusionner le trafic
  • Construction de routes à venir
  • Routes kenyanes étroites à venir
  • Autres signes qui avertissent les utilisateurs d'un danger potentiel

Signes réglementaires:



  • Ce n'est pas ton tour
  • Stationnement interdit
  • Une manière
  • Ne pas allumer le feu rouge
  • Chargement et déchargement uniquement
  • Ne pas entrer
  • Fausse route
  • Arrêter
  • Restez à droite
  • Autres panneaux indiquant aux usagers de la route ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire

Panneaux informatifs :

  • son chemin vers
  • Noms de rue
  • H (Hôpital)
  • Zone piétonne
  • piste cyclable
  • 350 mètres à
  • Autres panneaux informant les usagers de la route des directions

Droit de passage

Les véhicules qui sont exemptés de toutes les lois locales pour la circulation sont les véhicules d'urgence et ceux appartenant au cortège présidentiel. Les véhicules d'urgence comprennent les camions de pompiers, les ambulances et les véhicules de police. Cependant, il convient de noter que ces véhicules ne sont exemptés que lorsqu'ils sont en mission officielle. Cela signifie qu'ils sont utilisés pour répondre à une urgence ou à un incident routier.

Si une ambulance, une voiture de police ou un camion de pompiers n'est pas utilisé pour répondre aux urgences, il serait illégal pour eux d'utiliser leurs sirènes, de se garer dans un espace de stationnement non désigné et de dépasser les limites de vitesse.

Âge légal pour conduire


Pour conduire un véhicule de tourisme léger au Kenya, vous devez avoir au moins 18 ans. Il existe plus de dix (10) classes de permis de conduire au Kenya, chacune permettant la conduite de différentes classes de véhicules au Kenya. Ainsi, la conduite légale dépendra également de la classe du véhicule et du type de permis. Par exemple, les jeunes de 16 ans sont autorisés à conduire mais uniquement à l'aide de cyclomoteurs, sans passagers ni charges. De même, pour conduire un taxi-moto, un camion lourd avec remorque et un gros bus, vous devez avoir respectivement au moins 21, 28 et 30 ans.

Pour les touristes qui voyagent uniquement pour le plaisir, les véhicules légers sont le type de location le plus courant. De plus, même si vous avez plus de 28 ans, vous ne serez pas autorisé à conduire d'autres types de véhicules, sauf si cela est indiqué sur votre permis de conduire natif et votre permis de conduire international.

Lois sur les dépassements

Le dépassement est l'une des compétences de manœuvre les plus délicates qu'un conducteur puisse maîtriser. C'est parce que vous devez estimer soigneusement la vitesse des véhicules que vous dépassez tout en gardant le contrôle de vos propres taux d'accélération-décélération et de votre timing. De plus, les dépassements peuvent être encore plus délicats pour les personnes qui n'ont pas l'habitude de conduire sur le côté gauche de la route. Par conséquent, si vous êtes prêt à suivre des cours de conduite au Kenya, assurez-vous de vraiment perfectionner vos compétences en matière de dépassement.

Néanmoins, voici quelques points à retenir lors d'un dépassement :

  • Dépasser par la droite
  • La route est assez dégagée devant
  • Aucun véhicule n'essaie de vous dépasser
  • Déplacez-vous rapidement devant le véhicule que vous souhaitez dépasser
  • Signalez lorsque vous sortez de votre voie et avant de dépasser
  • Dépasser uniquement dans les sections marquées d'une ligne brisée
  • Ne dépassez pas à un carrefour

Côté conduite au Kenya

Le côté conducteur au Kenya est sur le côté gauche de la route. C'est l'un des 13 pays africains qui roulent de ce côté de la route. Les étrangers qui n'ont pas l'habitude de conduire de ce côté de la route sont encouragés à suivre des cours dans des auto-écoles agréées au Kenya. Si vous ne passez que peu de temps au Kenya et que vous n'avez pas assez de temps pour suivre des cours de conduite, vous pouvez peut-être organiser avec votre école des cours pratiques vers les différentes destinations de conduite des étrangers.

