Italie Guide de conduite 2021

Conduire en Italie n'est pas si différent de conduire aux États-Unis, à condition que vous ayez un permis de conduire international et une compréhension des règles de base.

Mise à jour avr 9, 2021·9 min de lecture
Driving Guide

Conduire en Italie évoque des images de minuscules voitures qui circulent de façon chaotique dans des rues pavées étroites de villes comme Turin et Milan. Cependant, cette image a plus à voir avec l'industrie cinématographique hollywoodienne qu'avec la vie réelle. Néanmoins, il n'est que naturel d'aborder l'idée de conduire dans n'importe quel pays étranger avec une certaine appréhension, et le concept de conduire en Italie avec un permis américain n'est pas différent.

Chaque pays a ses propres lois de conduite et, ce qui est important, ces règles et conventions non écrites qui sont une seconde nature pour la population locale, mais qui peuvent surprendre les automobilistes en visite. Si vous ne comprenez pas l'italien, vous pourriez vous préoccuper de l'interprétation de la signalisation routière, et puis il y a ces fameuses routes à péage qui sont de plus en plus populaires en Europe.

La bonne nouvelle, c'est qu'un Américain qui conduit en Italie ne trouvera pas un choc culturel aussi important que vous pourriez l'imaginer.

Dans la plupart des cas, elle n'est pas très différente de la conduite dans d'autres destinations européennes populaires telles que l'Espagne, la France, le Portugal ou la Suisse. Elle nécessite certainement beaucoup moins d'ajustements que la conduite au Royaume-Uni, où les panneaux de signalisation sont peut-être en anglais, mais la conduite est une image miroir des États-Unis.

Avec une superficie totale de plus de 300 000 kilomètres carrés (environ 116 000 milles carrés), l'Italie est l'un des dix plus grands pays européens. Cette fameuse forme de botte peut sembler étroite, mais elle est aussi longue, et l'Italie a à peu près la même superficie totale que le Colorado. Les villes clés de Rome, Milan, Venise et Naples sont disséminées dans tout le pays, et bien que vous puissiez voyager entre elles en avion ou en train, ce n'est pas une façon d'apprendre à connaître vraiment un pays.

avez-vous besoin d'une licence iternationale en Italie ?

Pour conduire en Italie avec un permis américain, il faut un permis de conduire international. Ce document reconnu internationalement fournit exactement les mêmes informations que celles qui figurent sur votre permis de conduire américain, mais il est traduit dans 12 langues courantes, dont l'italien. Si vous avez l'intention de louer une voiture pendant votre séjour en Italie, un permis de conduire international est absolument indispensable pour toute personne détenant un permis ou une autorisation de conduire qui a été délivré en dehors de l'Union européenne.

Outre le permis de conduire international (PCI) nécessaire pour louer une voiture, vous devrez également le présenter si vous avez des contacts avec la police de la route, par exemple si vous êtes impliqué dans un accident ou si vous êtes soumis à un arrêt ou à un contrôle aléatoire.

italy

Est-ce que le PCI remplace mon permis américain ?

Le PCI ne remplace pas votre permis de conduire officiel. Lorsque vous conduisez en Italie, assurez-vous d'avoir les deux documents avec vous à chaque voyage. Nous reviendrons plus en détail plus tard sur ce qu'il faut faire si vous êtes arrêté par la police, mais d'abord et avant tout, vous devrez produire ces deux documents pour examen.

Qui peut faire une demande de PCI ?

Toute personne âgée de 18 ans ou plus et titulaire d'un permis de conduire américain depuis au moins six mois peut faire une demande de PCI. C'est un processus simple qui peut être réalisé en ligne en quelques minutes.

Quand dois-je présenter ma demande de PCI ?

Dans la plupart des cas, un PDN a une période de validité de 12 mois, alors gardez cela à l'esprit. En général, il est judicieux de remplir la demande quelques semaines avant votre départ pour l'Italie, de cette façon vous l'aurez à temps et il y aura beaucoup de validité - peut-être même assez pour un deuxième voyage !

italy

Un permis de conduire international est-il requis en Italie ?

Tant que vous avez votre permis de conduire, votre IDP et votre carte de paiement, vous constaterez que la mécanique de la location d'une voiture en Italie est pratiquement identique à celle de la location aux États-Unis. Vous verrez même les mêmes compagnies, surtout si vous louez une voiture à l'aéroport. Il s'agit notamment d'Avis, Hertz, Budget et tout le reste.

