Summer Deal

Obtenez votre permis de conduire international 62 % de réduction

Forfait IDP de 3 ans pour $  $

Photo du Honduras par Angelo Pro

Guide de conduite au Honduras

Renseignez-vous sur les règles de conduite, l'étiquette de la route et les principales destinations au Honduras.

2021-10-05 · 9 minutes

Envie d'aventures en plein air ou d'exploration de sites du patrimoine ancien ? Si vous le faites, le Honduras est l'endroit pour vous. Le Honduras est un pays d'Amérique centrale riche en histoire et en culture. Les touristes visitent chaque année pour découvrir la nature sauvage, car le pays est largement connu pour ses forêts luxuriantes à feuilles persistantes et ses superbes plages de sable blanc. Cependant, il abrite également certaines des plus anciennes ruines mayas.

Avec une superficie de plus de 112 000 km² et une population de près de 10 millions d'habitants, la vie au Honduras n'est jamais ennuyeuse. La langue officielle du pays est l'espagnol, mais les habitants des grandes villes peuvent également parler anglais, donc cela ne devrait pas être un problème. Si vous mourrez déjà d'envie de vivre une escapade insulaire remplie d'aventures, n'hésitez pas et réservez dès maintenant votre voyage au Honduras.

Comment ce guide peut-il vous aider ?

Le Honduras est l'un des pays que les touristes visitent pour une expérience de plein air sauvage. Il n'est pas populaire pour ceux qui veulent profiter de longs voyages relaxants. Si vous voyagez pour la première fois au Honduras, ce guide complet peut vous aider avec toutes les choses importantes que vous devez savoir lors d'un voyage en voiture dans le pays. Des permis de conduire internationaux aux principales destinations de voyage sur la route, continuez à lire afin d'être parfaitement préparé pour votre escapade tropicale.

Informations générales

Le Honduras est le deuxième plus grand pays d'Amérique centrale. Il est coincé entre d'autres pays d'Amérique latine et est entouré d'eau au nord et au sud. Le Honduras compte quatre régions distinctes : les basses terres du Pacifique, les montagnes et les plaines côtières du nord, les basses terres des Caraïbes orientales et les hautes terres du centre. Le pays est également incroyablement riche en faune, qui est une attraction touristique chaque année.

Position géographique

Le Honduras, également appelé officiellement République du Honduras, est un pays d'Amérique centrale. Il est situé entre le Guatemala et El Salvador à l'ouest et le Nicaragua au sud et à l'est. La mer des Caraïbes la borde également au nord et l'océan Pacifique au sud. L'une de ses villes, San Pedro Sula, a un taux de criminalité très élevé, mais elle est toujours considérée comme l'un des endroits les plus importants sur le plan industriel et commercial.

Langues parlées

Bien que l'espagnol soit la langue officielle du Honduras, environ 90 % de la population le parle comme langue seconde. Il existe également plusieurs dialectes et variantes de l'espagnol parlés dans le pays.

D'autre part, différentes langues minoritaires comme le garifuna, le miskito, le sumo, le pech et le jicaque sont utilisées dans les régions les plus isolées. L'anglais des îles de la Baie, une langue anglais-créole, est utilisé par les habitants des îles de la Baie. L'anglais est également largement parlé dans la région, de sorte que les clients n'ont pas à s'inquiéter de la barrière de la langue.

Ne vous inquiétez pas si vous ne parlez pas espagnol et ne voulez pas communiquer avec les habitants. Vous pouvez toujours apporter une carte une fois que vous commencez à conduire au Honduras. Cependant, il est préférable de connaître certains mots et expressions en espagnol, car d'une manière ou d'une autre, vous finirez toujours par interagir avec certains habitants.

Aire d'atterrissage

Le Honduras a une superficie d'environ 112 492 km² et est le deuxième plus grand pays d'Amérique centrale. La nation est absente des volcans. Cependant, il compense son abondance dans les montagnes. Les forêts denses et les zones protégées attirent également de nombreux touristes qui souhaitent découvrir leur riche biodiversité.

Histoire

Les premiers habitants du Honduras étaient des tribus indigènes telles que les Mayas et les Lencas. Ces groupes ont eu leurs conflits mais ont maintenu avec succès des relations commerciales entre eux et avec d'autres tribus d'Amérique centrale. Le 30 juillet 1502, Christophe Colomb a posé le pied pour la première fois sur le sol hondurien et a immédiatement revendiqué le territoire, nommant la zone «Honduras», qui signifie profondeurs, pour les eaux au large des côtes.

Gouvernement

Le Honduras a une population de 9,9 millions d'habitants dirigée par un gouvernement constitutionnel. Sous la branche exécutive, vous avez le président, le chef de l'État, élu par le peuple, et doit servir pendant quatre ans. Sous la branche législative, vous avez le Congrès national composé de 128 législateurs qui ont tous un mandat de quatre ans. Enfin, sous le pouvoir judiciaire, vous avez la Cour suprême de justice, les cours d'appel, les tribunaux de première instance et les juges de paix.

De plus, le Honduras est divisé en 18 departamentos (départements) avec un gouverneur dans chaque département nommé par le président. Les departamentos sont divisés en municipios (municipalités) et municipios en aldeas (villages). Les villages sont ensuite regroupés en caseríos (établissements), dans lesquels certains établissements sont subdivisés en barrios .

Tourisme

Le Honduras attire les touristes avec ses vues imprenables sur la nature, ses plages de sable blanc, ses jungles luxuriantes et ses sites historiques. Avec plus de visiteurs chaque année, le tourisme au Honduras stimule considérablement son économie et offre plus d'opportunités d'emploi. Cependant, cela a des effets non seulement positifs mais également négatifs sur le pays.

L'un des effets néfastes du tourisme est qu'il nuit à l'environnement, car de plus en plus d'arbres et de mangroves sont épuisés en raison de projets de développement. Néanmoins, le tourisme a également apporté des résultats positifs en sensibilisant d'autres pays au tourisme responsable et durable. En outre, il soutient les entreprises qui embauchent des locaux, ce qui profite à la population.

FAQ IDP

Conduire n'est pas toujours facile, surtout si vous êtes à l'étranger. L'un des documents exigés par la plupart des pays est le permis de conduire international, également connu sous le nom de permis de conduire international. Assurez-vous de ne pas sauter ce guide si vous souhaitez en savoir plus sur les permis de conduire internationaux au Honduras , leurs exigences et comment les obtenir.

Puis-je conduire au Honduras avec mon permis américain ?

Notez que les touristes étrangers sont autorisés à utiliser leur permis de conduire local au Honduras jusqu'à trois mois. Ainsi, que vous possédiez ou non un permis américain, vous pouvez toujours louer une voiture et conduire dans le pays. Cependant, sachez qu'il vaudrait la peine de demander un permis de conduire international si votre permis de conduire n'est pas en anglais ou n'a pas de caractères de l'alphabet romain.

Combien de temps faut-il pour obtenir un IDP ?

Si vous demandez un IDP auprès de l'International Driver's Association, notez qu'il faudra d'abord environ deux heures à l'IDA pour examiner votre demande. Attendez-vous à ce que la copie physique de votre IDP arrive environ 7 à 15 jours si vous êtes basé aux États-Unis et 30 jours si vous êtes basé ailleurs. Étant donné que le processus de demande est entièrement en ligne, vous n'avez pas à vous soucier de sortir puisque vous pouvez demander un IDP dans le confort de votre maison.

Ai-je besoin d'un permis de conduire international ?

Oui, vous auriez besoin d'un IDP, surtout si votre licence n'est pas en anglais ou imprimée dans des caractères autres que l'alphabet romain. Les PDI sont requis par les sociétés de location de voitures à l'étranger et peuvent aider à éliminer la barrière de la langue, en particulier si vous rencontrez des fonctionnaires ou des autorités qui ne parlent pas couramment l'anglais.

L'International Driver's Association délivre des PDI acceptés dans 165 pays et traduits en 12 langues. Si vous souhaitez obtenir un IDP pour votre voyage au Honduras, vous pouvez obtenir le vôtre auprès de l'IDA.

Louer une voiture au Honduras

Le Honduras est un pays où les trajets routiers sont de rigueur, il est donc indispensable de régler son véhicule de location. Bien qu'il soit acceptable d'apporter votre propre voiture, il est plus pratique de louer une voiture à la place. Des VUS et camionnettes aux berlines et cabriolets, ce guide vous dira tout ce que vous devez savoir sur la location de voiture au Honduras.