L'étiquette de conduite au Kenya

Outre le respect du code de la route, un bon comportement routier est primordial pour maintenir la paix et l'ordre sur la route. Il peut y avoir des conducteurs indisciplinés, donc si vous respectez l'étiquette routière appropriée, vous pourrez peut-être éviter les accidents fâcheux causés par eux.

Panne de voiture

Les pannes de voiture peuvent impliquer le dégonflage des pneus, des réservoirs de carburant vides, une surchauffe, des problèmes de batterie, etc. Si aucun autre danger potentiel ne s'est développé, comme un incendie, éloignez votre véhicule du milieu de la route. Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, essayez de trouver des personnes à proximité qui peuvent vous aider. De plus, vous devez observer ce qui suit :

  • Allumez vos feux de détresse même si la voiture est déjà sur le bord de la route
  • Placez un triangle de signalisation au moins 40m avant et après votre voiture
  • Appelez immédiatement votre société de location de voitures pour obtenir de l'aide

Arrêts de police

Lorsque la police de la circulation vous fait signe au hasard à l'extérieur d'un point de contrôle, ralentissez et arrêtez-vous complètement. Assurez-vous de faire preuve de courtoisie et de comportement lorsque vous parlez à la police. Préparez vos documents de conduite tels que votre permis et vos papiers d'immatriculation. Par précaution, assurez-vous de verrouiller toutes les portes de votre voiture avant de vous arrêter complètement. Vous n'avez pas non plus besoin de sortir de votre véhicule, sauf si on vous dit de le faire.

Pour éviter que des agents corrompus ne vous facturent injustement, assurez-vous d'avoir l'application M-Pesa. Il s'agit d'un logiciel de paiement mobile où vous pouvez payer pour vos infractions au code de la route au lieu de donner de l'argent aux agents.

Demander des directions

Au cas où vous vous perdriez en conduisant au Kenya, vous pouvez approcher les habitants les plus proches et leur demander courtoisement. Assurez-vous de connaître le nom correct de l'endroit où vous vous dirigez et montrez-leur des photos ou la carte pour vous aider. Beaucoup de Kenyans comprennent très bien l'anglais. Mais si vous voulez pratiquer vos compétences en swahili, vous pouvez utiliser les phrases suivantes :

"Bonjour" - " Halo "

"Pouvez-vous m'aider?" - " Unaweza kunisaidia ? "

« Pouvez-vous me dire où cela se trouve » - « Unaweza kuniambia hii iko wapi ? »

« Où dois-je passer ? » - « Nipite wapi ?

"Merci beaucoup" - " Asante sana "

"Bonne journée" - " Kuwa na siku njema "

Points de contrôle

Le Kenya compte de nombreux postes de contrôle de la police, comme des postes de contrôle de la sobriété. Ceux-ci sont généralement marqués par des bandes à pointes basses à travers la route. Les points de contrôle visent à s'assurer que vous conduisez légalement et que vous êtes dans un état d'esprit et de corps sain (pas ivre, en bref). Même si la police ne vous fait pas signe, réduisez simplement votre vitesse si vous rencontrez des points de contrôle.

Autres conseils


Vous pouvez rencontrer de nombreuses situations routières uniques au Kenya. Tant que vous vous souvenez de la sécurité des autres usagers de la route, vous devriez être capable de bien gérer ces situations. Voici deux (2) autres conseils pour conduire au Kenya.

Comment traverser les intersections kenyanes ?

Une fois assis dans le siège du conducteur, vous devriez avoir une vue complète de la route. Cela signifie que le pare-brise et les vitres ne sont pas cassés pour que vous puissiez vérifier les deux sens sans restriction. Il est important de réduire votre vitesse et de regarder des deux côtés, surtout lorsque vous êtes à une intersection achalandée, pour vous assurer qu'il n'y a pas de véhicules d'urgence ou d'autres véhicules venant en sens inverse auxquels vous devez céder le passage.