Photo of Italy Car Rental

Vous obtiendrez généralement les meilleurs tarifs de location de voiture en réservant à l'avance - ce qui vous donne également le temps de comparer les différentes offres à votre guise. Mais si vous vous sentez aventureux, vous pouvez toujours marcher jusqu'au bureau de location quand vous atterrissez et voir ce qui est disponible. Parfois, cela se traduit par de bonnes affaires, les voitures de luxe étant offertes à rabais sinon, elle resteraient inutilisées. Un autre jour, cependant, il se peut que le manque de disponibilité fasse grimper les prix, donc tout dépend de la chance que vous pensez avoir.

Malgré les similitudes, il y a quelques spécificités relatives à la location de voiture en Italie que vous devez garder à l'esprit.

Quel est l'âge pour conduire en Italie ?

En Italie, l'âge minimum requis pour l'obtention du permis de conduire est de 18 ans. C'est la même chose que dans la majorité des pays de l'UE. Toutefois, les jeunes conducteurs verront que leurs choix sont limités et pourraient devoir payer des frais supplémentaires. La plupart des grandes agences de location insistent sur le fait que les conducteurs doivent avoir plus de 21 ans et détenir leur permis depuis au moins un an. Il y a également une forte probabilité que l'on vous facture une suramende compensatoire pour jeune conducteur si vous avez moins de 25 ans. Cela dit, certaines compagnies de location considèrent un conducteur âgé de 18 à 21 ans, sous réserve de certains frais et restrictions.

Quel type de voiture de location est le plus adapté pour conduire en Italie ?

L'image d'Hollywood est peut-être exagérée, mais il y a des raisons pour lesquelles des voitures comme la Fiat 500 sont si populaires en Italie. Une partie de ce phénomène s'explique par l'étroitesse des routes et l'étroitesse des places de parking dans des villes comme Naples et Rome. Mais une autre considération à garder à l'esprit est le prix du carburant. L'Américain moyen qui conduit en Italie est en danger d'insuffisance cardiaque au moment de faire le premier plein de carburant. Les prix ont récemment grimpé à environ 1,60 € le litre. Cela se traduit par plus de 2,00 $ le gallon. Choisissez la plus petite voiture qui offre le plus grand confort à tout le monde et optez pour le diesel plutôt que l'essence pour plus d'économie de carburant. De plus, sachez que la plupart des voitures de location en Europe sont équipées d'une boîte manuelle (changement de vitesses avec levier de vitesses). Les automatiques sont disponibles à un coût supplémentaire, mais pour en obtenir une, il est certainement préférable de réserver à l'avance.

Puis-je sortir d'Italie avec ma voiture de location  ?

En règle générale, il n'y a pas de problème si vous faites passer votre voiture de location en Suisse voisine ou dans un autre pays de l'UE comme la France ou la Slovénie. Cependant, vérifiez auprès de l'agence de location au moment de la réservation et à nouveau lorsque vous venez chercher la voiture, juste pour être sûr à 100 pour cent. Si vous visitez la Suisse, assurez-vous d'avoir suffisamment de carburant pour le voyage, car les prix y sont encore plus élevés qu'en Italie.

Qu'en est-il de l'assurance pour ma voiture de location ?

Les règles régissant l'assurance des voitures de location en Italie sont similaires à celles en vigueur dans le monde entier. La voiture sera livrée avec une couverture minimale standard en cas de vol ou de dommages, mais sachez qu'il y aura un surplus ou une franchise importante. C'est le montant que vous devrez payer s'il y a une réclamation, et il pourrait bien s'élever à quatre chiffres. La compagnie de location sera désireuse de vous offrir un niveau de couverture plus élevé, mais que vous le preniez ou non, c'est une décision que vous seul pouvez prendre. Gardez à l'esprit que vous pourriez être en mesure d'obtenir un meilleur prix auprès de votre propre compagnie d'assurance automobile ou de votre fournisseur de cartes de crédit. Si l'assurance tous risques est importante pour vous, vérifiez ces options avant même de quitter les États-Unis.

Dois-je rendre le véhicule avec le plein de carburant ou à vide ?