Entreprises de location de voitures

Le road trip en Amérique centrale, en particulier au Honduras, est l'une des meilleures façons de voyager à travers le pays ; et vous devez trouver une agence réputée pendant votre séjour là-bas. Les meilleurs endroits pour louer une voiture seraient à Tegucigalpa et à San Pedro Sula ; ce sont toutes des grandes villes, alors ne vous attendez pas à ce que le loyer soit bon marché. Sans plus tarder, voici quelques sociétés de location de voitures réputées au Honduras :

  • Avis
  • Budget
  • Hertz
  • Alamo
  • Entreprise
  • Location de voiture nationale
  • Payer moins
  • Avance
  • Maya
  • Molinari


Il est important de savoir quelles entreprises sont disponibles dans les endroits que vous visitez pour un ramassage et un retour plus faciles. Habituellement, les sociétés de location de voitures indiquent sur leur site Web où se trouvent leurs succursales. Assurez-vous donc de faire quelques recherches au préalable pour avoir une bonne expérience de location de voiture.

Documents requis

Avant de commencer à imaginer conduire à Roatan, au Honduras, ou visiter les ruines mayas de Copán, il est crucial d'apporter tous les documents essentiels dont vous auriez besoin pour louer une voiture. Tout comme la plupart des sociétés de location de voitures, les exigences que vous devez remplir lors de la location d'une voiture au Honduras sont les suivantes :

  • Le permis de conduire
  • Passeport (généralement pas requis, mais assurez-vous de le porter au cas où)
  • IDP
  • Carte de crédit / débit


Notez que vous ne pouvez pas conduire sans votre permis et que votre IDP n'est qu'un document supplémentaire. Cependant, n'oubliez pas que votre IDP est toujours important. Votre permis de conduire international au Honduras est une traduction anglaise de votre permis de conduire. Et cela servirait de pont lors de la communication avec des personnes qui ne peuvent pas comprendre votre licence.

L'IDA accorde des remplacements si vous perdez votre permis de conduire international au Honduras. Mettez simplement à jour votre adresse pour que votre nouvelle copie puisse vous être directement envoyée. N'oubliez pas que vous n'avez pas à payer pour la copie, mais uniquement pour les frais d'expédition.

Types de véhicules

Vous seul décidez du type de véhicule que vous souhaitez louer au Honduras. La plupart des agences de location de voitures ont des voitures différentes, des fourgonnettes, SUV, camionnettes aux voitures de luxe. Les touristes louent généralement des voitures sans chauffeur afin d'avoir plus d'autonomie dans leur voyage. Avant toute chose, il est important de savoir quel type de voiture vous souhaitez louer pour un voyage confortable et sans stress. Vous devez donc considérer vos passagers avant tout lorsque vous décidez du type de véhicule à louer.

Les voitures économiques sont l'une des voitures les plus couramment louées dans le pays, et elles sont idéales pour les déplacements en ville et pour les courts trajets. Si vous transportez des bagages supplémentaires et que vous prévoyez de longs trajets en voiture, alors un domaine pleine grandeur pourrait être fait pour vous. Si vous prévoyez de conduire en grands groupes sur des routes rurales, alors un SUV ou tout autre véhicule à quatre roues motrices serait un bon choix, surtout si vous souhaitez faire des activités hors route.

Coût de location de voiture

Le coût de location d'une voiture au Honduras peut varier selon les agences de location de voitures et dépend de la saison. Si vous louez une voiture dans les grandes villes, le coût peut être plus élevé. Cela dépend aussi de la compagnie de location de voitures. C'est pourquoi il est important de réserver votre véhicule à l'avance, surtout si vous prévoyez de conduire pendant la haute saison lorsque de nombreux touristes affluent. Le coût moyen de location d'une voiture serait d'environ 32 $ par jour, mais cela peut changer en fonction du type de voiture. Le prix moyen des voitures de location dans Honduras est le suivant :

  • Économie - 11 $/jour
  • Compacte - 12 $/jour
  • Intermédiaire - 17$/jour
  • Standard - 40 $/jour
  • Pleine grandeur - 22 $/jour
  • VUS - 28 $/jour
  • Minibus - 52$/jour
  • VUS pleine grandeur - 39 $/jour
  • Mini - 10 $/jour
  • Fourgonnette - 38$/jour
  • Camionnette - 28 $/jour
  • VUS standard - 36 $/jour


N'oubliez pas qu'il peut également y avoir des frais supplémentaires si vous louez d'autres accessoires fournis par votre société de location de voitures. De plus, des frais supplémentaires seront facturés si vous commencez à conduire au Honduras juste après avoir récupéré ou loué votre voiture à l'aéroport. Les locations en aller simple vous factureront également un supplément car vous avez différents points de prise en charge et de retour.

Âge requis

L'âge minimum pour conduire une voiture au Honduras est de 18 ans. Cependant, les sociétés de location de voitures ont généralement une condition d'âge de 21 à 25 ans. Parfois, ils peuvent même exiger que vous ayez une expérience de conduite de 2 ans. D'autres entreprises facturent un supplément Jeune conducteur pour ceux qui souhaitent conduire en dessous d'un âge spécifié (généralement 25 ans).

Si vous envisagez de louer un véhicule, notez que l'âge requis par les sociétés de location peut être votre base pour déterminer si vous devez ou non obtenir un IDP. Si vous n'avez pas encore commandé un IDP, vous pouvez toujours en demander un auprès de l'IDA. N'oubliez pas non plus votre adresse actuelle pour recevoir votre permis de conduire international au Honduras. Votre code postal doit également être fourni pour une expédition plus précise.

Coût de l'assurance automobile

Notez que les frais d'assurance automobile n'ont pas de prix fixe, car cela dépend de l'assurance que vous souscrivez. Les sociétés de location de voitures ont également des prix différents pour la même assurance, il est donc important de discuter avec elles des coûts et des couvertures de l'assurance que vous obtiendrez.

Police d'assurance automobile

Parfois, vous êtes tellement absorbé par la planification de votre voyage que vous oubliez de penser à d'autres facteurs importants, comme l'assurance automobile. Habituellement, vous pouvez souscrire une assurance auprès de votre agence de location de voitures. Cependant, vous pouvez également souscrire une assurance auprès d'une autre compagnie d'assurance automobile. Si vous avez souscrit une assurance automobile dans votre pays d'origine, il est préférable de la parcourir et de vérifier ce qu'elle ne couvre pas. L'assurance de location de voiture au Honduras peut couvrir :

  • Couverture de responsabilité
  • Assurance individuelle contre les accidents
  • Exonération en cas de collision ou en cas de perte
  • Protection anti-vol
  • Assistance routière


Comme mentionné, il est important de passer par votre assurance pour voir ce qu'elle couvre. Cela inclut généralement déjà une couverture de responsabilité civile et une couverture d'accident personnel, alors assurez-vous de toujours vérifier afin de ne pas finir par acheter ce que vous avez déjà.

Catedral Metropolitana San Pedro Apostol Photo par Héctor Emilio Gonzalez

Règles de la route au Honduras

Conduire à l'étranger peut être difficile, surtout si vous êtes au Honduras. Les habitants ne suivent pas toujours les règles de la route et les autorités de la circulation ne sont pas là pour les mettre en œuvre, il est donc important que vous sachiez conduire dans un pays avec des routes aussi bruyantes que le Honduras. Continuez à lire pour tout savoir sur les trucs et astuces que tout touriste devrait connaître avant de conduire au Honduras.

Règlements importants

Chaque pays a son propre ensemble de réglementations importantes que chaque conducteur doit suivre. Assurez-vous de lire les règles et réglementations suivantes établies au Honduras pour assurer une conduite fluide dans le pays.

Alcool au volant

Comparé à d'autres pays comme les Émirats arabes unis ou l'Australie, le Honduras n'applique pas de lois strictes concernant la conduite avec facultés affaiblies. Les autorités sont un peu plus laxistes et ne cherchent pas toujours à attraper les conducteurs ivres. Si vous avez consommé de l'alcool et que les agents de la circulation vous arrêtent, votre taux d'alcoolémie ne doit être qu'à 0,07 % ou moins.

Néanmoins, il existe toujours des sanctions appropriées, telles que des amendes, en fonction du degré de votre violation. N'oubliez pas que les visiteurs qui entrent doivent toujours être des touristes responsables, donc quel que soit le pays dans lequel vous vous trouvez, vous ne devriez toujours pas conduire en état d'ivresse. Ceci est principalement pour votre sécurité lorsque vous conduisez au Honduras.