En dehors de cela, regarder dans les deux sens vous assurera de ne pas entrer en collision avec d'autres véhicules qui traversent également l'intersection. Vous devez toujours conserver suffisamment d'espace, surtout lorsque vous tournez un coin.

Y a-t-il des animaux sur les routes kenyanes ?

Lorsque vous conduisez hors de la ville et dans les zones rurales, vous pouvez rencontrer des animaux, à la fois domestiques et sauvages. Les parcs nationaux et les zones d'aventure de safari au Kenya sont rarement clôturés, de sorte que les animaux se promènent librement.

Avec cela, lorsque vous croisez des animaux sur la route, réduisez votre vitesse et laissez-leur de la place pour passer. Si les animaux traversent la route, attendez qu'ils sortent de la route et ne klaxonnez pas votre voiture ou ne faites pas tourner votre moteur. S'il y a d'autres véhicules derrière vous, vous pouvez également leur signaler que vous attendez que les animaux traversent. C'est pour eux d'éviter d'effrayer les animaux aussi.

Que dois-je faire si je cause un accident de la route ?

Si vous rencontrez un accident, arrêtez-vous immédiatement et ne vous éloignez pas. Vous pouvez être accusé d'infraction avec délit de fuite si vous le faites. Vous devez également appeler la police immédiatement.

Si des passagers ou d'autres usagers de la route sont blessés à la suite de l'accident, essayez d'administrer les premiers secours et appelez immédiatement une ambulance. Aidez à garder la victime calme et faites-lui savoir que de l'aide est en route. Pour les véhicules impliqués dans l'accident, ne les éloignez pas des lieux et prenez des photos tout de suite si vous en avez les moyens. Cela ne permet pas de fournir des preuves à votre compagnie d'assurance et d'avoir des preuves non falsifiées pour la police.

Une fois la police arrivée, vous devez fournir toutes les informations nécessaires. Si vous ne fournissez pas les informations correctes à la police, vous serez tenu responsable d'infractions supplémentaires.

Conditions de conduite au Kenya

Si c'est la première fois que vous conduisez en Afrique, sachez que c'est l'un des meilleurs endroits au monde pour conduire en raison de ses vastes parcs naturels. Au Kenya, tout comme dans d'autres pays africains, les safaris sont les plus populaires. Mais le réseau routier de 177 800 km offre-t-il suffisamment de conditions pour conduire en toute sécurité au Kenya ?

Statistiques d'accidents

Une étude basée sur les données sur les accidents de la route entre 2015 et 2020 au Kenya a montré qu'environ 3 000 à 4 500 décès surviennent chaque année dans le pays en raison d'accidents de la route. Plus précisément, la NSTA a enregistré une augmentation de 46,5% et 26,31% des blessures et des décès sur la route, respectivement. Tout cela se traduit par un maximum de 8,7 décès pour 100 000 personnes. De plus, on pense même qu'il s'agit d'une sous-estimation de la situation réelle au Kenya si vous la comparez aux statistiques de l'Organisation mondiale de la santé.

La majorité des accidents de la route au Kenya sont d'origine humaine. Cela comprend les conducteurs ivres, les excès de vitesse et les autres conducteurs indisciplinés. Nairobi a les cas les plus élevés d'incidents de renversement et de délit de fuite, donc si vous vous retrouvez à conduire dans les zones urbaines (même à Mombasa), assurez-vous de conduire de manière défensive. Cela signifie que vous devez anticiper et repérer les dangers potentiels avant qu'ils ne se transforment en catastrophe.