C'est l'une des grandes questions sur la location de voiture. La réponse est simple : chaque agence agit différemment. Certains fournissent la voiture pleine et s'attendent à ce qu'elle soit rendue pleine, d'autres la fournissent vide et, plus encore, vous donnent la possibilité d'acheter le réservoir d'essence à l'avance à un taux réduit, de sorte que vous la prenez avec un réservoir plein et la rendez vide. Faites attention lorsque vous récupérez la voiture et si vous acceptez de la rendre avec un réservoir plein de carburant, assurez-vous de le faire. Sinon, vous devrez payer un prix par litre qui fait même passer les stations-service suisses pour une bonne affaire.

Photo of Italy Car Rental

Quand je conduis en Italie, de quel côté de la route dois-je rouler ?

L'une des raisons pour lesquelles conduire en Italie avec un permis américain est moins intimidant que dans d'autres pays est qu'on conduit à droite, comme aux États-Unis. C'est le cas dans toute l'Europe continentale, et les seules exceptions sont si vous vous aventurez dans des pays insulaires tels que le Royaume-Uni ou Malte. Dans cette optique, il n'y a vraiment aucune raison à la terreur illogique que les rotondes (appelées rotonde ou rotarias en Italie) peuvent inspirer même aux Américains les plus endurcis par les voyages en Italie. Peut-être est-ce le fait qu'ils ont souvent tant de sorties - cinq ou six n'ont rien d'inhabituel. Toutefois, les règles sont simples et faciles à suivre. Les chauffeurs qui entrent dans la rotonde doivent céder le passage à ceux qui sont déjà dessus, et vous devez utiliser votre indicateur droit pour faire savoir aux autres chauffeurs que vous la quittez. L'autre petit détail concernant les rotations est que les conducteurs italiens ont tendance à les traiter comme des véhicules à deux voies même s'ils n'en ont qu'une. Ce qui nous amène à la question la plus commune de toutes.

Les normes de conduite en Italie sont-elles aussi mauvaises qu'on me l'a dit ?

Photo of Italy Streets

Cela dépend de ce que vous avez entendu. Il est vrai que de nombreux conducteurs italiens conduisent plus vite et semblent plus agressifs que ceux que vous pourriez rencontrer, par exemple, au Royaume-Uni ou aux Pays-Bas. La conduite en queue de peloton est courante et certains conducteurs sont susceptibles de faire des écarts d'une voie à l'autre avec peu ou pas d'avertissement. Mais c'est la mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle, c'est que tout est relatif et que si vous avez déjà conduit à New York ou même à Londres, le conducteur italien moyen vous apparaîtra comme la personnification de la patience et des bonnes manières.

De plus, il devient vite évident que l'impatience extérieure est plus liée au tempérament latin qu'à une véritable colère ou agressivité. L'utilisation du klaxon est courante, mais il s'agit davantage d'un avertissement que d'une sorte de rage au volant. Il en va de même avec les appels de phares qui peuvent signifier n'importe quoi commedépêchez-vous, le feu tricolore a changé, ou alors la Juventus a encore gagné !

Photo of Italy Streets

Vais-je comprendre les panneaux de signalisation routière en conduisant en Italie ?

Photo of Italy Traffic Signs

Si vous faites l'erreur de consulter une ressource comme Wikipedia pour vérifier les conseils de conduite en Italie en matière de signalisation routière, on pourrait vous pardonner de vouloir oublier toute cette idée. Arrêtez-vous, détendez-vous et prenez du recul, ce n'est pas aussi compliqué que les gens aiment à le prétendre.

Tout d'abord, la forme vous donne un indice immédiat du type de panneau que vous regardez. Celles-ci suivent la convention européenne en ce sens que les panneaux circulaires donnent des instructions ou des règlements, tels que les limitations de vitesse, les triangles donnent des avertissements, y compris les intersections, les routes sinueuses et autres, tandis que les panneaux carrés et rectangulaires donnent des informations et des indications.

Panneaux de signalisation inhabituels que vous pourriez voir en conduisant en Italie

La plupart des panneaux routiers ont des significations évidentes - par exemple, les virages des carrefours, les limitations de vitesse et surtout le panneau stop, qui comporte même le mot STOP écrit en anglais. Il y en a tout de même quelques-uns qui sont moins clairs :

Droit de passage - cela est signifié par un diamant jaune avec une bordure blanche. Cela signifie que vous avez la priorité sur les autres véhicules qui vous rejoignent, et qu'ils doivent vous céder. Le même signe, traversé par une ligne noire, signifie la fin de la zone de "priorité de passage".