Choses à vérifier avant votre voyage

Conduire au Honduras peut être un peu un défi, donc peu importe que vous soyez un conducteur expérimenté ou non. Les routes peuvent être accidentées et le taux de criminalité est assez élevé ; il est donc bon de se préparer avant de prendre le volant. Voici certaines choses que vous devez savoir avant de conduire au Honduras :

  • Apportez toujours vos documents avec vous, y compris votre passeport, votre permis, votre IDP, votre assurance automobile et d'autres documents connexes
  • Assurez-vous de planifier votre itinéraire afin que vous puissiez atteindre votre destination rapidement. Trouvez le meilleur itinéraire pour vous rendre à votre destination. Connaître les principaux itinéraires à venir est bénéfique si vous souhaitez trouver le meilleur itinéraire.
  • Parlez aux habitants, afin qu'ils puissent vous donner des conseils sur les conseils de sécurité et les zones à éviter
  • Vérifiez toujours votre voiture et assurez-vous qu'elle est en bon état, comme les freins sont réactifs, l'allumage est bon, les serrures fonctionnent toujours, aucun dommage mineur ou majeur à la voiture
  • N'oubliez pas votre trousse d'urgence et votre roue de secours


Avant de partir pour votre destination, assurez-vous de vérifier si tous vos documents sont valides. Votre permis de conduire ne doit pas être expiré ; et si votre IDP n'est plus valide, visitez le site Web de l'IDA pour obtenir un permis de conduire international au Honduras qui est mis à jour.

Règles à retenir en conduisant

Les normes de conduite au Honduras ne sont pas si élevées et de nombreux conducteurs n'obéissent pas aux règles de la circulation. Il y a des cas où ils peuvent entrer soudainement sur les autoroutes à partir des routes secondaires, provoquant la rupture brutale des véhicules sur la route principale. Voici certaines choses dont les touristes doivent se souvenir lorsqu'ils conduisent au Honduras :

  • Respectez la limitation de vitesse et la signalisation routière en tout temps
  • Ne vous laissez pas distraire et soyez toujours attentif à la route - Conduisez de manière défensive pour éviter les accidents, car les conducteurs peuvent être imprudents
  • Gardez une distance de sécurité entre votre voiture et le véhicule qui vous précède
  • Gardez un œil sur les nids-de-poule - ils sont répandus au Honduras
  • Verrouillez toujours vos portes et fenêtres pour éviter les voleurs
  • Conduisez prudemment la nuit car les lampadaires sont rares
  • Les routes sont glissantes pendant la saison des pluies, il est donc préférable de s'arrêter si vous pensez que vous ne pouvez pas gérer les routes mouillées

Parking

Étant donné que le Honduras est quelque peu connu pour le détournement de voiture, assurez-vous de garer votre véhicule dans des zones sûres et des parkings surveillés. Des places de stationnement désignées sont également disponibles, alors notez qu'il est illégal de se garer dans ces endroits spécifiques :

  • Allées
  • Trottoirs
  • Courbes
  • Des ponts
  • Zones à moins de cinq mètres d'une intersection


Enfin, rappelez-vous que les pneus doivent être à au plus 15 pouces du trottoir; et que de nombreux crimes se produisent la nuit. Il est donc préférable de rester à l'intérieur que de sortir et de faire l'expérience de la vie nocturne juste pour être en sécurité.

Lois sur la ceinture de sécurité

L'utilisation de la ceinture de sécurité peut réduire le nombre de victimes et les traumatismes importants subis par le corps lors d'accidents. Les autorités honduriennes exigeraient que vous et vos passagers portiez la ceinture de sécurité quoi qu'il arrive, car le port de la ceinture de sécurité peut rassurer votre sécurité lorsque vous conduisez au Honduras.

De plus, il n'y a peut-être pas de lois sur la retenue des enfants, mais les tuteurs doivent toujours garder un œil sur les enfants de moins de cinq ans lorsqu'ils se trouvent dans un véhicule en mouvement. Il est également interdit aux passagers de moins de 12 ans de rester sur le siège avant de toute voiture. Les touristes doivent suivre cette règle car l'application est relativement plus stricte que d'autres règles de la route comme la conduite en état d'ébriété ou même l'excès de vitesse.

Norme générale

Conduire dans différents pays serait toujours une nouvelle expérience. Les voyages sur la route peuvent être faciles ou difficiles, mais c'est ce qui rend les voyages amusants. Néanmoins, cela ne donne pas aux visiteurs un laissez-passer pour désobéir aux règles et normes générales du gouvernement.

Si vous prévoyez de conduire au Honduras, vous avez la possibilité de choisir des voitures manuelles ou automatiques. Notez qu'il existe des activités tout-terrain proposées dans le comté, donc louer une voiture manuelle serait une bonne idée pour cela. Mais si vous séjournez dans des villes surpeuplées avec un trafic dense et imprévisible, vous voudrez peut-être louer une voiture automatique, surtout si vous n'êtes pas habitué à un changement de vitesse.

Limitation de vitesse

Les accidents de la route sont la deuxième cause de décès au Honduras, les touristes doivent donc respecter le code de la route à tout moment, principalement les limitations de vitesse. Ceci afin d'éviter non seulement les violations, mais aussi les accidents. Les limitations de vitesse que les touristes doivent toujours retenir et respecter sont les suivantes :

  • Limitation de vitesse urbaine - 40 km/h
  • Limite de vitesse en zone rurale - 80 km/h
  • Limite de vitesse sur autoroute - 80 km/h

Itinéraire

Si vous conduisez au Honduras, vous rencontrerez très probablement un rond-point, également connu sous le nom de rotonda , glorieta ou redondel en Amérique latine. Et comme dans n'importe quel autre pays, il existe des règles particulières pour conduire dans l'un d'entre eux. Avant d'entrer dans un rond-point, pensez à céder le passage aux véhicules à l'intérieur, surtout s'il y a des panneaux de signalisation invitant les automobilistes à céder le passage. N'oubliez pas non plus de toujours faire clignoter vos feux de détresse si vous effectuez un virage spécifique ou si vous vous déplacez vers une voie extérieure dans un rond-point.

De plus, n'oubliez pas de sortir d'une rotonde par la voie de droite et ne traversez jamais tout droit. Lorsqu'il s'agit de dépasser, sachez qu'il est possible de le faire dans un rond-point si vous prévenez suffisamment les autres conducteurs. Enfin, comme la conduite au Honduras est à droite, les automobilistes doivent doubler à gauche.

Signalisation routière

Chaque pays a son propre ensemble de panneaux de signalisation qui guideraient les conducteurs ou les aideraient à éviter les accidents. Le Honduras a cinq types de panneaux de signalisation. Ceux-ci sont:

  • Les panneaux informatifs sont principalement destinés au tourisme, indiquant l'emplacement de certaines zones comme les aéroports ou les restaurants. Ceux-ci peuvent être carrés ou rectangulaires et peuvent être en bleu, blanc ou vert. Des exemples de ces signes sont :
    • Restaurant
    • Aeropuerto (Aéroport)
    • Station d'essence
    • Télefono (Téléphone)
    • Puesto de Primeros Auxilios (poste de premiers secours)
  • Les panneaux de restriction demandent aux véhicules de s'arrêter ou de céder le passage. Ils indiquent également les interdictions et les passages restreints. Voici quelques exemples :
    • Velocidad Maxima (Vitesse maximale)
    • Pas de Virar A La Izquierda (pas de virage à gauche)
    • Prohibido Girar A La Derecha (pas de virage à droite)
    • Ceda El Paso (Cédez le passage/Rendez)
    • Una Vía (aller simple)
  • Des panneaux de danger ou d'avertissement alertent les véhicules s'ils s'approchent de zones à risque ou dangereuses. Certains de ces signes que vous pourriez voir sont :
    • Lentement
    • Courbe d'avance
    • Intersection devant
    • Avertissement de glissement de terrain
  • Les panneaux de direction indiquent le nom et l'emplacement des destinations
  • Les panneaux de sécurité avertissent les conducteurs s'il y a des travaux routiers ou des travaux de construction à venir. Voici des exemples de ces panneaux de signalisation que vous pouvez rencontrer :
    • Pont en réparation
    • Route en réparation
    • Machines fonctionnant
    • Travaux de construction en cours

Enfin, si vous prévoyez de conduire au Honduras, assurez-vous de rafraîchir ou d'apprendre un peu d'espagnol car les panneaux de signalisation sont généralement dans cette langue. Connaître quelques mots espagnols peut également vous aider, surtout si vous avez besoin de communiquer avec des habitants qui parlent à peine anglais.