Véhicules communs

Vous pouvez trouver des véhicules urbains courants au Kenya comme des berlines. Mais un autre type de véhicule très courant au Kenya est le véhicule Safari. C'est encore un terme général qui est utilisé pour les véhicules utilisés dans les safaris ; cependant, ces types de véhicules sont vraiment construits et conçus pour protéger et apporter du confort à leurs utilisateurs dans des conditions de safari intenses. Les véhicules Safari sont soit fermés, soit ouverts. En fonction de votre itinéraire et de votre région, vous devez d'abord consulter votre société de location de voitures pour savoir quel type de véhicule de safari serait le mieux à utiliser.

Les routes à péage

Des routes à péage existent au Kenya. Vous devrez payer entre 0,01 USD et 0,03 USD par km si vous traversez les routes kenyanes suivantes :

  • Autoroute Nairobi - Nakuru - Mau Sumit
  • Autoroute Nairobi - Mombasa
  • Nairobi - Autoroute Thika
  • Contournement sud de Nairobi
  • Pont Mtwapa
  • Nouveau pont de Nyali

Les routes à péage sur les cartes du Kenya sont régies par la loi sur le péage des routes publiques du Kenya. Si vous refusez de payer les frais de péage, vous pouvez être passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 5 000 Ksh ou d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à six (6) mois.

Cas de route

Sur plus de 63 500 km de routes principales classées au Kenya, près de 48 % sont des routes en terre, 36 % des routes en gravier et le reste des routes goudronnées. Selon les données d'inventaire routier du Kenya Roads Board, environ 40,7 % des routes kenyanes goudronnées du pays sont en mauvais état, tandis que 35,6 % d'entre elles sont en bon état. Pour les routes kenyanes non goudronnées, la majorité d'entre elles sont également en mauvais état.

Les routes pavées du General Kenya se trouvent dans le quartier des affaires de Nairobi, et celles-ci se présentent principalement sur deux (2) chaussées avec deux (2) à quatre (4) voies chacune. Il y a rarement des nids-de-poule dans les routes kenyanes pavées ; cependant, si vous voyagez en dehors des centres urbains, vous devrez peut-être faire attention aux nids-de-poule, surtout pendant la saison des pluies.

Culture de conduite

Le Kenya a encore beaucoup à faire en matière de sécurité routière. L'un (1) des plus grands défis pour y parvenir est de trouver des moyens de discipliner les conducteurs de Matatu. Des études sociologiques ont noté que l'anarchie des conducteurs locaux, en particulier les conducteurs de transport en commun, découle principalement de la nécessité économique - qu'il est nécessaire de se hâter pour effectuer plus de déplacements. C'est inévitable où que vous alliez au Kenya. En tant que tel, il est recommandé de faire preuve de patience à tout moment et d'éviter d'aggraver les situations stressantes.

Choses à faire au Kenya

Le Kenya n'est pas seulement une destination idéale pour les aventures de safari. Si vous souhaitez rester au Kenya plus longtemps que ce qui est autorisé par un visa touristique, vous pouvez explorer les activités répertoriées dans cette section.

Conduire en tant que touriste

Si vous songez à réserver un forfait safari au Kenya, détrompez-vous ! Ne serait-il pas plus excitant de faire un safari sans chauffeur à bord des véhicules de safari les plus cool au monde ? Vous pouvez toujours embaucher un guide touristique qui pourrait vous accompagner si vous n'êtes pas confiant. Mais incluez définitivement la conduite de safari sur votre liste de choses à faire au Kenya.

Travailler comme chauffeur

Les travaux de conduite au Kenya sont l'un des plus excitants, compte tenu de l'essor de l'industrie du safari.

Les guides de safari au Kenya peuvent gagner entre 5 USD et 40 USD par jour. Si vous devenez un guide de safari qui conduit, vous gagnerez peut-être bien plus que cela.

En plus d'être chauffeur de tour, vous pouvez également explorer le secteur de la livraison et du transport. Selon Salary Explorer, les personnes travaillant dans le secteur de la messagerie/livraison/transport gagnent environ 57 300 KES en moyenne par mois, le plus élevé étant de 179 000 KES.