Rendement - c'est l'inverse, et se situe généralement à une intersection ou s'en approche. Il est représenté par un triangle inversé en blanc avec une bordure rouge, et signifie que les véhicules sur la route que vous approchez ont la priorité.

Centre-ville - ce signe est impossible à manquer, car il ressemble un peu à un œil de taureau noir sur un fond blanc. Suivez les panneaux de ce type pour vous rendre au centre de la ville - mais quand vous le faites, vous êtes seul pour trouver une place de parking.

En savoir plus sur les limitations de vitesse en Italie

Les limitations de vitesse italiennes sont indiquées par un chiffre noir sur fond blanc, contenu dans un cercle rouge. Tout comme les panneaux de droit de passage, les routes italiennes utilisent le même panneau barré pour indiquer que vous quittez une zone de vitesse limitée. En l'absence d'autres limites affichées, les vitesses maximales pour la conduite en Italie sont les suivantes :

  • Autostradas : 130 km/h (80 mi/h)
  • Routes principales : 110 km/h (68 mi/h)
  • Routes secondaires : 90 km/h (55 mi/h)
  • Zones bâties : 50 km/h (30 mi/h)

Comme c'est le cas dans la plupart des pays, les règles de conduite en Italie stipulent que celles-ci sont soumises à des limites spécifiques qui sont affichées. De plus, ils présupposent de bonnes conditions météorologiques et une bonne visibilité. Si ce n'est pas le cas, roulez plus lentement, car les distances d'arrêt risquent d'augmenter.

Photo of Italy Traffic Signs

En quoi conduire en Italie pour les touristes est-il différent de conduire aux Etats-Unis ?

Photo of Italy National Gallery

Comme vous l'avez peut-être déjà compris, il n'y a pas vraiment de grande différence entre conduire en Italie et conduire à la maison. Bien sûr, les conducteurs italiens peuvent être un peu excités, mais tant que vous vous souviendrez de toutes ces stratégies de conduite défensive que votre instructeur vous a enseignées, il n'y aura aucune raison de laisser cela vous déranger.

Il n'y a vraiment qu'une poignée de différences qui peuvent attirer l'attention de Américains imprudents en Italie, alors passons-les en revue.

Appels de phares - nous en avons déjà parlé, mais la chose principale à garder à l'esprit est que si un conducteur fait un appel de phare, c'est un avertissement qu'ils vont passer, et non une invitation à passer en premier. Si l'appel provient d'un véhicule venant de l'autre côté, cela signifie très probablement qu'il y a un contrôle de vitesse de la police plus loin.

Motos - vous verrez des scooters, des cyclomoteurs et des motos en abondance, en particulier dans les grandes villes. Ils passeront entre les véhicules dans les embouteillages, alors regardez bien dans vos rétroviseurs, surtout lorsque vous changez de voie.

Restez à droite - la voie de gauche de l'autostrada est réservée aux dépassements, alors n'y restez pas plus longtemps que nécessaire.

Pas de virage à droite au feu rouge - même si la route est dégagée, vous devez attendre le feu vert avant de pouvoir continuer.

Allumer les phares - c'est une exigence lorsque vous conduisez en Italie, de jour comme de nuit. En Italie, les nouveaux véhicules sont équipés de feux diurnes de série, mais il faut prendre cela en compte si vous louez une voiture dans un autre pays et traversez la frontière avec.

Photo of Italy National Gallery

Quelles sont les règles de conduite en Italie que je dois connaître ?

Photo of Italy EWD

En plus des particularités ci-dessus qui ont permis d'attirer de nombreux visiteurs imprudents, il existe en Italie des règles de conduite plus générales qu'il faut connaître avant de prendre le volant. La plupart d'entre elles relèvent du bon sens, mais ne pas les respecter pourrait s'avérer asez cher.

Ceinture de sécurité

La loi italienne exige que le conducteur et tous les passagers portent la ceinture de sécurité. Les seules exceptions sont lorsqu'il n'y en a pas, par exemple dans une voiture classique ou ancienne, ou si quelqu'un bénéficie d'une exemption médicale. Dans ce dernier cas, il doit s'agir d'une lettre d'un médecin ou d'un gynécologue et vous devrez la faire traduire officiellement en italien. La police locale est experte pour repérer les personnes qui ignorent la loi sur les ceintures de sécurité, en particulier les passagers des places arrière.