Droit de passage

Connaître la priorité de passage dans n'importe quel pays peut vous aider à éviter toute dispute ou confrontation avec d'autres conducteurs. Voici quelques situations où vous devriez céder le passage à d'autres véhicules au Honduras :

  • Vous devez céder le passage à l'autre véhicule si vous vous arrêtez complètement à cause d'un panneau STOP
  • Vous devez céder le passage à l'autre véhicule si vous rencontrez un panneau « CÉDEZ LE PASSAGE »
  • Si vous êtes sur le point de tourner à gauche dans une intersection et que vous rencontrez un panneau d'arrêt, vous devez céder le passage à la voiture qui roule tout droit
  • Vous devez céder le passage à un véhicule si vous entrez sur la route principale en provenance d'une route secondaire
  • Vous devez surtout céder le passage si vous rencontrez un stop
  • Si vous êtes sur une route secondaire et que vous avez rencontré un panneau d'arrêt, vous devez céder le passage à la voiture qui entre par la route principale
  • Supposons que vous êtes sur la route principale et que vous êtes sur le point de tourner à gauche dans l'intersection. Ensuite, vous devez céder le passage à l'autre véhicule, qui est également sur la route principale et s'apprête à tourner à droite dans la même direction que vous allez
  • D'autres véhicules que vous devez également céder incluent les convois militaires, les véhicules d'urgence comme les camions de pompiers ou les ambulances, les voitures des fonctionnaires ou la police nationale

Âge légal pour conduire

Vous pouvez commencer à conduire au Honduras dès l'âge de 18 ans. Cependant, si vous envisagez de visiter le pays et de louer une voiture, vous devez avoir entre 21 et 25 ans. L'âge minimum requis par les agences de location de voitures varie généralement et il peut y avoir d'autres exigences, telles qu'une expérience de conduite minimale.

Si vous voulez conduire dans le pays à 18 ans, vous devez avoir une voiture au préalable. En supposant que vous vouliez louer un véhicule. Vous pouvez le faire, mais n'oubliez pas que vous devez atteindre l'âge minimum requis, ce qui vous obligerait probablement à payer des frais de jeune conducteur.

Vous pouvez commencer à conduire au Honduras dès l'âge de 18 ans. Cependant, si vous envisagez de visiter le pays et de louer une voiture, vous devez avoir entre 21 et 25 ans. L'âge minimum requis par les agences de location de voitures varie généralement et il peut y avoir d'autres exigences, telles qu'une expérience de conduite minimale.

Si vous voulez conduire dans le pays à 18 ans, vous devez avoir une voiture au préalable. En supposant que vous vouliez louer un véhicule. Vous pouvez le faire, mais n'oubliez pas que vous devez atteindre l'âge minimum requis, ce qui vous obligerait probablement à payer des frais de jeune conducteur.

Lois sur les dépassements

Vous devez toujours être prudent lorsque vous passez des véhicules au Honduras, car les habitants peuvent conduire de manière assez imprudente et le code de la route est légèrement appliqué. Voici quelques points dont vous devez vous souvenir lorsque vous dépassez une voiture dans le pays :

  • Alertez les véhicules derrière vous en faisant clignoter vos feux de signalisation
  • Klaxonnez pour avertir le véhicule qui vous précède, surtout si vous prévoyez de le dépasser de nuit
  • Assurez-vous qu'il n'y a pas de panneaux indiquant que les dépassements sont interdits
  • Ne dépassez pas un véhicule lorsqu'il y a moins de visibilité
  • Ne dépassez jamais lorsque vous êtes dans une courbe, une bosse ou une intersection
  • Avant de dépasser, laissez circuler le véhicule qui vous précède, c'est-à-dire qu'aucune voiture n'occupe le côté gauche de la route ; et vous pouvez voir si un véhicule approche
  • Soyez prudent lors du dépassement afin de ne pas dépasser violemment le véhicule qui vous précède, ce qui pourrait entraîner des collisions

Côté conduite

Comme la plupart des pays du monde, le Honduras roule également du côté droit de la route. Pour les touristes venant de pays qui opèrent du bon côté, ce serait assez facile pour vous. Mais si vous venez d'un pays qui roule à gauche, il faudra peut-être un certain temps pour s'y habituer. Voici quelques conseils pour vous adapter rapidement à la circulation à droite :

  • Entraînez-vous à « conduire » du côté droit – que ce soit en marchant à l'extrême droite d'un trottoir ou en poussant un caddie du côté droit de l'allée ; habitue toi à rester à droite
  • Familiarisez-vous avec le code de la route : si vous apprenez à connaître le code de la route, vous aurez moins de soucis à vous faire et vous pourrez vous concentrer sur la conduite du côté droit de la route
  • Respectez le flux de la circulation, de sorte que l'on vous rappelle constamment de conduire à droite
  • Restez vigilant et soyez toujours prudent; vous pourriez revenir à la conduite à gauche lorsque vous pensez avoir la route pour vous tout seul

Etiquette de conduite au Honduras

Conduire en dehors de votre pays d'origine peut être intimidant. Combien de plus si vous rencontrez des problèmes de voiture ou des accidents de la route ? Le Honduras n'est pas exactement l'endroit idéal pour vivre de telles situations, d'autant plus qu'il a un taux de criminalité élevé. Assurez-vous de lire ce guide pour savoir quoi faire si vous vous retrouvez dans ces circonstances malheureuses.

Panne de voiture

Avant de partir en road trip, vous devez toujours vous préparer à tous les scénarios possibles. Il peut s'agir d'accidents, de perdre votre chemin dans la ville ou d'avoir votre voiture en panne. Voici une liste de choses à faire au cas où vous auriez des problèmes de voiture au Honduras :

  • Utilisez vos feux de détresse pour alerter les automobilistes venant en sens inverse de votre situation actuelle
  • Si votre voiture n'est pas encore complètement en panne, assurez-vous de la mettre sur le côté de la route
  • Si vous êtes sur une pente, éloignez les roues de votre voiture de la route et utilisez vos freins d'urgence pour réduire ses chances de dévaler la pente
  • Restez à l'intérieur de votre véhicule; ne sortez de votre voiture que si c'est sûr et s'il n'y a pas de véhicules qui passent
  • Mettez vos triangles réfléchissants derrière votre voiture
  • Contactez la police ou l'assistance routière

Si votre voiture n'a besoin que de réparations mineures, vous pouvez vous rendre à votre destination juste après l'avoir réparée. Cependant, si des réparations majeures doivent être effectuées, vous devrez élargir vos options. Vous devrez peut-être louer une nouvelle voiture ou réserver une chambre si la journée touche à sa fin. Voici quelques numéros d'urgence à retenir lorsque vous êtes au Honduras :

  • 199 (pour les demandes de renseignements) / 237-1400 (pour les urgences réelles) - Police
  • 195 - Ambulance
  • 198 - Feu

Arrêts de police

La police du Honduras ne vous arrêtera pas à moins que vous n'ayez commis des violations ou des crimes. Habituellement, ils faisaient de brèves inspections et laissaient les touristes suivre leur chemin. Mais pour être en sécurité, assurez-vous d'apporter tous vos documents avec vous lorsque vous conduisez. Vous pouvez rencontrer des policiers corrompus lors de votre voyage au Honduras, vous devez donc toujours faire attention si vous pensez que la police qui vous arrête est corrompue.

Tous les flics n'ont pas de mauvaises intentions, mais il existe de nombreux cas où les flics infligent des amendes aux touristes juste pour gagner de l'argent. Ainsi, il est toujours bon d'être vigilant. Assurez-vous d'apporter tous vos documents avec vous, mais ne les présentez pas tout de suite à la police. S'ils demandent une copie, ne leur fournissez pas vos copies originales. Au lieu de cela, donnez-leur des photocopies pour être en sécurité. C'est également là que votre IDP vous sera utile. Assurez-vous de visiter la page FAQ pour en savoir plus sur les permis de conduire internationaux.

Demander des directions

Si vous conduisez à Roatan, au Honduras, vous serez forcément entouré de gens qui parlent anglais. Cependant, si vous prévoyez de voyager dans des régions où certaines personnes ne parlent que l'espagnol, il serait utile de connaître quelques phrases en espagnol. D'un autre côté, si vous ne voulez pas du tout parler aux locaux, conduire au Honduras avec une carte fonctionne également.