N'oubliez pas que lorsque vous choisissez un emploi au Kenya, vous devez tenir compte de différents facteurs tels que la proximité du lieu de travail, l'horaire de travail, l'environnement, etc. Vous pouvez trouver de nombreux postes vacants de conducteur au Kenya en ligne, et vous devriez toujours vous renseigner davantage sur l'entreprise pour laquelle vous postulez avant d'accepter une offre.

Travailler comme guide de voyage

Selon Salary Explorer, les agents de voyages au Kenya gagnent environ 1 176 000 KES en moyenne par an. Le taux annuel le plus bas est d'environ 576 000 KES. Ces tarifs comprennent également le transport, le logement et d'autres avantages en dehors du salaire. Pour les guides touristiques, vous pouvez trouver des salaires mensuels d'environ 35 000 KES.

Les exigences et qualifications habituelles des emplois de guide de voyage comprennent :

  • Le permis de conduire
  • Maîtrise de l'anglais
  • Certificat

Faire une demande de résidence

Si vous pensez vouloir résider au Kenya, vous pouvez également faire une demande de résidence. Les personnes qui ne prévoient pas de travailler au Kenya mais qui souhaitent résider au Kenya appartiennent à la classe K. Les exigences sont les suivantes :

  • Formulaire de demande dûment rempli et signé 3
  • Copies du passeport
  • Deux (2) photos couleur format passeport
  • Demande de permis d'entrée dûment remplie
  • Preuve de revenu
  • Payer les frais de traitement de 10 000 KES
  • Payez 100 000 KES par an

Si vous avez séjourné dans le pays pendant trois (3) années consécutives (avec un permis de travail ou de résidence), ou avez détenu un permis de travail pendant au moins sept (7) ans, vous pourrez demander la résidence permanente. Une astuce consiste à être ouvert à différents postes vacants de conducteur au Kenya, puis à partir de là si vous le souhaitez.

Autres choses à faire

Si vous ne voulez pas être engagé dans des travaux de conduite officiels au Kenya, il y a encore d'autres choses importantes que vous pouvez faire. Voici ce que nous recommandons :

Seriez-vous intéressé à faire du bénévolat au Kenya ?

Si vous avez à cœur de servir les autres, il existe de nombreuses organisations non gouvernementales pour lesquelles vous pouvez faire du bénévolat. Cependant, le Kenya ne délivre pas de visas spécialisés pour les volontaires. Vous pouvez demander un visa touristique à entrées multiples si vous souhaitez travailler plus de 30 ou 90 jours.

Certains des programmes que vous pouvez faire du bénévolat au Kenya couvrent la garde d'enfants, les cours d'anglais, la conservation marine, la protection de la faune terrestre, le développement de la jeunesse, la préservation culturelle, le développement communautaire, la santé et bien d'autres. Si vous faites du bénévolat au Kenya, vous serez vraiment immergé dans la culture et la vie quotidienne des Kenyans, en particulier avec des organisations qui s'associent à des familles d'accueil pour héberger leurs bénévoles.

Voici quelques organisations que vous pouvez consulter :



  • Kenya Rocha Conservation et espoir
  • Jeunesse vivante
  • Société kényane de la faune
  • QG des bénévoles
  • Ambulance Saint-Jean
  • VSO International
  • Société des musées du Kenya
  • SOS Villages d'Enfants
  • Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU)
  • Efforts mondiaux
  • Déplacer des montagnes
  • UCESCO

Voudriez-vous créer une entreprise au Kenya ?