Les enfants dans la voiture

Il est interdit aux enfants de moins de 12 ans de s'asseoir sur le siège avant. Ils doivent également être solidement attachés à l'aide d'un siège d'enfant ou d'un rehausseur adapté à leur âge et à leur taille. Cela devrait aller de soi, car aucun parent responsable ne transporterait ses enfants s'ils n'étaient pas en sécurité. Mais n'oubliez pas que si un agent de police aperçoit un enfant qui monte dans la voiture sans retenue appropriée, il ne se contentera pas d'infliger une amende au conducteur. Il vous interdira également de continuer votre voyage jusqu'à ce que vous ayez correctement attaché tout le monde.

Téléphones portables

Ce n'est pas une grande surprise. Il y a plus de 3 000 décès sur les routes italiennes chaque année, dont plus de 40 % sont dus à la distraction au volant. La distraction numéro un est le téléphone portable, et la police italienne s'est jointe à d'autres forces européennes pour sévir contre les gens qui utilisent leur téléphone au volant. Suivez les règles, ou vous ferez face à une amende bien salée ainsi qu'a de bonnes remontrances de l'agent de police. Les appareils en mode mains libres sont autorisés à condition qu'ils soient réellement mains libres - avoir le téléphone sur haut-parleur mais en équilibre précaire sur vos genoux méritera tout de même une amende.

Utilisation de la corne

Évitez d'utiliser le klaxon dans les zones bâties, en particulier pendant les heures d'obscurité. En règle générale, il ne doit être utilisé que pour avertir les autres automobilistes de votre présence.

Kit essentiel

Avant de partir sur les routes italiennes, assurez-vous d'avoir à bord les éléments essentiels suivants - c'est une obligation légale:

  • Triangle de signalisation
  • Veste fluorescente
  • Roue / pneu de secours
  • Extincteur (non obligatoire, mais fortement recommandé)

Si vous êtes dans une voiture de location, ces choses devraient déjà dans le coffre. Cependant, en tant que conducteur, il est de votre responsabilité de vous en assurer, car c'est vous qui serez passible d'une amende immédiate si quelque chose manque.

Photo of Italy EWD

Qu'est-ce qu'une zone ZTL?

Photo of Italy ZTL Zone Sign

ZLT signifie Zona Traffico Limitato ou Zones à circulation limitée. Elles sont déployées dans toutes les grandes villes d'Italie, dont Rome, Milan et Florence. Les zones sont clairement signalées par un cercle rouge, les mots "Zona Traffico Limitato" et les heures d'ouverture. Entrée légale dans une zone ZLT Pour entrer dans une zone ZLT, vous devez disposer d'un laissez-passer.

Si vous êtes déterminé à vous rendre dans un centre-ville, parlez-en à la société de location de voitures et elle pourra peut-être organiser un laissez-passer temporaire pour vous et votre véhicule. Cependant, le meilleur conseil est d'éviter complètement les zones ZLT. Ils ont été mis en place dans le but de réduire la congestion et la pollution dans les villes historiques d'Italie, alors entrez dans l'esprit et évitez l'aggravation de la lutte contre la circulation et de la recherche de places de parking en laissant votre voiture en dehors de la zone.

Quelles sont les sanctions?

Quelles sont les pénalités ? Le problème avec ces zones est que si vous vous approchez trop près, elles peuvent devenir impossibles à éviter en raison des systèmes à sens unique. Ils sont surveillés par des caméras qui vérifient les plaques d'immatriculation de tous les véhicules qui entrent et qui infligent automatiquement des amendes aux conducteurs qui entrent sans laissez-passer. Les amendes vont de 50 € à 80 € (55 $ à 90 $) et sont cumulatives. En d'autres termes, ils enverront une autre amende pour chaque infraction, de sorte que les coûts pourront bientôt augmenter.

Photo of Italy ZTL Zone Sign

Quelle est la sévérité des règles en matière de conduite en état d'ivresse en Italie ?