Notez qu'avant de demander de l'aide à qui que ce soit, n'oubliez pas d'avoir un comportement chaleureux et accessible, car les habitants sont connus pour être des gens amicaux et hospitaliers. Si vous pensez que vous êtes perdu, n'hésitez pas à approcher des étrangers, mais soyez poli et respectueux. Voici quelques termes espagnols de base à utiliser au Honduras au cas où vous auriez à interagir avec des locaux :

  • Hola (Ola) - Bonjour
  • Adiós - Au revoir
  • Gracias - Merci
  • De nada - De rien
  • Por faveur - S'il vous plaît
  • Qué tal? - Comment vas-tu?
  • Bien, gracias - Bien, merci
  • Buena mañana - Bonjour
  • Hoy (oi) - Aujourd'hui
  • Ayer - Hier
  • Tarde - Après-midi
  • Manana - Demain
  • Tarde - Soirée
  • Noche - Nuit
  • Donde ? - Où?
  • Cuándo - Si / Quand / Comme ?
  • Por que? - Pourquoi?
  • Qué ? - Quoi? / Lequel?
  • Sí / Non - Oui / Non
  • Perdon - Excusez-moi ?
  • Non, il entendido - je ne comprends pas
  • Izquierda / derecha - Gauche / Droite
  • Ayuda ! - Aider!
  • Donde está el puesto de policia? - Ou est la station de police?
  • Donde está la farmacia más cercana? - Où est la pharmacie la plus proche?
  • Cuánto cuesta? - Combien ça coûte?
  • Dónde foin …? - Où puis-je trouver ...?
  • Dónde hay un banco / cajero automático? - Où est une banque / ATM ?
  • Donde puedo comprar una tarjeta telefónica? - Où puis-je acheter une carte de téléphone?

Points de contrôle

Les postes de contrôle sont courants au Honduras, en particulier sur la route panaméricaine et à tout poste frontalier. Lorsque vous rencontrez des postes de contrôle de police, assurez-vous d'avoir vos documents, tels que votre passeport, votre permis de conduire, votre IDP, les papiers de votre voiture de location et votre assurance. Si votre permis n'est pas en anglais, votre permis de conduire international au Honduras sera utile, car il s'agit d'une traduction en anglais de votre permis natif.

La police est amicale – elle vous accueillerait généralement, vérifierait vos documents et vous laisserait partir. Auparavant, un poste de contrôle était l'occasion idéale pour la police hondurienne corrompue de soudoyer les conducteurs. Cependant, cela s'est amélioré depuis 2017, car les points de contrôle sont devenus plus sûrs, de sorte que les touristes n'ont plus à s'inquiéter.

Autres conseils

Les accidents de la route sont fréquents au Honduras. Et aussi effrayant que cela puisse être de penser à monter dans un, vous devez vous préparer au cas où vous seriez impliqué dans une collision. Voici quelques points à retenir si vous avez un accident au Honduras.

Et si je suis impliqué dans un accident ?

La plupart du temps, vous n'imaginez jamais que vos voyages se passent mal. Malheureusement, les pires scénarios peuvent se produire, surtout si vous êtes dans un pays où le code de la route est laxiste. Il est donc toujours bon d'être préparé en cas d'accident. Voici certaines choses que vous devriez faire si vous êtes impliqué dans un accident au Honduras :

  • Arrêtez votre voiture et garez-la sur le bord de la route. Si vous n'avez aucune blessure, contactez immédiatement les autorités. En supposant que l'accident est grave, ne déplacez pas votre véhicule du lieu de l'accident avant l'arrivée de la police.
  • Faites clignoter vos feux de signalisation pour alerter les automobilistes qui approchent et soyez prudent lorsque vous sortez de votre voiture.
  • Inspectez votre voiture s'il y a des dommages graves, tels que des fuites de carburant, des étincelles et une chaleur excessive qui peuvent causer des accidents plus importants.
  • Supposons qu'une autre voiture soit impliquée et que vous ne soyez pas blessé. Ensuite, vous pouvez aider l'autre partie si elle est blessée ; amenez-les immédiatement à l'hôpital le plus proche.
  • N'oubliez pas de documenter la scène. Prenez autant de photos que possible afin de pouvoir les présenter aux autorités.
  • Si vous avez endommagé la propriété de quelqu'un, contactez immédiatement le propriétaire et donnez-lui votre nom et votre adresse. Si le propriétaire ne peut pas être contacté, laissez tous les détails de l'accident dans une note. Assurez-vous d'informer les autorités juste après.
  • Dans les cas où il n'y a pas de police, vous devez faire un rapport d'incident écrit complet. Cela devrait être donné aux autorités dans les 24 heures, surtout s'il y a des victimes.

Conditions de conduite au Honduras

Les conducteurs honduriens peuvent être effrayants, mais les routes peuvent également vous effrayer si vous n'y êtes pas habitué. Avant de partir en voiture au Honduras, sachez tous les faits et informations importants sur l'état des routes et les situations de conduite, afin de savoir à quoi vous attendre lorsque vous atteignez le pays.

Statistiques d'accidents

Les accidents de la route sont assez fréquents car les lois sur la conduite sont laxistes au Honduras. Les accidents de la route sont également la deuxième cause de décès juste après les homicides. Selon la Direction nationale des routes et des transports, plus de 7 000 accidents de la route et 1 157 décès ont été signalés au cours de l'année écoulée. Donc, si vous voyagez au Honduras, restez toujours vigilant et surveillez les conducteurs imprudents.

Véhicules communs

Les voitures de tous les jours que vous voyez généralement au Honduras sont des voitures compactes familiales. Les autres véhicules comprennent également les motos, les vélos courants dans les îles de la Baie et les camionnettes. En termes de transports en commun, vous verriez beaucoup de bus. Les autres modes de transport sont les taxis dans les villes et les mototaxis dans les petites villes. Les motos taxis sont des véhicules assez similaires aux tuk-tuks de Thaïlande. Les colectivos ou taxis partagés sont également assez répandus dans les grandes villes.

Une autre chose intéressante à noter à propos du Honduras est qu'environ 70% de leurs voitures sont des voitures d'occasion. Bien sûr, cela a à la fois des avantages et des inconvénients. L'un des principaux avantages de l'achat de voitures d'occasion est le faible prix de ces véhicules. Cependant, ces voitures ne sont généralement plus en parfait état et peuvent être difficiles à entretenir en raison de mises au point constantes.

Les routes à péage

La plupart des autoroutes principales et bien pavées du Honduras ont des péages, mais vous n'avez pas à vous inquiéter car même si vous devez payer régulièrement, cela ne coûte qu'environ L20 pour les voitures, ce qui est moins d'un dollar. Notez que les plus gros véhicules doivent payer des péages plus élevés, mais ces frais sont beaucoup moins élevés si les routes à péage se trouvent dans les municipalités.

Situations routières

Vous pouvez toujours trouver des autoroutes décentes lorsque vous conduisez au Honduras. Pendant ce temps, les petites routes sont connues pour être moins entretenues et sont généralement faiblement éclairées. Ils peuvent également être envahis par des nids-de-poule. Lorsque vous voyagez dans des zones plus rurales, la situation routière peut sembler plus sombre si vous êtes habitué à des routes bien entretenues et pavées. C'est pourquoi il est conseillé de conduire un 4x4 si vous prévoyez de voyager dans ce type de régions.

D'autres conditions routières peuvent également varier en fonction de leur emplacement. Par exemple, les routes d'El Progreso vers La Ceiba sont connues non seulement pour les passages d'animaux mais aussi pour le mauvais état de leurs ponts causé par les inondations. Restez donc vigilant et prudent lorsque vous conduisez dans le pays. Cependant, une chose est sûre : votre road trip au Honduras sera à coup sûr inoubliable.

Culture de conduite

Les conducteurs étrangers trouveront que conduire au Honduras peut être un peu problématique. Mis à part les routes faiblement éclairées et les panneaux de signalisation et les marquages incohérents, les règles de la route ne sont pas strictement appliquées. Ainsi, les habitants peuvent s'en tirer avec presque n'importe quoi.