Les étrangers peuvent faire des affaires dans le pays à condition d'obtenir un permis de travail. Ce permis de travail doit être obtenu auprès du ministère de l'Immigration. Les étrangers peuvent créer une société, une succursale ou un bureau de représentation. Les exigences et les lois dépendront également de l'industrie dans laquelle vous souhaitez vous engager. Par exemple, si vous souhaitez démarrer une entreprise de télécommunications, vous devez avoir un partenaire commercial kenyan qui détiendra 30% des actions, ainsi qu'au moins trois (3) administrateurs et sept (7) autres actionnaires.

Les frais juridiques liés au démarrage d'une entreprise au Kenya dépendront également de la structure de votre entreprise. Par exemple, si vous souhaitez créer une succursale, vous devrez payer environ 8 600 KES pour vous inscrire ; Si vous souhaitez créer une société, vous devrez payer des frais supplémentaires.

Néanmoins, le Kenya continue d'être un marché émergent avec de nombreuses infrastructures physiques et sociales à venir. Si les entreprises du Fortune 500 parient sur le Kenya, le Kenya a très probablement un très grand potentiel sur la scène mondiale.

Les meilleures destinations au Kenya

Le Kenya a beaucoup d'itinéraires routiers panoramiques. Le paysage est tellement époustouflant que même si vous n'aviez pas de destination, le trajet lui-même pourrait déjà être votre itinéraire. Parmi les meilleurs itinéraires de conduite au Kenya, citons: la route de Nairobi à la route Mara Intrepids, la route de Nairobi à la route du sanctuaire de Kisumu Impala et la route de Nairobi à la réserve nationale de Samburu.

Néanmoins, vous pouvez créer votre propre itinéraire de road trip, en gardant à l'esprit les destinations recommandées ci-dessous.

Turkana Kenya Photo par Imani Manyara

Lac Turkana

Diverses sections du lac Turkana sont des sites d'importance archéologique. Kobi Fora, une zone du côté nord-est du lac (près du parc national de Sibiloi), était l'endroit où les premiers hominidés ont été trouvés - Paranthropus boisei , Homo habilis, Australophithecus anamensis, Homo erectus et Homo sapiens.

Cependant, le changement climatique et les activités humaines non réglementées continuent de menacer le lac. Si vous êtes prêt à faire du bénévolat au Kenya, vous pouvez trouver de nombreuses initiatives de conservation auxquelles vous pouvez participer au lac Turkana.

Directions routières

Le lac Turkana est à environ 600 km de l'aéroport international Jomo Kenyatta de Nairobi. Il faut généralement environ 10 à 12 heures pour se rendre au lac sans aucune escale. Si vous vous dirigez directement vers le lac depuis Jomo Kenyatta, il est recommandé de diviser votre voyage et peut-être de passer la nuit dans une ville voisine.

Vous pouvez accéder au lac Turkana depuis trois (3) comtés : Turkana, Samburu et Marsabit. Cependant, la route la plus accessible depuis Nairobi est la C77, qui vous guide jusqu'au comté de Marsabit. Depuis l'aéroport international Jomo Kenyatta :

  1. Quittez l'aéroport en conduisant vers l'ouest le long de la route de l'aéroport.
  2. Tourner à droite vers Mombasa Road / A104.
  3. Restez sur l'A104 jusqu'à ce que vous atteigniez la ville de Gilgil.
  4. Une fois que vous atteignez Shell Patrol Station - Gilgil, tournez à droite vers C77.
  5. C77 vous emmènera directement vers le lac Turkana.
Choses à faire

La plupart des voyages au lac Turkana sont planifiés et effectués par des voyagistes de safari. Si vous voulez conduire vous-même jusqu'au lac, engagez au moins un guide qui vous accompagnera. La route vers le lac Turkana vous mènera à travers les montagnes et les savanes, et les guides vous aideront à naviguer facilement dans les situations locales.

1. Allez pêcher sur le lac

Le lac Turkana abrite le tilapia du Nil, la perche du Nil et plus de 58 autres espèces de poissons. Environ 16% d'entre eux sont indigènes au lac. Vous pouvez apporter votre matériel de pêche (ou louer au bord du lac), faire du bateau et passer l'après-midi à pêcher.