L'Italie est un pays réputé pour ses vins fins comme ses constructeurs automobiles emblématiques. Mais il y a une chose essentielle à retenir lorsque l'on conduit en Italie : ne jamais mélanger les deux. Si vous avez déjà visité l'Italie par le passé et que vous avez constaté une attitude relativement détendue à l'égard de la consommation de quelques verres de vin puis de la conduite d'une voiture, sachez que les lois ont changé en 2013. Aujourd'hui, les autorités italiennes sont aussi strictes que les autres en Europe.

Les conducteurs pris au volant avec un taux d'alcoolémie supérieur à la limite légale sont passibles, au mieux, d'une amende sévère. Dans le pire des cas, ils pourraient voir leur voiture mise à la fourrière et même être condamnés à une peine de prison. Tout dépend de la gravité de l'infraction et du fait qu'elle ait ou non causé des blessures à autrui.

Et si vous conduisiez à Venise en Italie ?

Photo of Italy Venice

Venise n'est pas une ville comme les autres et constitue une étape incontournable de tout voyage en Italie. Bien entendu, la ville elle-même est constituée d'un réseau de canaux, de sorte qu'il n'y a nulle part où conduire sa voiture. Néanmoins, en suivant ces panneaux pour le centre, vous verrez les signes habituels de toute ville, car la circulation devient plus dense et les places de parking plus difficiles à trouver.

Naturellement, vous devrez laisser la voiture quelque part en dehors du centre ville pendant que vous explorez les curiosités et les sons de Venise. Cela peut s'avérer coûteux et difficile, mais les conseils suivants vous aideront :

1. Si vous passez la nuit, choisissez un hôtel en bordure de la ville qui offre un parking. Une fois sur place, ne touchez plus à la voiture jusqu'au moment de quitter l'hôtel et de passer à l'endroit suivant.

2. Si vous êtes en visite pour la journée, il est préférable de vous rendre au parking de l'ASM Venezia. C'est le parking officiel de Venise et il dispose de suffisamment de places pour accueillir près de 2 300 véhicules. Le tarif varie de 24 à 29 euros (26 à 32 dollars) selon la taille de votre voiture. C'est pour une journée entière, et même si vous pouvez essayer de vous déplacer en voiture pour trouver un endroit moins cher, cela vaut-il vraiment le temps et le stress ?

Photo of Italy Venice

Comment utiliser les routes à péage lorsque je conduis en Italie ?

Photo of Italy Toll Station

Les routes à péage sont de plus en plus courantes dans toute l'Europe, mais nulle part plus que lors de la conduite en Italie. À certains égards, cela facilite les choses - toutes les autoroutes sont des routes à péage, il n'y a donc aucun moyen de se confondre.

Vert signifie autostrada

Si vous suivez les panneaux de signalisation verts, cela signifie que vous êtes sur ou que vous vous approchez rapidement d'une autoroute, alors préparez-vous pour les péages. Si les panneaux routiers sont bleus, vous êtes sur une route principale, mais pas sur une autoroute, il n'y aura donc pas de péage à craindre.

Payer votre chemin

Assurez-vous de choisir la bonne voie lorsque vous quittez la route à péage. Plus précisément, évitez ceux marqués Telepass car ils ne concernent que les conducteurs qui ont immatriculé leur véhicule et reçoivent une facture mensuelle. Si vous empruntez par inadvertance une voie Telepass, vous recevrez une facture pour utiliser la route à péage de votre point d'entrée à son point le plus éloigné.

Surveillez votre vitesse

Le grand avantage de l'autoroute est qu'elle vous offre kilomètre après kilomètre de routes dégagées. Il peut être tentant de baisser les bras, mais ce serait une grave erreur. Il existe de nombreux radars, et ils enverront automatiquement des amendes à ceux qui enfreignent les limites de vitesse. Si vous êtes dans une voiture de location, vous pouvez vous attendre à ce que l'agence ajoute également ses propres frais de traitement.

De même, cependant, assurez-vous de ne pas conduire trop lentement. L'autoroute dictera les vitesses minimales pour chaque voie, signalées par un chiffre blanc sur un cercle bleu. Assurez-vous de rester entre cela et le maximum de 130 km / h.

Photo of Italy Toll Station

Que se passe-t-il si je suis arrêté par la police en Italie ?

Photo of Italy Police

Passez n'importe quel temps à conduire en Italie et vous verrez des points de contrôle de la police de temps en temps le long des routes principales et secondaires. Habités par des policiers italiens portant de gros fusils et portant des gilets pare-balles, ceux-ci peuvent sembler alarmants pour une famille de touristes conduisant en Italie.