Cependant, les étrangers doivent toujours être des conducteurs responsables. La police conseille aux conducteurs de conduire de manière défensive afin d'éviter les accidents de la route et les accidents. Sur une bonne note, le gouvernement hondurien modernise et priorise les systèmes routiers et de transport. Espérons que les conducteurs étrangers pourront voir ces améliorations lorsqu'ils conduiront au Honduras dans un proche avenir.

Autres conseils

Mis à part les principales conditions de conduite, il y a quelques choses à savoir avant de conduire au Honduras. Voici quelques informations supplémentaires qui pourraient vous être utiles si vous conduisez dans le pays.

Utilisent-ils Kph ou Mph?

Le Honduras est l'un des pays qui utilisent le Kph comme unité de vitesse. À l'exception de quelques pays comme les États-Unis et le Royaume-Uni, la plupart du monde utilise Kph. Ce ne sera donc pas un problème si vous appartenez à la majorité. D'un autre côté, supposons que vous veniez de l'un des pays minoritaires. Ensuite, vous devrez vous habituer à voir Kph sur le compteur de vitesse lorsque vous conduisez au Honduras.

Ne vous inquiétez pas, car des panneaux de limitation de vitesse sont présents sur la route si vous devez ralentir. Tant que vous voyez ces panneaux de signalisation et que vous les suivez, vous n'enfreindrez aucun code de la route et ne provoquerez des accidents potentiels.

Est-il prudent de conduire la nuit ?

Le Honduras est l'un des pays au monde avec un taux de criminalité très élevé. Les troubles politiques, les délits mineurs et les catastrophes naturelles peuvent repousser certains touristes. Cependant, vous ne pouvez pas nier la beauté du pays. Pour les voyageurs novices, évitez de conduire la nuit, car les vols et autres délits de rue se produisent généralement lorsqu'il fait noir. Assurez-vous de ne pas apporter une énorme somme d'argent et de montrer vos effets personnels comme des bijoux et des gadgets coûteux pour éviter d'attirer les petits criminels.

Choses à faire au Honduras

Supposons que vous vouliez déménager au Honduras. Il est important de considérer tous les documents possibles dont vous auriez besoin pour pouvoir vous installer dans le pays, qu'il soit permanent ou non. Cet article vous guidera à travers toutes les étapes et exigences nécessaires au traitement des documents honduriens que vous souhaitez obtenir, des permis de conduire aux permis de séjour.

Conduire en touriste

Si c'est la première fois que vous conduisez au Honduras, attendez-vous à quelques bosses en cours de route. Cependant, vous vous y habituerez avec le temps, vous n'avez donc pas à vous inquiéter trop. En tant qu'étranger, vous devez être responsable et suivre toutes les règles et réglementations du pays. N'oubliez pas d'apporter votre passeport, votre permis de conduire, votre IDP et vos papiers avant de partir.

N'oubliez pas qu'un IDP n'est pas un document officiel qui vous permet de conduire. Cependant, cela rend la conduite à l'étranger beaucoup plus facile, surtout s'il y a une barrière linguistique sur le chemin. Si vous n'avez pas encore de IDP, vous pouvez obtenir le vôtre auprès de l'International Drivers Association.

Travailler comme chauffeur

De nombreux étrangers déménagent et s'installent au Honduras, notamment en raison de leur faible coût de la vie. Les touristes qui souhaitent rester dans le pays et travailler comme chauffeurs peuvent le faire, mais ils devront demander un permis de conduire hondurien.

Le Honduras a différents types de permis en fonction du travail de conduite pour lequel vous postulez. Ces licences varient également en termes d'exigences et de qualifications. Cependant, vous devez demander un permis de conduire standard « pour la première fois » avant de pouvoir le convertir en d'autres types de permis.

Travailler comme guide de voyage

Si vous pensez bien connaître l'histoire et la culture honduriennes, vous pouvez essayer de postuler en tant que guide de voyage. Sachez qu'il existe deux types de guides touristiques au Honduras. Un qui est affecté à un emplacement spécifique, et un autre qui est affecté à une activité particulière. Pour être guide touristique, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Être majeur
  • Être hondurien ou résident permanent
  • Doit avoir terminé l'école primaire (pour les guides locaux) ou le collège (pour les guides nationaux).
  • Les candidats aux guides locaux peuvent également être acceptés s'ils ont une expérience et des connaissances suffisantes dans leur domaine. Cependant, ils ne seront accrédités que s'ils poursuivent leurs études
  • Notez que les chercheurs, les professeurs et les scientifiques peuvent également servir de guides
  • Doit avoir une bonne santé mentale et physique
  • N'a pas de casier judiciaire
  • Possède un certificat de secourisme

Avant d'obtenir le titre de guide touristique, sachez que vous passeriez toujours un examen d'accréditation. Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon de devenir guide touristique, vous pouvez consulter cette copie du Règlement national des guides touristiques du Honduras. Sachez que le document est en espagnol ; néanmoins, cela ne devrait pas être un obstacle si vous souhaitez poursuivre le domaine du tourisme au Honduras.

Faire une demande de résidence


Le coût de la vie au Honduras est relativement bas et de nombreux étrangers tombent amoureux du pays. Si vous souhaitez déménager au Honduras, vous devez d'abord traiter votre permis de séjour. Le secrétaire à la Justice traite ces permis, vous auriez donc besoin de l'aide d'un avocat pour cela. Notez que le traitement de l'ensemble de la demande peut prendre environ un an. Voici les conditions dont vous aurez besoin pour demander un permis de séjour au Honduras :

  • Passeport valable un an à compter de la date de la demande
  • Casier judiciaire
  • Certificat sanitaire
  • Votre photo
  • Documents relatifs à la résidence pour laquelle vous postulez
  • Autres documents que vous devez obtenir au Honduras, tels que les registres migratoires

Comme mentionné, vous aurez également besoin de certains documents liés au type de résidence pour laquelle vous postulez. Voici les types de permis de séjour que vous pouvez obtenir au Honduras :

  • Rentista - Devrait avoir un revenu de 2 500 $ par mois provenant d'une source au-delà du sol hondurien
  • Retraité - Requis pour avoir une prestation à vie de 1 500 $ par mois d'un gouvernement ou d'une institution privée
  • Investisseur - Doit avoir une entreprise représentée par un investissement d'une valeur de 50 000 $
  • Parent - Est un membre de la famille ou un parent d'un ressortissant hondurien

Autres choses à faire

S'installer à l'étranger n'est pas facile, surtout si c'est dans un pays où la plupart des étrangers devraient s'adapter au style de vie chaotique mais charmant. Il est également difficile de voyager en toute sécurité si vous n'avez pas de voiture ou de permis, car les transports en commun ne sont pas sûrs à cent pour cent. Si vous possédez un véhicule ou travaillez comme chauffeur au Honduras, un permis est essentiel, voici donc les étapes à suivre pour en obtenir un.

Comment puis-je demander un permis de conduire hondurien ?

Vous aurez besoin d'un permis de conduire hondurien si vous souhaitez rester dans le pays plus de 90 jours ou si vous envisagez de travailler comme chauffeur. Comme d'autres pays, le Honduras possède également des permis spéciaux en plus de son permis de conduire ordinaire, et il est important de tout savoir à ce sujet si vous souhaitez en demander un.

Comment obtenir un permis de conduire hondurien « pour la première fois » ?

Supposons que vous vouliez déménager au Honduras. Ensuite, l'obtention d'un permis de conduire serait une décision judicieuse, surtout si la validité de votre permis de conduire étranger a déjà expiré. L'obtention d'un permis sera également utile si vous envisagez de travailler dans le pays en tant que chauffeur. Voici une liste des documents dont vous auriez besoin pour la demande de permis de conduire hondurien :

  • Examen physique, psychologique et oculaire
  • Titre de séjour en cours de validité
  • Tableau des groupes sanguins
  • 2 photos format passeport

N'oubliez pas que vous devez également prendre rendez-vous à l'agence bancaire Atlantida, où vous paierez les frais de votre demande. De plus, les candidats sont tenus d'assister à des séminaires dans des centres de formation ou des écoles de conduite avant de passer un examen théorique et pratique obligatoire.

Comment obtenir un permis pour les véhicules lourds non articulés ?

Si vous souhaitez travailler comme conducteur de véhicules lourds non articulés comme des camions, vous devrez alors demander un autre type de permis. Les conditions requises pour ce type de licence hondurienne sont :

  • Permis de résidence
  • Original et photocopie de votre diplôme d'études primaires
  • Certificat de votre casier judiciaire du DPI
  • Preuve de casier judiciaire du tribunal
  • Examen physique, psychologique et oculaire
  • Original et photocopie de votre ancien permis de conduire

L'obtention de ce type de licence présente quelques différences par rapport à votre licence hondurienne standard. Premièrement, vous devez avoir au moins 25 ans; Deuxièmement, vous devez avoir 5 ans d'expérience dans la conduite de véhicules légers.