2. Visitez le lac Crocodile

Le lac Turkana a trois lacs de cratère. L'un d'eux est Crocodile Lake, qui abrite la plus grande population de crocodiles au monde à l'état sauvage. Le lac est situé sur l'île centrale et vous pouvez en fait camper sur l'île.

3. Visitez le site de découverte des premiers hominidés

Des restes fossiles des premiers humains ont été découverts sur le lac Turkana vers les années 1970. Vous pouvez demander à votre guide de vous emmener sur la rive nord-est pour une visite des sites de découverte exacts.

Photo de Malindi Kenya par Jessica Pamp

Ville de Malindi

D'éminents explorateurs ont navigué et visité la ville côtière de Malindi dès le XVe siècle. Avec cela, ce qui était autrefois une petite colonie s'est rapidement transformé en l'un (1) des ports les plus actifs d'Afrique de l'Est. Lors de votre visite à Malindi, vous pourrez vous promener dans son riche patrimoine culturel préservé par de vieux bâtiments datant d'aussi loin que le XVIe siècle. En dehors de cela, vous pourrez rencontrer des habitants de différents horizons culturels, notamment asiatiques et européens.

Directions routières

La ville de Malindi est à environ 685 km du centre de Nairobi. Si vous atterrissez à l'aéroport international Jomo Kenyatta et conduisez directement vers Malindi, cela vous prendra environ dix (10) heures via A3 et B8.

Depuis l'aéroport:

  1. Dirigez-vous vers Mombasa Road en prenant la sortie Airport S Road.
  2. Restez sur la droite pour rejoindre la voie en direction nord de Mombasa Road.
  3. Conduisez vers le nord le long de Mombasa Road.
  4. Au rond-point Haile Selassie, prendre la 3e sortie en direction de l'avenue Haile Selassie.
  5. Au rond-point suivant, prendre la 2e sortie pour rester sur l'avenue Haile Selassie.
  6. Au prochain rond-point, encore une fois, prendre la 2e sortie pour rester sur l'avenue Haile Selassie.
  7. Au rond-point suivant, prendre la 2e sortie en direction de Ring Road.
  8. Une fois au rond-point de Kariakor, prendre le 2ème rond-point en direction de Ring Rd Ngara.
  9. Puis tournez à gauche sur Thika Road et sur Meru-Nairobi Highway et Embu-Nairobi Highway / A2.
  10. Continuez sur l'A2, puis tournez à gauche sur Garissa Road / A3.
  11. Tourner à droite sur la B8. B8 vous emmènera directement vers Malindi.

Choses à faire

Lorsque vous visitez Malindi, préparez-vous à découvrir le Kenya du XVIe siècle dans certains sites. Mais plus que cela, préparez-vous à découvrir le potentiel du Kenya dans le domaine de la conservation de la faune, de l'architecture, des sports et bien d'autres.

1. Naviguer sur un Sawa Sawa

Un Sawa Sawa est un boutre de fabrication mozambicaine (voilier traditionnel). Lorsque vous irez à Malindi, vous pourrez rencontrer des locaux qui vous proposeront des excursions en boutre Sawa Sawa. Lorsque vous visitez les plages comme Watamu Beach et Che Shale Beach, en dehors des sports nautiques passionnants, faites définitivement l'expérience de conduire un Sawa Sawa.

2. Visitez les canyons de grès de la dépression de Marafa

Aussi connue sous le nom de "Hell's Kitchen" ou "Nyari" (un endroit brisé par lui-même), la dépression de Marafa est une destination touristique très populaire dans la périphérie de Malindi. Pour voir le maximum de beauté des rochers, visitez cette zone au coucher du soleil. Ne t'inquiète pas; la zone est fermée, vous êtes donc en sécurité avec un guide.