Cependant, en dessous de tout cela, ce ne sont que des gens ordinaires qui font un travail difficile pour assurer la sécurité de tout le monde. Si vous êtes arrêté, que ce soit à un point de contrôle ou par une voiture de patrouille, les conseils suivants vous aideront à passer.

1. Restez calme

Les policiers italiens n'ont pas besoin d'une raison pour vous arrêter, donc vous faire arrêter ne signifie pas que vous avez fait quelque chose de mal. C'est probablement un arrêt de routine pour vérifier vos papiers - rappelez-vous, la police italienne a un talent étrange pour flairer les touristes étrangers dans des voitures de location!

2. Soyez gentil

Il existe une règle simple avec les contrôles de police qui s’applique dans le monde entier. Si vous êtes irritable, mal élevé ou agressif, l'arrêt prendra deux fois plus de temps et l'officier cherchera très fort à trouver quelque chose qui cloche. Cela pourrait inclure une recherche complète de votre véhicule. Considérez un policier comme un miroir - si vous êtes poli, amical et coopératif, vous obtiendrez exactement la même attitude en retour.

3. Prenez une profonde inspiration

S'il y a ne serait-ce qu'un soupçon d'alcool dans votre haleine, vous serez alcootest. Nous avons déjà discuté des conséquences potentielles du DUI, et il convient de noter que le refus de fournir un échantillon d'haleine est traité avec exactement le même sérieux que le dépassement de la limite.

4. Mettez vos documents en ordre

Le policier devra voir votre permis de conduire, votre permis de conduire international, votre passeport et les documents relatifs au véhicule, tels que le contrat de location et les documents d’assurance. Assurez-vous de garder ces derniers dans la boîte à gants du véhicule, car ils ne sont d'aucune utilité pour quiconque est assis dans votre chambre d'hôtel. En Italie, aucun document ne signifie pas de voiture, et l'officier a le droit de confisquer votre véhicule. Notez que vos passagers peuvent également être invités à fournir leurs documents d'identité, alors assurez-vous que tout le monde a son passeport sur eux à tout moment.

5. Vérifiez votre équipement

C'est à ce moment que vous serez si heureux d'avoir vérifié que la veste fluorescente, le triangle de signalisation et le pneu de secours se trouvaient dans le coffre de la voiture avant de vous éloigner de l'agence de location. S'ils sont absents, une amende vous sera infligée sur place.

Pénalités et amendes

La police italienne a le droit d'appliquer des amendes sur place. Ceux-ci varient en fonction de la gravité de l'infraction, mais dans la plupart sont réduits si vous payez dans les cinq jours. Vous pouvez payer le policier sur-le-champ pour qu'il ne vous gêne pas - si vous choisissez cette option, assurez-vous de demander un reçu.

Photo of Italy Police

Prenez plaisir à conduire en Italie

Photos of Italy

Des gens aux paysages en passant par la riche histoire et la cuisine, il n'y a pas de pays au monde qui ressemble tout à fait à l'Italie. Il a influencé tous les autres pays occidentaux de toutes les manières imaginables, et les États-Unis ne font pas exception.

Conduire en Italie est la seule façon de vivre correctement tout ce que l'Italie a à offrir. En suivant les conseils et astuces de conduite en Italie qui sont décrits ci-dessus, vous trouverez que c'est une expérience simple et agréable.

Pour rappel, gardez à l'esprit les points importants suivants chaque fois que vous prenez le volant d'une voiture en Italie:

Ayez toujours votre permis de conduire, votre permis de conduire international et les documents du véhicule dans la voiture avec vous à tout moment.

Ne jamais conduire en état d'ébriété en Italie. En plus de mettre des vies en danger, vous risquez une peine de prison.

Surveillez attentivement les panneaux de signalisation et faites particulièrement attention à éviter les zones ZTL dans les grandes villes.

Ayez beaucoup d'euros en espèces sur vous afin de pouvoir utiliser les routes à péage sans incident.

Photos of Italy
Wheel IDP

Prêt à obtenir votre permis de conduire international et à commencer à conduire à l'étranger?

Obtenez un permis de conduire international à partir de 49 $

Lancer ma candidature
Lancer ma candidature