Visitez le site Web de la police nationale du Honduras pour en savoir plus sur les licences honduriennes et leurs frais. Cependant, pour les non hispanophones, notez que leur site Web est en espagnol, vous devrez donc traduire leur page pour lire leurs annonces.

Les meilleures destinations au Honduras

Le Honduras offre une grande variété d'expériences en plein air et vous devez venir dans le pays avec un itinéraire de voyage. Des ruines antiques aux parcs nationaux vierges, votre séjour au Honduras ne sera pas ennuyeux. Planifiez votre voyage et faites votre choix dans la liste des principales destinations de road trip du pays.

Cerro Azul Photo de Paulo Freitas

Parc national Cerro Azul Meámbar

Le parc national Cerro Azul Méambar est un parc national situé près de Santa Cruz de Yojoa, Cortés. C'est aussi l'un des parcs près du lac Yojoa. Le parc national possède des sentiers que les étrangers utilisent généralement pour la randonnée, l'observation des oiseaux et d'autres excursions dans la nature.

La plupart des activités du parc peuvent être réservées si vous visitez le D&D Lodge, la brasserie et le restaurant. C'est également le lodge principal qui accueille des aventures en plein air pour le lac Yojoa. Donc, si vous voulez voir le parc national, assurez-vous de passer également au bord du lac pour une expérience complète.

Directions routières :

  1. Depuis l'aéroport international Ramón Villeda Morales, dirigez-vous vers le nord-est sur le boulevard de Ent Al Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  2. Tournez à droite pour rester sur le boulevard de Ent Al Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  3. Tournez à gauche sur Bv. a Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  4. Fusionner sur CA-13.
  5. Tournez à droite sur Carr V-846 et continuez sur la route.
  6. Tournez à gauche sur la CA-5.
  7. Tourner à droite sur la RN-54.
  8. Tourner à droite sur la RN-72.
  9. Tournez à droite deux fois.

Ces directions mènent à la brasserie, au lodge et au restaurant D&D, le site le plus populaire qui accueille les activités du parc national.

Choses à faire

Le parc national Cerro Azul Meámbar est connu pour sa vue sur le lac Yojoa. Si vous visitez le parc, ce serait une idée fantôme de vous arrêter également au bord du lac, car bon nombre de ses activités sont interconnectées. Voici quelques activités amusantes que vous pouvez faire lorsque vous visitez PANACAM.

  1. Randonnée dans le parc national

    Une activité que vous pouvez faire est de faire de la randonnée dans l'un des meilleurs parcs nationaux du Honduras. Le parc national Cerro Azul Meámbar, communément appelé PANACAM, propose des sentiers que les touristes peuvent facilement suivre, car des cartes et des guides se trouvent à divers points de chemin. L'exploration du parc donne aux invités l'occasion de voir les cascades, les ruisseaux, les arbres et d'autres merveilles, ainsi qu'une vue sur le lac Yojoa.
  2. Visite de la plantation de café

    La plantation de café Finca Paradise appartenant à la famille Mierisch se trouve près de D&D et PANACAM. Les visiteurs peuvent parcourir ses sentiers et accéder à un point de vue plus élevé sur certaines zones environnantes. De plus, les invités peuvent nager dans une source naturelle appelée Pozo Azul (« Puits bleu »), dont le nom a été donné en raison de la couleur vibrante causée par le calcaire.
  3. Allez observer les oiseaux

    Bien sûr, la flore luxuriante s'accompagne d'une faune abondante et diversifiée. Les ornithologues amateurs et autres passionnés d'animaux peuvent admirer les différents oiseaux qui affluent dans les épaisses forêts de Cerro Azul. Si vous souhaitez séjourner dans l'un des meilleurs lodges d'observation des oiseaux, vous pouvez vous rendre au PANACAM Lodge à l'intérieur du parc national pour avoir la meilleure vue pour l'observation des oiseaux.
Copán Ruinas Photo de Donal Caliz

Ruines de Copán

Découvrez la culture et l'héritage profonds du Honduras en visitant les ruines de Copán. C'est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO qui est aussi la ville maya la plus étudiée. Les ruines remontent à environ 2 000 ans et sont célèbres pour leurs autels et stèles construits au cours des années 711 et 736.

Parmi les autres choses à voir sur le site archéologique, citons le terrain de balle, l'escalier hiéroglyphique, un temple abritant le plus long texte maya et l'Acropole. Pour en savoir plus sur l'ancienne vie maya, n'oubliez pas de passer par le site archéologique de Las Sepulturas et de visiter le musée de la sculpture de Copán. N'oubliez pas que ce voyage sera non seulement amusant, mais aussi éducatif.

Directions routières :

  1. Depuis l'aéroport international Ramón Villeda Morales, dirigez-vous vers le nord-est sur le boulevard de Ent Al Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  2. Tournez à droite pour rester sur le boulevard de Ent Al Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  3. Tournez à gauche sur Bv. a Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  4. Prenez la rampe et rejoignez la CA-13.
  5. Tournez à gauche sur la 33 Calle.
  6. Tourner à droite sur Segundo Anillo
  7. Faire un demi-tour.
  8. Tournez légèrement à droite vers 33 Calle.
  9. Tournez légèrement à droite sur 33 Calle, puis rejoignez Bulevar del Sur/CA-5.
  10. Tournez à droite sur la CA-4.
  11. Tournez à droite sur la CA-11.
  12. Tournez à gauche sur la V-342.
  13. Tournez à gauche. Votre destination sera sur la gauche.

Choses à faire

Visiter les ruines mayas est toujours très enrichissant, surtout s'il s'agit d'un site du patrimoine mondial de l'UNESCO. Copán Ruinas au Honduras abrite la ville maya la plus étudiée. Donc, si vous passez, voici une liste d'activités que vous pouvez faire dans la région.

  1. Explorez les ruines mayas

    Ce sera tellement ironique si vous allez dans la ville de Copán Ruinas et ne visitez pas les ruines mayas. Le site archéologique est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO et est la ville maya la plus étudiée. Ce n'est peut-être pas aussi grand que d'autres ruines. Néanmoins, l'endroit possède de superbes hiéroglyphes, sculptures et structures.
  2. Visitez le Museo de Escultura

    En plus de jeter un coup d'œil aux ruines elles-mêmes, assurez-vous de passer par le Museo de Escultura (musée de la sculpture) pour un voyage éducatif supplémentaire. Copán est particulièrement unique pour sa collection de sculptures ; si vous voulez voir le meilleur et le plus beau pour l'affichage, prenez le temps de visiter le musée.
  3. Faire de l'équitation

    Si vous voulez explorer la campagne, assurez-vous de le faire à travers l'équitation. La visite vous mène le long de la rivière et dans les montagnes pour découvrir un village indigène caché. Cette activité est parfaite pour les voyageurs qui souhaitent s'immerger dans la culture et le patrimoine honduriens.
Honduras Photo par Ubu Komarova

Parc national de la Tigra

Le parc national de La Tigra se trouve à environ 20 km de Tegucigalpa et est l'un des parcs nationaux les plus célèbres du Honduras. Il a une altitude de 2 270 mètres et abrite une faune et une flore époustouflantes. Outre la forêt préservée et luxuriante, vous pourrez peut-être voir des ocelots, des singes et des pumas si vous êtes chanceux.

Si vous avez un penchant pour l'observation des oiseaux, alors vous apprécierez ce parc. Le parc national de La Tigra abrite plus de 200 espèces d'oiseaux, dont des trogons, des toucans et des quetzals. Vous pouvez également partir en randonnée, car il y a des sentiers de randonnée autour. Se promener le long des parcours vous permet d'apprécier les fleurs tropicales qui fleurissent dans la région. Enfin, si vous ne voulez pas de guide, assurez-vous de prendre une carte au centre des visiteurs, afin de ne pas vous perdre dans les sentiers sinueux.