3. Visitez les mystérieuses ruines de Gedi

On pense que les ruines de Gedi sont une ville du XIIIe siècle au cœur de la forêt luxuriante près de Malindi. À l'heure actuelle, vous pourrez voir les vestiges de ce que l'on pense être une mosquée, un palais et de nombreuses maisons. Ce qui est intéressant à propos des ruines de Gedi, c'est que la communauté disposait de systèmes qui étaient bien au-delà de leur époque - eau courante, toilettes, etc. Les scientifiques ont même découvert des artefacts d'origines internationales différentes .

4. Visitez le jardin de sculptures de Ndoro

Il y a plus de 250 sculptures dans les jardins de Ndoro. La première sculpture date des années 1960 et certains artistes ont organisé des expositions d'art dans le monde entier.

Nairobi Kenya Photo par Amani Nation

Nairobi

Le terme "Nairobi" est d'origine Massaï. Plus précisément, il a été tiré de "Enkare Nyrobi", qui signifie eau fraîche. Nairobi possède de vastes ressources en eau car il s'agissait autrefois d'un marais, ainsi que de toutes les autres vastes zones humides qui l'entourent. À l'heure actuelle, les gens appellent Nairobi la «ville verte du soleil» car c'est là que le meilleur de la nature et de la ville se rencontrent. En plus d'avoir accès aux zones de safari à proximité, Nairobi accueille également certaines des entreprises les plus progressistes au monde, telles que les sociétés Fortune 500.

Directions routières

L'une (1) des principales préoccupations lors de la conduite autour de Nairobi est le trafic. Une heure de pointe normale de 10 minutes est vécue comme une heure de pointe de 78 minutes à Nairobi, soit plus de deux (2) à trois (3) fois plus que ce qui est connu à Londres et à New York.

La superficie de Nairobi est d'environ 696 km2 ; et bien que sa densité routière soit considérée comme suffisante, le nombre croissant de véhicules a pavé les accumulations de trafic (toujours) de plus en plus intenses dans diverses sections de la ville. Avec cela, il vous est conseillé de planifier à l'avance vos destinations à Nairobi et de rechercher les itinéraires qui vous feront gagner plus de temps.

Choses à faire

En tant que capitale, Nairobi ne déçoit pas. Être seul dans la ville vous donnerait de nombreuses activités qui pourraient remplir vos journées. Voici nos activités les plus recommandées à Nairobi :

1. Visitez les piscines Hippo

Si vous voulez voir le majestueux hippopotame, partez pour un Nairobi Safari Walk autour des Hippo Pools. Vous pouvez également passer du temps à pique-niquer à proximité et simplement observer comment les animaux passent leur journée.

2. Voir les girafes imposantes de près au Giraffe Center

Le Giraffe Center abrite le Fonds africain pour la faune en voie de disparition. Il a été créé pour éduquer principalement les écoliers kenyans sur l'importance de la nature et de la faune; et, plus tard, a accueilli des invités du monde entier pour interagir avec ces animaux de manière sûre et durable.

3. Visitez le musée Karen Blixen

Karen Blixen est une célèbre écrivaine danoise qui a vécu au Kenya avec sa famille. Le musée est essentiellement leur ferme coloniale près des collines de Ngong, et c'est actuellement un site populaire pour les mariages à destination. Si vous visitez le musée, vous pouvez opter pour une visite guidée ou simplement faire le tour par vous-même.

4. Voir des spectacles culturels en direct aux Bomas du Kenya

La musique traditionnelle du Kenya a ses racines dans différents groupes ethniques. Rien qu'en considérant les danses traditionnelles, il y en a plus de 50 ! Et vous pourrez tous les voir lorsque vous visiterez les Bomas. Pendant que vous êtes dans la région, essayez les plats du restaurant Utamaduni

Obtenez votre permis de conduire international en 2 heures

Approbation instantanée

Valable 1 à 3 ans

Expédition express dans le monde entier