Directions routières :

  1. Depuis l'aéroport international Ramón Villeda Morales, dirigez-vous vers le nord-est sur le boulevard de Ent Al Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  2. Tournez à droite pour rester sur le boulevard de Ent Al Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  3. Tournez à gauche sur Bv. a Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  4. Fusionner sur CA-13.
  5. Tournez à droite sur Carr V-846 et continuez sur la route.
  6. Tourner à gauche sur la CA-5 et continuer à suivre la CA-6.
  7. Prendre la bretelle vers Anillo Periférico, puis continuer tout droit.
  8. Sortez sur la RN-25, puis rejoignez la RN-25.

Choses à faire

La Tigra est le plus ancien parc national du pays, abritant une faune et une flore très diversifiées. Pour les voyageurs qui prévoient de visiter le parc, voici quelques-unes des activités les plus agréables à faire.

  1. Soyez à l'affût de la faune

    Le parc national de La Tigra abrite une faune diversifiée, alors assurez-vous de rester à l'affût lors de vos randonnées. Cependant, ne vous attendez pas à voir un puma ou un quetzal tout de suite car il est difficile pour les randonneurs débutants de repérer l'un des animaux insaisissables. Mais si vous souhaitez en trouver, assurez-vous d'engager un guide expérimenté qui pourra vous aider tout au long du processus.
  2. Partez à la chasse aux fougères menacées

    Outre la faune, le parc est également incroyablement riche en faune, les amateurs de plantes peuvent donc explorer la région et découvrir les plantes s'ils le souhaitent. Si vous voulez un défi supplémentaire, essayez de trouver les six espèces de fougères menacées différentes dans le parc qui se marient parfaitement avec le reste de la verdure.
  3. Explorez la vieille ville minière

    Envie d'une petite exploration urbaine ? Si vous l'êtes, assurez-vous d'explorer l'ancienne ville minière du parc national de La Tigra. Le site a été abandonné pendant des décennies et a subi des dommages considérables après le passage de l'ouragan Mitch en 1998. Néanmoins, visiter la ville fantôme est une autre chose amusante à faire, surtout si vous voulez quelque chose de légèrement différent des activités de plein air habituelles,
Photo de Santa Cruz de Yojoa par Esteban Benites

Lac Yojoa

Le lac Yojoa, le plus grand lac naturel du pays, se trouve le long de la route principale entre San Pedro Sula et Tegucigalpa. Les touristes peuvent profiter de nombreuses activités dans le lac, comme le canot ou le kayak. Si vous souhaitez explorer les montagnes bordant le lac, vous pouvez visiter le parc national de Santa Bárbara au nord ou le parc national de Cerro Azul Meámbar au sud.

Le lac a vu plus de 480 espèces d'oiseaux, vous pouvez donc apporter un appareil photo et prendre une photo d'eux lorsqu'ils passent. Si vous souhaitez découvrir d'autres merveilles naturelles à proximité, vous pouvez marcher jusqu'aux cascades ou explorer le système de grottes souterraines. La brasserie, le lodge et le restaurant D&D accueillent les activités pour le lac Yojoa, alors assurez-vous de vous arrêter sur place pour réserver une chambre et un forfait aventure avant de partir pour profiter de la région.

Directions routières :

  1. Depuis l'aéroport international Ramón Villeda Morales, dirigez-vous vers le nord-est sur le boulevard de Ent Al Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  2. Tournez à droite pour rester sur le boulevard de Ent Al Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  3. Tournez à gauche sur Bv. a Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  4. Fusionner sur CA-13.
  5. Tournez à droite sur Carr V-846 et continuez sur la route.
  6. Tournez à gauche sur la CA-5.
  7. Tourner à droite sur la RN-54.
  8. Tourner à droite sur la RN-72.
  9. Tournez à droite deux fois.


Ces directions mènent à la brasserie, au lodge et au restaurant D&D, le site le plus populaire qui accueille des activités au bord du lac. C'est également le même lodge où vous pouvez réserver des activités pour le parc national Cerro Azul Meámbar. Pour réduire les coûts et économiser de l'argent, vous pouvez choisir de rester dans le lodge pour découvrir à la fois le lac et le parc national.

Choses à faire

Le lac Yojoa est le plus grand lac naturel du pays, et comme il est entouré d'une végétation luxuriante et d'autres merveilles naturelles époustouflantes, les visiteurs peuvent faire tellement de choses au bord du lac. Voici quelques activités qui pourraient être nommées.

  1. Visitez les Grottes de Taulabe

    Taulabe a un bon système de grottes bien développé auquel les clients peuvent accéder. Les sentiers sont faciles à parcourir et disposent d'un éclairage suffisant pour guider ses randonneurs. Cependant, comme la première moitié de la visite est relativement facile, vous avez la possibilité de plonger plus profondément dans la grotte avec un guide pour une aventure plus difficile.
  2. Randonnée aux cascades de Pulhapanzak

    Assurez-vous de ne pas manquer la randonnée vers les cascades de Pulhapanzak. Les touristes qui visiteraient les chutes peuvent choisir entre les points d'observation du haut et du bas pour admirer la vue sur les eaux en cascade. Les visiteurs peuvent même faire de la tyrolienne au-dessus des chutes s'ils veulent une poussée d'adrénaline supplémentaire.
  3. Faites du kayak ou du paddleboard

    L'une des meilleures façons de découvrir et d'explorer l'intégralité du lac Yojoa est de faire du kayak ou du paddleboard. Les touristes qui souhaitent le faire n'auraient pas seulement l'occasion de s'amuser encore s

Jardins botaniques de Lancetilla

Les jardins botaniques de Lancetilla, situés à environ cinq kilomètres de Tela, sont les deuxièmes plus grands jardins botaniques tropicaux du monde. Il a été créé en 1926 par la United Fruit Company en tant que site expérimental principalement à des fins économiques. Aujourd'hui, les visiteurs peuvent voir les arbres feuillus luxuriants et la végétation qui ont été protégés dans la région.

Comme de nombreuses autres régions, les jardins botaniques abritent également plus de 200 espèces d'oiseaux tropicaux. Ces oiseaux ont afflué dans les jardins en raison des arbres fruitiers qui leur servent de source de nourriture. Vous pouvez également explorer le sentier avec un guide pour en savoir plus sur la faune majestueuse que vous rencontrerez le long du chemin. Si vous êtes un passionné de la nature ou un défenseur de l'environnement, les jardins botaniques de Lancetilla sont un autre incontournable.

Directions routières :

  1. Depuis l'aéroport international Ramón Villeda Morales, dirigez-vous vers le nord-est sur le boulevard de Ent Al Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  2. Tournez à droite pour rester sur le boulevard de Ent Al Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  3. Tournez à gauche sur Bv. a Aeropuerto Ramon Villeda Morales.
  4. Fusionner et continuer sur CA-13.
  5. Tournez à droite sur la RV-367.
  6. Tournez à gauche.

Choses à faire

Si vous ne voulez pas visiter un parc national, mais que vous voulez quand même rester en contact avec la nature, assurez-vous de vous arrêter aux jardins botaniques de Lancetilla. Vous n'avez peut-être pas l'ambiance d'un parc national typique, mais vous êtes néanmoins entouré par la nature. Voici une liste d'activités que les clients peuvent faire pour s'amuser dans les jardins.

  1. Randonnée dans la forêt de bambous

    Supposons que vous ayez parcouru les nombreux sentiers forestiers des différents parcs nationaux du Honduras et que vous ayez envie de changer de décor. Vous pouvez plutôt faire une randonnée dans la forêt de bambous des jardins botaniques de Lancetilla. Avec les grands bambous majestueux plongeant au-dessus de vous, vous vivrez une expérience différente de la randonnée habituelle dans une forêt tropicale.
  2. Visitez la pépinière

    Si vous êtes un amoureux des plantes, vous passerez sûrement un moment inoubliable à la pépinière, où se côtoient des plantes de diverses espèces. Si vous n'êtes pas intéressé par les plantes, vous pouvez toujours profiter de votre visite des jardins comme expérience d'apprentissage pour en savoir plus sur les différentes faunes de la région. Qui sait, vous pourriez les voir ailleurs, et toutes les choses que vous avez apprises à Lancetilla pourraient être utiles.
  3. Achetez des produits locaux

    Si vous souhaitez emporter quelque chose à la maison, n'hésitez pas à acheter des conserves et des boissons fabriquées localement dans les jardins. N'oubliez pas qu'en achetant des produits locaux, non seulement vous satisfaites votre envie de nourriture, mais vous contribuez également à stimuler l'économie du pays que vous visitez.

Obtenez votre permis de conduire international en 2 heures

Approbation instantanée

Valable 1 à 3 ans

Expédition express dans le monde entier